Le guide : Stations de Ski : Sestrières (Italie)

Sestrières (Italie)

L'existence de la commune est récente  : sur la volonté de Benito Mussolini, elle est créée par le décret du 18 octobre 1934 à partir de la frazione Sauze di Cesana (appartenant à la commune de Cesana Torinese), de l'ex-commune de Champlas du Col qui redevient une frazione et de la frazione Borgata (appartenant à la commune de Pragela). La famille Agnelli, propriétaire de la FIAT, fit construire la station et ses hôtels en forme de tour sur des plans de Vittorio Bonadè-Bottino (1889-1979), ingénieur-architecte représentatif de l'architecture totalitaire rationaliste. La vie administrative de la commune commence le 1er janvier 1935 et un blason est choisi  : une bande noire et une verte et, au milieu, une paire de skis représentant la vocation de la station de sports d'hiver de Sestrières. Située sur un plateau généreusement ensoleillé, la station ne brille pas par son charme, mais est dotée de tous les équipements touristiques à même de contenter une clientèle exigeante. Ainsi, l'architecture de Sestrières rappelle les stations françaises, mais le domaine skiable est typiquement italien. La station culmine à 2 035 mètres d'altitude - en faisant la commune la plus élevée d'Italie - et se compose de quatre zones construites : Sestrières Colle, Sestrières Borgata, Champlas du Col et Champlas Janvier. Sestrières est un point de référence sûr puisque plusieurs fois sélectionnée pour des événements sportifs importants comme les Championnats du monde de ski alpin et les Jeux Olympiques d'hiver en 2006 à Turin.

Le domaine skiable est vaste, avec plus de 400 km de pistes, de 1 360 mètres à 2 823 mètres d'altitude, et la possibilité de sillonner skis aux pieds différentes stations via le domaine franco-italien de la Voie lactée (Via lattea). Sestrières dispose en particulier d'un dispositif extrêmement efficace d'enneigement artificiel. Une petite escapade en France est même possible puisque la station de Montgenèvre fait partie de cet ensemble. Le domaine relie en outre les stations de Cesana, Clavière, Pragelato, Sansicario, Sauze d'Oulx, en Italie. La variété de ce domaine skiable, avec plus de 200 pistes, est capable de satisfaire non seulement les skieurs les plus exigeants, mais aussi les débutants. Citons la piste de Banchetta entre Motta et Borgata ainsi que le stade de slalom rendu célèbre par un certain Alberto Tomba à la fin des années 1980. Un snowpark parfaitement équipé de rails, box, funbox, kickers, wall, ride et spine, est quant à lui à la disposition des snowboarders. Pour les amateurs de poudreuse et de freeride, on peut alors citer les itinéraires hors piste du Val Troncea. Une zone Monte Rotta offre 10 km piste pour le ski de randonnée en face des remontées mécaniques. Le ski de fond se pratique pour sa part sur trois pistes : la région dispose d'un réseau de 25 km de pistes qui ne séduisent pas seulement les sportifs, mais aussi les amoureux de la nature et de somptueux paysages. 15 km de pistes de ski de fond vous attendent à Clavière et Montgenèvre. La piste traversant le Val des Prés dans la commune française de Névache ou encore celle partant de Montgenèvre vers la vallée de la Clarée sont particulièrement belles. Grâce au nouveau centre olympique de ski de fond de Clavière, vous trouverez ici une offre attractive. Notons que la station permet un accès facilité aux personnes à mobilité réduite. Parmi les autres activités sportives à Sestrières : balades en raquettes à neige sur les nombreux sentiers balisés, mais aussi héliski, ski de nuit, ou motoneige.

Pour vos moments hors des pistes, une patinoire de plein air et un bowling vous attendent en station. Toute l'année, Sestrières permet en outre la pratique de nombreux autres loisirs : VTT, football, tennis, volley, badminton, tennis de table, squash, musculation ou encore se détendre dans un sauna ou bronzer dans un solarium. De nombreux bars, clubs et restaurants vous accueilleront pour des moments d'échanges et de convivialité. Sachez que la vie nocturne est particulièrement animée à Sestrières ! Si vous êtes plus tenté par des séances de shopping, vous aurez largement de quoi faire au village... Les non skieurs pourront pour leur part profiter de quelques activités touristiques à Turin (100 km), s'ils le souhaitent : Reggia di Venaria, Mole Antonelliana, Musée du cinéma, le Duomo qui abrite le saint suaire, ou encore le Musée égyptien (second après celui du Caire), sans oublier les collines qui offrent une vue imprenable sur les sommets enneigés des Alpes, à moins que vous ne préfériez une balade pittoresque sur le Pô, sur les nouveaux "Bateaux Mouches" pour découvrir la beauté et le charme de cette ville.

Les montagnes du Piémont

Les montagnes du Piémont ont servi pendant des siècles de frontière à un petit règne, étant en outre le paysage naturel des pèlerins européens en direction de Rome sur la Via Francigenae, raisons pour lesquelles elles sont constellées d'imposantes fortifications et abbayes médiévales. Fenestrelle, le plus grand fort des Alpes, le Forte di Vinadio dans la Vallée Stura, celui de Exilles dans la Valsusa avec le musée scénographique qui recrée la vie de la garnison militaire, et celui de Bramafam près de Bardonecchia sont les étapes obligatoires d'un itinéraire sur les mémoires guerrières spectaculaires des montagnes piémontaises. On respire une toute autre atmosphère dans les abbayes construites dans les hauteurs, de celle cistercienne de Staffarda dans la région de Cuneo, jusqu'à celle di Novalesa précisément sous le Mont-Cenis.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis