Guide d'Albanie : Jeux, loisirs et sports

À la fois pays de montagnes et de mer, l'Albanie bénéficie d'un potentiel énorme en matière d'activités de plein air et de sports extrêmes en tout genre. Potentiel pour le moment peu exploité. Bien que les infrastructures proposant ce genre d'activités soient encore rares, les plus aventuriers ou les plus aguerris pourront très bien envisager un séjour " nature " et explorer par eux-mêmes les innombrables grands espaces que compte le pays. Pour ce qui est des sports les plus pratiqués dans le pays, le football arrive en tête, suivi de la lutte, de la boxe, de l'haltérophilie (l'activité la plus développée dans le pays), du basket-ball, du volley-ball et de la gymnastique. Malheureusement, on ne peut pas dire que l'Albanie brille particulièrement sur la scène internationale. Depuis la fin du régime communiste, l'émigration incontrôlée des athlètes a créé un sérieux vide dans le milieu olympique et sportif.

Disciplines nationales

Bien que peu sportifs, les Albanais se passionnent pour le sport. Enfin, surtout, le football à la télévision. Mais aussi, comme leurs voisins balkaniques, pour le basket-ball et l'haltérophilie.

Football

Il alimente les conversations et les paris sportifs. Pourtant, le foot albanais n'est synonyme ni de beau jeu ni de belles victoires. Sauf quand on ne s'y attend plus ! En 2015, la sélection nationale des Kuq e Zinjtë (" Rouges et Noirs ") s'est qualifiée pour l'Euro 2016. Si elle a été éliminée dès les matchs de groupe, elle n'a pas démérité (1 victoire contre la Roumanie). C'est surtout la première fois qu'une équipe albanaise participait à une grande rencontre internationale. Un succès qui doit beaucoup à son staff technique italien et à une dizaine de bons joueurs élevés et formés en Suisse, dont plusieurs doubles nationaux. Mais les meilleurs footballeurs albanais (ou Kosovars) sont naturalisés et jouent pour la... Suisse. Côté championnat, la Kategoria Superiore est historiquement dominée par trois clubs de la capitale : le KF Tirana (24 victoires depuis 1930), le Dinamo Tirana (18 victoires) et le Partizani Tirana (15 victoires). Heureusement, depuis quelques années, les choses bougent un peu avec l'affirmation des clubs de Durrës, Kukës (champion 2017), Shkodra et Vlora. Le KF Skënderbeu de Korça qui a même remporté 6 fois de suite le championnat de 2011 à 2016. Mais la qualité du jeu sur le terrain reste médiocre et aucune équipe n'est encore parvenue à dépasser un 2e tour de coupe UEFA, de Coupe d'Europe ou de Ligue des Champions. C'est que les meilleurs joueurs albanais évoluent dans des clubs étrangers, souvent en 2e division grecque et italienne. Traditionnellement, la plupart des amateurs de foot albanais s'intéressent davantage au calcio italien. Et les paris d'argent (plus ou moins légaux) vont bon train sur la Juventus, l'Inter ou l'AS Roma.

Haltérophilie

L'Albanie n'a jamais remporté de podium au Jeux olympiques. Tous les espoirs de médaille ont longtemps reposé sur cette discipline. En 1972, après des années de boycott, l'Albanie participe à ses premiers JO à Munich et n'aligne que cinq athlètes, dont quatre haltérophiles. Ymer Pampuri (1944-2017) bat le record du monde de poids soulevé " à l'arraché " dans la catégorie moins de 60 kg. Mais échouant en " épaulé-jeté ", il termine 9e. Quelques mois plus tard, il est sacré champion du monde. Il est depuis considéré comme la plus grande star sportive du pays. L'autre grand nom de l'haltérophilie connu dans tout le pays, c'est Pyrros Dimas, né à Himara en 1971. Naturalisé grec en 1992, il participe quelques semaines plus tard à ses premiers JO à Barcelone et décroche la médaille d'or (catégorie moins de 82,5 kg). Son cri lancé lors de la troisième et dernière levée est resté célèbre : " Pour la Grèce ! " Alors que les relations entre Albanais et Grecs s'enveniment à propos des minorités, celui que l'on surnomme le " lion d'Himara " fait figure de symbole : traître pour les uns, héros national pour les autres. En 1996, il est choisi comme porte-drapeau de la délégation grecque. Il est le premier athlète à pénétrer dans le stade olympique d'Atlanta. Enorme surprise, il décroche une nouvelle fois l'or. A Sydney, en 2000, alors que le meilleur haltérophile albanais se classe 5e, Pyrros Dimas, lui, entre dans l'histoire en récoltant une 3e médaille d'or olympique. Récemment, le pays s'est passionné pour un nouveau champion, Erkand Qerimaj (moins de 77 kg). Né à Shkodra en 1988, il se classe 13e aux JO de Pékin de 2008 et décroche l'argent aux championnats d'Europe 2009, puis devient champion européen en 2012. La joie sera de courte durée : Erkand Qerimaj est testé positif aux contrôles antidopage. Il perd son titre et se voit infliger une suspension de quatre ans. Pour les Albanais, cette décision est vécue comme une injustice.

Activités à faire sur place
Sports nautiques

La côte ionienne est parfaite pour la voile avec le plus grand port de plaisance à Orikum. Elle se prête aussi à la pratique du kayak de mer. Si les rivières du Nord sont assez techniques et plus adaptées à la pratique du kayak en eau blanche, celles du Sud (Vjosa, Devoll, Osum) sont en revanche relativement calmes et peuvent tout à fait être descendues en canoë. La descente du canyon de l'Osum, près de Berat, est sans conteste l'une des plus spectaculaires, non pas en raison du débit de la rivière, mais plutôt à cause des paysages grandioses qu'elle permet de découvrir. Autre spot pour le rafting, la région de Përmet qui vient de se doter d'une nouvelle base à cet effet. D'une façon générale, le printemps constitue la meilleure période pour ces deux activités : en été, de nombreuses rivières ont en effet un débit trop faible, tandis qu'en hiver elles peuvent vite devenir torrentielles.

Parapente

Les amateurs peuvent envisager de beaux vols, notamment à partir du col de Llogara, dans le district de Vlora, où les vents sont particulièrement favorables. Se renseigner auprès du club albanais de parapente.

Ski

Bien que l'Albanie ne compte aucune remontée mécanique, la neige n'y fait jamais défaut en hiver et les skieurs les plus expérimentés peuvent envisager des raids dans les Alpes dinariques (vallées de Valbona, Theth, Boga et Vermosh), dans le massif du Tomor (près de Berat) et dans la région de Korça (Voskopoja et Dardha).

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Réservez un ferry
  • Location de moto
  • Taxi et VTC
hebergement
  • Tourisme responsable
  • Réservez un hôtel
  • Location de vacances
  • Trouvez votre camping
Séjours
  • Voyagez sur mesure
Sur place
  • Assurance voyage
  • Activités Funbooker
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Adresses Futées d'Albanie

Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de ski dans les 3 Vallées pour 2 personnes !

Un séjour d'hiver dans le Domaine des 3 Vallées avec l'Office du Tourisme de Brides-les-Bains