Guide du Tarn : Économie

L'économie tarnaise tourne autour de quatre pôles majeurs : l'agriculture, l'artisanat, le pharmaceutique/cosmétique et le tourisme. Dans les champs, on cultive de grandes cultures telles que le soja, le maïs, le tournesol, tandis que les pâturages sont principalement occupés par des bovins pour le lait puisque la moitié de la production du département est utilisée par les caves de Roquefort. Le département est aussi reconnu pour son domaine viticole aux alentours de Gaillac, sublime production française. L'artisanat du Tarn fut également puissant au cours de l'histoire, le travail du cuir à Graulhet et celui du textile à Castres étaient des pôles économiques prospères. Avec les années le département a gagné en réputation et de nos jours, il est très apprécié pour son patrimoine et sa diversité naturelle. Ce faisant, le tourisme y est l'un des principaux facteurs économiques.

Ressources naturelles
<p>Vignoble de Gaillac</p>

Vignoble de Gaillac

Le granite. Le Sidobre - zone de 120 km2 située entre Lacrouzette, Montredon-Labessonnié et Roquecourbe - est le premier bassin français d'extraction et la première concentration de granitiers. À lui seul, il représente 50 % de la production française. 220 entreprises et 1400 salariés y travaillent afin d'extraire 150 000 tonnes de granite par an. Elles sont surtout utilisées par le secteur funéraire, mais aussi dans les cuisines et salles de bains, dans la décoration... Le granite du Sidobre est partout : sur l'avenue des Champs-Elysées, sur la place du Vigan à Albi, à l'aéroport de Francfort, au World Trade Center de Shanghaï, etc. Grâce à lui, les ressources tarnaises rayonnent dans le monde entier.

Agriculture

Activité historique et prospère du département, le secteur agricole occupe une part importante de l'économie locale. Les productions bovine, ovine, porcine et avicole sont bien représentées, la région est également reconnue pour son fromage de Roquefort et pour ses canards gras. Le domaine céréalier profite aussi de la diversité naturelle du climat tarnais, permettant entre autres la culture du maïs, du soja... Si bien que les marchés et les fermes locales sont désormais figures touristiques séduisants et accueillants.

Industries

Le travail du cuir à Graulhet et le secteur textile à Castres ont profondément marqué l'industrie tarnaise. Prospères durant de nombreuses années, ces secteurs sont aujourd'hui délocalisés en grande partie. Désormais, le domaine industriel est principalement dominé par le secteur pharmaceutique et plus particulièrement par le groupe international Pierre Fabre. Spécialisé dans le pharmaceutique et le cosmétique, l'industriel est reconnu pour sa capacité d'innovation et la qualité de ses produits. Son siège se trouve à Lavaur, sur le magnifique site des Coquillous, et de nombreux bureaux se trouvent à Castres et Albi.

Tourisme

Le tourisme est une activité importante pour le Tarn, d'ailleurs le département bénéficie d'une fréquentation importante et en hausse depuis quelques années. Les différents sites, ainsi que la diversité de la cuisine et de la culture tarnaise en font un pays attractif. Avec l'incontournable cité épiscopale d'Albi, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco, et d'autres sites tels que la cité médiévale de Cordes-sur-Ciel ou les monts de Lacaune, le tourisme tarnais connaît des jours prospères et le futur semble tout aussi prometteur.

Adresses Futées du Tarn

Où ?
Quoi ?
Avis