Le guide : CHEMINS COMPOSTELLE - CAMINO FRANCES : Étape 15 : Serdio - Llanes (32 km)

Guide
+LE CAMINO FRANCES
Étape 1 - Saint-Jean-Pied-de-Port / Roncevaux (26 km)Étape 2 - Roncevaux / Larrasoaña (27 km)Étape 3 - Larrasoaña / Pampelune (16,5 km)Étape 4 - Pampelune / Puente de la Reina (24 km)Étape 5 - Puente la Reina / Estella (22 km)Étape 6 - Estella / Los Arcos (22 km)Étape 7 – Los Arcos / Logroño (28 km)Étape 8 - Logroño – Nájera (31 km)Étape 9 - Nájera / Santo Domingo de la Calzada (21 km)Étape 10 - Santo Domingo de la Calzada / Belorado (23 km)Étape 11 - Belorado / San Juan de Ortega (24 km)Étape 12 - San Juan de Ortega / Burgos (27 km)Étape 13 - Burgos / Hontanas (31 km)Étape 14 - Hontanas / Boadilla del Camino (28 km)Étape 15 - Boadilla del Camino / Carrión de los Condes (25 km)Étape 16 - Carrión de los Condes / Terradillos de los Templarios (27 km)Étape 17 - Terradillos de los Templarios / El Burgo Ranero (30 km)Étape 18 - El Burgo Ranero / León (37 km)Étape 19 - León / Villadangos del Paramo (22 km)Étape 20 - Villadangos del Paramo / Astorga (28 km)Étape 21 - Astorga / Rabanal del Camino (20 km)Étape 22 - Rabanal del Camino / Ponferrada (32 km)Étape 23 - Ponferrada / Villafranca del Bierzo (23 km)Étape 24 - Villafranca del Bierzo / O Cebreiro (28 km)Étape 25 – O Cebreiro – Triacastela (21 km)Étape 26 – Triacastela – Sarria (21 km)Étape 27 – Sarria / Portomarin (22,5 km)Étape 28 – Portomarin / Palas de Rei (25 km)Étape 29 – Palais de Rei / Arzua (26 km)Étape 30 – Arzúa / O Pedrouzo (19 km)Étape 31 – O Pedrouzo / Saint-Jacques de Compostelle (20 KM)

Étape 15 : Serdio - Llanes (32 km)

Serdio - Llanes
Serdio - Llanes
LE JOURNAL DE L’ÉTAPEHaut de page

0 km : On quitte le plateau où se trouve Serdio et on débute une longue descente. Sur notre droite se trouve une carrière, puis on tombe sur la CA-181 que l'on prend à droite. On passe sous des voies ferrées, puis on traverse un pont qui passe au-dessus de la ría de Tina Menor. Sur notre gauche, une piste nous mène à la N-634, que nous traversons pour atteindre Pesués. On emprunte alors une piste de terre qui descend vers la nationale. Un premier rond-point nous permet de traverser la N-634.

7, 5 km : On traverse Unquera. A la sortie du village, on traverse le río Deva. On continue tout droit en passant devant la Casa Delfina. On monte un chemin dallé jusqu'à Colombres. Après être passé devant l'église et la place principale du village, on suit la calle Badalán, puis on tourne à droite. Le chemin est balisé, on avance en passant devant l'hôtel La Peral. On suit la N-634 pendant quelques kilomètres pour atteindre La Franca. On continue sur la nationale jusqu'à Buelna. On reprend la N-634 pendant environ 500 m. On tourne à droite sur la LL-3 qui descend à Pendueles en passant sous des voies ferrées. On longe la voie ferrée sur la droite jusqu'à l'église de Pendueles. A la sortie de Pendueles, on suit la LL3 momentanément. On continue sur la droite pour emprunter la Senda Costera (pendant environ 15 km), un sentier côtier qui mène à Llanes. Cet itinéraire nous évite de longer la nationale. La plage de Toró nous indique que la fin de l'étape est proche.

32 km : Arrivée à Llanes.

Carnet de route

Au cours de cette étape, on abandonne la Cantabrie pour entrer dans la région des Asturies, juste après avoir dépassé le río Deva. Passé Pendueles, deux alternatives s'offrent à nous : suivre le tracé officiel, qui joue à cache-cache avec la nationale, ou emprunter le sentier de randonnée qui longe la côte, option que nous vous conseillons.

Jour 15 - 32 km.

Cumulé : 372 km.

Profil de l'étape : facile.

Durée : 8 heures de marche.

La pensée du jour

Quand on se suffit à soi-même on arrive à posséder ce bien inestimable qu'est la liberté.

Epicure (philosophe grec)

SUR LE CHEMINHaut de page

Commune de 900 habitants nichée au bord de la ría de Tina Mayor, à l'embouchure du fleuve Deba. Elle est réputée pour sa fabrication de " Corbatas de Unquera ", une pâtisserie à base de pâte feuilletée que vous trouverez dans toutes les boulangeries du coin.

COLOMBRESHaut de page

Peuplée de 1 500 habitants, Colombres séduira avant tout les amateurs d'histoire, avec son passé indiano, mais également sa grotte préhistorique.

Vers la fin du XVIIIe siècle, cette petite bourgade n'offrait guère d'autre perspective à ses habitants que celle d'une vie modeste. Quelques téméraires se prirent à rêver de fortune et de lointains horizons dans " les Indes " de Christophe Colomb. Ces " Indianos ", comme on les surnommait, furent nombreux à tenter leur chance à Cuba ou au Mexique, où la plupart virent leurs rêves s'évanouir sous le soleil brûlant des champs de tabac et de canne à sucre. D'autres, plus chanceux, réalisèrent leur rêve américain. Seuls ces Indianos enrichis pouvaient se permettre le luxe de revenir dans leur village natal pour y passer leurs vieux jours. Ainsi, vers la fin du XIXe et le début du XXe siècle, ils firent construire à Colombres de somptueuses demeures au goût de l'époque, entre modernisme et éclectisme, pourvu que leur réussite soit visible aux yeux de tous. Quelques beaux exemples de ces fastes constructions sont encore visibles, comme la Casa Quinta Guadalupe, un magnifique bâtiment de style éclectique qui abrite les archives des " Indianos ".

A voir / A visiterHaut de page
Basilique de Llanes.
Basilique de Llanes.

Ce petit port de pêche, d'environ 14 000 âmes, attire chaque été de nombreux visiteurs grâce à ses belles plages. Llanes est une ville sympathique et animée, où l'on alterne facilement culture et plaisir. Le quartier sur la rive gauche de la rivière est protégé par des murailles et un fossé où s'ouvraient, autrefois, quatre portes. Au coeur de celui-ci, se dresse la basilique Santa María, de style gothique. A voir également, la Casa de Cercau, de style Renaissance, et le Palacio Posada Herrera, à la façade baroque, transformé en Maison de la culture. C'est ici, rive gauche, qu'était installée la classe sociale la plus aisée de Llanes. Mineurs et paysans vivaient sur l'autre rive, sans la protection des murailles. Au XIXe siècle, au retour des Indianos, une zone résidentielle se créa dans le quartier de la Concepción, où l'on peut encore admirer une série de maisons éclectiques et modernistes.

Cuevas del Mar.
Cuevas del Mar.
office du tourismeHaut de page
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis