Guide de LISBONNE : Rester

Être solidaire
Étudier

Pour étudier ou poursuivre vos études supérieures, il vous faut prendre contact avec le service des relations internationales de votre université. Préparez-vous alors à des démarches longues. Mais le résultat d'un semestre ou d'une année à l'étranger vous fera oublier ces désagréments tant c'est une expérience personnelle et universitaire enrichissante. C'est aussi un atout précieux à mentionner sur votre CV.

Investir
Le Portugal est-il « la nouvelle Floride » en Europe ?

Un vent nouveau d'investissements souffle sur le Portugal, laissant derrière lui une vague de nouvelles opportunités particulièrement intéressantes. En effet, depuis quelques années, tout est mis en oeuvre pour attirer durablement ceux qui souhaitent investir dans le pays, ou s'y installer. Le Portugal a mis en place un régime fiscal nouveau : le " statut de résident fiscal non habituel " ou RNH (résident non habituel). Peuvent bénéficier de ce statut les personnes résidant au Portugal plus de 183 jours dans l'année et n'y ayant pas été résidentes dans les cinq années précédant la demande. Il offre de nombreux avantages pour certaines catégories de professionnels imposés à un taux fixe plus intéressant, mais aussi les retraités étrangers, en étant exonérés du paiement d'impôts sur leur retraite (revenus venant de l'étranger) pendant 10 ans. Ainsi, pour la seule année 2014, 7 000 Français (dont environ 3 600 ont acheté un bien immobilier) sont venus s'installer au Portugal, dont 80 % de retraités, soit trois fois plus qu'en 2013. Fin 2015, la Chambre de Commerce et d'Industrie franco-portugais tablait déjà sur l'arrivée de 20 000 nouveaux Français. Avec 15 319 personnes (dont un tiers de retraités), la France est désormais la 8e communauté étrangère la plus importante du pays. Comment expliquer cette luso-migration des seniors ? Sans doute par une grande proximité culturelle et géographique, un coût de la vie bien moins élevé qu'en France, un climat agréable toute l'année et une fiscalité douce grâce au statut de RNH. Les zones les plus prisées par les nouveaux arrivants - principalement français mais aussi britanniques et chinois - sont : Lisbonne et sa région (cependant, en ce qui concerne Lisbonne centre, les tarifs au mètre carré ont considérablement augmenté), Porto et enfin l'Algarve. Si le gros des troupes arrive avec un budget allant de 200 000 à 500 000 euros, il est bon de noter que dans les zones plus rurales, il est possible de faire l'acquisition d'une maison de 100 m2 avec un jardin pour environ 60 000 euros. Cependant, tous ne se réjouissent pas de ce nouveau dynamisme économique, le coût de la vie ayant augmenté, en particulier à Lisbonne.

Travailler – Trouver un stage

Plutôt associé aux vacances et à la détente dans l'imaginaire populaire, le Portugal, l'un des plus vieux Etats d'Europe, et aussi une contrée dynamique qui grimpe par quatre les marches de la modernité et du progrès. Après les temps difficiles qui suivirent la chute du régime de Salazar, le Portugal s'est procuré une porte de sortie grâce à son entrée dans l'Europe et dans le Marché commun, en 1986. En 20 ans, le Portugal a rattrapé la moitié du chemin qui le séparait de ses voisins de l'Union européenne. Son expansion économique continue depuis quelques années (notamment grâce à ses investissements judicieux au Brésil) sans toutefois trouver de solutions au problème récurrent de la pauvreté. Le contraste géographique et climatique du Portugal entre un Nord un peu rude et les grandes plaines de l'Alentejo montre des déséquilibres économiques importants entre les régions. Le ralentissement économique mondial a durement éprouvé l'économie portugaise, mais le pays va mieux et le taux officiel de chômage a fortement baissé ; il est désormais inférieur à 6,8% en 2018. Il faut noter cependant quelques échecs, sans doute alimentés par des salaires bas (le salaire mensuel minimum brut légal est de 505 €), une administration kafkaïenne, une bureaucratie assommante, des signes négatifs de la part du gouvernement, un système de santé publique proche du chaos, un système éducatif qui a encore de gros progrès à faire, les tarifs excessifs des logements (de surcroît, dans le centre de Lisbonne), le peu de motivation et une société assez impotente où finalement les grandes familles décident encore de tout ou presque ! Néanmoins, les personnes de forte volonté et/ou ayant des projets intéressants peuvent assurément venir tenter leur chance dans ce bien beau pays. Dans les trois mois qui suivent l'arrivée (si le séjour excède trois mois), vous êtes tenu de déposer une demande de carte de séjour auprès du service des étrangers et des frontières (Serviço de Estrangeiros e Fronteiras) du lieu où vous résidez.

Il est conseillé de réaliser une immatriculation consulaire, une formalité facultative mais qui peut vous faciliter la vie en cas de besoin. Cette carte comporte un certain nombre d'avantages, notamment en cas d'accident ou de difficultés avec les autorités locales, et vous permet de prouver rapidement votre qualité de ressortissant français, ou encore de vous inscrire sur une liste électorale en France. Elle est en outre nécessaire au cours de démarches administratives comme le renouvellement d'une carte d'identité nationale, ou encore la demande d'une bourse de scolarité. Pour plus de renseignements sur tous les autres types de démarches administratives courantes au Portugal, voici un site Internet à consulter en priorité : www.portaldocidadao.pt - C'est le portail du citoyen qui traite de presque tous les cas de figure. Les Lojas do Cidadão (sorte d'espaces du citoyen) sont d'ailleurs bien pratiques puisqu'elles concentrent toutes les formalités et démarches administratives sur un seul point paperasse (ça fait rêver !) aux horaires élargis (8h30 à 19h30 en semaine et 9h30 à 15h le samedi).

Voici aussi quelques sites Internet portugais pour consulter des annonces d'emploi ou de stages ou bien, éventuellement, déposer son CV (en portugais, evidentemente !) :

www.aeiou.expressoemprego.pt

Site de mise en contact entre l'offre et la demande de travail.

www.portugaloffer.com

Un bon moyen d'être en contact direct avec les entreprises portugaises.

www.emprego.sapo.pt

Un bon portail sur la thématique de l'emploi et des stages.

Recibo Verde

Le chômage n'était pas, jusqu'à il y a peu de temps, la préoccupation majeure des Portugais ! On n'est pas là pour faire un topo sur le droit social, mais il est fort possible que l'on vous propose un travail en Recibo Verde. Rien à voir avec la Green Card, c'est un statut propre au Portugal qui permet de travailler à son compte très simplement en délivrant des notes d'honoraires. Les entrepreneurs en herbe vont baver ! Même non-résident, il suffit de présenter une adresse pour obtenir un numero de contribuinte, c'est-à-dire un numéro fiscal. Celui-ci vous permettra de vous inscrire sur les registres et d'émettre via le site des impôts portugais les reçus des paiements qui servent de factures. Simple. En revanche, c'est à vous de faire les démarches pour vous inscrire à la sécurité sociale afin de payer les cotisations pour votre retraite... C'est un système extra pour lancer une activité indépendante, mais certains employeurs indélicats abusent un peu des " consultants permanents ". Le statut de Recibo Verde permet de licencier dans l'heure (il n'y a pas de contrat de travail mais un contrat de prestations) et, à revenu mensuel égal, évite de payer congés payés et primes légales.

Adresses Futées de LISBONNE

Où ?
Quoi ?
Avis