Le guide : EUROPE À MOTO : De Naples à la pointe de la Botte

Guide

De Naples à la pointe de la Botte

Parcours : 719 km

Changement radical de décor : après Naples, en direction de la Calabre, les villes se font de moins en moins monumentales, de plus en plus dépouillées, témoignage du contraste saisissant qui sévit toujours entre l'Italie du Nord et du Sud. Les villes étapes n'en sont pas moins, souvent, charmantes, et l'accès aux plages devient plus facile. Les décors, en revanche, sont toujours aussi splendides, et au cours de ce circuit, la route parcourue vaudra largement l'étape du soir.

ETAPESROUTESKM PARTIELKM

Naples

0

Sorrento

S18 puis S145

47

47

Amalfi

S163

31

78

Salerne

S163

25

103

Potenza

S19, P36, A5, puis S94

118

221

Castelmezzano

S407 puis P32

34

255

Cosenza

S103, S585, S18 puis P92

223

478

Catanzaro

S178, S179 puis S109

102

580

Soverato

S106

32

612

Serra san Bruno

S128, S159 puis S110

35

647

Vibo Valentia

S182

32

679

Pizzo

S18

10

689

Tropea

S522

30

719

De Naples à la pointe de la Botte
De Naples à la pointe de la Botte

Capitale de la province napolitaine avec plus d'un million d'habitants, Naples occupe un site pivilégié qui fait d'elle l'une des plus anciennes cités d'Occident. Le centre-ville, avec ses presque 30 siècles d'architecture et d'histoire, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'Unesco. Quand au décor, nul besoin de le planter : la baie de Naples, avec le Vésuve en toile de fond, est certainement, autant que la tour de Pise, l'image la plus connue de toute l'Italie.

Mythique Capri

Des trois îles ancrées dans le golfe de Naples, Capri demeure la plus célèbre et la plus touristique. Pics vertigineux, eaux turquoise, superbes criques, élégantes villas aux jardins en terrasses, grottes et panorama unique narguent presque le visiteur. Durant l'Antiquité, les empereurs Auguste et Tibère y construisent de nombreuses villas. Entre le XIXe et le XXe siècle, Capri accueille peintres, écrivains et musiciens, qui tous lui rendront hommage. Curzio Malaparte y a laissé une villa (lieu de tournage du film Le Mépris de Godard), Gorki s'y est entretenu avec Lénine, et Neruda a encore une rue portant son nom.

Ruelles typiques de Naples.
Ruelles typiques de Naples.
Vue sur le golfe de Naples et sur le Vésuve.
Vue sur le golfe de Naples et sur le Vésuve.
Artiste de rue à Naples.
Artiste de rue à Naples.
Dans les rues de Naples.
Dans les rues de Naples.
Crèche napolitaine.
Crèche napolitaine.
Boutique alimentaire typiquement napolitaine.
Boutique alimentaire typiquement napolitaine.
Via San Carlo et le dôme de la Galleria Umberto I.
Via San Carlo et le dôme de la Galleria Umberto I.
Ruelles du centre historique de Naples.
Ruelles du centre historique de Naples.
Baie de Naples.
Baie de Naples.
Vue aérienne de Naples.
Vue aérienne de Naples.
Vue aérienne de Naples.
Vue aérienne de Naples.
Panoramique sur la baie de Naples.
Panoramique sur la baie de Naples.
Rues de Naples.
Rues de Naples.
Naples.
Naples.
Paysage napolitain.
Paysage napolitain.
Rues de Naples.
Rues de Naples.
Le centre historique et la colline du Vomero.
Le centre historique et la colline du Vomero.
Vue panoramique de Naples et du Vésuve.
Vue panoramique de Naples et du Vésuve.
Rue des quartiers espagnols et château Sant'Elmo.
Rue des quartiers espagnols et château Sant'Elmo.
Dans les ruelles de Naples.
Dans les ruelles de Naples.
Naples et ses personnages de comédie.
Naples et ses personnages de comédie.
Le golfe de Naples.
Le golfe de Naples.
Ruelles typiques de Naples.
Ruelles typiques de Naples.
Pizza cuite au feu de bois, Naples.
Pizza cuite au feu de bois, Naples.
Naples
Naples
SORRENTOHaut de page
Bateau dans le port de plaisance de Sorrente.
Bateau dans le port de plaisance de Sorrente.

