Petit Futé
Français
  • Français
  • English
  • Español

Guide de voyage
Istanbul

Istanbul parait tantôt plus proche et tantôt plus lointaine au fur et à mesure que l'on explore ses innombrables facettes. Il ne pouvait pas en être autrement pour une métropole qui a posé un pied sur l'Europe et un autre sur l'Asie, de part et d'autre du détroit du Bosphore qui relie la mer de Marmara à la mer Noire. Une situation unique qui a historiquement placé la ville au centre de multiples enjeux et de querelles, tour à tour capitale de l'empire romain d'Orient sous le patronyme de Byzance, puis capitale de l'Empire Ottoman sous le nom de Constantinople et enfin capitale économique et culturelle de la République de Turquie. Une histoire extraordinaire que l'on retrouve à chaque coin de rue ou presque, à la lecture de son guide touristique d'Istanbul, par la grâce de monuments d'une beauté sans égale symbolisés par la Mosquée bleue, la Basilique Saint-Sophie ou encore le palais de Topkapi. Mais Istanbul n'est pas seulement une ville musée, c'est aussi une cité cosmopolite et diverse où chaque quartier vous imprègne d'une atmosphère unique, entre zouks, hammam, vieille ville, cafés branchés et temple du shopping comme sur la longue avenue Istiklal.

Que voir, que faire à ISTANBUL ?

Quand partir à ISTANBUL ?

La meilleure période pour partir à Istanbul est en avril/mai/juin ou septembre/octobre, lorsque les touristes sont moins nombreux et les températures clémentes. Attention, il est très fréquent de voir la neige tomber sur la ville à partir de début décembre, et ce jusqu'à la fin février, parfois même en début de mois de mars. Si celle-ci persiste, Istanbul peut se retrouver complètement bloquée et la circulation devient alors mission impossible. Les mois les plus fréquentés sont respectivement juillet, août, mai puis septembre, suivis de près d'octobre. Les semaines de Noël et de la Saint-Sylvestre sont également très prisées.

En savoir plus

Météo en ce moment

Adresses Futées d'ISTANBUL

Voyager à ISTANBUL

  • Réserver un vol
  • Trouver un hôtel
  • Location voiture
  • Assurance Voyage
  • Trouver une agence locale

Covid-19 : situation actuelle à ISTANBUL

En raison de la pandémie lié à la Covid-19, des restrictions d'entrée et de déplacement peuvent s'appliquer à ISTANBUL. Pensez à visiter avant votre départ le site du ministère des Affaires étrangères pour obtenir les dernières informations
Infos pratiques pour voyager à ISTANBUL

Comment partir à ISTANBUL

Comment partir seul

Le prix du billet d'avion est très variable et dépend de la compagnie empruntée mais, surtout, du délai de réservation. En haute saison, les tarifs de dernière minute peuvent monter très haut sur certaines compagnies. Pour obtenir des tarifs intéressants, pensez à acheter vos billets longtemps à l'avance ! A noter que des vols low cost desservent désormais Istanbul.

Comment partir en voyage organisé

Plusieurs tour-opérateurs proposent des offres de séjours. Certains incluent la visite d'Istanbul dans un circuit complet de la Turquie, d'autres mettent en avant la capitale sous le prisme de séjours thématiques (week-end long ou découverte de la ville en hiver par exemple). Les prix peuvent varier selon la période de réservation.

Comment se déplacer sur place

Le bus et le taxi collectif (qui s'arrête à la demande) sont les solutions de transport les moins coûteuses. L'ensemble de la métropole est couverte en métro, tramway et autre funiculaire. Les deux rives du Bosphore sont reliées par de fréquentes liaisons maritimes en ferry. L'acquisition de l'Istanbulkart permet de réduire les coûts des trajets.

Reportages & actualités d'ISTANBUL

Organiser son voyage à ISTANBUL
Transports
Réservez vos billets d'avions
Location voiture
Taxi et VTC
Location bateaux
Hébergements & séjours
Tourisme responsable
Trouver un hôtel
Location de vacances
Echange de logement
Trouvez votre camping
Services / Sur place
Assurance Voyage
Réservez une table
Activités & visites
Voyage sur mesure

Découvrez ISTANBUL

Calme et dynamique, moderne et antique, religieuse et laïque, Istanbul offre un visage incomparable et multiple que d'autres villes pourraient lui envier. Cette mégalopole de plus de 16 millions d'habitants est la seule au monde à être traversée par un bras de mer, le Bosphore. Visiter Istanbul c'est aussi voyager dans le temps, et, grâce aux nombreux vestiges, déambuler dans Constantinople ou Byzance. La richesse de son histoire et l'influence de plusieurs cultures en font un lieu exceptionnel où abondent des trésors inestimables. Appréhender cette ville fascinante, c'est expérimenter une nouvelle culture et voir le monde de manière différente. Cela passe par les découvertes culinaires, artistiques et architecturales, sans oublier l'art du keyif (farniente) dans les hammams. Surprenante et généreuse, conservatrice et avant-gardiste, ni européenne ni asiatique, elle est tout simplement unique.

Photos et images d'ISTANBUL

Le grand bazar. Nikada
Le tramway rouge dans la rue Istiklal à Taksim damircudic
Les jardins du palais de Dolmabahçe. Sébastien Cailleux
L'intérieur de Sainte-Sophie. Ali IZMIR - Iconotec

Les 12 mots-clés à ISTANBUL

1. #Atatürk

Principal homme d’État turc du XXe siècle. Mustafa Kemal dit Atatürk (le père des Turcs) fonde la République turque en 1923. Il va moderniser le pays et instaurer les principes de laïcité. Son influence sur la vie sociale du pays est toujours très grande, et il est difficile de l'ignorer tant ses portraits, statues et photos sont présents.  

2. #Backgammon

Un des jeux de société les plus anciens du monde, sans doute originaire de Mésopotamie. En Turquie, toutes les occasions sont bonnes pour jouer. Dans certaines ruelles remplies de petites tables prévues à cet effet, les Turcs, tout en buvant leur thé, font claquer les dés sur le plateau en bois. Mêlant stratégie et chance, ce jeu rend vite accro !

3. #Bazar

Istanbul regorge de bazars, chaque quartier possédant sa spécialité (bazar de tissus, de vélos, d'ampoules...). Les plus connus restent le marché égyptien (marché aux épices) et le grand bazar avec ses 5 000 boutiques. Entre céramique, bijoux, tapis et objets en cuivre, c'est l'endroit idéal pour faire du shopping si l'on sait bien marchander.

4. #Bosphore

Long d'une quarantaine de kilomètres, le Bosphore sert de passage entre la mer Noire et la mer de Marmara, marquant ainsi la limite entre Europe et Asie. Sa circulation est l'une des plus denses au monde : 50 000 bateaux par an et plus d'un million de Stambouliotes passent d'une rive à l'autre chaque jour. Trois ponts et un tunnel le traversent. 

5. #Café turc

Dans les règles de l'art, le café turc doit être lentement chauffé dans du sable au-dessus d'un feu pour obtenir un arôme équilibré. Il faut préciser la quantité de sucre à la commande : sade (sans sucre), orta (moyennement sucré) et şekerli (très sucré). Après dégustation, un falcı pourra lire l'avenir dans le marc restant au fond de la tasse.

6. #Kebap

Le terme kebap, qui signifie viande grillée, peut désigner aussi bien de l'agneau, du mouton, du bœuf ou du poulet. Il en existe de nombreuses sortes, il peut être servi sous forme de plat accompagné de tomates et de poivrons braisés, de sandwich ou roulé dans un wrap. En France, on connaît surtout le döner, qui cuit verticalement.

7. #Mosquées

Istanbul est qualifiée de « ville aux sept collines et aux mille mosquées ». Aujourd'hui, on en compte 3 300, dont certaines sont de purs joyaux de l'architecture ottomane. Il faut impérativement visiter la Mosquée bleue et celle de Süleymaniye, en évitant les heures de prière (5 fois par jour), en particulier le vendredi entre 12h et 14h.

8. #Nazar boncuk

Fabriqué à partir de pâte de verre, ce talisman ancestral se retrouve dans tout le Moyen-Orient, particulièrement en Turquie. Suspendu aux portes des maisons, dans les bureaux..., il symbolise le regard envieux d'autrui qui pourrait provoquer divers malheurs à une personne. Ce talisman aurait la capacité d'absorber ces mauvaises énergies.

9. #Rakı

Alcool national turc, anisé, à 45 degrés, confectionné généralement à partir de raisin, il ressemble au pastis ou à l'ouzo. Il se boit très frais en accompagnement des longs repas composés de mezzes et de poissons. Quelques règles à respecter : on sert d'abord le rakı, l'eau et ensuite les glaçons. A déguster avec modération, le rakı est fort !

10. #Teras

Bon nombre de restaurants, hôtels, cafés, bars et boîtes de nuit possèdent une terrasse. Cet atout est mis en avant pour vanter l'établissement. Beaucoup d'entre eux ont en effet une belle vue sur le Bosphore, mais parfois il s'agit plus d'un effet de mode et aucun panorama n'est à l'horizon. Notons que l'air frais reste néanmoins agréable.

11. #Thé

Çay (tchay) en turc. Boisson incontournable de la culture turque, offerte en signe d'hospitalité, il est bu partout et à tout moment, servi dans des petites tasses en verre. Plus âpre et plus fort que le thé servi en Europe, n'hésitez pas à le demander açık (atcheuk) pour qu'il soit plus léger. Les Turcs prennent généralement un thé après le repas.

12. #Tulipe

Si l’on vous dit tulipe, vous penserez peut-être aux Pays-Bas, or la tulipe vient du Moyen-Orient ! C'est un symbole de la Turquie, et surtout d'Istanbul (lale en turc). Elle prend toute son importance au XVIe siècle, dans les jardins ottomans. On la retrouve en motif sur les céramiques. Fin avril, le festival de la tulipe célèbre le printemps.

Vous êtes d'ici, si...

 Vous êtes stambouliote si, après avoir bu votre café turc, vous le retournez sur la petite assiette qui l’accompagne, pour pouvoir lire votre avenir dans le marc. 

Vous êtes stambouliote si vous jouez au backgammon (tavla) en buvant du thé dans un petit café de quartier.

Vous êtes stambouliote si vous prenez un petit-déjeuner (kahvaltı) copieux entre amis ou en famille le week-end. 

Vous êtes stambouliote si, lorsque vous allez au restaurant, avant de partir, vous faîtes semblant d’aller aux toilettes, mais en réalité vous allez régler la note.

Vous êtes stambouliote si, après une soirée bien arrosée, vous vous rendez dans un restaurant de soupe (ouvert toute la nuit) et commandez la soupe de tripes (işkembe çorbası).

Vous êtes stambouliote si, en fin de journée, vous retrouvez vos amis au bord du Bosphore et tout en bavardant, vous grignotez des graines de tournesol salées.

Autres destinations à proximité d'ISTANBUL

Carte d'ISTANBUL

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour en Auvergne et 2 pass 3 jours pour le Festival Les Nuits de Saint-Jacques !

Profitez d'un week-end festif en pleine nature avec l'Office du Tourisme du Puy-en-Velay