Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Les meilleurs hébergements en Thaïlande

Filtrer les résultats

Choix de la catégorie

Vos critères

Type d'hébergement

Budget

Étoiles

Autres critères

Ordre alphabétique

Rechercher dans les sous catégories

Rechercher sur les régions du pays
Organiser son voyage en Thaïlande
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Bus, train, covoit'
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Hébergements en Thaïlande : 2344 résultats

CORAL HOTEL

Recommandé
5/5 (3 avis)
Hébergement Thaïlande: Hôtel - €€€
171, Moo 9, Ban Suan Luang - Bang Saphan - Thaïlande
Installé à 7 km au sud du centre-ville, l'établissement bénéficie d'un ...
Réserver

TONG-MEE HOUSE

Recommandé
5/5 (2 avis)
Hébergement Thaïlande: Hôtel - €
Soi Ruam Phow - Hua Hin - Thaïlande
Dans une maison de quatre étages dans un soi tranquille et bien situé, se ...
Réserver

RACHAMANKHA

Recommandé
5/5 (2 avis)
Hébergement Thaïlande: Hôtel - €€€
6, Ratchamanka Road - Chiang Mai - Thaïlande
Situé non loin du Wat Phra Singh, le Rachamankha est un hôtel-boutique au ...
Réserver

Informations pratiques : Se loger en Thaïlande

Budget / Bons plansBudget / Bons plans

On peut distinguer plusieurs catégories dans la clientèle hôtelière thaïlandaise  : d'une part, les touristes étrangers – sachant que les Occidentaux et les Asiatiques n'expriment pas les mêmes besoins – et d'autre part, les autochtones qui se déplacent dans leur pays pour raison professionnelle ou à l'occasion de leurs congés, tout comme les Européens. Tous ces voyageurs n'ont évidemment pas le même budget et ne recherchent pas le même type d'hébergement. La clientèle asiatique représente environ 60 % du tourisme étranger en Thaïlande. Elle comprend majoritairement des Japonais, et des Coréens, Malaisiens, Chinois, Singapouriens et Taïwanais. Voici une classification généraliste des établissements hôteliers :

Bas de gamme. De 200 à 900 B, ventilation ou climatisation ; douche avec eau chaude. Il s'agit-là souvent de mini-hôtels, la plupart de province, aux chambres confortables, mais à la surface réduite, à la décoration simple et n'incluant pas forcément le petit déjeuner. Les hôtels bas de gamme à clientèle principalement locale ne sont pas recommandés pour les touristes étrangers en raison de leur manque de confort ou d'entretien.

Moyenne gamme. De 1 000 à 1 900 B ; climatisation ; douche privée (eau chaude) ; minibar  ; TV câblée (quelques chaînes internationales) ; restaurant ou coffee-shop à disposition. Dans cette catégorie, certains hôtels cossus destinés à une clientèle d'hommes d'affaires asiatiques – de construction assez ancienne et habituellement gérés par des familles chinoises locales – constituent pour les Occidentaux une option avantageuse en raison d'un confort relatif et de tarifs raisonnables. On trouve ces établissements dans toutes les villes du pays de quelque importance commerciale.

Haut de gamme. Supérieur à 2 000 B. Tout confort moderne de catégorie internationale ; plusieurs restaurants, bars ou night-clubs à disposition  ; salon de massage ou spa. Les hôtels internationaux se classent par catégorie selon le nombre d'étoiles. Compter de 5 000 à 30 000 B pour un  5-étoiles , de 3 000 à 5 000 B pour un 4-étoiles, et de 1 000 à 2 000 B pour un 3-étoiles. Ces établissements de luxe étant souvent à moitié vides, des réductions substantielles ou des surclassements sont accordés spontanément en basse saison touristique.

 

Les tarifs que nous renseignons dans ce guide s'appliquent à une chambre double, sauf en dortoir, où il s'agit d'un lit simple.

Camping.  À cause ou grâce aux hébergements hôteliers peu coûteux, le camping ne s’est jamais vraiment développé en Thaïlande, sauf dans les parcs nationaux, bien entendu, et dans le nord de Phuket. Il faut dire que même en dehors de la mousson, un simple orage fait réfléchir. Et puis, la chaleur humide a tôt fait de transformer une tente en véritable sauna. Néanmoins, n’oubliez pas un sac de couchage léger ou mieux un sac à viande, une moustiquaire si vous êtes un passionné de randonnée. Durant les trekkings en région Nord, l’hébergement se fait souvent dans les villages ethniques, et la tente n’est pas nécessaire.

A réserverA réserver

 Réservation de chambres. Même si vous n’avez pas réservé d’hôtel pour votre première nuit à Bangkok (avant votre arrivée dans le pays), ce n’est pas si grave (bien que ce ne soit pas recommandé pour autant) : les options restent multiples. Il suffit de choisir le bon quartier et, d’ailleurs, il existe un comptoir de réservation à l’aéroport. En cas d’hésitation, si vous ne connaissez pas assez bien la capitale, mieux vaut choisir un hôtel un peu plus cher et plus confortable à Bangkok pour faire ensuite des économies sur l’hébergement en dehors de la capitale. À partir de 700 B, en basse saison, on peut trouver un hébergement correct. Essayez de tenir compte de la proximité du métro (plan de la ville) ou d’une gare routière.

C’est très localC’est très local

Les guesthouses signifient "maison d'hôtes" mais dans le pays, ce mot a un sens beaucoup plus large. Le plus souvent rendez-vous privilégié des voyageurs au budget serré, ces établissements proposent des formes d'hébergement variées encore moins chères : de 200 à 800 B. On trouve d’ailleurs tout et n’importe quoi dans cette catégorie. L’écart de prix est net entre les chambres ventilées – «  Fan  » – ou climatisées – «  A/C - Air Condition  » – avec ou sans TV (très important pour les Thaïlandais). Visitez la chambre avant de vous installer bien entendu, surtout les douches  ! Une ristourne est parfois accordée lorsqu’on envisage de rester un minimum de trois jours, à condition de demander gentiment. En dehors de Bangkok et des villes touristiques, le prix des chambres est évidemment moins élevé  : de 25 à 30 % moins cher, en moyenne. De même si l’on accepte de s’éloigner des plages dans les stations balnéaires.

Pour les gourmandsPour les gourmands

Les petits déjeuners des grands hôtels proposent souvent des buffets où se combinent le petit déjeuner occidental (américain, anglais, céréales, œufs, viennoiseries...) au petit déjeuner thaï, souvent exclusivement salé (soupe de riz, curry...).

Les petits établissements fréquentés majoritairement par les locaux n'offrent souvent qu'un petit déjeuner thaï. 

FumeursFumeurs

Il est strictement interdit de fumer dans les endroits publics. Il faut s'éloigner d'au moins 5 mètres pour fumer. Attention, l'amende est très salée et les Thaïlandais déteste être importunés par la fumée de cigarette. Des zones fumeurs sont par contre souvent aménagées à l'entrée des hôtels. Dans la pratique, certains tolèrent que vous fumiez sur le balcon ou sur le toit de l'établissement (ces établissements sont souvent ceux du bord de plage). La cigarette électronique (ou vapoteuse) est illégale dans le pays.

Les attrape-touristesLes attrape-touristes

Attention, dans certains hôtels, les appels étant enregistrés sur ordinateur pour chaque chambre, vérifiez chaque soir (surtout le soir de votre arrivée) le montant de vos communications, car si le client précédent n’a pas payé les siennes, vous êtes redevable de ces dernières (idem pour le contenu du bar). Les communications internationales et les fax (également interurbains) sont en général lourdement facturés par les hôtels.

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour à Roanne pour 2 personnes !

Remportez un séjour de détente à Roanne avec Roannais Tourisme !

(Voir article 6 dans le réglement)