La ville est située sur une terrasse naturelle dominant la mer, ponctuée de charmantes petites anses qui en ont fait un des grands centres de villégiature de la région. La ville est propice à la promenade avec ses minuscules ruelles en retrait du port et des marinas.

Marina de Sorrente.
Marina de Sorrente.
À voir / À faireHaut de page

La légende prétend que la ville fut fondée par Hercule, en hommage à la nymphe Amalfi, dont il tomba éperdument amoureux. Amalfi fut la première république maritime italienne. Sa richesse lui a permis de se doter de prestigieux monuments qui servent aujourd'hui à attirer un nombre sans cesse croissant de touristes.

Amalfi.
Amalfi.
Amalfi.
Amalfi.
À voir / À faireHaut de page
<p>Promenade de bord de mer.</p>

Promenade de bord de mer.

L'auteur latin Tite-Live évoque à plusieurs reprises la cité étrusque, qui connaîtra son heure de gloire entre la période lombarde (VIIIe) et normande (XIe). Son allure baroque actuelle tient au réaménagement opéré après le tremblement de terre de 1688. S'attarder également sur le château di Arechi qui domine la ville.

Rue du vieux Salerne.
Rue du vieux Salerne.

Sur la rive du fleuve Basento, cette petite capitale régionale a connu une histoire récente tumultueuse, dévastée en 1980 par un tremblement de terre. Elle a conservé, sur la rive gauche, un petit noyau historique.

À voir / À faireHaut de page
CASTELMEZZANOHaut de page
Castelmezzano.
Castelmezzano.
Le village de Castelmezzano, perché dans les montagnes.
Le village de Castelmezzano, perché dans les montagnes.

Cet ancien fortin lombard a été construit à même la roche des Dolomites. Le panorama y est splendide. Le village fut occupé par les Sarrasins puis tomba successivement dans le giron des Normands et des Anjou.

Village de Castellmezzano.
Village de Castellmezzano.
Village de Castelmezzano.
Village de Castelmezzano.

La porte d'entrée de la Calabre est à la fois un centre culturel et économique pour la région. Tout comme Rome, la ville est entourée de 7 collines. Le noyau historique de Cosenza s'étend au pied du mont Pancrazio, dominé par son château. Le tout, comme dans beaucoup de villes de la région calabraise, a un aspect un peu dépouillé, voire un peu délabré, au-delà duquel il faut passer pour percevoir la beauté des façades et des rues de la ville.

À voir / À faireHaut de page
CATANZAROHaut de page

La capitale régionale de la Calabre n'offre rien de véritablement historique : les tremblements de terre de 1783 et 1832 ont détruit presque tous les monuments anciens. Reste néanmoins un site exceptionnel, au confluent de la Fiumarella et du Misofalo. Pour le relief : les chaînes de montagnes s'étendent à perte de vue.

VIBO VALENTIAHaut de page

Une des plus séduisantes étapes de Calabre, voici une ville à taille humaine ayant conservé une bonne dose d'authenticité à travers ses églises et palais du XIXe siècle. Avec cela, un site d'une exceptionnelle beauté, au fond du golfe de Sant'Eufemia, et, pour ne rien gâcher, une vocation balnéaire dopée par les belles plages voisines.

À voir / À faireHaut de page

Cet ancien bourg médiéval a conservé toute son animation et tout son charme, même si la ville est plutôt connue pour avoir été le lieu où fut fusillé Joachim Murat.

À voir / À faireHaut de page

Destination touristique par excellence, mais encore peu fréquentée, la ville jouit d'un site extraordinaire, perchée sur un promontoire embrassant un large panorama sur la Calabre. Le centre-ville a ici moins souffert des tremblements de terre et a conservé pour une bonne part son aspect d'autrefois.

Tropea.
Tropea.
À voir / À faireHaut de page
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis