Au sud de l'Amérique latine, tout contre le Chili et le long de l'océan Atlantique, ce pays offre tous les climats, tous les paysages, tous les attraits et de nombreuses aventures inoubliables : observer des baleines, faire un trekking en Patagonie, galoper dans la pampa... Seul regret : les longues distances d'un point d'intérêt à l'autre. Vous découvrez en Argentine des sites classés par l'Unesco tout à fait époustouflants, de la beauté sauvage des parcs naturels à l'architecture prestigieuse des missions jésuites dont celle, immense, de Córdoba. Un coup de coeur pour Los Glaciares, le diamant de Patagonie et ses lacs glaciaires. Les ambiances et les atouts diffèrent tant d'une région à l'autre qu'il est difficile de choisir ! Mais vous ne pouvez manquer la bouillonnante Buenos Aires où vous allez certainement atterrir. Et vous n'aurez encore rien vu ! Au nord, cap sur les Andes, ses sommets et ses lamas. Ici vivent les derniers Indiens. Dans la plaine c'est la pampa et ses élevages de chevaux. Incontournables aussi les spectaculaires chutes d'Iguaçu l'autre attraction de la région de Misiones qui abrite les plus belles missions jésuites. Restera encore tant à voir et à faire : emprunter la route des lacs, goûter à l'oenotourisme dans la région de Mandoza, découvrir la Terre de feu, sans oublier la mythique Ushuaïa, la ville la plus au sud du monde d'où vous verrez les Andes plonger dans l'océan. Alors rien d'étonnant à ce que tous ceux qui ont voyagé en Argentine souhaitent y retourner !

Les lieux incontournables de l'Argentine

Quand partir en Argentine ?

L'Argentine se situe dans l'hémisphère sud où le printemps s'étend de fin-septembre à fin-décembre, puis l'été jusqu'à fin-mars, l'automne jusqu'à fin-juin et l'hiver jusqu'à fin-septembre. La haute saison touristique est en juillet. Attention à certaines périodes de l'année, comme lors de la Semana Santa, Semaine sainte, qui précède Pâques, les Argentins sont en vacances et les hôtels pris d'assaut. Le mois de janvier correspond aux grandes vacances argentines, pensez à faire vos réservations d'hébergement.

En Mésopotamie et à Misiones, la pluviométrie est constante, encore plus importante de décembre à mars, et l'été particulièrement chaud. Le mois de juillet est la meilleure saison pour visiter les chutes d'Iguazú. Mais c'est la haute saison touristique et les prix grimpent. Dans le Nord-Ouest, les températures montent à plus de 40 °C, en été. À éviter ! La saison humide se situe entre novembre et mars, c'est l'hiver andin. Buenos Aires et la pampa sont à l'abri des fortes pluies et jouissent d'un climat modéré, quoique plus humide dans la capitale et sur la côte. Si les températures restent agréables, les mois de janvier et février sont parfois très humides. En Patagonie, vous ne souffrirez pas de la chaleur ! La période idéale pour s'y rendre est l'été où les températures sont les plus clémentes (parfois 15 °C) et les journées longues, mais prévoyez des vêtements chauds car le temps change vite et les vents sont violents. En Patagonie atlantique, les baleines de Puerto Madryn s'observent de juillet à mi-décembre. L'hiver patagon n'est pas aussi rigoureux que l'on peut l'imaginer depuis l'Europe et peut être l'occasion de skier dans la région des lacs.

Comment partir en Argentine ? Nos conseils & astuces

  • Voyages organisés en Argentine
  • Partir seul(e) en Argentine
  • Se déplacer en Argentine

La formule vous libère de nombre de tracas mais vous perdez en liberté, forcément ! De très nombreux professionnels vous proposent cette destination au départ de la France, all exclusive, pour deux ou trois semaines, itinéraire tracé, hébergements et repas inclus. Sur place, vous trouvez de nombreuses offres touristiques clés en main, pour une randonnée de plusieurs jours à cheval, l'observation des baleines, un trekking en haute montagne, etc.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Pour peu que vous prépariez bien votre séjour en amont, il n'y a aucune raison que vous ne puissiez voyager seul en Argentine. Bien prévoir les acheminements d'un point à l'autre lorsque vous changez de région. Réservez à l'avance vos hébergements lors des vacances scolaires d'Argentine (janvier) et durant la Semaine sainte où le pays est en effervescence. Vous pouvez louer une voiture pour sillonner une région en toute liberté (les routes sont bonnes). Prévoir une petite semaine par région.

Avec souvent un millier de km à parcourir d'une région à l'autre, l'avion reste le moyen le plus efficace pour se déplacer. Le réseau routier est bien développé et entretenu, en général. Les bus desservent tout le pays. Ils sont confortables et on y dort très bien. Voyagez de nuit pour économiser une nuit d'hôtel, sauf le long de la cordillère où il serait dommage de rater le paysage. Le réseau des chemins de fer est pratiquement inexistant. En ville, les taxis sont légion.

Préparer son voyage en Argentine

Les circuits touristiques en Argentine

Une semaine autour de Buenos Aires

Soyons honnêtes, partir pour une semaine en Argentine ne présente que peu d'intérêt, les distances nous ramènent toujours à la réalité. Le voyageur se concentrera donc sur Buenos Aires, par exemple, q...

Envie d'un voyage sur mesure ?

Nous vous mettons en relation
avec l'agence locale
spécialiste de votre destination !

Découverte de la Patagonie

Un séjour de trois semaines permet de consacrer une semaine à une région selon ses goûts et la saison ; allier par exemple le Cuyo et le Nord-Ouest, et suivre ainsi les Andes. Ou la Patagonie (en incl...

Photos de l'Argentine

Découvrir l'Argentine

Les plus de l'Argentine

Des paysages exceptionnels
Chutes d'Iguazu.
Chutes d'Iguazu.

L'immensité et la beauté des paysages attirent plus d'un touriste en Argentine. La nature y est superbe, sauvage, indomptée... et diversifié. De la masse de glace effrayante du Hielo Patagónico Sur (l'une des plus importantes au monde après l'Antarctique), des jungles baignées par les chutes d'Iguazu, en passant par les plaines infinies du Chaco, les prairies fertiles de la Pampa les farouches massifs andins du Fitz Roy ou de l'Aconcagua ou l'interminable steppe désolée des côtes atlantiques, partout elle se dévoile, se rebelle, capricieuse et barbare. Sur les côtes s'ébattent baleines australes, pingouins, éléphants de mer, lions de mer, tandis que guanacos, lamas, alpacas et vigognes paissent tranquillement dans les Andes, qui sont aussi le spectacle de cette nature préservée.

Un peuple mosaïque
Gaucho argentinien buvant du maté.
Gaucho argentinien buvant du maté.

Comme le dit le bon mot : "les Mexicains descendent des Aztèques, les Péruviens des Incas et les Argentins... du bateau". Il n'en reste pas moins que le métissage est fascinant. Le pays jouit d'une identité forte, et chacun a des origines très diverses : historiquement Espagnols, Amérindiens et descendants d'esclaves Africains, mais aussi depuis le XIXe siècle Italiens en grande majorité, Syriens, Libanais, Allemands, Français, Britanniques, Polonais, Russes ou Asiatiques. Avec un divan pour 500 Argentins, le pays bat le record mondial du nombre de psychologues par habitants. Témoignage, peut-être, d'une distance que l'on cherche à résoudre entre la civilisation occidentale dont la majorité de la population est aujourd'hui issue, et les origines indigènes et métis, si éclatantes dans le nord du pays.

La bonne chère

L'Argentine a une réputation à défendre : celle du pays où l'on mange la meilleure viande au monde, car les boeufs sont élevés sur de vastes prairies. C'est vrai qu'elle est succulente, et que les carnivores s'en donneront à coeur joie, en bife de lomo (filet très épais et tendre) ou bife de chorizo (faux-filet cuit dans son propre gras). Ne manquez surtout pas l'occasion de déguster un asado (barbecue) avec des Argentins, c'est une tradition dans le pays et l'opportunité de discuter de tout et de rien avec des gens passionnants. Un petit malbec de Mendoza pour arroser le tout ?

Le tango
Deux danseurs en démonstration dans la rue.
Deux danseurs en démonstration dans la rue.

La perle du Río de la Plata ! Evidemment, c'est l'une des attractions touristiques de Buenos Aires. " Pensée triste qui se danse ", selon le compositeur Discépolo, le tango vous séduira par son équivoque sensualité, sa poignante fierté, et son indissoluble mélancolie, si caractéristiques du peuple argentin.

Reportages & actualités de l'Argentine

Ailleurs sur le web
Avis