Le guide : Guide de l'Ecotourisme : Bulgarie

Bulgarie

Bulgarie
Bulgarie
De nombreuses caves viticoles se visitent dans tout le pays.
De nombreuses caves viticoles se visitent dans tout le pays.
Les Rhodopes et la plaine de la Thrace
Les Rhodopes et la plaine de la Thrace
Kardjali.
Kardjali.

Située à l'extrême sud-est de l'Europe, la Bulgarie occupe la partie nord-est de la péninsule balkanique. D'une superficie de 111 000 km2, elle est entourée par la Roumanie au nord, de l'autre côté du Danube, par la Yougoslavie et la Macédoine à l'ouest, la Grèce et la Turquie au sud. La côte de la mer Noire est longue de 378 km. La Bulgarie abrite une variété importante de reliefs allant du niveau de la mer à 2 925 m d'altitude. La plaine du Danube, au nord, laisse place, plus au sud, à la chaîne montagneuse des Balkans, puis à d'autres montagnes dans la partie la plus au sud, dans la Thrace. Les principales chaînes de montagnes, nombreuses, sont le Rila (sommet, le Musala, 2 925 m), le Pirin (sommet, le Vihren, 2 914 m), le Vitosha (sommet, le Cherni Vrah, 2 291 m), le Stara Planina (sommet, le Botev, 2 376 m), et les Rhodopes (sommet, Golyam Perelik, 2 191 m). Les vallées occupent 31 % du territoire bulgare, les plaines et les collines 41 %, et les montagnes 28 %. La Bulgarie possède de nombreux sites naturels dispersés sur l'ensemble de son territoire, des montagnes aux gorges, en passant par les pyramides de sable, des grottes, des chutes d'eau. On trouve en Bulgarie plus de 5 000 grottes, la plus profonde atteint 415 m et la plus longue avoisine les 20 km. Sept de ces grottes sont aménagées et ouvertes au public. Ce sont Lédénika, Magurata et Saeva Dupka dans le centre, Snejanka, Yagodinskata, Dyavolskoto Garlo et Uhlovista dans les Rhodopes. Le climat continental domine sur le territoire bulgare et devient méditerranéen en se rapprochant de la frontière grecque.

La vieille ville de Plovdiv.
La vieille ville de Plovdiv.
Dans les rues de Plovdiv.
Dans les rues de Plovdiv.
Plovdiv.
Plovdiv.
Sofia.
Sofia.
Survol de Sofia.
Survol de Sofia.
Fiche techniqueHaut de page
Le pays en brefHaut de page

Nom officiel : république de Bulgarie.

Régime : république.

Capitale : Sofia.

Autres villes principales : Plovdiv, Varna, Bourgas, Rousse.

Fête nationale : 3 mars.

Superficie : 110 993 km2.

Langue officielle : bulgare.

Autres langues parlées : russe, anglais, allemand.

Population (2013) : 7 265 000 habitants.

PIB (2013) : 54,48 milliards de dollars.

Indice de développement humain (classement ONU 2012 sur 187 pays) : 57e.

Empreinte écologique (2012) en ha/habitant : 2,7 (France : 4,9).

Monnaie : le lev (BGL), candidat à l'euro.

Taux de change : 1 BGL = 1,96 € ; 1 € = 0,51 BGL.

Représentations diplomatiquesHaut de page
Avant de partirHaut de page

Décalage horaire (par rapport à Paris). En été : +1 heure, en hiver : +1 heure.

Santé. La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos-poliomyélite +/- coqueluche est nécessaire. Autres vaccinations conseillées : fièvre typhoïde, hépatites virales A et B.

Formalités. Passeport en cours de validité ou carte d'identité pour les séjours de moins de 3 mois.

TéléphoneHaut de page

Indicatif téléphonique : +359

PopulationHaut de page

La population est composée à plus de 83 % de Bulgares et de plusieurs minorités, la plus représentée étant les Turcs avec près de 9 % de la population. Des Tsiganes, des Arméniens, des Grecs et des Slaves macédoniens sont également représentés.

TourismeHaut de page

Depuis longtemps, la Bulgarie porte beaucoup d'intérêt au tourisme. D'ailleurs, c'est l'une des sources principales de revenu du pays. Toutes les formes de tourisme y sont développées : le tourisme culturel, le tourisme de bien-être, le tourisme sportif, le tourisme d'hiver et le tourisme ésotérique.

Principales menaces écologiquesHaut de page

Par sa position géographique, la préservation de l'environnement bulgare est importante pour le monde entier, car c'est une zone d'équilibre naturel pour l'Europe et pour l'Asie.

Malheureusement, le milieu naturel bulgare est fortement menacé par la disparition des bois et des forêts s'étendant auparavant sur tous les Balkans, la pollution de l'eau notamment due aux précédents rejets importants de chlore par une usine roumaine, la chasse et la pêche intensives et la destruction des habitats naturels et des zones humides. De plus, l'exploitation des sols miniers s'est multipliée dans des conditions d'épuration nuisibles à l'environnement.

ÉcologieHaut de page

Plus de 70 % des espèces animales européennes sont présentes en Bulgarie. Un inventaire de la biodiversité bulgare a recensé : 94 espèces de mammifères, 36 espèces de reptiles, 405 espèces d'oiseaux, 16 espèces d'amphibiens, 207 espèces de poissons ; les insectes dont plusieurs papillons rares et autres espèces d'invertébrés excèdent les 27 000 espèces. Les deux voies migratoires traversent le pays via Pontica et via Aristotelis. Des centaines de milliers d'oiseaux les empruntent chaque année pendant leur migration au printemps et à l'automne. Il n'est pas rare d'observer les plus grandes vagues de migration des cormorans.

Le pays abrite des dizaines d'espèces menacées comme le vautour fauve, la bernache à cou roux, le pélican frisé ou le cormoran pygmée. Les cigognes noires, visibles uniquement en Bulgarie, font leurs nids en haut des falaises.

Parmi les mammifères recensés figurent l'ours, le loup et le chamois des Balkans. La Bulgarie compte le plus grand nombre d'ours (700) et de loups (1 000) de toute l'Europe.

Plus de 80 habitats naturels abritent une flore particulièrement riche : 3 900 espèces de plantes dont plus de 100 espèces endémiques et plus de 60 espèces d'orchidées. A Strandja, par exemple, des espèces ayant survécu aux grandes glaciations ont été découvertes.

Espaces naturels et aires protégéesHaut de page

Depuis 1933, un réseau d'aires protégées couvrant actuellement 5 % du territoire a été mis en place. Il y a 3 parcs nationaux, 10 parcs naturels et 90 réserves naturelles protégeant un large éventail d'espèces animales et végétales.

La convention Ramsar a inscrit sur sa liste 10 lacs et rivières parmi lesquelles Sréburna, le lac Atanasovsko ezero, Bayuvi dupki Djindjiritsa.

L'écotourisme en Bulgarie

Forte d'un héritage culturel et naturel qui fait la fierté de ses habitants, la Bulgarie possède 9 sites inscrits au patrimoine mondial (7 culturels et 2 naturels). Comme la nature est l'une des richesses naturelles du pays, depuis quelques années l'écotourisme occupe une place très importante. La Bulgarie est un des premiers pays européens à avoir mis en place une stratégie nationale d'écotourisme, dès la fin des années 1980. Les montagnes sont des destinations parfaites pour la randonnée grâce à un réseau performant de sentiers balisés, le VTT également peut être pratiqué mais il faut avoir de bonnes indications et cartes pour s'aventurer dans les pistes forestières de basses montagnes. L'observation de la faune est aussi un des points forts de la Bulgarie : des tours spéciaux pour observer les oiseaux à Poda, à Madjarovo ou Dourankoulak des oiseaux mais aussi des safaris photo pour découvrir l'ours bulgare dans les région des Rhodopes et du Balkan Central.

DANUBE ET BALKAN OCCIDENTALHaut de page

Lorsqu'on pénètre dans le nord-ouest de la Bulgarie, on a l'impression d'entrer dans un conte de fées : entre le Danube et Stara Planina, du vin succulent, des grottes et des monastères, une nature qui s'est déchaînée... La plaine de Dobroudja n'est pas moins attirante que les montagnes au sud. La nature est tout aussi belle et les monuments ne manquent pas. Cette région abrite plusieurs territoires protégés, des réserves et des parcs naturels.

PARC NATUREL VRATCHANSKI BALKANHaut de page

Le parc est peuplé par de vastes forêts centenaires de hêtres et par plus de 950 espèces de plantes supérieures dont de nombreuses sont menacées de disparition. Il abrite également des chutes, des cascades et de nombreuses grottes. Plusieurs sentiers ont été aménagés.

