Le guide : TOUR DU MONDE : LES COMMANDEMENTS DU VOYAGEUR

LES COMMANDEMENTS DU VOYAGEUR

Vous y êtes. Le grand voyage commence. Respecter quelques règles élémentaires et connaître les bons réflexes vous aideront à avancer en toute sécurité. Tous les conseils et règles que nous énumérons ici sont à retrouver, détaillés et expliqués dans les rubriques correspondantes, tout au long du guide.

Vue aérienne du Cap.
Vue aérienne du Cap.
Amasra, sur les rives de la Mer Noire.
Amasra, sur les rives de la Mer Noire.
Anticiper les problèmes d’argentHaut de page

Suivez ces trois grands principes et vous minimiserez les risques de vous retrouver en mauvaise posture financière.

Estimer correctement son budget

Il faudra tenir compte de tout ce que vous pouvez dépenser. Ainsi, on ne considérera pas uniquement le transport, l'hébergement et la restauration, mais aussi les loisirs et les imprévus. Une fois sur place, on peut très vite réévaluer son budget (souvent à la hausse) et adapter ainsi ses activités. Si vos prévisions sont erronées, il vous faut trouver une autre voie, à savoir travailler pour renflouer son compte ou revoir ses ambitions à la baisse.

Des moyens de paiement fiables

Votre carte fonctionne-t-elle à l'étranger ? Quelles sont les commissions qui s'appliquent lorsque vous retirez de l'argent ? Autant de questions à se poser avant le départ. N'oubliez pas non plus de vérifier votre plafond de retrait et votre plafond de paiement par carte. L'option souvent utilisée par les voyageurs reste les Traveller's Cheques. On les échange soit à la banque, soit directement dans les hôtels et les restaurants. Leur avantage : l'inviolabilité. Aucun risque de perte ou de vol.

Cacher son argent

Si vous optez pour le cash, prenez soin de ne pas tout garder sur vous pendant vos déplacements. Le mieux reste de placer une partie de son argent dans le coffre-fort de l'hôtel, ou bien dans des ceintures-portefeuilles plus discrètes qu'un porte-monnaie.

Que faire en cas de problème d'argent ?Haut de page

Le consulat est votre recours en cas de problème à l'étranger. Mais, si vous souhaitez continuer votre voyage, il vaut mieux s'adresser à votre famille ou vos amis et opter pour le système de transfert d'argent. Vous pouvez ainsi recevoir (et envoyer) de l'argent n'importe où dans le monde, grâce à Western Union® ou MoneyGram®.

Vérifier le climat politique sur placeHaut de page

Le voyage n'est pas toujours un long fleuve tranquille. Pour éviter les secousses, soyez responsables et renseignez-vous sur les pays que vous comptez visiter. Des milliers d'informations sont à retrouver ne serait-ce qu'en ligne (voir rubrique " S'informer ").

Pour connaître les dernières informations sur la sécurité sur place, consultez la rubrique " Conseils aux voyageurs " du site du ministère des Affaires étrangères (www.diplomatie.gouv.fr/voyageurs). Sachez cependant que le site dresse une liste exhaustive des dangers potentiels et que cela donne parfois une image un peu alarmiste de la situation réelle du pays.

Contourner la barrière de la langueHaut de page

C'est à leur contact que vous découvrirez le pays et il est donc très important d'entrer en communication avec les locaux, que vous parliez leur langue ou non. Ne croyez pas être complètement démuni, on se retrouve finalement rarement dans une position difficile et vitale. Il est toujours possible de s'exprimer avec les mains, avec un dessin, des photos. Deux règles à observer : soyez toujours souriant et avenant, on aura ainsi plus envie de vous aider ; et puis faites l'effort d'apprendre quelques mots de la langue du pays. Même si vous les prononcez mal, même si vous n'êtes capables de dire que " bonjour " et pas " au revoir ". Vous verrez que les habitants seront toujours touchés par cet effort et donc plus enclins à faire eux-mêmes des efforts de communication. Si vous disposez d'un peu de temps, vous pouvez envisager de suivre des cours de langue sur place, ce qui sera l'occasion de rencontrer d'autres voyageurs.

HygièneHaut de page

Ne lésinez pas sur cet aspect. Ce n'est pas parce que vous êtes en voyage que vous devez perdre l'habitude de prendre soin de vous ! En plus, vous verrez vite que prendre soin de votre hygiène vous permettra de profiter encore mieux de votre voyage : en effet, rien de pire que d'être coincé au lit pendant des semaines à cause d'une mauvaise gastro ou d'une infection de l'oeil... Ainsi, lavez-vous souvent les mains, avant le repas, après être allé aux toilettes. Cela préviendra les risques de diarrhée du voyageur et autres désagréments de ce type. Des bactéries peuvent se cacher partout. Et ce également par respect pour les gens que vous cotoierez, puisque dans beaucoup de pays les gens se lavent plusieurs fois par jour. Si vous êtes amené à vous dépenser beaucoup physiquement et à marcher toute la journée, deux douches par jour seront sans doute nécessaires. Si vous pensez qu'il vous sera difficile de vous laver pendant votre périple - si par exemple vous comptez vivre en pleine nature -, pensez à l'option de la douche solaire. Sinon, sachez qu'il vous sera souvent possible de vous doucher dans les auberges moyennant quelques euros (si vous ne dormez pas sur place), dans les piscines, dans les douches publiques, certains pays en sont bien équipés. Idem pour faire votre lessive ! Les laveries se trouvent plutôt facilement en ville, sinon votre hôtel ou auberge pourra vous proposer une solution.

Apprendre à se reposerHaut de page

N'envisagez pas votre voyage comme une course contre la montre. Même si vous avez envie de tout voir, de tout essayer, pensez, d'une part, que prendre son temps permet d'apprécier les choses à leur juste valeur, d'autre part, que pousser votre corps à bout finira par poser problème. Ainsi, que vous voyagiez à vélo, en voiture, à pied, à cheval, à la voile, etc., il vous faut apprendre à vous reposer, sans nécessairement atteindre vos limites. Passer quelques jours de plus dans un village, ou bien camper deux nuits d'affilée au sommet d'une montagne avant de reprendre la route ménage votre santé - la fatigue vous fragilise face aux maladies et bactéries potentielles - et peut mener à de belles rencontres. Il est important de bien dormir régulièrement, quitte à alterner des nuits en auberge et des nuits à la belle étoile, si vous avez un budget serré. Pendant votre préparation, n'omettez pas ce point et tenez-en compte dans la construction de trajet et de votre budget. La vie n'est pas une course, le voyage encore moins.

Gérer les imprévusHaut de page

La vie est faite d'imprévus contextuels, financiers, humains. Le voyage, qui vous sort de votre quotidien, l'est encore plus. Otez-vous de l'idée que tout se déroulera comme vous l'avez planifié. Ça n'arrivera pas et c'est tant mieux. Lisez donc les témoignages de nos tourdumondistes, tous ne vous diront qu'une chose : relax ! Tout ne va pas mal se passer, un contretemps, un problème de santé minime, un vol de sac à dos peuvent être gérés de manière calme et posée. C'est une chose que l'on apprend en voyageant. Et c'est ce que vous découvrirez lorsque cela vous tombera dessus. Le meilleur moyen pour gérer une situation de crise reste d'être bien préparé, bien informé et de garder un certain recul. Y a-t-il vraiment lieu de paniquer ? Quelles sont les solutions qui s'offrent à vous ? En partant à l'aventure, lors d'un tour du monde ou même lors d'une simple escapade, vous avez décidé de sortir de votre zone de confort : la possibilité d'un imprévu est le prix à payer. L'accepter, c'est déjà commencer à le gérer.

Informer régulièrement sur sa positionHaut de page

Au XXIe siècle, votre mère ne vous pardonnera pas de ne pas l'avoir tenue au courant de vos étapes. Dans la rubrique "Communiquer" de ce guide, nous détaillons les multiples façons de garder contact avec votre réseau (Skype, email, téléphone, etc.). Et ce n'est pas seulement pour le plaisir de leur parler. En effet, en ces temps plus ou moins troublés (selon les régions du monde) il est capital d'informer ceux qui vous connaissent de la progression de votre voyage, de vos lieux de résidence, de vos étapes, car en cas de problème on réagira toujours plus vite si l'on sait où vous êtes. Les proches ne sont d'ailleurs pas les seuls à tenir informés. Si vous partez en trek, prévenez les autorités du parc national, ou bien, s'il n'y en n'a pas, dites-le à votre hôtel et indiquez votre date de retour prévue. D'une manière générale, il est toujours conseillé de prévenir au moins une personne lorsque vous partez en expédition dans la nature.

Le centre de crise du ministère des Affaires étrangères a mis en place un dispositif de réponse aux situations de crise nommé Ariane. Ce portail Internet permet aux Français qui le souhaitent de déclarer gratuitement et facilement leurs voyages à l'étranger. Rendez-vous sur le site www.diplomatie.gouv.fr et dans notre rubrique "Urgences", pour plus d'informations.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis