Si proche et pourtant si différente, notre voisine l'Espagne a beaucoup à nous apprendre en matière de traditions et d'art de vivre. La légende raconte qu'il serait possible de passer un an en Espagne en assistant chaque jour à une fête différente. Êtes-vous prêt à relever le challenge ? Fortement imprégnée des peuples qui l'ont habitée, Romains, Wisigoths et Arabes, l'Espagne a su conserver ses traditions et son folklore, pour en faire aujourd'hui sa force et son originalité. De la Semaine Sainte aux courses de taureaux, en passant par l'improbable Tomatina, ce guide touristique vous aidera à choisir par où commencer votre séjour. D'abord il y a Madrid, capitale moderne et hôte de musées incontournables, viennent ensuite 17 régions qui diffèrent par leur histoire, leur gastronomie et parfois leur langue. Sur la côte méditerranéenne de longues plages dorées s'étendent presque en continu, depuis l'incontournable Catalogne et sa déjantée Barcelone jusqu'à la poétique Andalousie en passant par la Communauté Valencienne et Murcie. Dans les terres, la Navarre, l'Aragon, l'Estrémadure et les deux Castille, parsemées de châteaux et de moulins, offrent un tout autre visage, celui d'une Espagne plus discrète et authentique. Sur la façade Atlantique, se suivent la rurale Galice encore peu visitée, les Asturies, la Cantabrie et le Pays Basque qui offrent des paysages plus sauvages et tourmentés. Enfin, l'Espagne c'est aussi les très branchées îles Baléares et les sauvages et volcaniques Canaries. Comme souvent, le plus dur est de choisir.

Les lieux incontournables d'Espagne

Quand partir en Espagne ?

L'Espagne fait partie des destinations qui se visitent toute l'année. Les prix varient cependant selon la temporalité des manifestations culturelles importantes :

Les tarifs haute saison sont donc appliqués pour la Semaine Sainte (du dimanche des Rameaux au dimanche de Pâques), les Fallas de Valence (mi-mars), la Feria de Séville (avril), San Fermín à Pampelune (juillet) ou encore les processions religieuses, corridas et reconstitution des combats qui ont lieu dans chaque village. Il est alors conseillé de réserver sa voiture de location et son hébergement longtemps à l'avance afin d'éviter les mauvaises surprises. Les mois de juillet et août et les ponts fériés affichent les mêmes tarifs.

La basse saison correspond aux mois creux en Espagne, généralement de fin octobre à fin mars, sauf aux Canaries. Dans certaines régions reculées ou dans certaines stations balnéaires, il arrive que les hôtels ou infrastructures touristiques ferment leurs portes entre novembre et février.

La moyenne saison comprend les mois de mai, juin, septembre et octobre. Les tarifs y sont modérés et la température toujours clémente.

Il est donc vivement conseillé de regarder le calendrier des événements avant de choisir la région à visiter ou la saison à privilégier.

Organiser son voyage en Espagne

Les circuits touristiques en Espagne

Photos d'Espagne

Découvrir l'Espagne

Les plus de la destination

<p>Aqueduc de les Ferreres.</p>

Aqueduc de les Ferreres.

Un climat méditerranéen

Les côtes de la province de Tarragone sont appréciables pour leur climat méditerranéen, particulièrement doux en hiver, chaud et peu pluvieux en été. Avec une température moyenne avoisinant les 18° C, on peut profiter des atouts naturels de la région tout au long de l'année ! Toutefois, à l'intérieur des terres, et surtout dans le massif montagneux d'Els Ports où le mont Caro culmine à plus de 1 440 m, les températures sont généralement plus fraîches.

Des paysages contrastés

Littoral doré par le soleil, massif montagneux au relief accidenté, rizières verdoyantes qui ondulent sous le vent, villages endormis bercés par l'écoulement de l'Ebre, la Costa Daurada et ses voisines, les Terres de l'Ebre, offrent des paysages surprenants de contrastes où s'opposent le vert de la végétation, l'ocre de la roche et le bleu de la mer. En moins d'une heure on passera des oliveraies peuplées d'arbres millénaires, des champs d'arbres fruitiers couverts de fleurs à la belle saison, aux lagunes humides du delta où prolifèrent les oiseaux et aux plages alanguies de la côte, en passant par les sentiers féeriques des forêts et des montagnes de l'arrière-pays. Un des plus beaux atouts de la région est sans conteste la diversité de ses espaces naturels !

Des plages dorées et des criques secrètes

Avec les 60 plages de la Costa Daurada, réparties sur 81 km de littoral où le sable blond invite à pratiquer l'art du farniente, et les 142 km de côtes des Terres de l'Ebre dont les falaises orangées dissimulent des criques sauvages secrètement préservées, la province de Tarragone ravira ceux qui aiment s'y prélasser ou se balader dans des paysages solitaires tels que les plages dunaires du Delta de l'Ebre. Des plages de sable fin bordées de pinèdes veillées par d'authentiques ports de pêche, aux criques cachées cernées d'arbustes, en passant par les étendues sauvages de galets ou de graviers, le littoral catalan dévoile une surprenante diversité. Baignées par les eaux tranquilles et peu profondes de la Méditerranée où s'étendent les herbiers de Posidonie, l'eau cristalline des côtes de la Tarraconaise est un paradis pour buller avec son masque et son tuba !

Des espaces naturels préservés

La région Tarraconaise compte plusieurs parcs naturels protégés aux sentiers balisés qui s'ouvrent sur des paysages surprenants. Dans la région du Priorat, le Parc Natural de la Serra de Montsant, classé depuis 2002, dévoile d'impressionnantes formations calcaires arrondies percées de grottes et de gorges dessinées par l'érosion. Sur une surface de 9 242 hectares, le parc préserve une faune et flore des plus riches. En 2001, le massif d'Els Ports a lui aussi été classé parc naturel pour ses reliefs abruptes où s'épanouissent une faune et une flore exceptionnelles dont certaines espèces sont en voie de disparition ! En 2013, 360 000 hectares des Terres de l'Ebre ont été déclarés " réserve de la Biosphère " par l'Unesco, un espace naturel gigantesque où s'étire le parc naturel du Delta de l'Ebre, fleuve le plus puissant d'Espagne. Le parc est habité par une abondante faune ornithologique à observer le long des sentiers et des observatoires aménagés.

Un patrimoine insoupçonné

L'Histoire commence avec celle des premiers hommes qui ont laissé des traces de leur passage sur les parois des grottes préhistoriques. Plusieurs sites archéologiques de la région, classés au patrimoine de l'Humanité, présentent de beaux exemples de l'art levantin.
Impossible de penser à la province de Tarragone sans évoquer le patrimoine d'exception de La Tarraco romaine, antique chef-lieu de la péninsule tout entière, aujourd'hui capitale de province. Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 2000, Tarragone dévoile une concentration hors pair de ruines antiques célèbres dans le monde entier. Souvent méconnue, la vibrante Tortosa dévoile quant à elle une richesse historique non négligeable. De Santes Creus à Vallbona de les Monges (province de Lleida), la région conserve de remarquables monastères Cistersiens, vestiges de l'histoire qui trônent en pleine nature (le monastère de Poblet est classé au patrimoine de l'Unesco !). Dans l'arrière-pays se succèdent les villages pittoresques aux ruelles médiévales dominés par les forteresses arabes et templières. Sans oublier l'esthétique moderniste à Reus, véritable vitrine du modernisme catalan !

Un panel d'activités

La province de Tarragone est propice à la pratique de tout un panel d'activités favorisées tant par la douceur de son climat, que la diversité de ses paysages. Des kilomètres de littoral côtier au ruissellement de l'Ebre qui traverse la région tout entière, les sports nautiques sont à l'honneur, qu'ils soient sportifs ou plus tranquilles ! Les sentiers montagneux, les rives de l'Ebre et les chemins escarpés des villages de l'arrière-pays sont un paradis pour les amateurs de randonnée à pied, à vélo, ou cheval ! Les cyclistes pourront également apprécier l'itinéraire de la Voie Verde, historique chemin de fer qui dévale la vallée de Zafán. La région est tout aussi prisée par les passionnés d'escalade qui trouveront de quoi satisfaire leur désir de vertiges.

Une gastronomie de mer et de montagne

La mer d'un côté, la montagne de l'autre, il fallait que ces entités se rencontrent dans la cuisine. De nombreuses variations sur le riz accommodent ensemble poissons et fruits de mer avec de la viande ou de la volaille. Vous êtes ici dans le berceau de la paella, c'est donc l'occasion d'en manger une véritable qui, elle aussi, pourra mélanger terre et mer. Seront également au menu les fideuà, déclinaison de la paella avec des vermicelles à la place des pâtes, et les ragoûts mariniers, s'apparentant à la bouillabaisse. Les restaurants sont, de plus, sensibles à la saisonnalité des produits - prêtez-y attention également - et ils veillent à promouvoir la gastronomie locale - renseignez-vous au préalable, car de nombreux villages et villes organisent des jours dédiés à un produit local.

Reportages & actualités d'Espagne

Avis