Le guide : CHEMINS COMPOSTELLE - CAMINO FRANCES : Étape 6 - Estella / Los Arcos (22 km)

Guide
+LE CAMINO FRANCES
Étape 1 - Saint-Jean-Pied-de-Port / Roncevaux (26 km)Étape 2 - Roncevaux / Larrasoaña (27 km)Étape 3 - Larrasoaña / Pampelune (16,5 km)Étape 4 - Pampelune / Puente de la Reina (24 km)Étape 5 - Puente la Reina / Estella (22 km)Étape 6 - Estella / Los Arcos (22 km)Étape 7 – Los Arcos / Logroño (28 km)Étape 8 - Logroño – Nájera (31 km)Étape 9 - Nájera / Santo Domingo de la Calzada (21 km)Étape 10 - Santo Domingo de la Calzada / Belorado (23 km)Étape 11 - Belorado / San Juan de Ortega (24 km)Étape 12 - San Juan de Ortega / Burgos (27 km)Étape 13 - Burgos / Hontanas (31 km)Étape 14 - Hontanas / Boadilla del Camino (28 km)Étape 15 - Boadilla del Camino / Carrión de los Condes (25 km)Étape 16 - Carrión de los Condes / Terradillos de los Templarios (27 km)Étape 17 - Terradillos de los Templarios / El Burgo Ranero (30 km)Étape 18 - El Burgo Ranero / León (37 km)Étape 19 - León / Villadangos del Paramo (22 km)Étape 20 - Villadangos del Paramo / Astorga (28 km)Étape 21 - Astorga / Rabanal del Camino (20 km)Étape 22 - Rabanal del Camino / Ponferrada (32 km)Étape 23 - Ponferrada / Villafranca del Bierzo (23 km)Étape 24 - Villafranca del Bierzo / O Cebreiro (28 km)Étape 25 – O Cebreiro – Triacastela (21 km)Étape 26 – Triacastela – Sarria (21 km)Étape 27 – Sarria / Portomarin (22,5 km)Étape 28 – Portomarin / Palas de Rei (25 km)Étape 29 – Palais de Rei / Arzua (26 km)Étape 30 – Arzúa / O Pedrouzo (19 km)Étape 31 – O Pedrouzo / Saint-Jacques de Compostelle (20 KM)

Étape 6 - Estella / Los Arcos (22 km)

Estella / Los Arcos
Estella / Los Arcos
LE JOURNAL DE L’ÉTAPEHaut de page

0 km : Depuis l'église San Pedro de la Rúa, on suit le Camino de Logroño et on continue droit vers le premier de deux ronds-points. Deux stations-essence se trouvent sur notre chemin. Après avoir dépassé la deuxième, nous empruntons une petite route goudronnée par laquelle on accède à Ayegui.

2 km : A Ayegui, prendre le chemin de droite pour se diriger vers Azqueta. Attention, l'itinéraire n'est pas indiqué. On prend ensuite sur la gauche pour arriver aux pieds du monastère d'Irache.

5 km : Une fois que nous avons dépassé le monastère, nous continuons sur la droite pour traverser l'ancienne N-1110. On continue jusqu'à tomber un peu plus loin sur un tunnel, qui débouche sur une forêt de chênes. Nous continuons vers Azqueta en suivant un chemin en pente.

7 km : Nous contournons le village d'Azqueta et nous passons devant une grange. Nous empruntons le chemin qui monte vers les vignobles, au bord duquel se trouve une citerne médiévale : la citerne de Monjardín ou Fuente de los Moros.

9,4 km : Nous sommes arrivés à Villamayor de Monjardín. Nous descendons entourés de peupliers. La N-111 est sur notre gauche. Nous continuons tout droit en passant par des champs et des parcelles agricoles. A une dizaine de kilomètres, une pinède sur notre gauche nous indique que nous nous rapprochons de Los Arcos.

22 km : Nous entrons dans Los Arcos par la Calle Mayor et nous tombons sur la plaza Santa María et son église éponyme.

Carnet de route

Le Codex Calixtinus faisait déjà référence à cette étape au XIIe siècle en parlant d'une " terre de bon pain et de bon vin ". Les bodegas Irache ont rendu hommage à ces bonnes paroles en construisant une fontaine à vin qui offre un peu d'allégresse au pèlerin avant d'entamer le sinueux chemin vers Villamayor de Monjardín. A partir de là, le pèlerin traverse une zone dépeuplée dans des paysages de céréales et de vignes, où l'ombre est denrée rare jusqu'à Los Arcos.

Jour 6 - 22 km.

Cumulé : 137,5 km.

Profil de l'étape : difficulté moyenne.

Durée : 6 heures de marche.

La pensée du jour

La nature est l'esprit visible, l'esprit la nature invisible.

Schelling (philosophe allemand, XIXe siècle)

SUR LE CHEMINHaut de page

Petite ville d'environ 2 000 habitants où vous pourrez faire halte pour jeter un oeil à l'église de San Martín, construite au XVIIIe siècle, qui conserve des éléments de l'église primitive du XVIIe siècle, tels que son clocher et sa voûte d'arêtes.

Juste à la sortie d'Ayegui, on tombe sur l'un des joyaux du pèlerinage, le monastère d'Irache.

Patrimoine religieuxHaut de page
A voir / A visiterHaut de page

Ce village d'une cinquantaine d'habitants est indissociable de la figure de Pablito, qui taille le bordón (bâton de marche) avec du bois de noisetier pour l'offrir aux pèlerins de passage. Ici, pas de monuments, mais le plaisir de la conversation avec ce personnage emblématique du chemin de Compostelle.

VILLAMAYOR DE MONJARDINHaut de page

Village de 140 habitants où l'on peut voir la belle église San Andrés, construite au XIIe siècle, qui conserve un portail roman et un clocher baroque du XVIIIe siècle. À proximité s'élève le château de Monjardín, construit au Xe siècle, où la légende raconte que se trouve la dépouille de Sanche Ier de Navarre. On ne manquera pas non plus d'admirer la Fuente de los Moros (fontaine des Maures), qui présente une intéressante citerne gothique.

Patrimoine religieuxHaut de page
LOS ARCOSHaut de page

A quelques kilomètres de Villamayor, se tient Los Arcos, un ancien village médiéval. En entrant par la Puerta de Castilla, construite en arc de triomphe au XVIIe siècle, vous remarquerez qu'il porte les armes de Felipe V. Cette entrée permet d'accéder à l'église de Santa Maria. Celle-ci, romane à l'origine, présente, à force d'ajouts, un mélange de styles architecturaux impressionnant. On pourra visiter son cloître de style gothique flamboyant, aux arcs d'une très grande beauté, et déambuler dans la rue Mayor, qui a gardé quelques maisons blasonnées.

office du tourismeHaut de page
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis