À cheval sur quatre départements, l'Allier, le Cantal, la Haute-Loire et le Puy-de-Dôme, l'Auvergne est une magnifique région de moyenne montagne célèbre pour la Chaîne des Puys, ses stations thermales et pour sa gastronomie. Trésor naturel unique en Europe, les 80 volcans d'Auvergne vous offriront un espace idéal pour les activités de pleine nature : randonnées, vélo, sports d'eaux vives, ski, raquettes, luge en hiver. L'histoire de l'Auvergne est aussi fortement liée au thermalisme avec la présence de 109 sources et de dix villes d'eaux. Les amateurs de patrimoine pourront s'émerveiller devant les cinq édifices religieux majeurs de l'art roman parmi lesquels Notre-Dame-du-Port à Clermont-Ferrand, sur les chemins de Compostelle. Sans oublier les dizaines de châteaux dont certains proposent des visites animées pour plonger les plus jeunes dans l'histoire médiévale. En famille, vous pourrez vivre des moments inoubliables et insolites dans les nombreux parcs et musées de la région : Vulcania pour voir les volcans sous un autre jour, l'Aventure Michelin pour tout savoir de ce grand nom clermontois, le Pal pour une journée détente, l'ASM Experience musée unique pour les passionnés de rugby... En Auvergne, les bonnes tables et les produits gourmands sont foison. Laissez-vous tenter par un saint-nectaire ou un salers, un saint-pourçain ou un côtes-d'auvergne. Sans oublier la lentille du Puy... et tant d'autres gourmandises !

Les lieux incontournables de Auvergne

Quand partir en Auvergne ?

Selon votre activité, vous pourrez vous rendre en Auvergne à toutes les saisons. Chaque saison a ses charmes ! Les prix grimperont en haute-saison (vacances d'hiver, juillet et août), tout comme la fréquentation. Si les stations de sports d'hiver sont moins fréquentées que les stations alpines, il est néanmoins nécessaire de réserver votre hébergement bien à l'avance. Si l'hiver permet la pratique du ski, du ski de fond et de la raquette, visiter l'Auvergne durant les autres saisons vous permettra d'élargir votre panel d'activités. La lumière de l'été et de l'automne est notamment sublime et donne à la nature des couleurs étonnantes.

Comment partir en Auvergne ? Nos conseils & astuces

Photos de Auvergne

Découvrir Auvergne

Les immanquables

L'abbatiale Saint-Austremoine à Issoire
L'abbatiale Saint-Austremoine à Issoire
Allier
Vue sur Château de Lapalisse depuis La Bresbre.
Vue sur Château de Lapalisse depuis La Bresbre.
Le MuPop, musée des musiques populaires
Le château de Peufeilhoux
Le centre national du Costume de Scène
Le Pal
Maison Mantin
Forêt domaniale de Tronçais

Cette forêt est l'une des plus belles futaies de chênes d'Europe, répartie en quatre massifs compacts sur une surface de 10 583 hectares. Apprécié pour ces qualités hors du commun et très utilisé dans la fabrication de merrains, le chêne de Tronçais atteint des prix très élevés dans les ventes annuelles de l'ONF. Au détour d'un chemin, il n'est pas rare de croiser la route d'un chevreuil, d'un sanglier ou d'un grand rapace. 85 fontaines et sources répertoriées, comme celle de Viljot et 5 étangs contribuent également à la beauté de ces lieux, celui de Saint-Bonnet-Tronçais, d'une superficie de 45 hectares, accueille une base de loisirs, avec baignade surveillée en juillet et août, toboggans aquatiques, bateaux à pédales, minigolf, tir à l'arc, tennis, pêche, jeux pour enfants... Havre de paix et de ressourcement, la forêt est sillonnée par de multiples chemins, parfait pour s'adonner à la marche, au vtt, à l'équitation, ou tout simplement à l'observation de la faune et de la flore. En automne, en soirée, partez accompagné d'un guide de l'ONF à la rencontre du cerf, pour vivre des moments fertiles en émotion lorsque vous l'entendrez bramer ou l'apercevrez. C'est aussi la période où les champignons abondent et l'on s'en rassasie dans les bonnes adresses locales.

La Montagne bourbonnaise

L'Allier est aussi terre de myrtilles, de bruyères, de douglas centenaires et de randonnées à ski ou en traîneaux à chien... une Suisse en miniature de 90 581 hectares, riche d'un artisanat ancestral et de producteurs experts en bons fromages et exquises confitures. Le pays, qui culmine au puy de Montoncel à 1 287 mètres, est riche en forêts de hêtres, sapins et épicéas, entrecoupés de pâturages où règne l'élevage. Un beau plan d'eau a été réaménagé à Saint-Clément, avec voile et baignade. Dès que l'hiver habille la région d'un beau manteau blanc, les fondus de glisse apprécient les domaines skiables de la Loge des Gardes et du Montoncel. Mais la Montagne bourbonnaise cache aussi de magnifiques sentiers, dont certains, de grandes randonnées (GR3 et GR3A) parcourus par les pèlerins en route pour Saint-Jacques-de-Compostelle. Les amoureux de la truite apprécient les parcours de pêche au bord du Sichon, de la Besbre et du Barbenan. Les amateurs de châteaux, églises romanes, musées ne sont pas non plus déçus. De Busset, (XIIIe siècle), berceau de la famille des Bourbon-Busset, à Montgilbert (XIIIe siècle), de Notre-Dame de Châtel-Montagne, une des plus belles églises romanes d'Auvergne en passant par la route des musées : le verre et le sabot à Saint-Nicolas-des-Biefs, la préhistoire à Glozel, l'école à Châtelus, le bois et la scierie à Lavoine. Fertile en légendes de toutes sortes, ce pays cache encore bien des mystères : grottes aux fées, rochers de sorciers, pierres percées ou branlantes, bourgs oubliés sur lesquels planent d'antiques rumeurs. Entre Bois Noirs et monts de la Madeleine, notre XXIe siècle n'a pas perdu la mémoire.

La Vallée de la Sioule

C'est un territoire à la nature préservée, où apparaissent les collines des premiers contreforts du Massif Central, où les rivières creusent des gorges profondes, celles de la Sioule à Chouvigny et celles de la Bouble à Chantelle et où sur ses coteaux pierreux s'étire le vignoble sur une bande de terre de 35 km de long. Serpenter sur les petites routes assure de belles surprises, un château à Chouvigny, les dinosaures à Gannat, les luthiers à Jenzat, la cosmétique à Chantelle chez les bénédictines, un des "Plus Beaux Villages de France", Charroux, dont la structure urbaine a conservé les ruelles pavées gallo-romaines se coupant à angle droit, des maisons en pierres calcaires et de nombreux puits font aussi son charme. Des artisans d'art, de petites boutiques, d'excellents restaurants et un délicieux salon de thé vous y attendent. De charmants petits châteaux longent aussi les routes, certains se visitent d'autres pas, et chaque bourgade possède son église parfois encore peinte, comme le charmant village de Verneuil-en-Bourbonnais, où il faut flâner lorsque ses épouvantails se présentent devant chaque porte. Et bien sûr, la cité de Saint-Pourçain où la Sioule se jette dans l'Allier pour former des berges sablonneuses où les oiseaux se retrouvent par milliers. Ville dynamique et agréable où voisinent musées, boutiques de produits du terroir et nombre de manifestations locales. Les sportifs ne sont pas oubliés, avec le canoë-kayak dans les gorges, vtt, randonnée ou équitation dans les vignes.

Cantal
La Roche Noire
La Roche Noire
Station thermale de Chaudes-Aigues

Dans la région du Caldaguès, au pied des premières hauteurs de l'Aubrac, l'eau coule à Chaudes-Aigues. Nichée au creux de la vallée du Remontalou, au sud-est du Cantal, la ville se flatte d'être la plus méridionale des stations thermales d'Auvergne. Cette ancienne agglomération fortifiée, déjà connue à l'époque gallo-romaine sous le nom de Calentes Aquae (" les eaux chaudes "), comprend une trentaine de sources chaudes dont la température se situe entre 50 et 82 °C. En haut de la place intérieure, la source du Par, source naturelle la plus chaude d'Europe (82 °C), a fait la renommée thermale de la station pour le traitement des affections rhumatismales chroniques et la rééducation fonctionnelle, soignées au cours de séjours thérapeutiques, ou bien de remise en forme, de bien-être et de détente. La ville possède le réseau de chauffage urbain le plus ancien du monde, daté de 1332. Jadis, on venait à la source du Par pour y cuire des oeufs, y faire la soupe, y plumer les volailles ou encore y parer les cochons. Aujourd'hui, le réseau de chauffage de Chaudes-Aigues ne concerne plus que quelques habitations, mais reste pourtant un attrait touristique pour la cité et le dernier témoignage d'une énergie renouvelable dont l'ingénieur Berthier, en 1868, estimait qu'elle représentait l'équivalent d'une forêt de chênes de 540 hectares au moins. Ici, l'eau chaude est partout, elle coule brûlante aux bouches des fontaines, chauffe les maisons, soigne le corps mais aussi intrigue le visiteur et stimule l'esprit. Au fil des siècles, on a profité des bienfaits de ces eaux nées des profondeurs. Aujourd'hui encore et plus que jamais, thermalisme et remise en forme font la renommée de la station cantalienne. Ce sont les eaux les plus chaudes d'Europe !

Tournemire et le château d’Anjony
Le château d'Anjony
Le château d'Anjony

Classé parmi les plus beaux villages de France, Tournemire mérite bien sa place. Autour de l'église romane des XIIe et XVe siècles, les maisons des XIVe et XVe siècles, avec leurs murs en pierre volcanique et leurs toits de lauze ou d'ardoise, sont typiques de l'habitat traditionnel cantalien. Dans l'église, on peut admirer un bas-relief du XVIIe siècle représentant le Christ au tombeau. Le village s'étire jusqu'au château d'Anjony, magnifique bâtisse au corps rectangulaire, flanqué de quatre tours rondes, qui le ferment en veillant sur lui. C'est une forteresse intacte qui concilie élégance architecturale et efficacité militaire, assurément l'une des plus belles de France pour cette période de la fin du Moyen Age. Un guide passionné par son métier (et semble-t-il toujours prêt à repousser une éventuelle attaque) vous fera découvrir ce château bâti au XVe siècle, et agrandi au XVIIIe. Vous visiterez la partie médiévale, construite à partir de 1439 par Louis II d'Anjony, compagnon de Jeanne d'Arc. Un mobilier éclectique, allant du XVe au XVIIIe siècle, meuble avec goût l'ensemble des pièces. Vous observerez attentivement les fresques du début du XVIe siècle qui recouvrent les murs et les voûtes de la chapelle castrale, et celles du XVIe représentant les Neufs Preux qui ornent les parois de la grande salle du deuxième étage ; considérerez leur état de conservation exceptionnel ! La demeure est toujours habitée par la même famille depuis l'origine. Les descendants des seigneurs d'Anjony ouvrent les portes de leur château depuis soixante-cinq ans et y accueillent chaque année environ vingt-cinq mille personnes.

Les Monts du Cantal

Il y a environ 13 millions d'années naissait le plus majestueux volcan d'Europe, dont les monts du Cantal sont un des vestiges les plus remarquables. Les dernières éruptions datent d'environ 2 millions d'années. Le massif des monts du Cantal, constitue le plus vaste stratovolcan d'Europe, avec 2 700 km² de superficie et culmine dans sa partie centrale au Plomb du Cantal (1 855 m). De là rayonnent une vingtaine de vallées, entrecoupant des plateaux basaltiques, territoires pastoraux par excellence. Le paysage actuel a été façonné par des millions d'années d'activité volcanique qui ont engendré des phénomènes d'effondrements massifs et d'érosion glaciaire. Cette nature préservée est jalonnée de magnifiques villages aux maisons de pierre coiffées de toits de lauzes. Cet espace unique au coeur du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne est l'objet de toutes les attentions, surtout depuis sa protection en 1985 au titre des sites classés, et la reconnaissance par le réseau des Grands Sites de France depuis 2000 du puy Mary. Paysages époustouflants, faune et flore préservées offrent des activités de découverte de plus en plus recherchées.

Le puy Mary. Situé au coeur du Massif des monts du Cantal, le puy Mary culmine à 1 787 mètres. Sans doute un des sites les plus visités du Cantal, son sommet offre un panorama époustouflant sur les dômes et éperons rocheux qui forment le plus grand stratovolcan d'Europe. De là vous découvrirez les crêtes et les vallées glaciaires, qui rayonnent en étoile. Le puy Mary, se caractérise par la pureté de son sommet pyramidal, sa grandeur, mais également sa fragilité. En effet, l'importante fréquentation a obligé à bâtir un escalier pour pallier à l'érosion de son accès principal au sommet. Depuis 2000, il fait partie du Réseau des Grands Sites de France, dont le but est de gérer durablement ce patrimoine naturel d'exception, de le valoriser, et de revitaliser l'économie locale. Au pas de Peyrol, le col d'où démarrent les excursions vers le sommet, se trouve la Maison du site, où vous trouverez toutes les informations sur la formation du puy, et les caractéristiques de ses vallées et de ses villages.

Le Plomb du Cantal domine l'ensemble du massif des monts du Cantal du haut de ses 1 855 mètres d'altitude. Dans la ligne des crêtes, il est reconnaissable à son dôme arrondi. Vous pouvez y monter à pied, à ski, mais aussi en téléphérique puisque la station du Lioran est à ses pieds. Il est également accessible depuis le col de Prat-de-Bouc. Au sommet, une table d'orientation indique tous les sommets. Par beau temps, vous pourrez également apercevoir la chaîne des puys du Sancy, ainsi que les monts de l'Aubrac et de la Lozère. Ces paysages grandioses abritent une faune exceptionnelle : c'est une étape migratoire importante pour une soixantaine d'espèces d'oiseaux, parmi lesquelles de nombreux rapaces. Côté flore, le Plomb du Cantal abrite de nombreuses espèces alpines, parfois très rares comme l'anémone printanière ou la benoîte des montagnes que l'on ne trouve que sur ce sommet.

Le puy Griou. Haut de 1 694 mètres, il est situé au-dessus du village de Saint-Jacques-des-Blats. Sa forme conique, caractéristique des cheminées de l'ancien volcan, surplombe d'un côté la vallée de la Cère, de l'autre la vallée de la Jordanne. Son ascension est vertigineuse. Il faut gravir pas à pas les énormes pierres de phonolite qui recouvrent son sommet, le coiffant d'un majestueux chapeau gris. Situé entre le puy Mary et le Plomb du Cantal, au coeur de la chaîne des Monts, il offre une belle perspective du relief et des grands espaces. L'un des plus beaux sentiers de randonnée vers le puy Griou part du village, puis, de forêts en pâturages, au détour d'anciens burons, le chemin vous amène sur la ligne des crêtes jusqu'à ses pieds rocailleux, pour accomplir enfin l'ascension des pierres de lave.

Château de Val
Viaduc de Garabit
Haute-Loire
L’Hôtel de la Dentelle – Brioude
Mont-Mézenc - Les Estables
Massif du Mézenc
Massif du Mézenc
Cathédrale du Puy-en-Velay
Les Gorges de l’Allier

C'est un territoire unique, éblouissant de beauté, par la variation de ses couleurs et de ses lumières, la verticalité de certaines parois, le chaos des roches dressées vers le ciel, la présence de chapelles romanes au bord de l'eau, la diversité et la vitalité de la faune et de la flore qui les peuplent. Paradis des sportifs qui descendent ses eaux claires et vives en raft ou canoë-kayak encadrés de moniteurs diplômés, des randonneurs pour longer les rives à vélo, en vtt ou à pied. Là où aucune route ne va, le train touristique du Haut Allier, transport atypique, éco-respectueux circule. Au coeur de reliefs inhospitaliers, certains ont eu une idée folle, il y a plus d'un siècle, celle de créer une voie ferrée pour relier directement Marseille à Paris. Serpentant et zigzagant au gré des méandres de la rivière entre Langeac et Langogne, ce train unique, parfois littéralement accroché à flanc de paroi, offre des vues somptueuses sur les gorges, creusées de manière spectaculaire par les eaux fugueuses et tumultueuses de l'Allier, cette rivière jeune, impétueuse et surprenante.

Le Massif du Mezenc

C'est en passant par Les Estables que l'on peut gravir les pentes escarpées du Mézenc, avec 1 753 mètres d'altitude, c'est le point culminant de l'Ardèche et de la Haute Loire. C'est dans ce massif aussi que se trouve la source de la Loire, au mont Gerbier de Jonc, intégré au Parc naturel régional des monts d'Ardèche. Du panorama des Alpes aux volcans d'Auvergne, des Cévennes au Plomb du Cantal, du Sancy au Forez en passant par une faune et une flore remarquable, c'est à couper le souffle ! Le massif est traversé par le Chemin de Stevenson, ouvert par l'écrivain écossais Robert-Louis Stevenson en 1878. Paradis des randonneurs, à pied, à cheval, en vtt, accompagnés ou en liberté. Paradis aussi des plaisirs totalement givrés avec attelage de chiens de traîneaux, randonnées en raquettes, ski alpin et ski de fond à l'Espace nordique du Mézenc. Chaque hiver, des manifestations animent cette station : course de chiens de traîneaux, nanaloppet, marathon et veillade du Mézenc... En été, il faut découvrir les merveilleux lacs de cratères, les cascades jaillissantes, les vastes fermes aux toits de lauze ou de chaume, les églises façonnées par l'art roman, les premiers châteaux de la Loire, ce riche patrimoine a su conserver son authenticité. De nombreux villages pittoresques vous accueilleront avec leurs produits du terroir.

Le Pays des Sucs

Ce territoire atypique est situé aux bords de la Loire, entre Yssingeaux et Retounac, au coeur d'un espace naturel de 8 000 hectares verdoyant. Les sucs sont de vieux édifices volcaniques apparus il y a environ 14 millions d'années pour les plus anciens. Avec leur forme de dôme, unique en Europe, ils semblent jaillir de terre comme des taupinières d'où l'on peut admirer le paysage à perte de vue. C'est l'endroit rêvé pour les sportifs en quête d'authenticité, on peut même dire que tous les vététistes qui se sont essayés sur les reliefs des sucs sont devenus de véritables ambassadeurs itinérants du département. De nombreux circuits de randonnées permettent également de partir à la découverte de la chaîne des Sucs. Des sites remarquables ponctuent la balade comme le balcon du Velay à la chapelle de Glavenas, et le musée des Manufactures de dentelles.

Le Plateau du Haut-Lignon

Le Haut-Lignon est un vaste plateau entre la Haute-Loire et l'Ardèche qui offre des points de vue sur les massifs montagneux du Pilat, des Alpes, du Ventoux et du Gerbier-de-Jonc-Mézenc. Des balades dans les gorges du Lignon ou près du barrage de Lavalette raviront les familles tandis que les randonneurs confirmés profiteront des sentiers labellisées Respirando (chemin public, goudron limité, suivi du balisage et de l'entretien...) et balisées en jaune par la Communauté de communes. Le haut plateau du Lignon offre une nature riche, une faune et une flore remarquables. De nombreuses activités de pleine nature sont possibles : sport nautique, baignade, pêche, vtt... A découvrir également l'incontournable village du Chambon-sur-Lignon et les communes alentour chargées d'histoire. Haut lieu de la résistance, de nombreux réfugiés ont été accueillis dans cette région. Les balades dans la région peuvent être aussi l'occasion de visiter l'exposition permanente du Chambon-sur-Lignon dédiée à l'histoire des Justes.

Puy-de-Dôme
Paysage
Paysage
L’Aventure Michelin
Le Puy de Dôme

Le Puy de Dôme, point culminant de la chaîne des Puys avec ses 1465 mètres d'altitude, est au coeur du Parc naturel régional des Volcans d'Auvergne, en sommeil depuis 11 000 ans. Classé parmi les Grands Sites de France depuis 2008, il est le plus célèbre symbole de l'Auvergne. Depuis son sommet se dévoile un panorama unique sur les 80 volcans de Chaîne des Puys, le plus bel ensemble volcanique européen. Depuis mai 2012, un train à crémaillère, le Panoramique des Dômes, grimpe au sommet en seulement un quart d'heure. La gare d'arrivée est souterraine, elle abrite un centre d'accueil où maquettes, films et cartes retracent l'histoire des puys. Un autre centre est consacré au temple de Mercure, temple gallo-romain construit au IIe siècle. Un restaurant gastronomique panoramique et un observatoire complètent les aménagements. Il est aussi possible de faire l'ascension à pied : le sentier des Muletiers part du col de Ceyssat (1 078 m) et monte en lacets. Le Puy de Dôme est aussi un spot de décollage pour parapentes et deltaplanes. Il demeure un site d'excursion familiale, attirant chaque année près d'un demi-million de visiteurs. Cette fréquentation massive en fait cependant un site fragile. C'est pour cela que le Département du Puy-de-Dôme, gestionnaire du site, a vocation à protéger ce patrimoine naturel et paysager exceptionnel.

Le Volcan de Lemptgy
Réserve Naturelle de la vallée de Chaudefour Chastreix
Le sommet du Sancy en téléphérique
Le Téléphérique du Sancy.
Le Téléphérique du Sancy.

Moins connu que son petit frère le puy de Dôme qui, bien que plus petit (1465 m), lui a piqué la vedette, le Sancy n'en demeure pas moins l'un des plus beaux lieux naturels de la région. Eté comme hiver, ce massif de 1886 mètres regorge d'activités. Avec ses crêtes aux allures alpines, ses sentiers escarpés, ses belles aiguilles de lave (Dent de Rancune et Crête de Coq), et ses immenses prairies où d'importants troupeaux de salers et d'aubrac perpétuent la tradition pastorale, il offre un bol d'air frais loin de la ville. Pour grimper au sommet, le téléphérique tombe à pic et se complète par de la marche. Cette dernière est idéale par beau temps et permet, au détour de 650 km de sentiers, d'admirer un large panorama. Des lacs d'origine volcanique donne lieu à des baignades rafraîchissantes à Aydat, Chambon ou Guéry. On retrouve également l'eau à la Bourboule ou au Mont-Dore avec des bienfaits revitalisants. Mais le charme de la montagne se niche aussi dans le manteau blanc de l'hiver. Avec 85 km de pistes de ski au Mont-Dore et Super-Besse, le massif est gâté d'autant que des promenades en raquettes ou à pied dans la neige sont très appréciables au vu du décor.

Vulcania
Centre historique de Clermont-Ferrand et L’art Roman
L'art roman et le centre historique de Clermont-Ferrand

L'art roman constitue une grande partie du patrimoine du Puy-de-Dôme et de l'Auvergne. Au cours des XIe et XIIe siècles, ce sont quelque 250 églises romanes qui y furent édifiées. De nombreux monuments sont encore là pour témoigner de cet âge d'or. Saint-Austremoine d'Issoire, Notre-Dame-du-Port à Clermont-Ferrand, Saint-Saturnin, Saint-Nectaire et Notre-Dame d'Orcival en sont les cinq modèles emblématiques. Surnommées les églises majeures, elles se situent dans un périmètre d'une quarantaine de kilomètres autour de Clermont-Ferrand. L'art roman est également figuré par ses vierges, dont celles de Chalus, Chauriat, Orcival ou encore Saint-Gervazy. Le département regorge d'églises admirables à travers la Limagne, les Combrailles, le Livradois ou encore les Monts Dore. La capitale auvergnate est à elle seule une terre respirant l'histoire et l'art roman. A Notre-Dame-du-Port, inscrite en 1998 au patrimoine mondial de l'Unesco, s'ajoutent des sites et épisodes particulièrement riches. Entre autres : Delille où Urbain II prêcha la première croisade ; les traces de la rivalité entre Clermont et Montferrand, cité construite par les comtes d'Auvergne ; la naissance de Blaise Pascal au début du XVIIe près de la cathédrale, dont la façade était romane à l'origine. Une balade dans le centre-ville clermontois ressemble étrangement à une remontée dans le temps et parfois, pour certains lieux, jusqu'à l'ère gallo-romaine.

Nos bons plans séjours

  • Louxor : Croisière Sur le Nil Sans Excursions 4*

    Amateurs de farniente, égyptologues en herbe, la grâcieuse voie du Nil est ouverte à travers l'Egypte Africaine et ses hauts lieux culturels : Louxor,...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : Pension Complète
    Dès 389 TTC/pers.
  • Cancun : Hôtel Grand Bahia Principe Coba 5*

    Située sur la côte Est du Yucatán et au sud de Cancún, la Riviera Maya est la destination touristique côtière la plus importante au Mexique. Ici, le b...
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 1219 TTC/pers.
  • Cancun : Hôtel Riu Lupita 5*

    Située sur la côte Est du Yucatán et au sud de Cancún, la Riviera Maya est la destination touristique côtière la plus importante au Mexique. Ici, le b...
    • Durée : 9 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 989 TTC/pers.

Reportages & actualités de Auvergne

Ailleurs sur le web
Avis