Le guide : FRANCE BIO

Édito

De nombreux sceptiques clament que le bio est juste une mode, une lubie de bobo ou rien d'autre qu'un argument marketing pour relancer l'économie des produits naturels. Ils n'ont pas entièrement tort dans la mesure où le bio est un business en constante évolution, et que tout ce qui est naturel et respectueux de l'environnement n'est pas forcément étiqueté ni labellisé. Cependant recontextualisons la manière dont l'être humain se nourrit, dans un schéma historique plus vaste. L'Homme s'est sustenté à base d'aliments qu'on qualifierait d'issus de l'agriculture biologique depuis l'époque, à la préhistoire, où l'homo sapiens s'est sédentarisé, changeant ses habitudes de chasseur cueilleur pour cultiver la terre il y a bientôt 12 000 ans. Il ne fait nul doute que la permaculture y prend sa source et n'est pas juste l'invention d'un illuminé. Les considérations sur l'agriculture et la préservation de la biodiversité remontent à la fin du XIXe siècle, époque à laquelle on a commencé à se rendre compte de l'impact du développement des civilisations humaines sur l'écosystème. En effet, pour répondre aux besoins croissants en nourriture d'une population elle-même en expansion, et s'affranchir des aléas du climats, des maladies et des parasites qui amenuisaient la productivité, l'ère industrielle et la naissance de l'industrie agroalimentaire ont profondément modifié les habitudes alimentaires de l'homme, et altéré son interaction avec la nature. Cette altération dans les modes de culture nous a amené aujourd'hui à produire des fruits et légumes dont l'apport nutritif est incroyablement faible par rapport à ceux qu'ont connu nos grands parents ! A l'échelle de cette histoire multimillénaire, les deux siècles passés depuis la révolution industrielle ont fait plus de mal à l'homme et à la planète que tout le reste de notre histoire. Il est inutile de bonimenter sur le réchauffement climatique, les problèmes de santé liés à la naissance de l'énergie nucléaire ou induits par l'omniprésence des produits chimiques dans notre quotidien. Il est simplement important de constater que cautionner ce fonctionnement ne rend service à personne. Le bio n'est, en effet, pas une simple mode, mais bel et bien une nécessité absolue. En consommant ainsi, chaque euro dépensé intervient comme un vote qui vient appuyer un idéal encore en construction et en grande nécessité de soutien malgré son succès. A travers ces pages et grâce aux adresses récoltées par le renard, vous découvrirez sans doute un florilège de saveurs et de petits gestes quotidiens qui vous apporterons bien être et satisfaction. Des réflexes simples et insoupçonnés viendront se supplanter à des habitudes bien ancrées, et vous permettront d'adapter vos convictions morales à votre style de vie, que vous soyez végétarien, végan ou que vous ayez un régime sans gluten. Ce guide vous permettra de surfer aisément sur la vague des labels, de trouver des adresses près de chez vous ou en ligne pour faire vos achats, et vous proposera également des conseils et recettes astucieuses pour faire face aux situations du quotidien. Nous avons donc établi ici un panel qui vous permettra de savourer la vie à pleine dents et les yeux fermés, tout en respectant la planète et en prenant soin de vous !

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis