Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Maroc

Un voyage au Maroc c'est la garantie d'être dépaysé immédiatement pour un budget raisonnable et sans aller bien loin. La variété des paysages est incroyable et il suffit de feuilleter un guide touristique du Maroc pour s'en rendre compte... Des montagnes du Haut Atlas aux dunes du Sahara, en passant par la côte sauvage Atlantique et la richesse architecturale des villes impériales, que de contrastes et de beauté... Les passionnés de nature découvriront le Maroc au cours d'un trek en montagne dans le Rif ou à dos de dromadaires dans le désert marocain, les surfeurs se régaleront avec les vagues d'Essaouira et du reste de la côte Atlantique, les amateurs de plages de sable fin seront aux anges à Agadir, et ceux qui préfèrent le farniente à l'orientale se prélasseront avec bonheur dans un riad de Marrakech, flâneront dans la palmeraie ou dans le magnifique jardin Majorelle et iront marchander dans le souk à côté de la place Jemaa el-Fna. Quant aux amoureux d'histoire, ils n'en finiront pas de se perdre dans les médinas de Chefchaouen, Fès, Tanger, Meknès, Tétouan... toutes aussi différentes les unes que les autres. Enfin les adeptes de gastronomie, couscous et autre tajine ne seront pas en reste, car la cuisine marocaine est succulente et variée. Et ce n'est qu'un échantillon des mille et une merveilles du Maroc dont certaines sont inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco !

Que voir, que faire au Maroc ?

Quand partir au Maroc ?

La haute saison touristique au Maroc varie d'une région à l'autre, globalement de la mi-octobre à la mi-mai. Si vous aimez la tranquillité, évitez les périodes de vacances scolaires françaises. Pour le Sud, si les mois d'avril et mai sont les meilleures périodes pour découvrir la faune, il est préférable de partir au Maroc en mars pour être plus tranquille. Pour les côtes du Nord, l'été est la saison haute, car les Marocains s'y précipitent pour profiter d'un peu de fraîcheur. La basse saison touristique va de la mi-mai à la mi-octobre. Pour des raisons d'économie et de tranquillité, il peut être avantageux de voyager au Maroc en basse saison et c'est la meilleure saison pour partir en faisant des économies et préserver son budget voyage ; cependant il arrive qu'en cette période certains services et animations soient supprimés, surtout pendant le Ramadan.

Adresses Futées du Maroc

Voyager au Maroc

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle au Maroc

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer au Maroc. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager au Maroc

Villes impériales, vestiges antiques, montagnes arides, oasis luxuriantes, gorges spectaculaires et longues plages de sable fin, le Maroc offre une multitude d'itinéraires et de possibilités d'excursions, qu'il faudrait au moins rester un mois voire plus pour découvrir tous ses trésors. Cependant, en une semaine ou plus, vous pourrez opter pour la visite d'une ou plusieurs régions, selon votre point d'arrivée, le temps disponible, vos centres d'intérêt et bien sûr de votre budget. D'une manière générale, il vaut mieux privilégier la qualité que la quantité, surtout si vous avez peu de temps sur place. Si vous avez prévu de parcourir de longues distances et que votre budget vous le permet, louez une voiture. Bien que se déplacer en transport en commun soit bon marché et guère compliqué, le séjour sera plus confortable, les distances plus courtes et vous pourrez surtout accéder à des endroits plus originaux et intéressants.

Comment partir au Maroc

Comment partir seul

Bien desservi par les compagnies aériennes, le Maroc est une destination sûre et les autorités marocaines ont fait beaucoup d'efforts pour sécuriser et encadrer le tourisme à travers le pays. Attention à la petite délinquance dans les grandes villes marocaines comme Agadir, Marrakech et surtout Casablanca où malheureusement, les vols à l'arrachée sont assez courants. Soyez également prudent à Fès qui est devenue une ville peu sûre ces dernières années avec une augmentation de la petite délinquance et des agressions le soir venu.

Comment partir en voyage organisé

Les circuits organisés au Maroc par les tours opérateurs et les guides sont généralement de 8 jours mais il vous faudra un circuit d'une quinzaine de jours pour faire tout le Maroc du nord au sud. La bonne nouvelle c'est que le rapport qualité-prix est généralement bon mais faites attention aux suppléments cachés. Il existe aussi un grand nombre de séjours thématiques : découverte des villes impériales, escapade au Sahara, séjour sportif dans le Haut Atlas marocain, excursions en dehors des sentiers battus, culture marocaine... ou des séjours tout compris. Vous aurez vraiment l'embarras du choix pour des tarifs raisonnables.

Comment se déplacer sur place

Au niveau des moyens de transport, le Maroc possède un excellent réseau ferroviaire qui relie la plupart des grandes villes du pays, tout comme le réseau de bus grande distance de la CTM qui est cependant plus économique. La voiture de location au Maroc reste assez chère en comparaison d'autres pays du Maghreb et les routes ne sont pas toujours bonnes se réduisant à de simples pistes arides dans le sud. Pour ceux qui veulent couvrir de longues distances au Maroc on trouve des billets d'avion pour les vols intérieurs à des prix généralement corrects

Reportages & actualités du Maroc

Organiser son voyage au Maroc
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Réservez vos vacances au ski
Services / Sur place
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure
Apprendre une langue étrangère

Découvrez le Maroc

A la croisée des mondes, le Maroc fut dès la Préhistoire une terre de convoitise, occupée successivement par des peuples de divers horizons. Ces invasions multiples ont laissé au pays d’aujourd’hui un héritage culturel remarquable, des constructions architecturales aux musiques traditionnelles. Les Berbères, l’une des premières tribus installées au Maroc, ont développé dans les montagnes un artisanat varié, dont les techniques se sont transmises de génération en génération. Tapisserie, orfèvrerie, broderie, poterie… on peut encore apprécier ces travaux minutieux dans les souks. Le Maroc, c’est aussi une palette de produits du terroir dont le safran, l’or rouge du royaume, prisé pour ses nombreuses vertus, relève de nombreux plats typiques du pays. Entre ses paysages disparates, sa population hétérogène, sa gastronomie délicate et ses diverses croyances, le Maroc invite à découvrir ses mille et une facettes.

Photos et images du Maroc

Les ruelles de la médina d'Asilah. Camille RENEVOT
Dans les ruelles de la médina, Chefchaouen. Vladimir Melnik - Fotolia
Casablanca Twin Center. Philippe GUERSAN - Author's Image
Fantasia et tentes caïdales. Atamu RAHI - Iconotec

Les 12 mots-clés au Maroc

1. Baraka

C’est la grâce divine, et généralement la chance dans le monde arabe. Elle s’obtient en invoquant la mémoire d’un saint homme ou mieux encore, en effectuant un pèlerinage sur les lieux de son sanctuaire (koubba ou zaouïa). Pour s’assurer la baraka, il faut ramasser de la terre près du mausolée et la conserver précieusement comme une relique !

2. Kasbah

112 Ait Benhaddou © Starcevic - iStockphoto.com.jpg

Véritable village fortifié appartenant au seigneur, la kasbah servait de refuge aux paysans en cas d’attaque. Elle est construite en pisé, un mélange de terre argileuse et de cailloux, résistant étonnamment au temps. Le Sud marocain recèle les plus belles kasbahs, dont certaines datent du XVIIe siècle. Celle d’Aït Benhaddou en est un bel exemple.

3. Fondouk

Connus aussi sous le terme de caravansérail, les fondouks sont d’anciennes auberges où venaient se reposer les marchands et leurs dromadaires. Ils sont devenus aujourd’hui des lieux de stockage de marchandises. On compte 155 fondouks dans la médina de Fès, dont certains ont été restaurés. Le plus beau est sans aucun doute le fondouk Nejjarine.

4. Hammam

L’occasion de se relaxer au hammam ne manquera pas au Maroc ! Outre leur fonction de purifier le corps, ces bains de vapeur humide ont aussi un rôle social important. Chacun s’y rend certes pour se laver, mais aussi pour rencontrer ses semblables et bavarder. Généralement, il y a deux hammams publics : l’un pour les femmes, l’autre pour les hommes.

5. Medersa

Ce sont les écoles coraniques qui étaient autrefois chargées de l’éducation des étudiants en théologie, en histoire ou en sciences. Sous les sultans mérinides, elles se multiplièrent partout au Maroc. La salle de prière est un pur joyau architectural, ornée de zelliges ciselés. Seul monument religieux ouvert aux non-musulmans, profitez-en !

6. Medina

116 Medina de Fès au Maroc © xavierarnau - iStockphoto.com.jpg

C’est la vieille ville située à l’intérieur des remparts, très populaire et bouillonnante d’activités. Les médinas de Marrakech et de Fès envoûtent par leur dédale de ruelles, leurs effluves intenses et leur myriade de boutiques artisanales. En se perdant dans leurs venelles tortueuses, c’est plonger dans une ambiance médiévale hors du temps !

7. Muezzin

117 Minaret de la mosquée de Casablanca © ugurhan - iStockphoto.com.jpg

Membre de la mosquée, le muezzin appelle à la prière du haut de son minaret en modulant des sourates du Coran. Il était autrefois choisi pour sa voix tonitruante qui devait faire écho dans toute la ville. Aujourd’hui, les haut-parleurs ont remplacé son long souffle, ce qui n’altère en rien le dépaysement engendré par les cinq appels par jour.

8. Palmier-dattier

Les Berbères eurent l’idée géniale d’introduire cet arbre de Mésopotamie et de le planter là où il y avait des sources en plein désert : l’oasis venait d’être inventée !  Peu exigeant en eau, le palmier-dattier s’est bien adapté, en témoignent les coulées vertes le long des oasis. On y récolte de délicieuses dattes, très appréciées par les locaux.

9. Riad

On désigne souvent par ce terme une maison, mais c’est un abus de langage. Le riad est en fait la cour intérieure d’une maison. Avec sa fontaine centrale et sa végétation luxuriante, cet espace est un délicieux havre de paix et de fraîcheur, inspiré du patio andalou. On y passe d’agréables moments en famille, isolé de l’agitation de la médina.

10. Tadelakt

Mélange de chaux, de ciment blanc et de pigments, le tadelakt est un revêtement décoratif, dont la préparation requiert un certain savoir-faire. Il est utilisé traditionnellement pour habiller salles de bain et hammams, car il présente l’avantage d’être étanche. Au toucher, il offre une sensation de douceur, lui qui est poli à l’aide de galets.

11. Thé à la menthe

Tout simplement incontournable !  Et si l’on en boit dans tout le Maroc, c’est dans le Sud que sa consommation est la plus importante. Le thé à la menthe, c’est tout un rituel qui obéit à des règles précises, de sa préparation à sa dégustation. Difficile de décliner l’invitation, attendez au moins le troisième verre pour ne pas vexer vos hôtes.

12. Zaouïa

12 Zaouia Moulay à Fès © GEORGIY MARTYNOV - shutterstock.com.jpg

C’est le bâtiment qui abrite le tombeau d’un marabout. Les fidèles y viennent pour prier, et pour bénéficier de la baraka du regretté saint homme. A partir du XVIIIe s., les zaouïas donnèrent naissance à un véritable culte des marabouts, que ce terme finit par désigner les confréries religieuses en général. Elles sont interdites aux non-musulmans.

Vous êtes d'ici, si...

Vous saluez en arabe toutes les personnes que vous rencontrez. Car finalement au bout de quelques jours vous connaissez tout le monde !

Vous négociez fermement avec le marchand. Même si au final vous savez qu’il en est sorti gagnant.

Vous mangez le tajine avec la main droite... car il est difficile de faillir à la coutume locale, assis entre vos amis marocains.

Vous prenez un thé à la menthe à toute heure de la journée, et ce jusqu’au soir… Parce qu’on ne refuse pas un verre de thé, de peur de vexer son hôte si chaleureux... même si cela coupe le sommeil, on vous l’accorde !

Vous attendez impatiemment le vendredi pour manger un copieux couscous. Même si vous le trouvez à la carte des restaurants les autres jours, ce plat typique, synonyme de joie, est toujours meilleur à partager en bonne compagnie le vendredi !

Vous dites choukran à chaque fois que l’on vous reçoit. Parce que c’est l’un des seuls mots en arabe que vous arrivez à prononcer !

D'autres destinations au Maroc

Carte du Maroc

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour de prestige pour 2 personnes en Bourgogne !

Profitez d'un séjour de prestige en Bourgogne avec l'Hôtel le CEP ***** et Spa Holistique Marie de Bourgogne.