Au coeur de l'Amérique centrale, le Costa Rica est à la fois bordé par la mer des Caraïbes et l'océan Pacifique, tout en étant traversé par des montagnes impressionnantes. Mais ce n'est pas tout ! Réputé pour ses magnifiques forêts tropicales, ce petit pays est aussi riche d'un nature prodigieuse qui concentrerait à elle seule 5 % de la biodiversité de la planète. Entre ses volcans fascinants, parmi lesquels le célèbre Turrialba, sa jungle préservée à la végétation luxuriante comme dans le Parc de Tortuguero, ses plages aux eaux cristallines comme celles de Manuel Antonio, ses rivières aux chutes sublimes, le Costa Rica a vraiment de quoi offrir une pura vida aux visiteurs, deux mots chaleureux qui sont devenus la devise du pays. Pour une immersion authentique dans la magnifique nature costaricienne, il vous sera utile de suivre les indications d'un guide touristique sur le Costa Rica qui vous permettra de voir les immanquables du pays et de découvrir le Costa Rica hors de sentiers battus. A vous la pura vida !

Les lieux incontournables du Costa Rica

Quand partir au Costa Rica ?

Le Costa Rica a deux grandes saisons : la saison sèche, entre décembre et avril, pendant laquelle il fait généralement beau avec une température moyenne de 25 °C et la saison " verte ", ou des pluies, de mai à novembre, pendant laquelle il pleut beaucoup. La meilleure période pour partir au Costa Rica c'est la saison sèche à condition d'éviter la Semaine Sainte, en mars ou en avril, période où les prix ont tendance à flamber et les hébergements à être pris d'assaut. Pendant la saison des pluies, les prix sont à l'inverse beaucoup plus bas, surtout entre mai et septembre.

Comment partir au Costa Rica ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés au Costa Rica
  • Partir seul(e) au Costa Rica
  • Se déplacer au Costa Rica

Pour un séjour au Costa Rica, comptez dix jours minimum. Vous pouvez choisir de faire un combiné côte Caraïbe/côte Pacifique mais il vous faudra une quinzaine de jours sur place car même si le pays est petit, les trajets des circuits peuvent être longs entre les deux côtes en raison de routes sinueuses, pas toujours goudronnées. Ne manquez pas d'inclure dans votre circuit une excursion dans la jungle pour découvrir l'incroyable biodiversité du Costa Rica.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Pour les voyageurs solo, il faut faire attention aux vols à San José, sur la côte pacifique à Jacó et à Quepos, mais aussi à Limón sur la côte caraïbe. Ne tombez pas dans la paranoïa pour autant : le Costa Rica est un des plus sûrs d'Amérique centrale. En journée, il suffit de vous habiller simplement, en évitant si possible le " style touriste ". Dès que la nuit tombe, évitez de marcher à San José, Quepos, Jacó ou Limón : prenez plutôt un taxi.

Les bus sont le meilleur moyen de visiter le Costa Rica et ils sont plutôt bon marché. Il est cependant plus pratique de louer une voiture pour pouvoir aller partout mais il faudra louer un 4x4 pour parcourir certaines zones du pays où les routes ne sont pas goudronnées. Il existe aussi des vols intérieurs mais ils sont souvent en retard et les avions ont une petite capacité. 

Préparer son voyage au Costa Rica

Les circuits touristiques au Costa Rica

Détente et randonnée dans le nord du Costa Rica

Cet itinéraire permet, en deux semaines, de combiner de la marche dans les plus beaux parcs du Nord avec de la relaxation au milieu de la nature, et vous donne un avant-goût de la côte pacifique et de...

Envie d'un voyage sur mesure ?

Nous vous mettons en relation
avec l'agence locale
spécialiste de votre destination !

Au pays des quetzals et de la côte pacifique sud

Cet itinéraire offre une découverte des parcs nationaux incontournables de la côte pacifique sud-ouest, avec une halte au volcan Irazú et une promenade d'observation des quetzals

Photos du Costa Rica

Découvrir le Costa Rica

Les plus du Costa Rica

Resplendissant quetzal.
Resplendissant quetzal.
Un accueil chaleureux et professionnel

Pionnier en matière d'écotourisme, le Costa Rica a fait du tourisme son moteur de croissance. De nombreux opérateurs généralistes et spécialisés l'ont intégré et offrent des services professionnels et pour la majorité inoubliables. Chaque année, le nombre de visiteurs ne cesse de croître. Comme la majorité provient d'Amérique du Nord et du Canada, l'anglais est la langue la plus couramment utilisée pour accueillir les touristes. Les Costariciens n'étaient pas habitués à ce que les Américains parlent espagnol, ils parlent spontanément la langue de Shakespeare après avoir souhaité la bienvenue. Les visiteurs francophones étant de plus en plus nombreux, les équipes intègrent bien souvent un opérateur connaissant le français. Mais que ce soit dans les agences ou dans les hôtels, ils sauront répondre à vos attentes avec un grand professionnalisme. Quant aux Costariciens que vous rencontrerez au hasard de vos pérégrinations, ils se distinguent par leur gentillesse et leur discrétion. Ne vous étonnez pas que l'on vous salue spontanément d'un geste de la main ou d'un sourire alors qu'on ne vous connaît pas, c'est une façon de vous dire que vous êtes ici aussi chez vous.

Un large choix d'activités

Le Costa Rica est riche d'un environnement permettant de s'adonner à n'importe quelle activité, qu'elle soit sportive, d'aventure ou de découverte. Outre la contemplation béate des règnes animal et végétal, on peut s'adonner au surf (les vagues du Costa Rica sont réputées), à la plongée (le plus beau spot se trouve sur Isla del Coco, à 500 km à l'ouest de la côte Pacifique !), au rafting et au canoë sur les ríos qui descendent de la cordillère centrale (Pacuare, Reventazón, Sarapiquí...), à la randonnée pépère comme à l'extrême en forêt dense, aux ascensions, au saut à l'élastique, au VTT et au vélo de course sur les routes de la Vallée centrale (Póas, Turrialba...), aux nombreuses randonnées à cheval sur la plage... Et même au repos total dans des lodges éloignés de tout, où chacun est invité à respecter son prochain comme son environnement, dans son hamac.

Un climat diversifié
Malgré sa position tropicale, qui devrait garantir au Costa Rica une certaine uniformité climatique, on peut trouver ici plusieurs climats liés aux différences d'altitude et à la proximité des océans Atlantique et Pacifique : si la chaleur humide des basses plaines devient trop écrasante, rien de mieux qu'une petite virée à la sierra pour se rafraîchir. Et on peut même y ressentir une vraie sensation de froid, comme aux alentours du Cerro de la Muerte. De nombreux lodges en altitude font marcher la cheminée le soir. Entre décembre et avril, c'est la saison dite sèche, el verano. Il ne pleut pas, le soleil brille en permanence et les températures sont plus élevées. C'est la pleine saison touristique (la temporada alta) : les touristes, notamment nord-américains, sont nombreux et les prix évidemment plus élevés. Même s'ils font partie de la temporada verde (la saison verte), les mois compris entre mai et septembre sont fréquentables. Selon les années, les pluies sont plus ou moins abondantes. Et lorsqu'elles sont rares, c'est le bonheur en basse saison ! Entre mai et septembre, au moment des vacances scolaires, il y a un peu moins de monde - un peu moins de Nord-Américains en fait. Mais en juillet et août, la période des vacances européennes fait partie de la petite temporada alta, et les prix des chambres d'hôtel sont souvent ajustés au niveau supérieur. En revanche, au mois d'octobre, la saison des pluies bat son plein et certains établissements en profitent pour fermer et se faire une beauté avant de rouvrir en novembre pour la saison haute.

Une nature bienveillante

Très généreuse et variée - 5 % de la biodiversité de la planète ! -, la nature est ici protégée et respectée par tous. C'est l'un des principaux buts d'un voyage au Costa Rica. Si l'on est peu réceptif aux merveilles végétales et animales, on risque de s'y ennuyer un peu. Heureusement, il reste la mer et les plages avec la pêche sportive très répandue et le surf qui l'est tout autant mais aussi les rivières pour les sports d'aventure. Quant aux amateurs de fleurs, d'arbres, d'oiseaux, de grenouilles, d'iguanes et de nombreux autres animaux, ils trouveront le voyage toujours trop court.

De belles plages

La majorité des plages sont conservées à l'état naturel et sont préservées par des lois de protection du littoral. Même si quelques complexes hôteliers n'ont pas hésité à les bafouer et à recouvrir leur plage privée un peu grise de fin sable blanc - au mépris des lois de la nature - pour ne pas décevoir le touriste, les plages sont telles qu'on les imagine en pensant aux " tropiques ". C'est vrai qu'on peut être surpris par la couleur du sable de certaines d'entre elles (du doré au noir volcanique), mais elles sont toutes belles et surprenantes ! Des grandes plages rectilignes bordées par une frange tropicale toujours verte aux criques peu fréquentées en passant par des plages rocailleuses à marée basse formant des piscines naturelles, ou encore les eaux calmes et transparentes et les vagues écrasantes idéales pour le surf... il y en a pour tous les goûts.

Une qualité de vie sans pareille

Selon les expatriés, le Costa Rica serait le pays le plus accueillant d'Amérique centrale, et peut-être même d'Amérique tout court. Il faut dire aussi que les étrangers y sont bien soignés au travers de nombreux organismes d'accueil ou d'investissement. Dans la vie de tous les jours, et contrairement à ses voisins agités, il y règne une grande tranquillité qui va de pair avec stabilité. Il n'y a pas d'armée et pas de putsch. Le respect des gens, de la nature, de la vie, la paix sociale et la démocratie sont bien ancrées dans le pays, comme en témoigne la devise nationale : " ¡ Vivan siempre el trabajo y la paz ! " (Que vivent à jamais le travail et la paix !). La nature même est clémente car, si le risque d'éruptions volcaniques est toujours présent, il n'y a pas de cyclone au Costa Rica, fait remarquable pour un pays tropical de la région Caraïbe. Enfin, en conclusion, on peut dire qu'il s'y dégage une philosophie de vie que caractérise bien le slogan national " Pura vida ".

Reportages & actualités du Costa Rica

Ailleurs sur le web
Avis