Le guide thématique Petit Futé GUIDE DE L'ŒNOTOURISME : Alsace

Alsace

Alsace
Alsace
Hunawihr
Hunawihr
Vignobles d'Alsace, près de Kaysersberg
Vignobles d'Alsace, près de Kaysersberg

Quelle n'est pas la surprise du visiteur, lorsqu'il arrive en Alsace, de découvrir cette mer de ceps, ces courbes ondoyantes parsemées de villages fleuris  ! Les Alsaciens ont le privilège de posséder l'un des plus célèbres vignobles de France. Son histoire se perd dans la nuit des temps et ses conditions exceptionnelles étaient déjà appréciées par les Romains. Sous le règne des Mérovingiens et des Carolingiens, il poursuit son épanouissement, si bien qu'avant la fin du premier millénaire, 160 localités alsaciennes cultivent la vigne. L'influence déterminante des évêchés, abbayes et couvents a grandement contribué à cet essor qui se poursuit jusqu'au XVIe siècle. Dès le Moyen Age, les vins d'Alsace comptent parmi les plus réputés et les plus chers d'Europe. Aujourd'hui, les magnifiques demeures de style Renaissance qui s'offrent aux yeux des visiteurs témoignent de la prospérité de l'époque - brutalement interrompue par la guerre de Trente Ans. Règnent alors le pillage, la peste et la famine, qui dévastèrent non seulement la viticulture mais toute l'économie de la région. La paix revenue, la vigne reprend son extension, mais principalement à partir de cépages communs. Malgré l'édit royal de 1731, la tendance s'aggrava encore après la Révolution. La superficie du vignoble progressa de 7 000 ha en l'espace de 20 ans, entre 1808 et 1828 (année où le vignoble atteignit 30 000 ha). La viticulture alsacienne connut la surproduction. La disparition des exportations, la diminution de la consommation puis par la suite, la concurrence des vins du Midi et le phylloxéra ne firent qu'accentuer les difficultés déjà existantes et réduire la superficie du vignoble à tout juste 10 000 ha en 1948. Une politique de qualité est alors mise en oeuvre, avec la délimitation de l'aire de production et la fixation de règles strictes de fabrication. Aujourd'hui, les vins d'Alsace représentent une production annuelle moyenne d'environ 150 millions de bouteilles. Ils sont commercialisés aux deux tiers en France, le reste étant exporté, notamment dans les pays européens. Ils sont également leaders des vins blancs de qualité en France, et représentent près de 40 % de la consommation à domicile.

Un terroir d'exception. Le massif vosgien abrite le vignoble d'Alsace, et ses influences océaniques procurent à ce dernier l'une des pluviométries les plus faibles de France (450 à 500 mm d'eau par an). Il bénéficie également d'un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec, propice à une maturation lente et prolongée des raisins, et à l'éclosion d'arômes d'une grande finesse. Ce qui caractérise encore ce vignoble, c'est la diversité de ses sols. La géologie alsacienne est comparable à une mosaïque. Il y a quelque cinquante millions d'années, les Vosges et la Forêt Noire ne faisaient qu'un. À l'ère tertiaire, la partie médiane du massif commence à s'affaisser. Le tassement a permis de dévoiler, sur la zone de rupture, l'accumulation successive de couches de terrains durant les différentes périodes géologiques. Il n'est donc pas surprenant de constater dans cette région, où sont d'ailleurs localisées en majorité les communes viticoles, une grande variété de terrains, du granite au calcaire, en passant par le gneiss, le schiste, le grès... Le vignoble s'étend du nord au sud, sur une centaine de kilomètres, au pied du versant oriental des Vosges dont il couvre les premières collines (entre 200 et 400 m d'altitude), sur une superficie en production de 14 000 hectares.

Les trois Appellations d'Origine Contrôlée. La politique de qualité menée à partir du milieu du XXe siècle s'est vue couronnée dès 1962 par la reconnaissance de trois AOC. Si cette date peut paraître tardive par rapport à d'autres AOC, le retard est principalement dû à la spécificité du droit local. L'AOC Alsace est la plus importante, avec 71 % de la production totale de la région. L'étiquette mentionne le cépage concerné parmi les sept reconnus en Alsace (sylvaner, pinot blanc, pinot noir, riesling, muscat d'Alsace, pinot gris et gewurztraminer), mais peut également comporter une marque commerciale " Edelzwicker " pour un assemblage réalisé à partir de plusieurs cépages blancs. Des indications géographiques complémentaires peuvent également y figurer. L'AOC Alsace grand cru, accordée en 1975, est délivrée à des vins répondant à des contraintes de qualité particulièrement strictes et de rendement plus sévères, notamment en matière de délimitation de terroirs, de richesse naturelle en sucre et de dégustation d'agrément. L'étiquette précise obligatoirement, outre le cépage (seuls les cépages riesling, muscat, pinot gris et gewurztraminer peuvent y prétendre), le millésime et l'un des cinquante lieux-dits délimités pouvant bénéficier de cette appellation. Tout autant que le cépage, c'est l'empreinte du terroir qui fait de chaque alsace grand cru un vin unique. Enfin, l'AOC crémant-d'alsace, attribuée en 1976, couronne les vins d'Alsace effervescents, vifs et délicats, élaborés selon la méthode traditionnelle, principalement à partir du pinot blanc mais aussi du pinot gris, du pinot noir, du riesling ou du chardonnay. Le crémant rosé, plus rare, est issu uniquement de pinot noir. Ces vins sont aujourd'hui leaders des crémants de France.

De Turckheim à ThannHaut de page

A quelques kilomètres de Mulhouse commence la partie méridionale de la route des vins d'Alsace. Cette région, située entre Thann et Turckheim, est très réputée parmi les amateurs de vins alsaciens. On y traverse de superbes villages tels que Guebwiller, Eguisheim, Rouffach ou Husseren, dont les vestiges médiévaux, antiques et préhistoriques valent le détour. On se trouve également en plein Parc naturel régional des Ballons des Vosges, haut lieu de protection du patrimoine naturel et culturel alsacien... Et, bien entendu, cette portion de route se trouve à la racine des vins d'Alsace, entre Grands Crus remarquables et terroirs exceptionnels. Le gewurztraminer du Goldert ou du Zinnkoepflé, le pinot gris du Spiegel et le riesling du Kitterlé sont des promesses d'émotions fortes pour tous les dégustateurs. Sur la route menant de Thann à Turckheim, ils croiseront quelques maisons d'exception comme Zind-Humbrecht ou Albert Mann, deux des références les plus plébiscitées d'Alsace, mais aussi des domaines tout aussi prestigieux ou moins renommés, travaillant depuis des générations à tirer vers le haut la grande tradition viticole de l'Est de la France. A coup sûr une expérience visuelle, culturelle, humaine et gastronomique inoubliable.

NiedermorschwihrHaut de page
L'agréable village de Niedermorschwihr.
L'agréable village de Niedermorschwihr.
L'agréable village de Niedermorschwihr
L'agréable village de Niedermorschwihr
L'agréable village de Niedermorschwihr.
L'agréable village de Niedermorschwihr.
TurckheimHaut de page
La ville de Turckheim.
La ville de Turckheim.
EguisheimHaut de page
Les façades du village d'Eguisheim.
Les façades du village d'Eguisheim.
Le village d'Eguisheim.
Le village d'Eguisheim.
De vignes en vignesHaut de page
Husseren-les-ChâteauxHaut de page
Village d'Husseren-les-Châteaux et les trois tours d'Eguisheim
Village d'Husseren-les-Châteaux et les trois tours d'Eguisheim
VoegtlinshoffenHaut de page
Voegtlinshoffen et son vignoble.
Voegtlinshoffen et son vignoble.
GueberschwihrHaut de page
Village de Gueberschwihr
Village de Gueberschwihr
RouffachHaut de page
Église Notre-Dame de l'Assomption à Rouffach
Église Notre-Dame de l'Assomption à Rouffach
SoultzmattHaut de page
Les vignes de Soultzmatt.
Les vignes de Soultzmatt.
OrschwihrHaut de page
Orschwihr.
Orschwihr.
Thann.
Thann.
De Hunawihr à ColmarHaut de page

Cette portion de route couvre une trentaine de kilomètres au nord de l'adorable Colmar, classée parmi les plus belles villes de France. Capitale du vignoble, la cité alsacienne a conservé de superbes maisons à colombages embellies de géraniums et célèbre chaque année la foire aux vins, au début du mois d'août. Entre la plaine d'Alsace et les Vosges se trouvent les collines sous-vosgiennes  : c'est dans ce "  Piémont  " que s'est développée, outre la culture fruitière, celle de la vigne, qui profite là d'un terrain très favorable puisque composé en grande partie de loess (terrain fertile qui s'est constitué au quaternaire). Dans cette zone intermédiaire sont situés de charmants villages viticoles comme Riquewihr, petit village fortifié blotti au fond d'une cuvette tapissée de vignes. La situation géographique et le refus d'introduire des cépages de qualité inférieure expliquent la valeur des crus du terroir  : muscat parfumé, noble gewurztraminer, ou riesling au bouquet insolemment parfumé provenant de l'ensoleillement des divers coteaux. Les plus renommés sont les grands crus sporen et schoenenbourg. Ici, les perspectives se font idéales  : alignements impeccables de ceps de vignes qui aboutissent à un village au clocher effilé, ou encore chemins paisiblement vallonnés serpentant entre les vignes. Ensuite, le paysage descend lentement et harmonieusement vers la plaine et se compose essentiellement de petites collines généralement fertiles. La vallée de Kaysersberg, composée de 10 communes, se partage entre le vignoble et la montagne.

HunawihrHaut de page
Vignoble à Hunawihr.
Vignoble à Hunawihr.
Hunawihr.
Hunawihr.
ZellenbergHaut de page
RiquewihrHaut de page
Riquewihr, au coeur du vignoble alsacien
Riquewihr, au coeur du vignoble alsacien
Balade dans le centre de Riquewihr.
Balade dans le centre de Riquewihr.
La tour de l'horloge de Riquewihr.
La tour de l'horloge de Riquewihr.
BeblenheimHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
MittelwihrHaut de page
Vue sur le Village de Mittelwihr dans le vignoble de Bennwihr.
Vue sur le Village de Mittelwihr dans le vignoble de Bennwihr.
BennwihrHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
KaysersbergHaut de page
Kaysersberg.
Kaysersberg.
Place du marché, Kaysersberg.
Place du marché, Kaysersberg.
AmmerschwihrHaut de page
Vignoble à Ammerschwihr.
Vignoble à Ammerschwihr.
Les vignobles autour du village Ammerschwihr.
Les vignobles autour du village Ammerschwihr.
De vignes en vignesHaut de page
Façade fleurie de Colmar.
Façade fleurie de Colmar.
Scène urbaine dans la ville de Colmar.
Scène urbaine dans la ville de Colmar.
Colmar.
Colmar.
Colmar et ses allées d'eau.
Colmar et ses allées d'eau.
Colmar, vue sur la cathédrale.
Colmar, vue sur la cathédrale.
De Mittelbergheim à RibeauvilléHaut de page

Ribeauvillé se trouve au centre du vignoble et possède l'un des grands crus les plus prestigieux  : le geisberg. D'une unité géologique parfaite, ce terroir permet une expression optimale du cépage riesling et donne des vins charpentés, opulents et complexes. Après une halte entre Kintzheim et Châtenois, au château du Haut-Koenigsbourg, l'un des monuments les plus visités de France, une visite s'impose  : le village de Mittelbergheim, la perle du vignoble... Des alignements de vignes au cordeau, et au bout de cette perspective idéale faite de ceps chargés de grappes, un minuscule et pittoresque village (pas plus de 700 habitants) à flanc de coteau, au pied de la Crax. Les rues étroites ont gardé leur aspect médiéval et sont emplies de maisons charmantes où se devinent de bien jolies arrière-cours. Mais ce qui frappe surtout à Mittelbergheim, c'est le grand nombre de viticulteurs. Le village produit en effet un des grands crus d'Alsace parmi les plus savoureux : le zotzenberg (le terroir se situe au sud de la commune et se caractérise par des sols marno-calcaires qui retiennent l'humidité et résistent bien à la sécheresse). Nous ne saurons que vous conseiller d'aller tester le riesling (au bouquet d'une grande finesse, très légèrement fruité avec néanmoins une pointe subtile d'acidité), le gewürztraminer (extraordinairement aromatique et charpenté, il est parfois divinement moelleux), voire d'apprécier la légèreté d'un sylvaner. Nous avons certes mis en avant cette commune, qui nous semble représentative du vignoble alsacien mais cela ne veut en aucun cas dire que les vins en provenance d'autres villages ne sont pas également exquis !

MittelbergheimHaut de page
Village de Mittelbergheim.
Village de Mittelbergheim.
De vignes en vignesHaut de page
ScherwillerHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
ChâtenoisHaut de page
Dans les rues de Châtenois.
Dans les rues de Châtenois.
De vignes en vignesHaut de page
KintzheimHaut de page
Se restaurerHaut de page
Saint-HippolyteHaut de page
Saint-Hippolyte est une petite cité viticole
Saint-Hippolyte est une petite cité viticole
BergheimHaut de page
Bergheim.
Bergheim.
De vignes en vignesHaut de page
RibeauvilléHaut de page
Façade fleurie à Ribeauvillé
Façade fleurie à Ribeauvillé
Ribeauvillé.
Ribeauvillé.
Tour de l'Horloge.
Tour de l'Horloge.
Vignes près de Ribeauvillé.
Vignes près de Ribeauvillé.
De vignes en vignesHaut de page
De Strasbourg à BarrHaut de page

Le grand cru kirchberg-de-barr fait la part belle au gewürztraminer et ouvre la porte à la partie la plus septentrionale du vignoble. On y trouve Strasbourg l'européenne, carrefour des civilisations françaises et rhénanes, où il fait bon déguster un verre dans une typique winstub du quartier de la Petite France. Mais ce sont les vignobles de la Couronne d'Or qui ponctuent la Route des Vins. Dans des paysages d'une douce harmonie, est né il y a bien longtemps, le breuvage de l'amour et de l'amitié  : le vin d'Alsace. Romains et Mérovingiens, qui occupèrent ce site, ont aujourd'hui disparu, et seules sont restées les vignes. Pour couronner une telle longévité et une tradition si fortement ancrée dans le terroir, les vignerons de 19 communes de la vallée de la Mossig se sont groupés afin de préserver les coutumes et d'unir leurs savoir-faire au service d'une même passion. Les grands crus de la Couronne d'Or sont l'altenberg-de-bergbieten, l'altenberg-de-wolxheim, le steinklotz de Marlenheim et l'engelberg de Dahlenheim. Ces vins sont appréciés depuis le Moyen Âge, de la vallée du Rhin jusqu'aux lointains pays scandinaves. Ceux-ci et d'autres encore sont à découvrir chez les viticulteurs ou à l'aire de la Porte de Marlenheim. À l'occasion du quarantième anniversaire de la Route des Vins, Marlenheim s'est dotée d'un espace d'accueil et d'informations baptisé Aire de la Porte de la Route des Vins et d'un monument qui symbolise le début de cette route qui conduit jusqu'à Thann. Le vignoble du Marlenberg participe depuis longtemps à la renommée de la commune, avec en particulier le fameux grand cru steinklotz. C'est ce vignoble qui abrite la chapelle de Marlenheim, qui fut édifiée au XIVe siècle à l'emplacement de l'ancienne grotte mérovingienne et qui abritait une statue de la Vierge. Détruite pendant la guerre de Trente Ans, elle fut reconstruite en 1638. Le chemin de croix, édifié en 1772, a été offert par de riches vignerons de la commune. Composé de sept stations du calvaire, il mène au milieu du vignoble. On peut poursuivre cette promenade vers les sommets du Marlenberg jusqu'au parcours de santé (belle vue sur la plaine, sur la cathédrale de Strasbourg et sur les premiers contreforts des Vosges).

StrasbourgHaut de page
Le lycée international des Pontonniers
Le lycée international des Pontonniers
Canal de la Marne au Rhin.
Canal de la Marne au Rhin.
La petite France, quartier historique de Strasbourg.
La petite France, quartier historique de Strasbourg.
DahlenheimHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
WolxheimHaut de page
De vignes en vignesHaut de page
Porte du Milieu à Rosheim
Porte du Milieu à Rosheim
Place du marché - Obernai
Place du marché - Obernai
Les remparts d'Obernai et l'arrière de la synagogue.
Les remparts d'Obernai et l'arrière de la synagogue.
De vignes en vignesHaut de page
HeiligensteinHaut de page
Heiligenstein.
Heiligenstein.
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté