Le guide touristique BELGIQUE du Petit Futé : Enfants du pays

Enfants du pays

Benoît Poelvoorde (1964 -)Haut de page

Cet acteur, né à Namur, est arrivé de nulle part. Sans aucune formation cinématographique, il tourne, en 1992, avec une bande d'amis, un film dénué de gros moyens et en noir et blanc : C'est arrivé près de chez vous. Ce film vraiment original, à l'humour noir provocateur et grinçant, rencontre un énorme succès malgré les diverses réactions provoquées par le cynisme des personnages. Poelvoorde se consacre ensuite au café-théâtre, dans Modèle déposé. Il est alors remarqué par Canal +. Les Carnets de monsieur Manatane, une série humoristique de 48 épisodes de trois minutes, sont aujourd'hui presque aussi cultes que son premier film. C'est véritablement en 1996 que sa carrière décolle grâce à son rôle dans Les Randonneurs. L'acteur enchaîne ensuite les comédies : Les Convoyeurs attendent (1999), Les Portes de la gloire (2001) et Le Vélo, de Ghislain Lambert (2001), qui traitent toutes les trois, avec un background humoristique, de la fragilité des gens de la classe populaire de la Belgique ou du nord de la France. Cette sorte de militantisme lui ouvre de nouveaux horizons cinématographiques. Le Boulet sort en 2002 et Rire et Châtiment en 2003. En février 2004, dans le film de Yann Moix, Podium, adapté de son livre, Poelvoorde incarne un sosie de Claude François (la suite est prévue pour 2017). En 2004, l'acteur connaît une nouvelle consécration en rejoignant le jury du 57e festival de Cannes présidé par Quentin Tarantino. Depuis, fort de son succès, il enchaîne les films à un rythme impressionnant et s'attaque à des registres très variés. On peut par exemple citer Astérix aux Jeux olympiques (2008), Rien à déclarer (2011), Le Grand Soir (2012) ou Une place sur la terre (2013), mais aussi Le Tout Nouveau Testament (2015) ou Ils sont partout (2016),...

Olivier Strelli (1946 -)Haut de page

Styliste. Né au Congo en 1946, Olivier Strelli, de son vrai nom Nissim Israël, a baigné dans la culture africaine avant de venir en Belgique faire ses études, complétées par une formation londonienne. Créateur inspiré, il souhaite faire aimer la couleur aux gens du Nord. En 1974, il lance sa propre société de prêt-à-porter en Belgique et impose d'emblée son style original et bariolé. En 1980, il crée ses premières collections. A plusieurs reprises, l'ancienne compagnie aérienne Sabena avait fait appel à son talent pour dessiner les uniformes de ses hôtesses de l'air. Aujourd'hui, Olivier Strelli est internationalement reconnu. En 1988, il a lancé le prix Strelli pour promouvoir les jeunes talents. Présente dans vingt-cinq pays du monde, la marque possède une vingtaine de boutiques en Belgique et en France et environ 150 points de vente dans le monde entier. Strelli est un remarquable ambassadeur de la mode belge. A visiter, le site - www.strelli.be

Stromae (1985 -)Haut de page

Né le 12 mars 1985 à Bruxelles, Paul Van Haver, qui a choisi un nom d'artiste en verlan (stromae pour maestro), est belgo-rwandais et s'est fait connaître avec le hit planétaire Alors on danse. Plus pédagogue qu'un professeur de musique, il est connu aussi pour des vidéos postées sur Internet où il explique ses créations musicales sous la forme de Leçons de Stromae ! Trois ans après son album Cheese, le jeune chanteur est revenu avec Racine carrée (stylisé √ sur la pochette de l'album), véritable bijou qui allie gravité (le père absent de Papaoutai), farce (le clip de Formidable, tourné dans les rues de Bruxelles) et références diverses (Bizet, Brel, etc...).

Amélie Nothomb (1967 -)Haut de page

Amélie Nothomb a vécu dix-sept ans loin de la Belgique. Issue d'une grande famille bruxelloise, elle naît en 1967 à Kobe, au Japon. Très marquée par ses cinq premières années passées au Japon, elle vit ensuite en Chine, à New York, au Bangladesh, en Birmanie et au Laos. A 17 ans, elle arrive à Bruxelles. Difficile retour au pays de ses ancêtres... Amélie commence alors à écrire, écrire, écrire... En 1992, elle publie Hygiène de l'assassin (prix René-Fallet, prix Alain-Fournier) puis, en 1993, Le Sabotage amoureux, livre qui rencontre son public et est reconnu par le milieu littéraire (Prix de la Vocation, Prix Alain-Fournier, Prix Chardonne). En 1994 paraît Les Combustibles. En 1995, Amélie décroche à nouveau des prix pour Les Catilinaires (prix Paris Première, prix du jury Jean-Giono). Suivent Péplum (1996), Attentat (1997), Mercure (1998). En 1999, Stupeur et Tremblements lui vaut encore une distinction prestigieuse (Grand Prix du roman de l'Académie française). En 2000, la romancière publie Métaphysique des tubes, où elle raconte une partie de son enfance. Depuis, elle publie un roman chaque année. Son dernier ouvrage est une reprise toute personnelle du conte éponyme de Charles Perrault, Riquet à la houppe (2016).

Django Reinhardt (1910 - 1953)Haut de page

Si son but était celui de trouver une technique de guitare à deux doigts, il en profitera pour inventer un style à part entier, le jazz manouche. Né à Liberchies en Belgique, il est un des guitaristes les plus influents dans le monde du jazz.

Dries Van Noten (1958 -)Haut de page

C'est l'un des créateurs d'Anvers les plus connus, apparu sur le devant de la scène et parmi les Six d'Anvers à la fin des années 1980. Il est à la tête de son empire avec des boutiques à Tokyo, Hong Kong et Anvers. Il tire son inspiration des pays africains et asiatiques ainsi que des années 1920 et 1930.

Les athlètes Borlée (1986/88/92 -)Haut de page

Dans la famille Borlée, je demande tout d'abord les frères jumeaux, Jonathan et Kévin (1988), qui pulvérisent des records de 400 m mais aussi de course relais en compagnie de leur frère cadet, Dylan (1992). Je demande également la soeur, Olivia (1986), spécialiste du sprint ainsi que Jacques, le père, champion national et coach de sa progéniture. Pour n'oublier personne, je demande enfin la mère, Edith de Martelaere, spécialiste du 200 m. Les derniers trophées remportés par la famille Borlée sont tout ce qu'il y a de plus récents. Pour Olivia, les championnats d'Europe par équipes de 2014 à Tallin ont donné lieu à une médaille d'argent pour le 4 x 100m et côté garçons, on est allés chercher l'or aux championnats d'Europe d'Amsterdam de 2016 pour le 4 x 400m.

Lost Frequencies (1993 -)Haut de page

Derrière ce nom d'artiste se cache Felix De Laet, un DJ et producteur belge, né à Bruxelles. En 2014, son remix du single Are You With Me du chanteur Easton Corbin entre dans de nombreux hit-parades nationaux et atteint la 1re place en Allemagne, en Suisse, en Suède et même en Australie. En 2015, c'est au tour du single nommé Reality de faire un tabac.

Charline Vanhoenacker (1977 -)Haut de page

Avec deux rendez-vous par jour sur France Inter (elle anime l'émission Si tu écoutes, j'annule tout et elle tient une chronique pendant le 7/9 de Patrick Cohen), l'humoriste belge fait part de ses critiques politiques à l'égard de l'Etat français avec brio. Charline Vanhoenacker a fait des études à l'Université libre de Bruxelles puis à l'École supérieure de journalisme de Paris avant de travailler pour Le Soir. Elle devient ensuite la correspondante de la Radio-télévision belge de la Communauté française (RTBF) à Paris pendant une dizaine d'années et à ce titre, elle suit la campagne pour les élections présidentielles de 2012 qu'elle chronique sur La Première. Elle livre alors sa vision sur la manière dont les médias français couvrent l'événement, toujours avec humour et justesse, dans un papier Le Hollande Tour. Durant l'été 2013, elle présente le Septante-cinq minutes sur France Inter au côté de l'humoriste Alex Vizorek ; émission qui sera reconduite l'été suivant. En 2015, elle produit deux émissions intitulées Je vous demande de vous arrêter, sur France 4.

Alex Vizorek (1981 -)Haut de page

En 1999, Alex Vizorek entre à l'École de commerce Solvay et en 2005, il part à Paris pour se former au métier de comédien au Cours Florent. Révélé aussi par le " Made In Brussels Show ", il se fait surtout remarquer en 2009 lors du Festival du rire de Montreux avec son spectacle Alex Vizorek est une oeuvre d'art. En 2009, il est finaliste et arrive deuxième à la Radio académie de Bel RTL, en 2010 il remporte le Prix du jury du Festival du rire de Rochefort et en 2013, le prix du Public de Rocquencourt et le prix SACD festival d'humour d' Andain'Ries. Puis, il continue sa carrière de plus belle. Jusqu'en décembre 2014, on le retrouve par exemple dans " Revu et corrigé " sur La Une/ RTBF pour sa revue de presse décalée en compagnie de Charline Vanhoenacker et de Sigmund, un poisson rouge. Depuis septembre 2015, il présente la séquence Rien à ajouter dans Matin Première sur La Première (RTBF).

Inventions et inventeurs belges

Depuis l'indépendance de la Belgique en 1830, on compte quelques inventions et découvertes majeures issues du Royaume de Belgique. En voici un aperçu :

Le saxophone. Conçu en 1840, cet instrument porte le nom de son inventeur belge Adolphe Sax. Né à Dinant, il commence très jeune à fabriquer ses instruments personnalisés. Tout comme son père, il devient facteur d'instruments à vent (ce que le luthier est aux instruments à cordes). Dans le brevet qu'il déposer pour son saxophone, il stipule qu' " en général, les instruments à vent sont ou trop durs ou trop mous dans leurs sonorités ". Il voulut donc créer " un instrument qui par le caractère de sa voix pût se rapprocher des instruments à cordes, mais qui possédât plus de force et d'intensité que ces derniers " (Brevet français n° 3 226 du 21 mars 1846).

Le générateur électrique. En 1867, Zénobe Gramme, le menuisier et électricien à ses heures perdues, invente la dynamo Gramme. Bien sûr, au XIXe siècle, on se bouscule chez les scientifiques pour montrer comment on peut créer un courant alternatif. Mais Zénobe a fait bien différent, il offre à l'humanité la première dynamo à courant continu. Un stator, un rotor, et le tour est joué. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

Le plastique, ou du moins la Bakélite. En 1907, Leo Baekeland invente le premier plastique fait de polymères synthétique après avoir étudié à Gand, sa ville natale. En effectuant des recherches afin d'obtenir le meilleur papier photographique possible, il ne sait pas alors qu'il fera une découverte des plus importantes au sens économique du terme. C'est le début de l'ère du plastique qui façonnera le XXe siècle.

Thérorie du Big Bang. Professeur de l'Université Catholique de Louvain, George Lemaître est connu pour avoir posé les bases de la théorie du Big Bang (1931). Il a aussi apporté une contribution importante à la théorie de la relativité publiée par Albert Einstein.

Le WWW. L'anglais Tim Berners-Lee, un développeur informatique de l'Organisation européenne pour la recherche nucléaire à Genève, fait une association capitale à partir de 1991. Il demande en effet l'assistance de son chef de projet Robert Cailliau, un informaticien belge né à Tongres, pour une mission dont le résultat sera plus que conséquent : l'invention du Web, un système hypertexte fonctionnant sur Internet.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Belgique

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté