Guide du Tarn : Économie

L'économie tarnaise tourne autour de trois pôles majeurs. On y cultive de grandes cultures telles que le soja, le maïs, le tournesol... On élève principalement des ovins pour le lait puisque la moitié de la production du département est utilisée par les caves de Roquefort. Le département est aussi reconnu pour son domaine viticole aux alentours de Gaillac. L'artisanat tarnais fut important dans les années passées, le travail du cuir à Graulhet et du textile à Castres était des pôles économiques prospères. De nos jours, le Tarn est apprécié pour son patrimoine et sa diversité naturelle. Le tourisme y est l'un des principaux facteurs économiques. Le groupe international Pierre Fabre (industrie pharmaceutique et cosmétique) est un acteur déterminant de la région ; présent à Castres et Lavaur, il apporte beaucoup au département.

Entretien avec Jean-Marie Fabre, vice-président du Conseil Général chargé du tourisme, président du CDT du Tarn et maire de Burlats

Quels sont les principaux attraits touristiques du Tarn ?

Le principal attrait du département, c'est sa diversité. La nature offre un panorama de paysages authentiques avec le pays de Cocagne, le plateau des lacs, les monts de Lacaune ou la montagne Noire. Sorèze et le Sidobre sont des lieux uniques pour l'histoire et la géologie, Puylaurens est connue pour le pastel. Enfin, deux sites, la cité épiscolpale d'Albi et la rigole du canal du Midi, sont classés au Patrimoine mondial de l'humanité. Sans oublier la gastronomie tarnaise...

Conseillez-nous trois endroits à visiter dans le Tarn.

Du fait de la diversité, on trouve ici tout ce qu'on est venu chercher : paysages, nature, randonnées... Le patrimoine lui aussi est divers : Albi, construite de briques rouges, est classée, comme nombre de monument tels que l'Abbaye-école royale de Sorèze ; mais la montagne Noire est toute proche et le département regorge de lacs. Albi est la locomotive du département avec son patrimoine religieux, mais c'est sans compter les sites de Labastide, Cordes, le vignoble gaillacois et la vallée du Tarn.

Quel autre patrimoine religieux le département a-t-il ?

La cathédrale Sainte-Cécile d'Albi est incontournable, mais il y a de belles églises dans chaque secteur. La collégiale de Burlats porte les stigmates historiques des guerres de religion. Au XVe siècle, la croisade des Albigeois persécuta les Cathares dans la partie sud du département, vers Lavaur, puis à Carcassonne et jusqu'à Béziers. Contrairement à ce qu'indique son nom, cette croisade n'eut qu'un impact mineur sur l'actuelle capitale départementale.

Et le patrimoine artistique ?

Les musées départementaux retracent l'histoire industrielle du territoire : du textile à Labastide, de la mine à Carmaux, ou du pastel à Puylaurens. Pour les collections artistiques, il faut se rendre au musée de Castres qui renferme une grande collection de toiles de Goya issues de donations, ou à Albi, au musée Toulouse-Lautrec.

D'autres raisons de venir visiter le Tarn ?

Le département propose une large offre de loisirs de pleine nature (randonnée notamment), très adaptée à la demande des familles. Enfin, le Tarn ouvre au public chaque printemps des jardins de particuliers qui accueillent visites et animations.

Des adresses gourmandes ?

Les étoilés du guide Michelin, bien sûr, et le restaurant de Burlats dont nous sommes très fiers ; mais aussi tous les chefs qui travaillent avec de produits frais, locaux et qui élaborent une cuisine de qualité, authentique, et bien sûr, tous ceux qui sont recommandés dans votre guide également.

Ressources naturelles
<p>Vignoble de Gaillac</p>

Vignoble de Gaillac

Le granite. Le Sidobre - zone de 120 km2 située entre Lacrouzette, Montredon-Labessonnié et Roquecourbe - est le premier bassin français d'extraction et la première concentration de granitiers. A lui seul, il représente 50 % de la production française : 220 entreprises, 1400 salariés et 150 000 tonnes de granite par an, qui sont surtout utilisées par le secteur funéraire, mais aussi dans les cuisines et salles de bains, dans la décoration... Le granite du Sidobre est partout : sur l'avenue des Champs-Elysées, sur la place du Vigan à Albi, à l'aéroport de Francfort ou encore au World Trade Center de Shanghaï. Grâce à lui, le Tarn est connu dans le monde entier.

Agriculture

L'agriculture est une activité importante du département. En effet, les différentes productions (bovine, ovine, porcine et avicole) sont bien représentées. La région Midi-Pyrénées est reconnue pour son fromage de Roquefort, qui fait appel à l'élevage de brebis, ou pour ses canards gras. Le secteur céréalier reste important, les diversités naturelles du climat tarnais permettant entre autres la culture du maïs, du soja... De ce fait, le tourisme agricole bénéficie de ces activités puisqu'on dénombre maints exploitants sur les marchés locaux, mais aussi des fermes accueillant des visiteurs.

Industries

L'industrie tarnaise a été marquée par le travail du cuir à Graulhet et par le secteur textile à Castres. Prospères durant de nombreuses années, aujourd'hui le cuir et le textile ont été en grande partie délocalisés. L'acteur économique majeur est désormais le groupe international Pierre Fabre, ancré dans la paysage de l'industrie pharmaceutique et cosmétique, et reconnu pour sa capacité d'innovation et la qualité de ses produits. Son siège se trouve à Lavaur, sur le manifique site des Coquillous, et de nombreux bureaux se trouvent à Castres et Albi.

Tourisme

Le tourisme est une activité importante pour le Tarn. La saison 2015 s'est caractérisée par les fortes chaleurs du mois de juillet qui ont impacté sur le tourisme en termes d'activités et de consommation. Les professionnels du tourisme ont pu globalement tirer leur épingle du jeu sur l'ensemble de la saison touristique, notant même une belle augmentation des fréquentations par rapport à 2014. Le département bénéficie d'une fréquentation importante. Les différents sites, ainsi que la diversité de la cuisine et de la culture tarnaise en font un pays attractif. Avec l'incontournable cité épiscopale d'Albi, classée au Patrimoine mondial de l'Unesco, et d'autres sites tels que la cité médiévale de Cordes-sur-Ciel ou les monts de Lacaune, le tourisme tarnais connaît des jours prospères.

Adresses Futées du Tarn

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis