La Thaïlande, pays d'Asie du Sud-Est autrefois appelé Siam, offre une multitude de lieux magiques et tout le monde peut y trouver son compte, il suffit de feuilleter notre guide Thaïlande pour s'en rendre compte. Les amateurs de plages seront aux anges grâce aux multiples stations balnéaires comme Phuket ou des lieux enchanteurs comme Ko Samui, Similan, Phi Phi Leh ou Taratuo. Les amoureux de la montagne ne seront pas en reste grâce à des sites naturels superbes comme Doi Mae Salong au nord de Chiang Rai ou encore Doi Pha Tang, qui offrent des paysages grandioses propices aux balades. La Thaïlande c'est aussi plus de 40 000 temples répartis à travers tout le pays, et certains sont vraiment magnifiques comme à Ayutthaya, Sukhotai, à Chiang Mai ou même Bangkok. Un voyage en Thaïlande c'est également des marchés flottants, une cuisine savoureuse, des hôtels de très bonne qualité pour tous les budgets, des voyages en tuk-tuk,véhicule parfait pour sillonner les centres-villes bondés comme à Bangkok. À travers votre guide Thaïlande, vous découvrirez des activités adaptées aux besoins de chacun d'entre nous. Les plus fêtards d'entre vous pourront tenter, les soirs de pleine lune, la Full moon party qui a lieu sur l'île de Koh Phangan : une fête qui s'adresse à tous les amateurs de la vie nocturne en Thaïlande. Les personnes en recherche d'aventure apprécieront explorer des îles paradisiaques lors d'excursions, qui se finissent parfois par la visite des fonds marins à l'instar de Ko Phi Phi par exemple.

Les lieux incontournables de Thaïlande

Quand partir en Thaïlande ?

D'octobre à février, c'est la saison sèche et fraîche en Thaïlande et la meilleure période pour partir en Thaïlande ; le temps est ensoleillé et les températures oscillent autour de 25 °C dans le Sud. Mais dans le Nord il fait beaucoup plus froid à cette période avec des températures souvent négatives. En mars, commence une intersaison très chaude (environ 35 °C) qui dure jusqu'à fin mai avec une alternance de pluies tropicales. A partir de juin, c'est la saison des pluies et plus on descend au sud, plus il pleut; elle dure jusqu'en octobre, septembre étant à éviter (fortes précipitations). Si vous partez en Thaïlande en avril, ne manquez pas la fête de l'eau, ou Songkran, qui célèbre le Nouvel An bouddhique, tout le monde s'arrose dans les rues, fous rires assurés !

Organiser son voyage en Thaïlande

Les circuits touristiques en Thaïlande

Photos de Thaïlande

Découvrir la Thaïlande

Les plus de la Thaïlande

Un climat tropical

La réputation du climat de Thaïlande n'est plus à faire. Ses plages de sable fin et ses eaux d'un bleu turquoise sont l'image des Tropiques  ! Le climat est rythmé par la mousson d'Asie. On distingue trois grandes zones climatiques : la partie continentale (occupant la moitié nord du pays), la côte de la mer d'Andaman (au sud-ouest) et les côtes du golfe de Thaïlande.

Un musée naturel

Ce pays, dont la forme géographique ressemble à une grande tête d'éléphant de profil, a fait de cet animal son symbole national. A celui-ci s'ajoutent de nombreux mammifères (singes, buffles, tigres, léopards...) qu'il vous sera possible d'apercevoir dans certains parcs nationaux du pays. Les côtes regorgent de poissons et autres animaux marins multicolores. La diversité des paysages et des espèces naturelles de Thaïlande est remarquable. La Thaïlande recense sur son territoire près de 10 % des essences connues dans le monde des orchidées, lotus et autres bougainvilliers. Du Nord au Sud, des escarpements verdoyants du Triangle d'or, confluence du Myanmar et du Laos, aux massifs calcaires dressés dans les eaux turquoise des îles paradisiaques du Sud, en passant par les plaines et les rizières de l'Isaan, bordées à l'Est par le Mékong, les paysages et les sites historiques ou religieux se succèdent comme dans un songe, d'une beauté extrême et d'une variété sans pareille.

Le pays du sourire

Argument touristique exploité à l'excès, vous croiserez ce fameux sourire tout au long de votre périple. Mais parler de sourire au singulier est une erreur que les " farangs " font généralement par ignorance. Les Thaïlandais utilisent près de 18 sourires différents, à tel point qu'il existe un manuel officiel du sourire édité par l'Institut Royal thaïlandais. Sourire généreux, d'acquiescement, sourire d'incompréhension, sourire honteux, de remerciement, de provocation... Un langage complexe qui s'exprime aussi avec les yeux et parfois avec la main. À vous d'être attentif ! Et plus vous vous éloignerez des grands lieux touristiques, plus vous serez confronté à cette multitude de sourires, comme en Isaan ou tout au sud du pays. Les Thaïlandais seront toujours prêts à vous aider dans votre parcours, et leur naturel curieux et spontané les incitera à engager la conversation avec vous. Échanges chaleureux ponctués de bribes d'anglais, de hochement de tête, de sons gutturaux, de charabia incompréhensible, inlassablement accompagné de larges sourires...

Une des meilleures cuisines au monde

Un voyage en Thaïlande est une occasion unique de goûter aux mets exotiques, aux nombreux aliments inconnus, aux fruits difficilement trouvables en France. Rien que dans la capitale, on dénombre près de 500 000 " cuisiniers " de rues, plusieurs milliers de restaurants, des marchés, de très bonnes tables avec de grands Chefs internationaux... Et quelques marchands ambulants aussi, généralement dans les coins les plus animés de la capitale, proposant pour quelques bahts des criquets, des vers ou des scorpions frits... Vous n'aurez donc aucune excuse pour expérimenter la richesse de cette cuisine. Reconnue comme l'une des plus populaires et des plus appréciées au monde, elle se caractérise par son originalité, sa variété, sa subtilité. Parfumée, elle met l'accent sur le mélange des saveurs, des textures, intégrant de nombreux ingrédients telles les herbes et les épices. Influencée par ses voisins, elle s'est enrichie au fil du temps des habitudes occidentales, indiennes, chinoises. La cuisine thaïe est une cuisine de partage, sans tabou. Les différents plats commandés sont généralement servis tous ensemble. Donc, plus vous serez nombreux assis autour d'une table ou par terre, plus les plaisirs seront grands ! Et puis la Thaïlande est devenue le second pays d'Asie à se doter du fameux guide rouge. Sortie en 2018, la deuxième édition récompense 27 établissements, 4 par deux étoiles, 23 par une étoile. Preuve s'il en est que la Thaïlande ne se limite pas à ses restaurants de rue ou à ses marchés de nuits, mais également à ses restaurants gastronomiques qui attirent une clientèle de plus en plus nombreuse et exigeante.

Une destination bon marché

Une étude a démontré que le coût de la vie est entre quatre et cinq fois moins cher en Thaïlande qu'en métropole française. Mais ce qu'elle ne dit pas, c'est du fait que tout soit moins cher, on consomme plus... Néanmoins, on peut réellement se faire plaisir à commencer par la nourriture, très bon marché et en plus délicieuse, préparée dans la rue ou dans des petites gargotes de quartiers. Fraîche, variée et généreuse, elle est à consommer absolument, sans modération. Les transports sont relativement peu chers, plus encore si vous voyagez en utilisant ceux en commun. Les trains sont généralement ponctuels et confortables. Les trajets en autocar reliant les principales villes régionales sont convenables, rapides et très nombreux. De nombreuses compagnies privées assurent des navettes par minibus entre les différentes zones touristiques, notamment depuis Bangkok, quasiment " porte à porte ". Et pour l'hébergement, on trouve encore de petites merveilles pour quelques centaines de bahts, même à Bangkok ! Et si vous préférez les hôtels de luxe, ils sont comparativement à ceux que l'on possède en Occident, très bon marché pour des services supérieurs !

De beaux spots de plongée sous-marine

Amateur ou passionné, vous serez émerveillé par la beauté des fonds sous-marins de Thaïlande et la variété des espèces tropicales, y compris différentes sortes de requins, de raies, de tortues marines... La vie sous-marine est remarquable de par sa diversité et ses couleurs chatoyantes.

Le pays fait également partie des destinations privilégiées de plongée en raison de ses eaux chaudes (28 °C en haute saison) avec une bonne visibilité en dehors de la mousson  ; un relief côtier souvent très découpé - choix de tombants, grottes, récifs coralliens ponctués d'épaves - offrant de multiples sites d'exploration  ; un encadrement technique de niveau international ; des tarifs avantageux (du moins jusqu'à présent). On trouve des centres de plongée à peu près partout sur les côtes de la mer d'Andaman ou du golfe de Thaïlande, mais les secteurs les plus intéressants sont les suivants :

Ranong (en dehors de la mousson) avec la proximité des archipels Surin et Mergui.

Phuket et l'archipel des Similan.

Koh Lanta encore préservée du tourisme de masse ;

Koh Tao et la partie nord de Koh Pha Ngan. 

les îlots situés au sud de Koh Chang (dont Koh Kood).

Koh Samui constituerait plutôt une zone d'apprentissage et de mise à niveau technique. En période de pluies, des particules en suspension viennent troubler la limpidité des eaux côtières : d'où l'intérêt de pouvoir se rendre sur des îlots ou des hauts-fonds isolés... De toute façon, il est préférable de consulter les sites Internet des différents clubs de plongée et de prendre contact avec les spécialistes avant de fixer les dates d'un voyage consacré à la plongée. Restez vigilant et fuyez les clubs pas sérieux !

Reportages & actualités de Thaïlande

Avis