Le guide thématique Petit Futé GUIDE DE L'EXPATRIATION : Sur la route

Sur la route

Pour conduire à l'étranger, il convient tout d'abord de se renseigner sérieusement sur le code de la route local et ses différences avec le code français. Bien sûr, il y a le sens de circulation, à gauche au Royaume-Uni ou au Japon par exemple, mais il ne faut pas négliger non plus les limites de vitesse ou les panneaux indicateurs parfois inconnus. Prudence, donc. Conservez les réflexes acquis en France (port de la ceinture, port du casque, etc.) même si la loi locale est plus souple. Les accidents de la circulation constituent dans certains pays un risque particulièrement important.

Partir à l’aventure dans le désert !

Rien ne vaut un voyage dans le désert. Epoustouflant, fabuleux, grisant, saisissant, les mots manquent pour décrire une telle beauté, si pure, si authentique. L'impression d'être seul au monde, en communion avec la nature, y est puissante et envoûtante. Nous ne saurions trop vous recommander cette découverte incroyable. Voici donc un tour du monde de quelques-uns des plus beaux déserts de la planète bleue.

Sahara. Ce désert recouvre plus de dix pays : le Maroc, l'Algérie, la Tunisie, la Libye, l'Egypte, le Soudan, le Tchad, le Niger, le Mali, la Mauritanie et le territoire contesté du Sahara-occidental, sur plus de neuf millions de km2. C'est le plus vaste de tous les déserts et le seul au sens propre car il compte des régions hyper-arides, arides, semi-arides et sub-humides sèches.

Mongolie. Le fameux désert de Gobi, cerné par les montagnes de l'Altaï, la steppe de Mongolie, le plateau tibétain et la plaine nord de la Chine. En mongol, " gobi " signifie tout simplement désert. Il est connu notamment parce qu'il est situé sur la Route de la Soie.

Chine. Le désert de Taklamakan est surnommé " la mer de la Mort ". Il se situe dans la province du Xinjiang, dans le grand Ouest chinois. Il est difficile d'accès mais si vous souhaitez tout de même vous y aventurer, sachez que c'est l'un des plus anciens déserts du monde.

Ouzbékistan. Partagé en réalité avec le Kazakhstan et le Turkménistan, le désert de Kyzil Koum, littéralement " sable rouge ", couvre près de 300 000 km². Son sol sableux contient notamment de l'or et du gaz naturel.

Iran. Il ne pleut jamais ou presque jamais dans le désert de Dasht-e Kavir et, comme il est né de marais salants, son sol présente de nombreux blocs de sel séché.

Dubai (Emirats arabes unis). C'est l'une des destinations phares pour les excursions dans le désert. On y découvre les us et coutumes arabes, traditionnelles et modernes, ainsi qu'une cuisine parfumée à savourer en regardant le soleil se coucher.

Oman. Pour appréhender la culture des Bédouins, les habitants du désert. On y verra également de nombreux animaux, dont les étranges oryx, gazelles du désert. C'est le plus grand désert de la péninsule arabe.

Botswana. Le désert du Kalahari s'étend entre les fleuves Zambèze et Orange. Il abrite des peuples nomades et, lors de la saison des pluies, ses zones broussailleuses se transforment en pâturages.

Ethiopie. Saisissant de beauté, le désert de Danakil ne ressemble à aucun autre et pour cause, en lieu et place du sable, vous y trouverez du sel.

Namibie. Le désert du Namib est connu comme étant le plus vieux désert du monde (environ 55 millions d'années). Il est situé au sud-est du pays.

Chili. Le pays présente plusieurs paysages somptueux, comme le désert d'Atacama, caractérisé hyperaride. Des volcans, des lagons turquoise et des vallées inhabitées marquent ce décor étrange et hostile, dans lequel furent testés les premiers véhicules prévus pour explorer la planète Mars.

Bolivie. Le Salar de Uyuni, ce vaste désert de sel, le plus grand au monde, est posté sur les hauts plateaux, à 3 658 mètres d'altitude, au sud-ouest du pays.

Californie (Etats-Unis). Le désert des Mojaves, nommé d'après un peuple amérindien, les Mohaves. Les plaines rocailleuses et les montagnes de ce paysage sont peuplées presque uniquement de yuccas. A quelques centaines de kilomètres de là, dans le Nevada, s'étend la célébrissime Vallée de la Mort, avec ses paysages lunaires, sa température insupportable en journée et son Zabriskie Point immortalisé par Michelangelo Antonioni en 1970.

Australie. Le désert rouge ou "coeur rouge" de l'Australie, cette terre brûlante, est pourtant habité par les Aborigènes. Ayers Rock en est l'emblème. On y croise de nombreux kangourous, des émeus et des chameaux sauvages.

VéhiculeHaut de page

Si vous avez besoin d'un véhicule dans votre pays d'accueil, trois options s'offrent à vous : ramener votre propre véhicule de France, louer ou acheter sur place.

ExporterHaut de page

Si vous choisissez de ramener votre propre véhicule sur place, voici ce qu'il faut savoir.

Au sein de l'Union européenne. Il n'y a pas de formalités particulières. Munissez-vous de votre certificat d'immatriculation (ex-carte grise), de votre carte internationale d'assurance automobile (ou carte verte), après avoir vérifié la validité de votre assurance automobile à l'étranger, d'un constat européen d'accident (valable dans tous les pays européens mais également utilisable dans d'autres pays).

Hors de l'Union européenne. Les situations varient d'un pays à l'autre. A vous de consulter les fiches pays du ministère des Affaires étrangères, afin de vous renseigner sur les éventuelles formalités. Il peut y avoir des taxes douanières, une demande d'immatriculation locale ou encore une assurance locale. Ces formalités peuvent varier en fonction du type de véhicule. Notez que, si vous partez à l'étranger avec un véhicule dont le certificat d'immatriculation n'est pas à votre nom, vous devez consulter le consulat du pays concerné pour connaître les documents nécessaires.

Il existe plusieurs possibilités pour louer une voiture à l'étranger.

Les agences internationales. Des loueurs comme Europcar, Sixt, Hertz, Enterprise ou Avis proposent des voitures de location dans le monde entier. Comparez les prix, les assurances offertes et les services proposés afin d'obtenir le meilleur rapport qualité-prix.

Les agences locales. Les agences locales sont de petits loueurs indépendants ou des entreprises familiales qui proposent généralement des offres plus alléchantes que les agences internationales. Attention toutefois au service sur place et à la réactivité en cas de problème. Notez que les agences internationales passent parfois par ces petites agences une fois sur place. Le site comparateur liligo.com recense ces agences locales.

Les particuliers. De plus en plus en vogue, ce système permet de louer une voiture à l'étranger à l'heure, à la journée ou à la semaine. Il s'agit du meilleur moyen pour trouver des prix imbattables ! Bien sûr, on ne dispose pas toujours d'une voiture neuve, mais c'est la rançon du bon marché. Rendez-vous sur drivy.com

A savoir. Il convient d'informer le loueur si vous avez prévu de passer des frontières, car la réglementation douanière et les assurances peuvent changer en fonction des pays (notamment hors Union européenne).

Le loueur doit également s'assurer que le véhicule est conforme aux règles douanières et de circulation du pays dans lequel vous comptez vous rendre. En France, par exemple, un alcootest doit être présent dans tous les véhicules. En Allemagne et en Autriche, les pneus d'hiver sont obligatoires certains mois de l'année.

Acheter un véhicule sur place peut faciliter les démarches administratives, le véhicule étant automatiquement immatriculé localement, et peut revenir moins cher. Les formalités varient en fonction des pays et il convient de se renseigner précisément sur les démarches à accomplir pour acquérir un véhicule. Il y a souvent une différence de traitement entre neuf et occasion, et entre achat à un professionnel et achat à un particulier.

A savoir : Lorsque vous comparez le prix d'un véhicule entre le pays d'accueil et la France, assurez-vous que vous comparez les mêmes modèles, dotés des mêmes équipements. Notez que les options (comme la climatisation ou le chauffage) peuvent différer d'un pays à l'autre.

Avant d'acheter un véhicule à l'étranger, il est aussi important de se renseigner sur les règles applicables dans le pays d'achat en matière de TVA. Par exemple, les véhicules achetés dans un autre pays de l'UE ne sont pas soumis aux mêmes règles en matière de TVA que les autres produits.

Permis de conduireHaut de page

Dans l'Union européenne. Le permis de conduire français est reconnu par convention dans tous les Etats membres de l'Union européenne (UE) ou de l'Espace économique européen (EEE). Par conséquent, vous pourrez circuler dans ces pays avec votre seul permis de conduire français et ce, quelle que soit la durée de votre séjour. Depuis le 1er juillet 1996, l'échange du permis français en permis local n'est plus obligatoire.

Hors Union européenne. Si vous vous installez dans un pays hors de l'Union européenne, à l'exception de la Chine, vous pourrez être autorisé à conduire temporairement avec votre permis de conduire français valide pendant une période allant de trois mois à un an selon les pays, dès lors que votre titre français est assorti d'un permis de conduire international traduisant en différentes langues les informations qui figurent sur votre titre. Passée cette période transitoire, et pour pouvoir continuer à conduire, vous devrez obtenir le permis local, ou bien par examen, ou bien par échange - si votre pays de résidence figure sur la liste des pays avec lesquels la France pratique l'échange des permis de conduire.

Notez que le permis international n'est délivré qu'aux résidents français. Il faudra donc le demander à la préfecture ou à la sous-préfecture de son domicile avant de s'expatrier.

D'une manière générale, il est vivement conseillé de se renseigner avant le départ de France auprès de l'ambassade ou du consulat du pays d'accueil sur les conditions de reconnaissance dans le pays d'accueil du permis de conduire français, voire du permis de conduire international français, sur les conditions d'échange du permis de conduire français en un permis de conduire local ; le cas échéant, les conditions d'échange ou de reconnaissance d'un permis de conduire français obtenu par échange d'un permis de conduire étranger ; les documents à se procurer avant le départ de France auprès des autorités françaises, à faire légaliser (ou à munir de l'apostille) et, le cas échéant, à faire traduire dans la langue du pays d'accueil.

AssuranceHaut de page

Pour un véhicule ramené. Avant de partir à l'étranger, vérifiez auprès de votre assureur que votre véhicule est bien assuré pour ce voyage et que les risques couverts sont les mêmes que ceux prévus en France. En effet, votre contrat d'assurance peut prévoir de ne garantir dans ce cas que la responsabilité civile (assurance de base obligatoire), même si vous avez souscrit pour votre véhicule une assurance "tous risques". Il est parfois possible de demander une extension de garantie temporaire pour ce type de cas. Le contrat peut aussi prévoir que l'assurance ne fonctionnera pas dans certains pays. Pour connaître les pays couverts par votre assurance véhicule, consultez la carte internationale d'assurance automobile (ou carte verte). Si, sur cette carte, un pays est rayé, cela signifie que votre assurance n'y fonctionne pas et que vous ne serez donc pas couvert. Si vous souhaitez malgré tout vous y rendre, vous devez souscrire localement une assurance spécifique.

Pour un véhicule loué. Les agences de location incluent généralement dans leur prix de base une assurance aux tiers, qui ne couvre que les dommages que vous pouvez causer aux autres. Vous pouvez compléter cette offre par des assurances complémentaires facultatives, qu'il convient d'étudier car elles varient d'un loueur à l'autre. Si vous payez en carte bleue, pensez à vérifier que vous n'avez pas une assurance qui peut couvrir la location. Les règles sont aussi différentes de la situation de location avec option d'achat ou de location longue durée où vous devrez disposer d'une assurance propre à votre nom.

Pour un véhicule acheté sur place. En fonction des pays, l'assurance n'est pas toujours obligatoire. Il est toutefois conseillé de souscrire à une assurance locale. A nouveau, vérifiez bien les risques couverts : panne, accident ou vol, ainsi que les conditions d'assistance. Certaines garanties étendues permettent l'envoi de pièces détachées ou même le rapatriement du véhicule depuis l'étranger.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté