Le guide : PECHE : RHÔNE-ALPES – Le lac du Bourget (73)

RHÔNE-ALPES – Le lac du Bourget (73)

Par train : des liaisons quotidiennes en TGV Paris/Aix-les-Bains (3h de trajet), liaisons aussi de Marseille via Valence ou TER via Grenoble. Sur place le réseau des bus Ondéa (communauté d'agglomération du lac du Bourget) et Belle Savoie express (Conseil Général 73) permettent de se déplacer facilement autour du lac et dans les environs.

En voiture : plusieurs autoroutes mènent en Savoie et à Aix-les-Bains : A6 depuis Paris, A7 depuis Marseille, A43 depuis Lyon, A41 depuis Grenoble.

LES DIFFÉRENTS SPOTSHaut de page

La pêche en Savoie offre une diversité piscicole remarquable ! Les rivières, les torrents et les lacs savoyards sont peuplés de nombreux salmonidés, truite fario, truite arc-en-ciel, omble chevalier, cristivomer, saumon de fontaine, ainsi que de nombreux carnassiers, brochet, perche, sandre, black-bass, silure, de poissons blancs (gardons, ablettes...), sans oublier le corégone (lavaret ou féra), poisson emblématique des lacs alpins. Outre les grands lacs de plaines dont celui du Bourget et celui d'Aiguebelette, la Savoie abrite plusieurs dizaines de lacs de montagne perchés à plus de 1 000 mètres d'altitude. Dans la pêcher de montagne, le pêcheur se double d'un randonneur. C'est qu'il faut grimper un certain dénivelé avant d'arriver sur le spot. Mais quelle tranquillité et quelle beauté !

Avec ses 4 460 hectares, le lac du Bourget, lac de 1e catégorie du domaine public, est l'un des plus grands lacs naturels de France ! Alimenté par la Leysse, le Sierroz et le Tillet, il atteint un maximum de 145 m de profondeur pour une moyenne de 80 m et abrite 27 espèces de poissons : truite lacustre, omble chevalier, lavaret, brochet, perche, sandre, gardon, carpe, tanche... Ancré dans un cadre magnifique, ce lac offre un côté sauvage où le versant abrupt de la Dent du Chat plonge au plus profond du lac, et un rivage aux allures balnéaires autour d'Aix les Bains. Les pêcheurs pratiquent du bord ou en barque. Du bord, privilégiez la zone entre Aix Les Bains et Brison St Innocent, en bateau : ne pas hésiter à pêcher les cassures, et en été, le pourtour du lac, moins profond, ou se tiennent les brochets. Une carpe record de 32,4 kilos a été pêché dans le lac du Bourget en 2001. Les grosses carpes sont nombreuses mais selon les habitués de cette pêche très difficiles à atteindre...

Sachez que suite aux résultats des analyses faites sur le taux de PCB, l'omble chevalier du lac du Bourget est interdit à la consommation. Sa pêche reste autorisée. Tout poisson capturé doit être aussitôt relâché. Sachez aussi que les pêcheurs en abrque doivent remplir un carnet de capture à remettre avant la fin de l'année suivante à l'AAPPMA d'Aix-les-Bains ou de Chambéry (téléchargeable sur le site de la fédération départementale de pêche de Savoie.

Techniques de pêche en barque

Profondeurs, températures de l'eau et espèces typiques des grands lacs naturels alpins ont inspiré aux pêcheurs en barque des techniques spécifiques.

La pêche à la traîne est une technique qui s'applique aussi bien aux carnassiers qu'aux salmonidés.

Son intérêt est de couvrir une surface de traque très importante et de " donner vie " au leurre artificiel dont le mouvement est entraîné par le bateau. Elle utilise des cannes (ou tangons), puissantes et parfois longues de 4 m, ainsi que des lignes robustes lestées d'un poids en plomb de 0,5 à 2 kg. Selon la saison ou l'espèce convoitée, la ligne traînante est à profondeur variable. Si on naviguait jadis à la rame, on utilise aujourd'hui essentiellement les bateaux à moteur (uniquement électrique sur Aiguebelette) et trois méthodes différentes : au plombier (brochet et perche), au treuil (omble chevalier), ou au dériveur (truite ou brochet).

La pêche à la sonde ou gambe : Cette technique ancestrale est pratiquée en barque pour pêcher le lavaret, l'omble, le gardon, la perche ou les perchots, à des profondeurs variant entre 10 et 35 m. Elle nécessite, en complément, une rallonge de ligne et une vaste épuisette. La canne utilisée s'appelle le " canin " et reste souvent de fabrication locale. Très courte (1,20 m) et sensible, elle permet de détecter les plus faibles touches. La sonde est une " gambe " mesurant entre 5 et 14 m que l'on leste à son extrémité d'un plomb de 7 à 10 g. La ligne est équipée d'une série d'hameçons (10 par canne au maximum pour le lac du Bourget, 18 à Aiguebelette), fixés par de fines potences. Quant aux leurres, ils imitent des larves ou des nymphes de chironome (insecte aquatique) et sont maintenus à proximité du fond. La technique consiste, barque à l'arrêt, à agiter très légèrement la canne de façon à simuler les mouvements d'une larve qui sort de la vase et tente de gagner la surface. Lorsque l'on ferre le poisson, il faut réagir à la fois délicatement et fermement, avec un art consommé...

Lac du BourgetHaut de page

Dix huit kilomètres de longueur, deux kilomètres et demi de largeur (en moyenne). On embarque du port d'Aix-les-Bains, de celui du Bourget-du-Lac ou sur un ponton du canal de Savière qui relie le lac au Rhône. Le canal débouche sur le lac au milieu d'une immense roselière. Des oiseaux nicheurs s'envolent, les canards glissent sur le lac c'est un petit paradis de paix et de nature. Sur les berges, la maison du poète Lamartine et la majestueuse abbaye de Hautecombe...

Du bord, les meilleurs postes sont à Aix-les-Bains : le Petit Port, le Grand Port et entre les deux, l'esplanade du lac avec le ponton des pêcheurs. D'ici vous pêchez brochet, perche, perchots, gardons, brème... au vif, aux leurres, à la cuillère, au baldo. Au Bourget-du-lac, vous pêcherez depuis les ports de Charpignat (des grèbes, des mirandelles, des mouettes...), sur cette rive sauvage, brochets, perches et sandres abondent.

En bateau, tentez la baie de Grèsine, le Lido, entre l'abbaye de Hautecombe et le château de Saint-Gilles, mais aussi Conjux, au nord-ouest, et Chatillon, au nord-est. Vous pêchez le lavaret, l'omble chevalier, le brochet, la perche, le sandre, les perchots... Sportifs à vos marques : il n'est pas rare de sortir des brochets de plus d'un mètre !

La saison pour la pêche des carnassiers se situe d'août à fin novembre. Pendant cette saison, il est fréquent d'enregistrer une dizaine de touches par sortie. Les poissons sont de tailles moyennes (50 à 60 cm). Techniques utilisées : poisson mort manié, pêche verticale (gambes, leurres), traîne et vif.

Pour les salmonidés, deux périodes : en février, mars, et d'août à octobre. L'omble chevalier et le lavaret occupent les profondeurs du lac. La taille moyenne des ombles est de 30 à 35 cm (jusqu'à 2 kilos voir plus), les lavarets sont plus gros grâce à une croissance extrêmement rapide (35 à 45 cm en moyenne) et très combatifs.

La fédération de pêche de Savoie et les AAPPMA font un alevinage de soutien des populations en place en ombles chevaliers et en lavarets. Dans le cadre du contrat de bassin, de nombreuses mesures sont prises pour préserver et améliorer la qualité d'eau. Une réserve de pêche existe sur la commune du Viviers-du-Lac, propriété du domaine de Buttet.

SE RESTAURERHaut de page
Corégone, féra ou lavaret ?

Le corégone ou corégone blanc (Coregonus albula) est une espèce de poisson d'eau douce qui vit exclusivement dans les lacs alpins, méconnu, qui fait encore l'objet d'études phylogénétique. Les corégones sont localement fréquents dans l'hémisphère nord en Europe, en Asie et en Amérique du Nord où selon le lieu il est appelé : marène, vendace, riapouchka (Russie)... On le nomme aussi palée dans les lacs suisses. En France, il est presque limité aux grands lacs alpins de la région Rhône-Alpes. Il s'appelle lavaret au lac du Bourget ou dans les lacs subalpins plus petits (Aiguebelette, Nantua, Paladru, Laffrey, Issarlès, etc.) et dans les lacs du Jura. Enfin au lac Léman, au lac de Joux et au lac d'Annecy le corégone c'est la féra ! Il est à noter toutefois que ce terme de féra, pour le lac Léman du moins, reste ambigu : il était autrefois utilisé pour Coregonus fera, espèce aujourd'hui éteinte. Pierre Marin, le chef de l'Auberge Lamartine (une étoile Michelin), à Bourdeau sur les rives du lac, propose un Lavaret du lac du Bourget farci aux écrevisses, sauce aux herbes et frite de purée de petits pois dont voici la recette :

Ingrédients pour 4 personnes : 4 filets de lavaret du lac du Bourget de 150 g chaucn, 20 queues d'écrevisses décortiquées, 1 poignée de pousses d'épinard, 100 g de champignons de Paris, 10 g de beurre. Ingrédients pour la frite de petit pois : 500 g de petit pois, 5 g d'agar-agar, sel, poivre, 100g de farine, 2 oeufs, 150 g de chapelure. Ingrédients pour la sauce : 1 litre de bouillon de volaille, 2 gousses d'ail, ½ botte de cerfeuil, ½ botte de ciboulette, ½ botte de persil, 100 g de pousses d'épinards. Astuce : en guise de lavaret, vous pouvez utiliser des gros filets de sole.

Préparation : lavez et coupez les champignons de Paris en dés. Les cuire au beurre dans un sautoir. Salez et poivrez. Réservez. Lavez les pousses d'épinard et faites-les tomber au beurre dans un sautoir 30 secondes. Egouttez sur un papier absorbant. Réservez. Enlevez les arêtes des filets de poisson, salez et poivrez. Rangez les épinards sur le filet de poisson, puis les champignons et les queues de l'écrevisse. Coupez en deux, roulez le filet de poisson garni et serrez-le dans un film. Cuire à la vapeur pendant 10 mn. Coupez les deux extrémités du film pour retirer le nem de lavaret, dressez sur l'assiette avec la frite de petits pois et la sauce mousseuse.

Les frites de petits pois : cuire les petit pois à l'eau salée. Egouttez-les et mixez-les. Ajoutez l'agar agar et coulez-le sur une plaque pour obtenir une épaisseur de 1 cm ½. Laissez refroidir. Puis découpez des bâtonnets de section carrée, panez à l'anglaise deux fois, les colorer à la poêle au beurre. Clarifiez à feu doux et servez de suite.

La sauce : blanchissez les herbes dans le bouillon et mixez-le tout. Filtrez. Ajoutez un peu d'huile d'olive. Salez et poivrez, assaisonnez. Juste avant de servir, mixez pour faire mousser.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis