Le guide thématique Petit Futé PECHE : LANGUEDOC-ROUSSILLON – Le canal du Midi (11)

LANGUEDOC-ROUSSILLON – Le canal du Midi (11)

On rejoint Carcassonne :

En voiture : autoroute des Deux Mers (A 61), RN 113, D 118. On peut se garer à l'extérieur de la ville, dans un parking de délestage : en été, des navettes gratuites relie le centre ville, toutes les dix minutes (de 9h à 12h30 et de 14h à 18h).

Par le train : TER, TGV (Toulouse, Lyon...).

Par bateau : port du canal du Midi de Carcassonne.

LES DIFFÉRENTS SPOTSHaut de page

Le Canal du Midi, long de quelque 241 kilomètres, relie la Méditerranée à l'Atlantique via la Garonne. Aujourd'hui on y croise essentiellement des bateaux touristiques. Fini le fret ! Le charme d'une croisière sur ce canal n'est plus à démontrer et attire les touristes de toute l'Europe. Mais peu savent qu'il n'y a pas mal de poissons qui se baladent dans ce canal. Carpes, poissons blancs, brochets, sandres, black-bass sont les plus fréquemment rencontrés. Leur pêche se pratique tout au long du canal en sachant qu'il est interdit de tremper son fil à moins de cinquante mètres en aval des écluses. Les secteurs à privilégier seront en aval de séries de deux à trois écluses. Cela crée un minimum de courant favorisant le rassemblement de toute la chaîne alimentaire piscicole. Des chemins de halage sont présents tout le long du parcours rendant l'accès tout à fait aisé.

Parcours spécifiques

Deux spots sont exclusivement réservé à la pêche à la mouche fouettée sans ardillon ou ardillon écrasé, avec remise à l'eau obligatoire du poisson : à Campagne sur Aude (de 250 m en amont du pont à 350 m en aval) et à d'Axat (sur 250 m, du pont neuf à la passerelle EDF en amont).

Commune de Bram : seule la pêche no-kill est autorisée sur le plan d'eau de Buzerens (vif et poisson mort interdit).

La pêche à la carpe de nuit est autorisée toute l'année sur certains parcours. Dans l'Aude, les carpistes disposent de nombreux spots nocturnes et rivalisent quant à la tailles de leurs trophées. Rappelons qu'il est interdit de maintenir en captivité ou de transporter des carpes capturées, depuis une demi-heure après le coucher du soleil jusqu'à une demi-heure avant son lever. Il est également interdit de transporter vivantes les carpes de plus de 60 centimètres. En vue d'éviter la capture d'autres espèces, seuls les appâts et amorces d'origine végétale sont autorisés. Les carpistes doivent se signaler par un témoin lumineux. Les carpistes peuvent exercer leur passion : Dans le plan d'eau de la Cavayère sur le bras est, réservé et matérialisé à cet effet. Dans le plan d'eau de Buzerens. Dans le canal de la Robine : de l'écluse du Moulin du Gua (50 mètres en aval) au pont de l'avenir, à Narbonne. Sur le grand bassin du canal du Midi à Castelnaudary, quai de la Cybèle. Sur le plan d'eau de la Ganguise : en rive gauche du bassin versant du Labexen. Sans les parties pêchables du plan d'eau de Montbel (hors zones d'interdiction classées en réserve). Sur le fleuve Aude en rive droite, de la limite amont parcelle n°453 (propriété de M. Belbèze) à la limite aval centrale du Beauvoir, lieu-dit " le Tonkin " (commune de Barbaira). Sur le fleuve Aude, commune de Puichéric, dans la traversée du village en rive gauche, depuis le pont de la RD 127 jusqu'à la limite aval " Port de Puichéric ".

