Située à 200 km au large de la péninsule ibérique dans l'archipel des Baléares en pleine mer Méditerranée, l'île de Majorque vaut beaucoup plus que les clichés de côte bétonnée et de tourisme incontrôlé qui lui collent à la peau depuis qu'une quinzaine de millions de touristes débarquent chaque année à Palma, sa plus grande ville. La plus grande île d'Espagne peut aussi se visiter et s'apprécier loin de l'urbanisation massive, bien accompagné par son guide touristique de Majorque. Majorque offre la plus grande variété de paysages dans les Baléares, entre les criques cachées baignant dans l'eau cristalline et les plages de sable fin bordées de pins, les sommets de la serra de Tramuntana, les falaises du cap de Formentor, les plaines d'orangers de Soller, les grottes du Dragon à Porto Cristo... Les amateurs d'histoire partiront à la découverte des vestiges antiques de Pollentia à Alcúdia, ou encore du riche patrimoine architectural de Palma dont la cathédrale gothique et l'ancienne bourse des marchands construite au XVe siècle sont les fleurons. Très touristique sur les bords, Majorque retrouve davantage d'authenticité à l'intérieur des terres dans les villages médiévaux et pleins de charme de Valldemossa, Fornalutx, Artà, Felanitx ou Sineu. Les possibilités de sortir des sentiers battus sont nombreuses à Majorque !

Les lieux incontournables de Majorque

Quand partir à Majorque ?

La meilleure période pour visiter Majorque et les Baléares est en juin ou en septembre, lorsque la foule estivale est absente et le climat particulièrement agréable. A partir du 15 juillet et jusqu'à la fin du mois d'août, les prix sont multipliés par trois un peu partout (hôtels, restaurants), mais l'animation est à son comble avec les nombreuses fêtes de village et animations en tous genres. Entre le mois d'octobre et le mois de mars, la plupart des hôtels et des restaurants des stations balnéaires sont fermés. Seules les grandes villes comme Palma et Eivissa continuent de vivre à un rythme normal.

Comment partir à Majorque ? Nos conseils & astuces

Les tour-opérateurs spécialisés sur les Baléares produisent eux-mêmes leurs voyages et sont généralement de très bon conseil car ils connaissent la région sur le bout des doigts. À noter que leurs tarifs se révèlent souvent un peu plus élevés que ceux des généralistes. Il existe de nombreux circuits organisés qui combinent baignades dans les criques, balades culturelles à Palma et dans les villages et journées libres.

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Il existe toute l'année des vols directs pour Palma. Le prix d'un aller-retour peut varier du simple au triple. La variation de prix dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. Pour obtenir des tarifs intéressants, il est indispensable de vous y prendre très en avance. Pensez à acheter vos billets six mois avant le départ !

Desservant toute l'île de Majorque, les bus sont très économiques mais pas très confortables en plein mois d'août. Quelques bus n'ont pas la climatisation et sont souvent bondés en pleine saison. Les offices du tourisme donnent tous les renseignements sur les trajets, les horaires, la fréquence et les conditions avantageuses d'utilisation (cartes). Si vous préférez louer une voiture, le réseau routier est bon sur l'ensemble de l'île. 

Les circuits touristiques à Majorque

Majorque et ses merveilles

Palma est le meilleur point de départ pour des excursions d'une journée d'un bout à l'autre de l'île. Voici quelques idées de visites et balades pour découvrir les principaux sites de l'île en une pet...

Envie d'un voyage sur mesure ?

Nous vous mettons en relation
avec l'agence locale
spécialiste de votre destination !

Semaine randonnée à Majorque

Grâce à ses paysages diversifiés et sa géologique particulière, la première île des Baléares se prête parfaitement bien à la marche. Entre zones montagneuses, vertes vallées et chemins de ronde épousa...

Photos de Majorque

Découvrir Majorque

Population et langues

Avec plus d'un million d'habitants, la population des îles Baléares représente un peu plus de 2 % de la population espagnole totale. La distribution géographique est très inégale : Majorque concentre 80 % de la population, Ibiza et Formentera 11 % et 9 % pour Minorque.

Identité. C'est un sujet riche en débats aux Baléares, de la même manière qu'en Catalogne ou au Pays basque. La question de l'identité est fortement liée à la langue, avec l'usage du catalan et de ses dialectes. Les Majorquins distinguent les locaux et les forasters (étrangers) : cet adjectif désigne les familles espagnoles originaires de la péninsule. Bizarrement, les touristes sont mieux acceptés que les immigrés espagnols : un Madrilène, même installé aux Baléares depuis plus de 10 ans, restera toujours un foraster...

Population étrangère. Les Baléares accueillent aussi un bon nombre d'émigrés, travaillant sur toutes les îles. En 2009, les Baléares sont recensées comme la communauté autonome d'Espagne accueillant le plus grand pourcentage d'étrangers, avec plus de 20 % d'émigrés. Autrement dit, 1 personne sur 5 est étrangère aux Baléares. Parmi les principales nationalités représentées, l'Allemagne arrive en première position, suivie de l'Equateur, du Maroc et de l'Argentine. Cependant, la crise a provoqué une chute de l'immigration : en 2010, on enregistrait moins 20 % dans l'immigration annuelle.

Richesse des langues. Depuis que les îles Baléares forment une communauté autonome, le catalan est la langue officielle de l'archipel, accompagnée du castillan (espagnol). La majorité des insulaires affirment comprendre le catalan, mais environ 30 % d'entre eux ne le parlent pas. En réalité, l'usage du catalan est limité aux institutions politiques. L'enseignement dans les écoles publiques est censé être dispensé dans les deux langues dès l'école maternelle, ce qui favoriserait une insertion professionnelle en Catalogne, ou bien une suite d'études universitaires sur le continent. Mais encore une fois, la réalité diffère : dans les écoles, le castillan est majoritaire dans la salle de classe, et le dialecte local (ibicenco à Ibiza, mallorquin à Majorque, minorquin à Minorque) est principalement parlé dans la cour de récréation. Ce dernier est devenu également un symbole de nationalisme pour les plus âgés. Conséquence d'un tourisme très développé, certaines langues étrangères sont parlées assez couramment : l'anglais, l'allemand, l'italien et le français.

BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA

Guide BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA

BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA 2018

11.95 €
2018-01-31
432 pages

Nos bons plans séjours

  • Fuerteventura : Hôtel SBH Paraiso Playa 4*

    Petit paradis naturel posé sur l'océan Atlantique, autrement appelée l'île rouge, Fuerteventura est la plus méridionale des îles ensoleillées de l'Atl...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 489 TTC/pers.
  • Fuerteventura : Hôtel Bungalows Castillo Playa 2*

    Petit paradis naturel posé sur l'océan Atlantique, autrement appelée l'île rouge, Fuerteventura est la plus méridionale des îles ensoleillées de l'Atl...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : Logement seul
    Dès 589 TTC/pers.
  • Fuerteventura : Hôtel Royal Suite 3*

    Petit paradis naturel posé sur l'océan Atlantique, autrement appelée l'île rouge, Fuerteventura est la plus méridionale des îles ensoleillées de l'Atl...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 439 TTC/pers.

Reportages & actualités de Majorque

Ailleurs sur le web
Avis