Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Sardaigne

La seconde île la plus vaste de Méditerranée, après la Sicile, offre des contrastes saisissants à qui sait prendre le temps de l'explorer dans toute sa diversité. De Porto Cervo, la station balnéaire ultra chic au nord sur la Costa Smeralda, au site archéologique préhistorique de Su Nuraxi au sud, en passant par les anciennes mines fantomatiques de Montevecchio et d'Ingurtosu. La Sardaigne offre une palette extraordinaire de lieux surprenants. Les paysages entre les falaises offrant une vue panoramique et le littoral bordé de belles plages sauront eux aussi vous enivrer comme un bon vin sarde, bien accompagné par votre guide touristique de la Sardaigne. Moins haute que sa voisine corse, l'île est néanmoins un paradis pour les randonneurs. Constituée à 80 % de montagnes et de collines sauvages et verdoyantes, âpres reliefs dans la Barbaria ou horizons escarpés émaillés de chênes et d'oliviers centenaires au Supramonte. Il n'est pas rare de croiser des bergers e, direction des hauteurs du joyau couleur émeraude. La Sardaigne c'est aussi les ruelles escarpées et les vieux palais de Cagliari, sa capitale, les plages de sable fin de la Costa del Sud, les petites criques de la mer méditerranée. Les façades multicolores de Bosa, les remparts de la cité médiévale d'Alghero ou encore les peintures murales d'Orgosolo sont des merveilles à ne pas rater. Vous n'êtes pas prêt d'en faire le tour ! L’ambiance de la presqu’île invite au farniente. Des villages témoignent de son passé médiéval comme Burgos. Des vacances en Sardaigne, c’est aussi l’occasion de déguster la cuisine typique de la région accompagnée de son pecorino : le fromage sarde par excellence. En somme si vous rêvez d’une destination qui mêle plages paradisiaques, sites archéologiques, petits villages remarquables ainsi qu’une possibilité de faire une rando en montagne, prenez un billet d’avion pour la Sardaigne !

Que voir, que faire en Sardaigne ?

Quand partir en Sardaigne ?

Si vous le pouvez, évitez la Sardaigne en juillet et en août (surtout le nord de l'île et plus particulièrement ses côtes) : outre la chaleur caniculaire, l'île est littéralement envahie à cette époque par les touristes. Il devient alors plus difficile de savoir où se loger si on n’a pas réservé à l’avance et les prix des hôtels flambent. La meilleure période pour visiter la Sardaigne est sans aucun doute le printemps : le temps est idéal, la nature en fleurs et les fêtes populaires ou religieuses se succèdent. La deuxième quinzaine de septembre est également une bonne période. On peut toujours profiter des plages, la foule de touristes est déjà passée et les prix sont plus accessibles. Le climat méditerranéen permet cependant de profiter de l'île quasiment toute l'année. Des circuits touristiques vous sont proposés en permanence. Profitez de ces derniers pour partir à la découverte des grottes présentes en Sardaigne.

Adresses Futées de Sardaigne

Voyager en Sardaigne

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle en Sardaigne

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer en Sardaigne. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager en Sardaigne

La Sardaigne offre de multiple possibilités d'excursions, de quelques heures à plusieurs semaines pour une exploration complète. Il faut compter 3 semaines pour le grand tour de l'île et profiter de ses vestiges archéologiques, de ses beautés naturelles, de ses plages innombrables. Pour une première approche ou un long week-end, faites connaissance avec Cagliari et ses environs. Son atmosphère méditerranéenne, ses nombreux musées, ses ruelles étroites et ses plages toutes proches procurent un dépaysement total. Outre les vestiges nuragiques, la Sardaigne est également peuplée de charmantes églises romanes qui permettent de s'éloigner des plages surpeuplées pendant l'été. Nous avons tout de même sélectionné les plus belles d'entre elles, de la petite crique méconnue, à l'immense plage adossée aux dunes et battue par les vents. Enfin, nul ne peut prétendre connaître la Sardaigne sans avoir rendu visite aux bergers du Nuoro.

Comment partir en Sardaigne

Comment partir seul

Il y a des vols directs vers la Sardaigne. Le dont le prix peut varier du simple au double. La variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de s'y prendre très en avance. Il est aussi possible de venir en ferry depuis la France ou l'Italie.

Comment partir en voyage organisé

La Sardaigne se prête bien à un road trip ou à des circuits accompagnés d'une semaine ou plus à la découverte des quatre coins de l'île. Attention néanmoins aux distances en bus car les routes peuvent être longues et sinueuses d'un site à l'autre. Beaucoup de séjours thématiques à la carte aussi, en fonction de vos centres d'intérêt : sport, gastronomie, site culturels, sites incontournables....Votre guide Petit futé est fourni en bonnes adresses.

Comment se déplacer sur place

Le réseau routier est en très bon état et les bus desservent la plupart des villes. Attention si vous louez une voiture car les stations service ne sont pas forcément légion en zone montagneuse et elles sont souvent fermées le dimanche. Le train est aussi une option, mais pas forcément plus rapide ou pratique.

Reportages & actualités de Sardaigne

Organiser son voyage en Sardaigne
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Bus, train, covoit'
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Découvrez la Sardaigne

Si ce sont les plages immaculées et les eaux cristallines qui séduisent au premier abord, la culture sarde, complexe et mystérieuse, prend vite le pas. L’île peuplée depuis 6000 av. J.-C. a connu de nombreuses périodes d’invasion qui ont constitué un héritage unique où la magie côtoie la religion catholique très présente. L’île est traversée par des festivals hauts en couleur où les Sardes revêtent leur costume traditionnel et entonnent des chants surgis de la profondeur des temps. Pour s’imprégner de la Sardaigne, il est impératif de délaisser la douce torpeur du littoral pour explorer l’intérieur des terres. C’est là que l’artisanat local s’exprime le mieux, du célèbre couteau sarde de berger à l’huile d’olive protégée par une appellation. La Route des nuraghes permet de parcourir l’île du nord au sud, en quête de ses tours sentinelles, ultimes vestiges d’une civilisation antique considérée comme fondatrice de la culture sarde.

Photos et images de Sardaigne

Les eaux claires de Lu Bagnu. Author's Image
Le village médiéval de Castelsardo. Levranii - Shutterstock.com
Filet de pêche au port de San't Antioco. Author's Image
Bosa est une ville située au bord du fleuve Temo. Hugo Canabi - Iconotec

Les 12 mots-clés en Sardaigne

1. #Berger

Réputé têtu, ombrageux, jaloux, le berger résume l'identité sarde. Gardien de la culture, il l'est aussi de son troupeau de brebis, autre emblème de l'île. Doué d'une grande sagesse, on lui doit le proverbe : « Celui qui vient d'au-delà des mers est un voleur ». Les Espagnols, un temps conquérants, le décrivaient volontiers comme « fou et bagarreur ».

2. #Coutellerie

shutterstock_1865717257.jpg

En Sardaigne, le meilleur ami du berger est le couteau. La coutellerie y est élevée au rang d'art et un musée lui rend hommage dans la petite ville d'Arbus. Les plus fines lames proviennent du village de Pattada, dans le Nuoro. Acier de Damas ou ciselé, manche en corne de mouflon : la resolza (couteau rétractable) est encore fabriquée à la main.

3. #Domus de Janas

shutterstock_1088881013.jpg

Domus de janas signifie « maison des fées » et c'est sous ce nom poétique que les Sardes désignent les cercles funéraires de leurs ancêtres du Néolithique. Ils remontent à une période s'étendant de -4000 à -2700. La légende raconte que les janas étaient des sorcières, parfois malveillantes, parfois malheureuses, qui vivaient dans ces maisons.

4. #Limba

Si le mot sonne comme un tube de l'été, il s'agit en réalité de la langue sarde. En l'absence de fixation écrite, le parler sarde connaît des nuances, voire des différences, selon les régions. C'est aujourd'hui la langue la plus proche de celle que parlaient les Romains dans l'Antiquité. Elle est toujours pratiquée par 62 % de la population. 

5. #Malloreddus

shutterstock_688223206.jpg

Pour déguster la pasta sarde, vous vous tournerez vers les malloreddus, aussi appelés localement cigiones, macarones caidos ou cravaos. A base de semoule de blé dur, ces pâtes étaient traditionnellement faites à la main par les femmes à l'occasion d'évènements importants. Elles sont préparées dans une sauce tomate et accompagnées de saucisse.

6. #Myrte

Cette baie, à mi-chemin entre le cassis et la myrtille, ne se mange pas. Elle se déguste en liqueur noire et sirupeuse en apéritif ou en digestif. Aux Italiens le limoncello, aux Sardes la murta. Chaque famille possède sa propre recette et ce n'est que récemment que la production s'est « industrialisée » pour promouvoir ce produit typiquement sarde.

7. #Nuraghe

Il reste plus de 7 000 de ces vestiges de la civilisation nuragique qui a connu son apogée à l'âge du bronze. Les archéologues se penchent toujours sur la signification de ces tours de pierre rondes ou coniques. Disséminés à travers toute l'île, les nuraghes recouvraient probablement plusieurs fonctions : militaire, religieuse et astronomique.

8. #Passeggiata

Ce mot résume à lui seul l'art de vivre sarde et le meilleur du lien social. En fin de journée, quand la température baisse, les Sardes sortent de chez eux, tirés à quatre épingles, pour déambuler sur le corso ou la piazza du village. On y flâne en famille, avant de retrouver ses amis, par hasard ou par habitude, pour discuter des heures durant.

9. #Pecorino

« L'essayer, c'est l'adopter ». C'est ce qu'ont dû se dire les Sardes quand ils ont piqué la recette aux Romains venus les envahir. Ce fromage 100 % brebis, le plus ancien d'Italie, est élevé au rang de produit incontournable sur les tables sardes. Il bénéficie d'une Appellation d'Origine Protégée, tout comme le Fiore Sardo, sa version fumée.

10. #Tanca

Le paysan sarde a érigé des murs de pierres sèches autour de ses parcelles, redessinant les contours des plateaux et prairies en minuscules lopins de terre. Les Espagnols, inspirés par ces damiers paysagers, leur ont donné le nom de tancas, qui signifie fermé ou bouché. Ces tancas signent toujours un paysage caractéristique de la Sardaigne.

11. #Tenores

Le chant polyphonique relève d'une très ancienne tradition musicale en Sardaigne. Pratiqué en chœur de quatre hommes, il se caractérise par sa rudesse et une forme d'obstination. Les mélopées s'inscrivent dans un répertoire mélancolique qui se transmet de façon orale. En voie de déshérence, ce type de chant subsiste dans quelques villages du Nuoro.

12. #Tombeau

iStock-176101325.jpg

La civilisation nuragique a laissé des sépultures que les Sardes ont baptisées Tombeaux des Géants. Les mausolées de 5 à 10 mètres de long pouvaient renfermer plus d'une centaine de corps. La tombe se compose d'un couloir souvent couvert, à l'extrémité duquel se dresse une rangée de monolithes placés en arc de cercle et posés sur la tranche.

Vous êtes d'ici, si...

Vous prenez possession de votre carré de sable avec un parasol, des fauteuils pliants et une glacière.

Vous arborez une tenue de ville, surtout dans les villages de montagne et en soirée.

Vous pratiquez une conduite sportive sur les routes sinueuses. Mais nous vous le déconseillons pour des raisons de sécurité évidentes et parce que les radars sont nombreux.

Vous sortez faire votre shopping ou manger une glace à l'heure de la passeggiata, soit entre 18h et 21h.

Vous prenez le temps de vous rendre dans le centre de l'île, désertée par les touristes.

Vous saupoudrez vos pâtes de pecorino en copeaux plutôt que de parmesan râpé.

 Vous privilégiez un repas dans un agriturismo à la cuisine locale plutôt qu'une pizzeria, réservée aux touristes.

Vous évitez de poser trop de questions et vous ne vous formalisez pas d'une réponse abrupte. Les Sardes savent se montrer chaleureux, mais il leur faut du temps. 

D'autres destinations en Sardaigne

Carte de Sardaigne

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour à Roanne pour 2 personnes !

Remportez un séjour de détente à Roanne avec Roannais Tourisme !

(Voir article 6 dans le réglement)