Bons coins sur le canalHaut de page

En amont de Carcassonne, les villages de Villesequelande ou Sauzens, accessibles par la N113, permettent d'accéder facilement aux lieux de pêche. Attention, l'usage d'un véhicule sur les chemins de halage est formellement interdit et les éclusiers sont là pour le rappeler aux contrevenants. La pêche des carnassiers, brochets et black-bass nécessite de la précision sur le canal, contrairement à ce que l'on pourrait penser. En effet, les poissons se tiennent la plupart du temps au ras des berges dans l'enchevêtrement des racines d'arbres. L'emploi de cuillères ondulantes, poissons nageurs et autres leurres permet une prospection méthodique, clé du succès. Par endroits, le chemin de halage n'existe que sur un côté, l'autre n'étant pas nettoyé. Ainsi la végétation, plus présente, retombe dans l'eau formant des postes à prospecter en priorité même si les déplacements s'en trouvent moins aisés. La France compte peu d'endroits où la pêche du black-bass demeure ainsi possible de façon régulière. Même si ce poisson est fantasque, on peut réaliser de belles pêches. Afin que cela perdure dans le temps, la remise à l'eau systématique du black-bass devrait être de rigueur. Mais les pêcheurs peuvent être responsables sans y être contraints !

Le grand bassin de CastelnaudaryHaut de page

Après le " pont vieux " en dos d'âne datant du XVIIe siècle, s'ouvre le port de Castelnaudary aujourd'hui dénommé Grand Bassin. D'une envergure de 7 ha, ce plan d'eau unique sur l'ensemble des 240 km du Canal du Midi est aussi grand que la Cité de Carcassonne intra muros. La vieille ville et ses monuments se reflètent dans les eaux de ce grand bief. A l'Est, celui-ci s'ouvre sur les quatre écluses de Saint-Roch qui permettent de franchir un dénivelé de 10m. La construction du bassin entraina le développement de Castelnaudary : magasins de séchage du bois, cordiers, bateliers, radoubs pour la réparation des barques, charpentiers, abreuvoirs pour les troupeaux... En 1754, pour pallier la force des vents, un brise lame fut implanté : l'île de la Cybèle. Aujourd'hui, le tour du grand bassin reste un lieu de promenade privilégié. Entre les arbres et l'eau s'offre aux promeneurs la plus belle vue de la ville. Les pêcheurs bénéficient ici de nombreux spots de pêche.

Le lac de CavayèreHaut de page

Ce lac est très fréquentés par les Carcassonnais le week-end. L'environnement y est agréable et il est toujours possible de trouver un coin tranquille. Une forêt de pins et de gros blocs de granit invite au farniente. Des plages sur la rive sud permette la baignade. Avec sa vingtaine d'hectares, sa topographie très découpées et son eau transparente, le lac attire aussi les pêcheurs, à juste titre. En effet, la fédération de pêche de l'Aude a empoissonné le lac en carpes et carnassiers ce qui a permis au cheptel piscicole de devenir très intéressant.

Depuis Carcassonne, prendre la N113 en direction de Narbonne. À la sortie de la ville, prendre la D42 en direction de Montlegun. Traverser cette zone pavillonnaire en suivant les panneaux indiquant le lac. Un parking aménagé permet de stationner aisément son véhicule. Cependant l'accès du lac en voiture est interdit afin de préserver les lieux. Le matériel emporté, casse-croûte compris, doit être complet dès le départ sinon gare aux navettes lac/véhicule véhicule/lac.

Plusieurs solutions de pêche s'offrent aux amateurs selon l'espèce recherchée. Les poissons blancs, gardons, chevesnes, ablettes sont nombreux et répondent bien à l'amorçage. Leur recherche s'effectue principalement aux abords des plages au moyen d'une canne de 6 à 7 mètres. Les pinkies restent des esches de choix dans ces eaux transparentes. Il faudra prendre soin de bien sonder le fond car il atteint plus de 25 mètres en certains endroits.

Pour le brochet, carnassier le plus présent sur le lac, une prospection des berges à l'aide de leurres se trouve être la technique la plus productive. À l'aplomb des blocs de granit, les becs se tiennent de façon régulière à l'affût des passages de blancs. Il faudra donc insister sur différentes profondeurs avant de les trouver, en se tenant toujours en retrait de la berge. La transparence de l'eau permet de voir l'attaque, c'est beau mais attention de ne pas ferrer trop tôt !

La carpe, très présente, peut se pêcher de nuit sur l'ensemble du lac. Cette autorisation permet aux amoureux des techniques modernes de s'en donner à coeur joie même si aujourd'hui le développement de poissons-chats apporte quelques désagréments.

Le lac de la GanguiseHaut de page

La Guanguise, comme on dit ici, a été créée afin d'irriguer les cultures voisines. Niché sur les hauteurs de Castelnaudary, le lac, en forme de Y, se trouve souvent sous l'effet du vent d'Autan, parfois très violent, venant du sud-ouest. De nombreux véliplanchistes et autres adeptes de l'optimiste se retrouvent en profitent. Mais avec ses 265 hectares ce plan d'eau artificiel est aussi devenu un beau parcours halieutique. Les fonds descendent en pente douce pour atteindre au pied du barrage une profondeur maximale de 25 mètres. De nombreux points d'accès permettent de se déplacer autour du lac. La pêche au moyen d'embarcation est autorisée en employant un moteur électrique. La mise à l'eau se fait à la base nautique. La Guanguise est pêchable en bateau, malheureusement aucune location n'est possible.

Depuis Castelnaudary prendre la D33 en direction de Mas-Saintes-Puelles. Puis continuer jusqu'à Molleville. De là, emprunter la D217 vers Baraigne et tourner à gauche avant le village vers l'école de voile et le lac. Une fois à l'école, garer son véhicule et descendre au lac.

Le poisson le plus recherché ici est le sandre. Deux techniques sont possibles et même complémentaires. Le mord manié et la tirette. Une canne d'environ 3 mètres fait l'affaire. Un corps de ligne en 24 centièmes avec un bas de ligne en 18 viendra parfaire l'ensemble en ce qui concerne la tirette. La plombée dépendra du vent, en général 10 g suffisent. L'ablette comme esche reste une valeur sûre. Il faut donc s'appliquer à longer la berge en prospectant chaque mètre carré. Les petites anses le long du parcours sont autant de postes de choix à ne pas négliger.

La carpe, bien présente, peut aussi se pêcher de façon régulière en ayant pris soin de bien amorcer, 265 hectares obligent. On choisira de préférence le bras nord du lac en y accédant via les nombreux chemins de terre partant de la route.

SE RESTAURERHaut de page
Cassoulet de poisson

Que la confrérie du cassoulet de Castelnaudary nous pardonne ! Voici une version poisson du mythique plat. Plus légère que l'original... Mais généreuse tout de même.

Ingrédients pour 6 personnes : 600 g de filets de haddock, 600 g de filets de cabillaud, 600 g de haricots lingots, 2 tomates, 1 oignon, 250 g de couenne de porc, 1 cuillère à soupe de concentré de tomates, 6 cuillères à soupe de graisse d'oie, 4 gousses d'ail, 1 l de lait, chapelure, 1 bouquet garni, 1/2 cuillère à café de bicarbonate de soude, sel et poivre.

Préparation : la veille, faire tremper les haricots dans de l'eau. Préchauffer le four à 210°C (thermostat 7). Égoutter les haricots et les mettre dans une cocotte remplie d'eau et porter à ébullition. Les faire cuire pendant 3 minutes. Pendant ce temps, peler l'oignon et les tomates. Épépiner les tomates et hacher l'oignon. Egoutter à nouveau les haricots. Mettre la couenne dans une casserole d'eau bouillante pendant 5 minutes, puis l'égoutter et la couper en dés. Dans une cocotte, mettre à chauffer 3 cuillères de graisse d'oie et faire revenir la couenne avec l'oignon pendant 5 minutes sur feu doux, ajouter le concentré de tomates et l'ail et mélanger avec une cuillère en bois. Incorporer les haricots à la préparation, mélanger et recouvrir d'eau. Porter à ébullition et ajouter le bicarbonate de soude avec le bouquet garni puis couvrir le tout. Faire cuire pendant 2 heures. Saler et poivrer après 1 heure de cuisson. Pendant ce temps, dans un plat, recouvrir les filets de haddock de 1/2 litre de lait et d'eau froide et les faire tremper 30 minutes. Dans une sauteuse, mettre le 1/2 litre de lait restant et 30cl d'eau pour y faire pocher les filets de cabillauds durant 5 minutes. Faire la même chose avec les filets de haddock. Beurrer un plat à gratin avant d'y verser la moitié des haricots, disposer dessus le poisson poisson puis recouvrir des haricots restants. Recouvrir le tout de chapelure et de 2 cuillère de graisse d'oie fondue. Enfourner à 210°C (thermostat 7) pendant 20 minutes. Servir très chaud !

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté