Le guide : WHISKY : Le whisky pratique

Le whisky pratique

Constituer sa caveHaut de page

Afin de vous aider à vous constituer votre première cave, voici quelques pistes avec des sélections futées de whiskies. Pour chacune de ces propositions (4 propositions à des tarifs croissants), nous vous proposons deux whiskies écossais (single malt et/ou blended malt), un whiskey irlandais, un américain et un japonais.
Dès la seconde proposition, viendra s'ajouter une petite sélection toute française, histoire de rappeler à vos convives que le whisky n'est pas qu'affaire d'Ecossais ! Les tarifs mentionnés sont quant à eux, ceux pratiqués par la Maison du whisky à quelques exceptions près comme les Michel Couvreur que vous pourrez trouver sans problème chez Lavinia.

Moins de 50 €Haut de page

Aberlour 10 ans 43 % : single malt écossais du Speyside classique et plaisant. Prix conseillé : 26 €.

Monkey Shoulder 40 % : notre blended malt " coup de coeur ", toujours du Speyside, élaboré à partir de l'assemblage de trois single malts des distilleries Glenfiddich, Balvenie et Kininvie. Prix conseillé : 31 €.

Green Spot 40 % : irish whiskey à base d'orge non maltée très prisé des connaisseurs par la présence d'un pourcentage élevé de fûts de sherry. Prix conseillé : 41 €.

Woodford Reserve 43,2 % : bourbon distillé à Early Times et vieilli en partie dans les chais Labrot & Graham. Une belle entrée en matière côté bourbon. Prix conseillé : 35 €.

Four Roses Single Barrel : ce whisky est élaboré dans le respect d'un savoir-faire artisanal. Il est issu d'un seul fût sélectionné par le maître-distillateur, vieilli 8 ans avant d'être mis en bouteilles qui sont numérotées et datées à la main. Chaque bouteille peut donc être dégustée comme un millésime, de par l'unicité du fût duquel elle provient. Prix conseillé : 33,50 €.

Nikka From the Barrel 51,4 % : blend japonais affiné en fût de bourbon élaboré à partir des deux single malts du même groupe (Miyagikyo et Yoichi), et complété d'un whisky de grain. Incontournable pour qui veut présenter un whisky japonais à sa table. Prix conseillé : 29 €.

Isle of Jura Superstition 43 % : en provenance de l'île du même nom, face à celle d'Islay, cette version légèrement fumée qui déroge à la règle des " Jura " puisqu'une partie du malt aura été ici tourbée, sera idéale pour l'apéritif. Prix conseillé : 39 €.

Ardbeg Ten 10 ans 46 % : le plus tourbé des single malts d'Islay dans une version officielle non filtrée à froid qui renoue avec la tradition. Elu meilleur single malt au monde de l'année 2008 par Jim Murray, cet écossais ne cesse de nous étonner comme il étonnera vos convives. Prix conseillé : 42 €.

Redbreast 12 ans 40 % : issu de la distillerie Midleton à partir d'un mélange à parts égales d'orge maltée et d'orge non maltée, cet irlandais est souvent appelé " nectar irlandais ". Une référence à connaître. Prix conseillé : 44 €.

Blanton's Original 46,5 % : autre coup de coeur futé pour ce premier bourbon à avoir été mis en bouteille fût par fût en 1984 et qui a alors redonné ses lettres de noblesse à l'american whiskey. Prix conseillé : 42 €.

Yamazaki 10 ans 40 % : single malt japonais vieilli en fût de bourbon en provenance de la distillerie du même nom, au sud de Tokyo. Frais et fruité, il se distingue par son caractère souple et accessible. Prix conseillé : 42 €.

Eddu Silver 40 % : honneur aux Français avec ce whisky breton élaboré à partir de 80 % de blé noir non malté et de 20 % de blé noir malté. Une touche frenchy et fruitée à votre cave. Prix conseillé : 35 €.

Arran 100 Proof 8 ans 57 % : un single malt riche et très représentatif de ceux produits sur les îles écossaises avec cependant un petit quelque chose du Speyside. Prix conseillé : 48 €.

Jameson 12 ans 40 % : blend de luxe au fort pourcentage de pure pot still à été élu meilleur blended whiskey irlandais de 12 ans. Un incontournable donc ! Prix conseillé : 31 €.

Wild Turkey Rare Breed 54,1 % : bourbon considéré comme un must en matière de whiskey américain. Prix conseillé : 49,50 €.

Crown Royal 40 % : petite fantaisie " légendaire " avec ce blend canadien élaboré dans la province du Manitoba. Prix conseillé : 27 €.

Entre 50 € et 100 €Haut de page

Miyagikyo 10 ans 45 % : single malt considéré comme le plus fin et le moins tourbé du groupe Nikka et souvent rapproché des single malts du Speyside. Prix conseillé : 63 €.

P & M Pure Malt 42 % : un corse qui se distingue par la douceur de ses arômes, exaltés en partie par le vieillissement en fûts de chêne de la forêt de Troncet. Prix conseillé : 54 €.

Benromach Peat Smoke 46 % : une série limitée particulièrement tourbée issue de fûts de bourbon de premier remplissage. Iodé et médicinal aussi, ce Speyside en étonnera plus d'un. Prix conseillé : 50 €.

Hudson Manhattan Rye 46 % : grande surprise avec ce premier rye produit dans l'état de New York depuis la Prohibition. Sa particularité : vieillir dans des fûts de très petite taille en un temps très court. Le résultat est noble et mature, boisé avec des notes de tabac et de réglisse. Le renouveau de l'american whiskey est en marche ! Prix conseillé : 60 €.

Suntory Hiki 17 ans 43 % : la star du cinéma depuis Lost in Translation, sans doute le plus mondain et prestigieux blend de la maison Suntory. Prix conseillé : 89 €.

Michel Couvreur, Single Malt Sunshine 9 ans : élevé en fût de xérès en terres bourguignonnes, ce somptueux single malt aux arômes de fruits secs, d'agrumes confits et d'iode vous étonnera par sa singularité. En exclusivité chez Lavinia au prix conseillé de 95 €.

Plus de 100 €Haut de page

Bruichladdich 21 ans 46 % : vieilli en fûts de sherry Oloroso lui conférant cette couleur sombre et ambrée caractéristique, cet écossais d'Islay s'avère puissant, fruité et boisé à la fois. Prix conseillé : 115 €.

Dalmore King Alexander III 40 % : subtil assemblage de fûts de bourbon et de grands vins millésimés pour cette version riche est complexe de ce single malt aux bois de cerf légendaire. Prix conseillé : 125 €.

Bushmills 13 ans 1993 56,5 % : élu meilleur irish whiskey de l'année, la quintessence même de la distillerie. Prix conseillé : 145 €.

Petit lexique du whiskyHaut de page
De l’art du blending

L'histoire nous rappelle que jusqu'en 1823, la distillation était illégale si bien que les malts écossais n'étaient alors guère appréciés au-delà des frontières nationales. De plus, selon les goûts de l'époque, ces malts étaient alors considérés comme trop âpres et en aucun cas assez raffinés pour être proposés à ses invités. Il faudra attendre 1827 avec le premier alambic de Robert Stein, mais surtout 1831 avec l'alambic en continu d'Aenas Coeffey qui accepte désormais d'autres céréales non maltées comme le blé ou le maïs, pour voir naître le premier blend (assemblage) que l'on doit à la famille Usher. L'assemblage va dès lors devenir facteur déterminant dans l'essor de la fabrication du whisky. De nombreuses distilleries vont alors développer ces blends correspondant à tel ou tel goût et du même coup, la notion de marques (distilleries) va s'imposer chez les amateurs qui proposeront désormais non plus un whisky tout simplement mais telle ou telle distillerie comme on peut proposer tel ou tel château pour un grand cru. Avec l'art de l'assemblage, le whisky entrait dans la cour des grands alcools !

Bouteilles de whisky
Bouteilles de whisky
Blended grain scotch whiskyHaut de page

Mélange ou assemblage de single grain scotch whiskies en provenance d'au minimum deux distilleries écossaises.

Blended malt scotch whiskyHaut de page

Mélange ou assemblage de single malt scotch whiskies en provenance d'au minimum deux distilleries écossaises.

Blended scotch whiskyHaut de page

Mélange ou assemblage d'un ou de plusieurs single malt scotch whiskies avec un ou plusieurs single grain scotch whiskies.

Blended whiskyHaut de page

Mélange ou assemblage de whiskies en provenance de différentes distilleries avec du whisky de grain. La proportion de ce dernier détermine alors la qualité du produit final. En général, plus la proportion de whisky de grain sera importante, moins bon sera le blend.

En hommage au comté de Bourbon et à Louis XV en souvenir de l'Amérique française. Ce comté du Kentucky possède l'exclusivité de cette appellation qui, pour rappel, est un assemblage de maïs et de seigle élevé en fûts neufs pendant un minimum de deux ans comme le stipule la législation américaine.

Brut de fût ou cask strengthHaut de page

Whisky non dilué et sorti directement de son fût de vieillissement. Un tel brut de fût titre en général entre 50 % et 62 % d'alcool. On trouve aussi pour ce type de whisky l'appellation " single cask " ou " single barrel " pour les american whiskeys.

Si aujourd'hui on connaît le " dram " comme verre de dégustation, il faut savoir qu'à l'origine, il s'agissait d'une unité de mesure représentant 3,55 cm3.

FinitionHaut de page

Opération consistant à transvaser un whisky dans un autre fût (porto, sherry, rhum ou vin) durant une période de 6 mois environ afin d'en modifier de façon subtile le goût et les arômes.

Malt (orge séchée) puis broyé destiné au brassage.

Four traditionnel destiné au séchage de l'orge en cours de germination afin de produire le malt. La forme caractéristique du toit de ces fours est un véritable emblème. En forme de pagode, il sera repris pour la forme des toits de certaines distilleries.

Low wineHaut de page

Le low wine est obtenu après la première distillation et titre généralement 21 %. Distillé à son tour, le low wine produira alors un alcool résultant de la première distillation. Ce low wine sera distillé à son tour pour produire un alcool titrant alors entre 65 et 70 %.

Orge germée et séchée.

Céréales macérées dans l'eau chaude afin que l'amidon du grain se transforme en sucre.

Cuve énorme de brassage pouvant contenir plus de 30 000 litres. Sous l'effet de la fermentation, ces cuves peuvent parfois se mettre à trembler.

MaturationHaut de page

Période variable (de quelques mois à deux ans au maximum) pendant laquelle un single malt, après vieillissement classique, va séjourner dans un fût ayant contenu un autre spiritueux voire un vin blanc ou rouge, afin d'acquérir de nouveaux arômes. La maturation peut passer entre différents fûts afin de produire un whisky complexe mais très séduisant.

Liquide sucré issu du brassage.

C'est en fait le maître distillateur, le Master Blender.

Pot stillHaut de page

Alambic à feu ouvert utilisé pour la distillation du single malt. Selon les distilleries, les alambics sont de tailles et de formes différentes. C'est de l'alambic que le whisky tirera sa quintessence, d'où son rôle primordial.

Pure malt ou vatted maltHaut de page

Assemblage de malts provenant de diverses distilleries.

Quaich (terme écossais)Haut de page

C'est la coupe qui sert à porter le toast pour le whisky. A l'origine, il s'agissait d'un hanap ou d'une corne de bovins que l'on remplissait à ras bord et que chacun devait vider et passer à son voisin, afin de déterminer quel était l'individu (ou plutôt le buveur) le plus endurant lors des " ceilidhs " ou assemblées d'hommes de clan. Ces tournées (les buveurs étant assis en rond) duraient parfois un ou deux jours et les participants devaient vider le " quaich " tour après tour, jusqu'à ce qu'il n'en reste qu'un seul assis, les perdants étant traînés dehors par les vassaux du clan. Les riches buvaient le plus souvent du vin, mais les autres de la cervoise ou de l'uisquebaugh, ce qui était encore plus redoutable !

Whiskey américain élaboré principalement avec du seigle. On le trouve du côté de la Pennsylvanie, du Maryland, de la Virginie et du Canada.

Scotch whiskyHaut de page

Alcool de grain, titrant au minimum à 40 %, distillé et vieilli 3 ans minimum en fûts de chêne en Ecosse.

Single barrelHaut de page

Version américaine du single cask.

Single caskHaut de page

Mention portée sur un single malt signifiant que le whisky est issu d'un fût unique, donc pas de mélange.

Single grain scotch whiskyHaut de page

Whisky écossais produit dans une seule distillerie à partir d'eau et d'orge maltée avec ou sans grains entiers d'autres céréales, maltées ou non et ne répondant pas à la définition de single malt scotch whisky.

Single maltHaut de page

Malt provenant d'une seule et même distillerie. Un whisky single malt sera donc un whisky provenant d'une seule et même distillerie.

Single malt scotch whiskyHaut de page

Whisky écossais produit dans une seule distillerie à partir d'eau et d'orge maltée, sans adjonction d'autres céréales par distillation dans des alambics de type " pot still " mis en bouteille et étiqueté sur place à destination directe du consommateur.

Combustible fossile utilisé pour sécher le malt, lui donnant des arômes bien spécifiques.

Vatted whiskyHaut de page

Assemblage de single malts en provenance de diverses distilleries. A dissocier du blended whisky auquel on ajoute en plus du whisky de grain.

Moût fermenté titrant environ 8 % issu du mélange eau et céréales et qui va subir une première distillation d'où sera issu le low wine.

Whisky de grainHaut de page

Whisky fabriqué à partir d'autres céréales que l'orge maltée. Certains d'entre eux sont utilisés pour les blended whiskies ou encore certains whiskies canadiens.

WhiskynologueHaut de page

Terme que l'on trouve parfois pour désigner un spécialiste du whisky au même titre que l'oenologue.

Pour aller plus loinHaut de page
Quelques ouvrages et revuesHaut de page

Bon nombre d'ouvrages traitant du whisky sont encore uniquement en anglais comme c'est le cas d'ouvrages de référence comme par exemple :

The Scottish Whisky Distilleries, Misako Udo. Distillery Cat. Publishing. Un ouvrage d'une densité importante et incontournable néanmoins pour l'amateur en quête de la perle rare.

Malt Whisky Yearbook, MagDig media Editions. Une mine d'informations avec présentation complète et détaillé de chaque distillerie de malts mais aussi des articles de fond, des statistiques et quelques bonnes adresses.

En français, deux ouvrages récents et incontournables :

L'Atlas mondial du whisky de Dave Broom, éditions Flammarion. Un an après sa parution en anglais, il sort enfin en français. Il était vivement attendu par les amateurs de whiskies très avertis ou pas. Une mine d'informations superbement illustrée.

Iconic whisky Single Malts & More, éditions de La Martinière. Un guide récent de dégustation d'experts avec les 1000 whiskies incontournables du monde. Ce guide offre une approche nouvelle du whisky, sérieuse sans être austère et distrayante sans être triviale avec beaucoup de méthode, de connaissances et de passion. Il est signé Cyrille Mald et Alexandre Vingtier.

D'autres sont désormais introuvables en version " neuf " et c'est donc par le biais de la vente d'occasion sur Internet (www.amazon.fr, www.anibis.ch, www.ebay.fr, www.priceminister.com, www.twenga.fr, etc.), bourses aux livres ou échanges que vous pourrez avec un peu de chance les trouver (nous avons pour l'anecdote réussi à trouver un de ces rares ouvrages au Liban) parmi lesquels :

Guide de l'amateur de Malt Whisky, Michaël Jackson, Editions Solar.

L'ABCdaire du whisky, Thierry Bénitah, Editions Flammarion.

La grande histoire du whisky, James Darwin, Editions Flammarion.

La légende du whisky, Patrick Mahé, Editions Michel Lafon.

Le livre de l'amateur du whisky, Pierre Casamayor & Marie-Josée Colombani, Editions Daniel Briand & Robert Laffont.

Les instants secrets du malt, Gilbert Beaujouan, Editions Asa.

L'univers du whisky, Jean-Bastien Rousies, Editions Solar.

Whisky encyclopedia, Michaël Jackson, Georg Olms Libri Editions.

Heureusement, nous pouvons quand même trouver quelques beaux livres sur cette thématique à l'image de ces quelques exemples :

La magie du whisky, Patrick Mahé et David Lefranc, Editions du Chêne. Magnifique voyage dans le monde du whisky.

Le whisky, Thierry Benitah, Editions Flammarion. Ce grand professionnel (Maison du whisky) nous offre à travers ces 2 volumes regroupés dans un beau coffret, un panorama des meilleurs whiskies du monde, un carnet d'adresses des magasins spécialisés et un guide de dégustation, avec plus de 400 whiskies répertoriés.

Les whiskies du monde, Gilbert Delos et Matthieu Prier, Editions Hatier. Très belle introduction à l'histoire et à la géographie du whisky.

Whisky pure malt, Charles MacLean et Jason Lowe, Editions Hachette. Pour tout savoir sur l'art de la dégustation, l'Ecosse et ses distilleries et un référencement des 1000 meilleures marques.

Enfin, il nous reste le rendez-vous incontournable, le rendez-vous bimestriel de tous les amateurs de whisky, la revue " Whisky magazine " menée d'une main de maître par Martine Nouet et toute son équipe éditoriale. Tous les deux mois, c'est l'assurance d'apprendre, de découvrir et de partager cet univers fabuleux qu'est celui du monde du whisky. A chaque numéro, on en sait un peu plus et en même temps un peu moins tant le whisky renferme moult et moult secrets qu'il nous faut encore découvrir... Mais n'est-ce pas cela en fait, le principe d'une passion ?

Clubs et associationsHaut de page
Le Savour Club

Le Savour Club a été créé en 1964 par Robert Descamps et Patrick Coppinger, deux passionnés du vin, qui ont en commun le goût des bonnes bouteilles et des sentiers vinicoles inexplorés. A l'heure où les bordeaux et les bourgognes se partageaient les faveurs des grandes tables, les deux amis aimaient surprendre en débouchant des flacons rapportés de leur dernière balade dans les vignes. A force de belles surprises, et de découvertes en découvertes, l'idée d'une entreprise est née. Il s'agissait de partager un carnet de belles adresses et de guider les amateurs dans leurs choix en proposant une sélection rigoureuse de petits vins et de grands crus avec la promesse d'un excellent rapport qualité/prix.
C'est sur les notions de service et de sélection que le pionnier de la vente à distance de vins pose les premières pierres de son développement il y a quarante-quatre ans. Et comme il s'agit de conseiller, de découvrir et de partager une passion, le nom de la maison s'impose comme une évidence : Savour Club. Les fondateurs soulignent ainsi le lien qu'ils entendent créer entre les experts et les amateurs, les vignerons et les consommateurs, initiés ou non initiés.
Depuis, le Savour Club a étendu son offre aux spiritueux et propose désormais une belle gamme de whiskies de tous les horizons parmi lesquels les petits trésors de Michel Couvreur.

Boutiques du Savour Club en France :

Lille : 46, rue Négrier. Tél. 03 20 74 33 44. Ouvert du lundi au samedi de 10h à 19h30.

Lyon : 32, quai Saint-Antoine. Tél. 04 72 56 01 01. Ouvert le lundi de 15h30 à 20h, du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 20h, et le dimanche de 10h à 13h.

Clot Bey - Marseille : 47, avenue. Tél. 04 91 22 21 81. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h30.

Metz : 19, rue Lafayette. Tél. 03 87 63 07 24. Ouvert du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 14h à 19h.

Paris 16e : 11-13, rue Gros. Tél. 01 42 30 94 18. Ouvert le lundi de 14h à 19h30 et du mardi au samedi de 10h à 12h30 et de 13h30 à 20h.

Saint-Cloud : 12 bis, rue Dailly. Tél. 01 55 39 34 56. Ouvert le lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 13h et de 14h à 19h.

A l'image du vin, les amateurs de whisky se retrouvent régulièrement à travers différents clubs, clans ou associations de personnes partageant cette même passion. Qu'ils soient régionaux, locaux, nationaux ou internationaux, ces derniers tendent à se développer de plus en plus ces dernières années et à s'ouvrir au plus grand nombre, signe de l'intérêt grandissant pour ce divin breuvage. N'oublions pas non plus bon nombre de cavistes et boutiques spécialisées en région qui organisent ponctuellement de soirées de dégustation ou d'initiation (n'hésitez donc pas à vous renseigner auprès de votre caviste) et ces restaurateurs de génie qui proposent quant à eux, des dîners à thèmes autour du whisky - le fameux essor des accords mets-whiskies. Nous vous invitons à consulter notre " Carnet d'adresses " en seconde partie de guide dans lequel certains de ces clubs, associations et autres soirées sont mentionnés. En attendant, en voici un petit aperçu :

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis