À l'extrême ouest de l'Europe, contre les vents et la pluie, face à l'océan se dresse l'Irlande : terre de fierté et de passion. Malgré l'hostilité du climat et des éléments, l'Irlande reste une contrée unique qui attire chaque année un peu plus de visiteurs. À l'origine de ce succès, la chaleur du peuple irlandais. Une île comme un concentré de paysages. Nature insolente et sauvage, rien ne semble avoir cédé sous la main de l'Homme. Ponctué de vertes prairies dévalant dans la mer, de landes hostiles, de forêts enchanteresses, de lacs fantomatiques, l'environnement insulaire est indiscutablement libre ; un qualificatif décrivant aussi parfaitement le peuple irlandais qui s'est employé durant des siècles à ériger sa liberté. L'histoire irlandaise, plus que partout ailleurs, est scellée dans la pierre et les mirages du passé, comme sortant de la brume, rappellent une histoire douloureuse : les ghettos de Belfast, les docks de Dublin, l'enfer du Connemara... Des ruisseaux de Guinness, des chants celtes ancestraux, des chevelures rousses, un match endiablé de hurling ou de rugby... les insulaires mettent tout en oeuvre pour faire découvrir et apprécier cette terre grandiose qu'ils chérissent tant. Dans leurs chansons et légendes, ils racontent l'histoire du pays avec tant de sentiments qu'ils contaminent en un temps record le promeneur attentif. L'esprit récalcitrant aura beau résister, il jettera les armes en poussant la porte d'un pub ! Chaleur et accueil sont les maîtres-mots de cette île enivrante, aux confins de l'Europe.

Les lieux incontournables d'Irlande

Quand partir en Irlande ?

L'Irlande se visite idéalement entre mai et septembre, mais c'est également la haute saison qui fait grimper les prix. En outre, l'Irlande se prête à merveille aux séjours hors saison. Et avec une multitude de vols directs vraiment pas chers depuis toutes les régions françaises, il est très facile de s'y rendre, ne serait-ce que pour un week-end. Les week-ends en Irlande demandent cependant une petite organisation car les logements sont souvent pris d'assaut et il vaut mieux réserver. Enfin, s'il est une date à ne pas rater si on veut vivre la ferveur irlandaise, c'est bien évidemment la Saint Patrick (le 17 mars), fête du saint patron de l'Irlande : la bière coule à flots, et tous se parent de vert.

Comment partir en Irlande ? Nos conseils & astuces

L'offre est diverse et variée pour découvrir l'Irlande en voyage organisé, seule ou en combiné avec l'Écosse, l'Angleterre et/ou le Pays de Galle. Découverte des campagnes et prairies irlandaises, escapades citadines à Dublin ou Belfast, périple dans le Connemara : les possibilités sont nombreuses. La destination se prête à plusieurs types de séjour. Compte tenu de la variété des offres, les prix sont adaptés aux petits budgets, mais aussi à ceux qui sont à la recherche d'un séjour de charme.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

L'Irlande est une destination très sûre. La visiter seul(e) ne pose donc aucun problème. D'autant qu'elle est facile d'accès en avion (de nombreuses compagnies desservent l'Irlande), et peut aussi être reliée en ferry. Comme les soirées irlandaises sont souvent arrosées, il faut simplement être vigilant aux dérives liées à l'alcool.

Vous trouverez pléthore de vols intérieurs, si le bus ou le train ne vous semblent pas des options envisageables. Si le réseau ferroviaire n'est pas très dense, le bus est un excellent moyen de transport sur place et de nombreuses liaisons existent. Enfin, le bateau permet de relier les grands ports entre eux, et l'île principale aux autres îles. Pour voyager de manière indépendante, visiter l'Irlande en voiture est aussi une très bonne option.

Les circuits touristiques en Irlande

Photos d'Irlande

Découvrir l'Irlande

Les plus de Dublin

L'hospitalité des habitants

Le simple fait de demander votre chemin pourra éveiller chez votre interlocuteur une curiosité débordante qui vous mènera peut-être dans l'un des mille pubs ou bars de la ville. Les Irlandais s'intéressent aux touristes de passage dans le détail, sans hypocrisie aucune... D'où venez-vous ? Combien de temps comptez-vous rester ? Où logez-vous ? Que faites-vous ici ? Ils aiment partager leurs anecdotes sur la ville et leur pays en général. Les Irlandais sont des gens très naturellement hospitaliers pour qui le voyageur est un éternel invité. A chaque rencontre, vous serez salué d'un " Welcome to Dublin " !

L'art de la fête

Les festivités se déclinent ici sous toutes les formes. Fête de la bière (Saint Patrick's Day), du cheval, des antiquités, du golf, de la musique et de la danse traditionnelle, festival de musique rock ou techno, de théâtre, des films étrangers... Les événements sont nombreux et variés. Mais au-delà de ça, la fête bat son plein chaque jour et chaque soir. Spectacles de rue, concerts de musique traditionnelle ou actuelle dans les pubs, les bars ou la rue (sur Grafton Street notamment) ; toutes les occasions sont bonnes pour faire couler la bière à flots... Le craic, ou crack en anglais, signifie " amusement " et c'est un art de vivre.

La culture du pub

Clientèle d'habitués souvent adossés au comptoir, atmosphère joyeuse et conviviale, brouhaha incessant, décor rustique et musique traditionnelle souvent live... Le pub irlandais typique se distingue des autres bars. C'est une véritable institution, la résidence secondaire des habitants qui, dans un véritable tohu-bohu, partagent de savoureux instants. Les pubs sont généralement ouverts tous les jours de la semaine jusqu'à 2h30 maximum.

Un patrimoine unique

Dublin abrite de nombreux musées dédiés à l'art, la musique, le théâtre, l'histoire. La ville rend hommage à de grands hommes de lettres, tels que Oscar Wilde, William Butler Yeats et James Joyce qui, grâce à leurs oeuvres, ont su préserver l'identité irlandaise face aux agressions de l'envahisseur anglais. Dublin est aussi une capitale historique. Daniel O'Connell, grande figure de la résistance aux yeux des Britanniques, est né et a étudié ici avant d'en devenir le maire. La ville apparaît ainsi comme un musée à ciel ouvert et offre une belle incursion dans le passé.

Un côté nature

Les Irlandais ont su conserver des espaces verts au coeur de la ville. Vous trouverez des parcs où il fait bon se balader, flâner, courir ou dormir. Et parmi eux, Phoenix Park, le deuxième plus grand parc d'Europe (après Sutton Park à Birmingham en Angleterre). Il faut également citer Merrion Square, où le visiteur aime rendre visite à Oscar Wilde (statufié), ou Saint Stephen's Green, situé au bout de la très commerçante Grafton Street. A la sortie de la ville, d'autres splendides paysages s'offrent à vous : collines, lacs, rivières, forêts à perte de vue... Autant de décors qui raviront les sportifs, les amoureux de la nature et les artistes en mal d'inspiration.

Reportages & actualités d'Irlande

Ailleurs sur le web
Avis