Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Montréal

Riche du mélange des vagues d'immigrations qui en ont fait l'une des villes multiculturelles les plus courues du Canada et du Monde, Montréal n'en finit plus d'étonner et de se réinventer. Entre ses parcs et ses clochers, ses gratte-ciel et son quartier historique, le Vieux-Montréal, c'est une cité plébiscitée pour sa qualité de vie, son ouverture et son bilinguisme. Forte de cette diversité, cette métropole du Québec ne cesse d'évoluer et de redéfinir son identité aux yeux du monde, s'imposant peu à peu comme une ville exceptionnelle à bien des égards. Il est vrai qu'elle dispose de nombreux attraits, et ce n'est pas une surprise si on y trouve tant à faire, des festivals aux parcours culturels, des pistes cyclables aux innombrables restaurants qui jalonnent ses rues. Montréal arbore aussi un côté jeune et dynamique avec ses nombreux collèges et universités, dont la réputée McGill University. Bref, une ville vivante, pleine d'histoire et qui saura assurément vous charmer ! Suivre les conseils d'un guide touristique sur Montréal vous permettra de découvrir les emblèmes montréalais : le Plateau Mont-Royal, les Foufounes électriques, la poutine, le jardin botanique, le patin à glace sur lac gelé, l'histoire de Jacques Cartier à découvrir au Centre d'histoire de Montréal et les festivals d'art et de musique. 

Que voir, que faire à MONTRÉAL ?

Quand partir à MONTRÉAL ?

Montréal est magnifique en toute saison, mais selon vos intérêts, certains moments de l'année sont à privilégier. Voici quelques conseils pour savoir quand partir à Montréal.

Haute saison touristique : mi-mai à mi-octobre, mi-décembre à janvier, et février. Les amoureux de la nature et du plein air trouveront assurément leur bonheur en tout temps, mais l'été et l'hiver se prêtent davantage aux activités extérieures. Toutefois, la magie des couleurs à l'automne (septembre et octobre) vaut le détour. L'été, Montréal vit au rythme des festivals en tous genres, particulièrement en juin et en juillet. Même si de nombreux grands festivals offrent une programmation à l'année, l'été devient un prétexte pour transformer les rues, esplanades et parcs en de véritables lieux de fêtes populaires à ciel ouvert. Pour vivre une expérience totale au cœur des plus pures traditions québécoises, l'hiver est tout indiqué. Randonnées en raquettes, en traîneau à chiens ou en motoneige, pêche blanche, hockey, carnaval d'hiver de Montréal... C'est également la saison idéale pour goûter aux mets traditionnels comme la tourtière, le cipaille, le ragoût de boulettes et autres plats consistants qui vous aideront à tenir le coup pendant les grands froids. 

Basse saison touristique : mi-octobre à mi-décembre, janvier, mars et avril à mi-mai. Dès le mois de mars, une sortie à la cabane à sucre s'impose. 

Météo en ce moment

Adresses Futées de MONTRÉAL

Voyager à MONTRÉAL

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle à MONTRÉAL

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer à MONTRÉAL. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager à MONTRÉAL

Comment partir à MONTRÉAL

Comment partir seul

Montréal est très accessible pour les voyageurs individuels français. D'abord parce que vous n'aurez pas de barrière de la langue, ensuite parce que les Québécois sont des gens accueillants et chaleureux. Enfin, Montréal est facile à découvrir à pied et en transport en commun. Aucun problème donc pour s'y rendre en solo.

Comment partir en voyage organisé

Montréal est une destination courante pour les voyagistes français. Si vous partez en voyage organisé, vous profiterez probablement de tarifs négociés pour les hôtels et de transferts pour l'aéroport et d'éventuelles excursions à la journée. Des visites guidées seront un plus lors de votre découverte de la ville.

Comment se déplacer sur place

Bus, métro, Montréal est très bien desservie en transports en commun. L'hiver, il est très facile de les utiliser régulièrement. L'été, on profitera de la ville en la découvrant à pied. Si vous comptez sortir de l'agglomération, il vous sera en revanche plus facile de louer une voiture, à partir de 30-40 CAN $ par jour.

Reportages & actualités de MONTRÉAL

Organiser son voyage à MONTRÉAL
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Bus, train, covoit'
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Découvrez MONTRÉAL

Deuxième ville du Canada après Toronto, place financière, commerciale et technologique dynamique, centre portuaire de tout premier ordre sur la voie fluviale reliant les Grands Lacs à l'Atlantique, Montréal est la quatrième ville francophone du monde. Elle est la seule ville au pays à avoir su concilier les influences du Vieux Continent et la modernité nord-américaine, à avoir pu réunir les communautés anglophone et francophone que l'histoire a longtemps opposées, et à avoir réussi à intégrer une mosaïque ethnique issue de l'immigration. C'est aussi un agglomérat de villes et villages jadis distincts et une métropole culturelle d'une grande vitalité. Et à voir le nombre d'événements qui s'y relayent sans temps mort, on comprend d'où vient son surnom de « capitale nord-américaine des festivals ». Finalement, Montréal figure parmi les grandes destinations gourmandes du globe, ce qui n'est pas pour déplaire aux épicuriens de ce monde.

Photos et images de MONTRÉAL

Oratoire Saint-Joseph. Stéphan SZEREMETA
Vue d'ensemble du Parc olympique. PARC OLYMPIQUE
Lever de soleil au mont Royal. Yukiko Yamanote - Iconotec
Jardin botanique de Montréal. Valérie FORTIER

Les 12 mots-clés à MONTRÉAL

1. Accent

Attention, voici un sujet hautement sensible ! Les Québécois, qui sont ici chez eux, considèrent que ce sont les Français qui ont un accent. On ne peut que leur donner raison sur ce point. Alors pour découvrir la gentillesse locale, la règle est simple : on laisse ses préjugés sur le parler québécois quand on récupère sa valise à l'aéroport.

2. Bières artisanales

iStock-892115380.jpg

Les brasseries artisanales et microbrasseries poussent comme des champignons aux quatre coins de la province. Et les Québécois sont devenus de véritables beer geeks, comme en témoignent, par exemple, les files d'attente lors des fameux bottle releases (vente de bières en édition limitée, directement à la brasserie). Un engouement qui perdure.

3. Brunch

iStock-1135363286.jpg

On pourrait bruncher tous les dimanches à un endroit différent tant l’offre est vaste... et variée, des classiques œufs-bacon-patates aux petits plats inventifs à partager, en passant par les déjeuners traditionnels du monde entier, sans oublier les fameuses bénédictines qui se déclinent à toutes les sauces... pour notre plus grand plaisir !

4. Dépanneur

Ces petits commerces québécois ouvrent très tard le soir et tous les jours de la semaine. Certains fonctionnent même jour et nuit. On y achète le journal, des cigarettes, de la bière, du lait, des conserves, quelques produits frais, des confiseries, etc. Les tarifs y sont plus élevés qu'au supermarché mais, comme leur nom l'indique, cela dépanne.

5. Écureuils

iStock-1273782025.jpg

C'est vrai qu'ils sont mignons. Vrai aussi qu'ils sont omniprésents, notamment à Montréal où leur taille peut parfois étonner. Il n'y a pas un seul touriste qui ne soit tenté de prendre un cliché de ces petites bêtes poilues. Peut-on leur donner tort ? Reste qu'on vous recommande de ne pas trop les approcher, une morsure est vite arrivée...

6. Été indien

Après les premiers gels qui suivent la période estivale, généralement mi-octobre, l’été indien résulte des bouffées de chaleur qui remontent du golfe du Mexique en direction du Québec et viennent rougir les frondaisons. On dit que les Autochtones profitaient de cette douce période pour parfaire les réserves avant l'hiver... d’où l’expression.

7. Hiver

« Mon pays, ce n'est pas un pays, c'est l'hiver », chantait Gilles Vigneault. Ces longs mois enneigés sont rigoureux et ponctués de plusieurs tempêtes majeures dans l’est du pays. Et si la pluie s'y invite désormais tristement, notons qu’en 2014 et en 2015, le Québec fut le seul endroit au monde affichant des températures sous la normale en hiver...

8. Hockey

iStock-928532470.jpg

C'est le sport national par excellence. Vous aimeriez voir jouer les Canadiens de Montréal ? Armez-vous de patience pour trouver des billets, ils sont pratiquement tous vendus avant même le début de la saison. Et si vous tenez à la vie, on vous déconseille fortement de parader dans les rues avec le chandail des Bruins de Boston, l'ennemi juré.

9. Humour

Les Montréalais sont de bons vivants et apprécient particulièrement l'humour. À tel point qu'une École nationale de l'humour fut fondée à Montréal en 1988. L'école a depuis diplômé plus de 600 créateurs, auteurs et humoristes, dont plusieurs grands noms contemporains de l'humour québécois. Certains ont même exporté leur talent jusqu'en Europe.

10. Premières Nations

shutterstock_1358712260.jpg

Parmi les onze nations présentes dans la province du Québec, les Mohawks (Kanien'kehá:ka) vivent près de Montréal, à Akwesasne et Kahnawake (Montérégie) et Kanesatake (Laurentides). Malgré l'influence des villes voisines, leurs valeurs traditionnelles restent vives et ils assurent la gestion de leur éducation, de leur santé et de leurs services.

11. Ruelles

On se perd volontiers dans ce réseau parallèle qui sillonne une bonne partie de la ville. Souvent investies par les habitants, les ruelles sont à la fois paisibles et pleines de vie. On y croise des hockeyeurs en herbe, des potagers communautaires, quelques voitures fuyant les embouteillages, des fresques colorées et parfois un raton laveur.

12. Vente de garage

Aux beaux jours, les fameuses ventes de garage (braderies ou vide-greniers spontanés) fleurissent sur les trottoirs et dans les ruelles de la ville. C'est alors l'occasion de faire de belles trouvailles, d'aller rencontrer le voisinage ou simplement jeter un coup d'œil instructif pour découvrir les goûts des Montréalais et les modes passées.

Vous êtes d'ici, si...

Vous faites la file d'attente pour prendre les transports en commun. Contrairement à la France, ici tout le monde se met à la queue leu-leu avant d'entrer dans le bus.

La météo est votre principal sujet de conversation. Vous êtes d'ailleurs le premier à vous installer torse nu en terrasse dès que le mercure atteint 10 °C au printemps... et à enfiler vos plus beaux lainages l'automne venu, avec ces mêmes 10 °C...

Vous ne vous offusquez pas lorsque le serveur du bar vous tutoie... et vous lui rendez la pareille. Cette familiarité entre parfaits inconnus est tout à fait habituelle, surtout entre personnes plus ou moins du même âge, et il faut admettre qu'elle joue beaucoup dans l'ambiance décontractée qui règne ici.

Vous mettez moins de 10 secondes à calculer de tête le « tip » (pourboire) que vous laisserez au restaurant ou dans un bar.

Vous maîtrisez parfaitement l'art de l'orientation selon les quatre points cardinaux « à la montréalaise ».

Autres destinations à proximité de MONTRÉAL

Carte de MONTRÉAL

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour à Roanne pour 2 personnes !

Remportez un séjour de détente à Roanne avec Roannais Tourisme !

(Voir article 6 dans le réglement)