Le guide : TOURISME FLUVIAL : Culture et patrimoine

Guide

Culture et patrimoine

Fleuron de l'histoire de la batellerie et de la navigation fluviale, le remarquable Musée de la batellerie de Conflans-Sainte-Honorine, classé " d'intérêt national " est un incontournable. S'ajoute le musée de la Marine de Loire, à Châteauneuf-sur-Loire (Loiret) qui présente 5 000 objets et documents sur les traditions et techniques des mariniers ligériens, etc. Enfin, ne manquez pas la grande place fluviale, Saint-Jean-de-Losne, au confluent de la Saône et du canal de Bourgogne, qui accueille chaque année une magnifique Fête de la Batellerie, avec le Pardon des Mariniers.

BibliographieHaut de page
Beaux ouvrages et cartes fluviales

Parmi la littérature sur le tourisme fluvial voici de beaux livres illustrés et bien documentés qui méritent d'être embarqués ou du moins vous inspireront avant le départ.

Canaux et rivières de France publié par les éditions spécialisées Vagnon (2002, réédition 2014)

Créées en 1963, les éditions Vagnon présentent une collection d'ouvrages et de supports pédagogiques dans les domaines du nautisme, du secourisme et de la sécurité civile. Que vous souhaitiez obtenir votre permis plaisance ou encore vous former aux premiers gestes de secours, Vagnon met à votre disposition des manuels conformes à la réglementation en vigueur.

Patrimoine fluvial, canaux et rivières navigables de Pierre Pinon, photographies de Pascal Lemaître publié par les éditions Scala et les Voies navigables de France, un très bel ouvrage que l'on doit à deux spécialistes talentueux qui savent faire partager leur passion.

La France au fil de l'eau, guide Gallimard (1996)

Fluviacarte, site Internet plein de ressources www.fluviacarte.com et éditeur de cartes et de guides de navigation. Les guides Fluviacarte sont édités par Fluvial, le magazine de la navigation intérieure. La collection des 24 guides et cartes couvre la quasi totalité des voies françaises navigables.

Victor Hugo, Stendhal ou Stevenson l'évoquent dans leurs récits de voyage. Le fleuve et son environnement servent aussi de décor aux romans régionalistes comme dans Le Seigneur du Fleuve de Bernard Clavel, Le Buveur de Garonne de Michèle Perreinou, La Billebaude de Henri Vincenot. Sans compter quelques romans policiers sur fond d'écluse ou de quais sombres... On peut aussi s'intéresser à la géographie, au transport fluvial, à la navigation ou à l'histoire de la batellerie en consultant le site des Voies navigables de France (www.vnf.fr) pour télécharger une brochure très complète qui fait l'état des lieux, classant par thèmes les ouvrages et leurs références.

Sur les écransHaut de page

Hormis le fameux feuilleton L'Homme du Picardie, un certain nombre de longs métrages mettent en scène la vie sur le fleuve. Au premier rang d'entre eux, L'Atalante, chef-d'oeuvre de Jean Vigo (1934), aux images certes un peu vieillies mais qui garde tout son charme et sa force poétique (Prévert est aussi dans le coup). Il raconte l'histoire d'un couple de mariniers, Juliette et Jean, sur leur péniche l'Atalante, avec leur équipage un peu loufoque. L'Atalante glisse fièrement sur les canaux, mais les distractions sont rares : un soir, lors d'un bal-musette, Juliette est sensible au roucoulement d'un beau parleur et la comédie devient drame... Dans un autre registre, pour le numéro d'acteurs, on revoit toujours avec plaisir Le Baron de l'écluse de Jean Delannoy, interprété par Jean Gabin et Micheline Presle (avec des dialogues d'Audiard, et un scénario de Maurice Druon d'après un roman de Simenon). Certes, la comédie n'est pas inoubliable et l'essentiel se passe davantage à écluser les verres que le canal, mais le côté franchouillard de cette fin des années cinquante est bien sympathique. Même acteur et même période (film de 1953) pour La Vierge du Rhin de Gilles Grangier, dans lequel Gabin campe un batelier rhénan.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis