Pura vida : c'est par ces deux mots plein de chaleur que les Costariciens vous accueillent dans leur paradis naturel. Trait d'union entre Amérique du Nord et Amérique du Sud, bordé par la mer des Caraïbes et l'océan Pacifique, traversé par de hautes montagnes, le Costa Rica est une terre intrigante et attractive. Elle offre à ses visiteurs de l'aventure et de l'exotisme, sans bousculer leur confort ni leur faire perdre leurs repères. Il faut partir à la découverte de cette " côte riche ", nom donné par Christophe Colomb, ébloui par les parures des Indiens qu'il y rencontra, pour s'apercevoir des merveilles que conserve précieusement ce territoire. Son véritable trésor, c'est son " or vert " : 5 % de la biodiversité de la planète, l'une des plus riches au monde. Un tiers du territoire est protégé en tant que réserve naturelle, au grand bénéfice de la faune et de la flore locales. Précurseur en matière de développement durable, le Costa Rica développe un tourisme raisonné et respectueux de l'environnement : les établissements hôteliers sont même notés sur ces critères. Volcans actifs et endormis, jungles luxuriantes, eaux claires et fonds marins riches, air pur au sommet des montagnes... les quatre éléments classiques y sont représentés. Mais la philosophie costaricienne ne se limite pas uniquement à la nature... A la différence de ses turbulents voisins, la " Suisse de l'Amérique centrale " s'est forgé un état d'esprit pacifiste. Pays démocrate depuis son indépendance en 1821, le Costa Rica a aboli la peine de mort en 1882, n'a plus d'armée depuis 1948 et a donné le droit de vote aux femmes en 1949 ! Preuve que la pura vida n'est pas qu'une façon de penser, mais bien une manière de vivre.

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Un grand merci à Benjamin, Céline et Ulysse pour leurs belles valeurs ; le Costa Rica, ce n'est pas seulement la nature, mais aussi une population métissée exceptionnelle. Un grand merci aussi à Laurent Boschero et Nicolas Lhullier pour leur précieuse aide et leur investissement dans le guide, ainsi qu'aux membres de l'Institut costaricien du tourisme. Enfin, merci à tous ceux qui ont, de près ou de loin, participé à la réactualisation de ce guide par leur soutien et leur envie de découvrir la pura vida.

Les lieux incontournables du Costa Rica

Les circuits touristiques au Costa Rica

Détente et randonnée dans le nord du Costa Rica

Cet itinéraire permet, en deux semaines, de combiner de la marche dans les plus beaux parcs du Nord avec de la relaxation au milieu de la nature, et vous donne un avant-goût de la côte pacifique et de...

Envie d'un voyage sur mesure ?

Nous vous mettons en relation
avec l'agence locale
spécialiste de votre destination !

Au pays des quetzals et de la côte pacifique sud

Cet itinéraire offre une découverte des parcs nationaux incontournables de la côte pacifique sud-ouest, avec une halte au volcan Irazú et une promenade d'observation des quetzals

Photos du Costa Rica

Découvrir le Costa Rica

Les plus du Costa Rica

Resplendissant quetzal.
Resplendissant quetzal.
Un accueil chaleureux et professionnel

Pionnier en matière d'écotourisme, le Costa Rica a fait du tourisme son moteur de croissance. De nombreux opérateurs généralistes et spécialisés l'ont intégré et offrent des services professionnels et pour la majorité inoubliables. Chaque année, le nombre de visiteurs ne cesse de croître. Comme la majorité provient d'Amérique du Nord et du Canada, l'anglais est la langue la plus couramment utilisée pour accueillir les touristes. Les Costariciens n'étaient pas habitués à ce que les Américains parlent espagnol, ils parlent spontanément la langue de Shakespeare après avoir souhaité la bienvenue. Les visiteurs francophones étant de plus en plus nombreux, les équipes intègrent bien souvent un opérateur connaissant le français. Mais que ce soit dans les agences ou dans les hôtels, ils sauront répondre à vos attentes avec un grand professionnalisme. Quant aux Costariciens que vous rencontrerez au hasard de vos pérégrinations, ils se distinguent par leur gentillesse et leur discrétion. Ne vous étonnez pas que l'on vous salue spontanément d'un geste de la main ou d'un sourire alors qu'on ne vous connaît pas, c'est une façon de vous dire que vous êtes ici aussi chez vous.

Un large choix d'activités

Le Costa Rica est riche d'un environnement permettant de s'adonner à n'importe quelle activité, qu'elle soit sportive, d'aventure ou de découverte. Outre la contemplation béate des règnes animal et végétal, on peut s'adonner au surf (les vagues du Costa Rica sont réputées), à la plongée (le plus beau spot se trouve sur Isla del Coco, à 500 km à l'ouest de la côte Pacifique !), au rafting et au canoë sur les ríos qui descendent de la cordillère centrale (Pacuare, Reventazón, Sarapiquí...), à la randonnée pépère comme à l'extrême en forêt dense, aux ascensions, au saut à l'élastique, au VTT et au vélo de course sur les routes de la Vallée centrale (Póas, Turrialba...), aux nombreuses randonnées à cheval sur la plage... Et même au repos total dans des lodges éloignés de tout, où chacun est invité à respecter son prochain comme son environnement, dans son hamac.

Un climat diversifié
Malgré sa position tropicale, qui devrait garantir au Costa Rica une certaine uniformité climatique, on peut trouver ici plusieurs climats liés aux différences d'altitude et à la proximité des océans Atlantique et Pacifique : si la chaleur humide des basses plaines devient trop écrasante, rien de mieux qu'une petite virée à la sierra pour se rafraîchir. Et on peut même y ressentir une vraie sensation de froid, comme aux alentours du Cerro de la Muerte. De nombreux lodges en altitude font marcher la cheminée le soir. Entre décembre et avril, c'est la saison dite sèche, el verano. Il ne pleut pas, le soleil brille en permanence et les températures sont plus élevées. C'est la pleine saison touristique (la temporada alta) : les touristes, notamment nord-américains, sont nombreux et les prix évidemment plus élevés. Même s'ils font partie de la temporada verde (la saison verte), les mois compris entre mai et septembre sont fréquentables. Selon les années, les pluies sont plus ou moins abondantes. Et lorsqu'elles sont rares, c'est le bonheur en basse saison ! Entre mai et septembre, au moment des vacances scolaires, il y a un peu moins de monde - un peu moins de Nord-Américains en fait. Mais en juillet et août, la période des vacances européennes fait partie de la petite temporada alta, et les prix des chambres d'hôtel sont souvent ajustés au niveau supérieur. En revanche, au mois d'octobre, la saison des pluies bat son plein et certains établissements en profitent pour fermer et se faire une beauté avant de rouvrir en novembre pour la saison haute.

Une nature bienveillante

Très généreuse et variée - 5 % de la biodiversité de la planète ! -, la nature est ici protégée et respectée par tous. C'est l'un des principaux buts d'un voyage au Costa Rica. Si l'on est peu réceptif aux merveilles végétales et animales, on risque de s'y ennuyer un peu. Heureusement, il reste la mer et les plages avec la pêche sportive très répandue et le surf qui l'est tout autant mais aussi les rivières pour les sports d'aventure. Quant aux amateurs de fleurs, d'arbres, d'oiseaux, de grenouilles, d'iguanes et de nombreux autres animaux, ils trouveront le voyage toujours trop court.

De belles plages

La majorité des plages sont conservées à l'état naturel et sont préservées par des lois de protection du littoral. Même si quelques complexes hôteliers n'ont pas hésité à les bafouer et à recouvrir leur plage privée un peu grise de fin sable blanc - au mépris des lois de la nature - pour ne pas décevoir le touriste, les plages sont telles qu'on les imagine en pensant aux " tropiques ". C'est vrai qu'on peut être surpris par la couleur du sable de certaines d'entre elles (du doré au noir volcanique), mais elles sont toutes belles et surprenantes ! Des grandes plages rectilignes bordées par une frange tropicale toujours verte aux criques peu fréquentées en passant par des plages rocailleuses à marée basse formant des piscines naturelles, ou encore les eaux calmes et transparentes et les vagues écrasantes idéales pour le surf... il y en a pour tous les goûts.

Une qualité de vie sans pareille

Selon les expatriés, le Costa Rica serait le pays le plus accueillant d'Amérique centrale, et peut-être même d'Amérique tout court. Il faut dire aussi que les étrangers y sont bien soignés au travers de nombreux organismes d'accueil ou d'investissement. Dans la vie de tous les jours, et contrairement à ses voisins agités, il y règne une grande tranquillité qui va de pair avec stabilité. Il n'y a pas d'armée et pas de putsch. Le respect des gens, de la nature, de la vie, la paix sociale et la démocratie sont bien ancrées dans le pays, comme en témoigne la devise nationale : " ¡ Vivan siempre el trabajo y la paz ! " (Que vivent à jamais le travail et la paix !). La nature même est clémente car, si le risque d'éruptions volcaniques est toujours présent, il n'y a pas de cyclone au Costa Rica, fait remarquable pour un pays tropical de la région Caraïbe. Enfin, en conclusion, on peut dire qu'il s'y dégage une philosophie de vie que caractérise bien le slogan national " Pura vida ".

Reportages & actualités du Costa Rica

Ailleurs sur le web
Avis