PARC NATUREL DU ROUSSENSKI LOMHaut de page

Situé à 20 km au sud de Rousse, ce parc s'étend sur plus de 3 000 ha. Au cours des millénaires, la rivière Rusenski Lom a creusé une sorte de canyon dans le calcaire. Or les régions karstiques créent, avec leur substrat géologique, leur relief varié et leur microclimat favorable, des conditions propices pour le développement d'une flore et d'une faune d'une variété surprenante. Voilà pourquoi des espèces présentent en Europe centrale, dans les steppes sibériennes et dans les régions subméditerranéennes se retrouvent ici. Le parc abrite biodiversité étonnante, et la vallée a été déclarée site ornithologique d'importance par la Société bulgare pour la protection des oiseaux, en accord avec le programme Bird Life International. La flore se compose de 877 espèces végétales soit 23 % de la flore bulgare. Elle compte plusieurs espèces endémiques à la région balkanique et deux endémiques à la Bulgarie. Côté faune, 70 espèces de mammifères (sur les 90 espèces que compte le pays) dont 26 espèces de chauve-souris ont été recensées. Le parc est un lieu idéal pour effectuer des randonnées et des excursions ornithologiques. Vous pourrez également visiter des grottes naturelles et des monastères disséminés au coeur du parc. Des expositions d'art naturel sont également organisées chaque année au mois de septembre.

SREBARNAHaut de page

A 17 km à l'ouest de Silistra. Cette réserve naturelle fut inscrite sur la Liste du patrimoine mondial par l'Unesco en 1983. Elle protège un lac d'eau douce importante pour les variétés d'oiseaux migrateurs qui y passent. La réserve s'étend sur 600 ha et abrite 150 espèces d'oiseaux des marécages dont de nombreuses menacées et protégées, notamment des pélicans et des oies sauvages. Elle accueille l'ibis falcinelle, le bihoreau gris, la spatule blanche et la colonie la plus riche de pélicans dalmates. La faune locale comprend aussi 39 espèces de mammifères, 6 espèces de poissons, des tortues, des serpents. Le site est desservi par des autobus réguliers à partir de Silistra.

À voir – À faireHaut de page
GRAND BALKANHaut de page

Le coeur de la Bulgarie est essentiellement une chaîne de montagnes dans laquelle se cachent des petites villes et des villages qui étaient difficilement accessibles dans le passé. La chaîne de montagne des Balkans (Stara Planina), longue de près de 600 km, coupe la Bulgarie en deux, avec un Nord plat et un Sud plus authentique.

Veliko Tarnovo, ancienne capitale de la Bulgarie médiévale.
Veliko Tarnovo, ancienne capitale de la Bulgarie médiévale.
Le Grand Balkan
Le Grand Balkan
PARC NATIONAL BALKAN CENTRALHaut de page

Le parc national Balkan Central a également été déclaré Réserve de biosphère par l'Unesco et appartient au réseau européen PAN Park.

Il se situe au coeur de la montagne Stara Planina, dans les parties les plus hautes. Ici, plusieurs écosystèmes cohabitent : six zones de végétation caractéristiques et des monuments historiques d'une grande importance culturelle. La plus grande partie du parc est recouverte de forêts et de bois centenaires. Presque la moitié de la flore de la Bulgarie se trouve sur ce territoire. Plusieurs espèces de plantes et d'animaux, des invertébrés, des mammifères, des prédateurs, des oiseaux y habitent : 59 espèces de mammifères et 123 espèces d'oiseaux Plusieurs d'entre elles sont inscrites dans le Livre rouge de la Bulgarie des espèces menacées. Près de 1 900 espèces végétales dont 90 rares ou menacées d'extinction y ont été identifiées.

Un sentier éducatif (Byala Eco-Trail) a été aménagé pour découvrir le parc tout en s'amusant. Se renseigner auprès du Centre d'informations touristiques de Kalofer. La ville de Kalofer, située à 17 km de la ville de Karlovo, est la porte d'entrée dans le parc.

Se logerHaut de page

Plusieurs guesthouses certifiées PAN Parks peuvent accueillir les touristes à Kalofer.

Se renseigner auprès du Centre d'informations touristiques (3, rue Georgi Shopov à Kalofer).

Bien et pas cherHaut de page
LE RILA ET LE PIRINHaut de page

La région qui part de Sofia et conduit jusqu'à la frontière avec la Grèce est l'une des plus sauvages, qui comprend les parcs nationaux Rila et Pirin, le parc naturel Vitocha et la montagne Slavianka.

Monastère de Rila, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.
Monastère de Rila, inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco.
Monastère de Rila.
Monastère de Rila.
La Rila et le Pirin
La Rila et le Pirin
PARC NATIONAL DE RILAHaut de page

Situé à 100 km de Sofia, ce parc est le plus grand parc national de Bulgarie. Créé en 1982, il s'étend sur plus de 80 000 ha et comprend les villes de Blagoevgrad, Simiti, Razlog, Belitsa, Yokoruda, Belovo, Kostenetz, Dolna Banya, Samokov, Sapareva Banya et Doupnitsa. Couvrant 30 % de la montagne de Rila, la plus haute montagne de Bulgarie, il comprend ses parties centrales et ses plus hauts sommets. Le mont Moussala s'élève à 2 925 m et il est le plus élevé de tous les Balkans et de l'Europe du Sud-Est. 12 des 18 plus hauts sommets de Rila sont concentrés dans la partie orientale, tandis que la partie centrale est traversée par les différentes rivières et que le relief est davantage alpin dans la partie nord-ouest. Trois des plus grandes rivières de Bulgarie et des Balkans y prennent leur source - la Maritsa, l'Iskar et le Mesta. Son nom provient du mot thrace rooula qui signifie " riche en eau ". La région de Rila est de type alpin, avec des dénivelés importants, des gorges, mais également des prairies superbes et plus de 140 lacs d'eau claire. Il inclut 4 réserves naturelles dont la plus grande du pays, la Réserve centrale de Rila d'une superficie de 12 393 ha. Les forêts couvrent 53 481 ha de sa superficie, et 90 % de ses écosystèmes sont naturels et se régulent de façon autonome. Il possède une grande biodiversité dont de nombreuses espèces rares et menacées et leurs habitats avec plus de 1 400 espèces de plantes végétales et 283 espèces de macro-champignons. Côté faune, 48 espèces de mammifères et 99 espèces d'oiseaux et plus de 2 900 espèces d'invertébrés ont été recensées. On a identifié 75 espèces endémiques à la région balkanique dont certaines endémiques à la Bulgarie plus particulièrement, et plus d'une centaine de plantes médicinales. On y trouve également plusieurs monuments historiques d'une grande valeur pour le patrimoine culturel de la planète. Le parc offre de nombreuses possibilités de promenades et randonnées de durées variables (2 heures 30 à 10 heures). Un sentier botanique a été aménagé au départ de Yavorova Polyana.

Parc national de Rila.
Parc national de Rila.
PARC NATIONAL DU PIRINHaut de page

Ce parc créé en 1962 à l'origine sous le nom de parc national de Vihren, fut classé patrimoine mondial par l'Unesco, en 1983. Couvrant 27 000 ha, cette aire protégée s'étage de 1 008 m à 2 914 m d'altitude. La géographie du parc est hétéroclite avec des pics rocheux majestueux, dont trois au-dessus de 2 900 m, 176 lacs naturels et de nombreuses rivières et sources qui s'écoulent vers les vallées verdoyantes. Le pic Vihren, le plus beau et le plus haut sommet du parc culminant à 2 914 m est le deuxième sommet plus haut de Bulgarie.

La faune et la flore y sont particulièrement riches et variées : près de 1 300 espèces végétales sont présentes sur ce territoire, dont 50 sont endémiques et plus de 2 300 espèces animales, les invertébrés constituant le groupe le plus présent. L'edelweiss et le sapin concolore représentent les symboles de cette montagne.

Chez les espèces de vertébrés, dont de nombreuses sont protégées, on a recensé environ 160 espèces d'oiseaux et 45 espèces de mammifères, parmi lesquelles l'ours brun, le loup, le chamois les chèvres sauvages, des biches et des cerfs et des chats sauvages. Avec de la chance, vous pourrez apercevoir un renard, un daim ou encore un aigle.

Le parc recèle aussi plusieurs monuments historiques.

Sur une surface de 4 000 ha, le parc est sillonné de nombreux sentiers très bien balisés qui feront la joie de tous les promeneurs de tous niveaux : un réseau de 13 sentiers majeurs et 17 sentiers secondaires qui relient 8 chalets et 5 refuges.

LA CÔTE DE LA MER NOIREHaut de page
Sunny Beach sur les rives de la Mer noire.
Sunny Beach sur les rives de la Mer noire.
Port de pêche de Nessebar.
Port de pêche de Nessebar.
La côte de la mer Noire
La côte de la mer Noire
Plage d'Albena.
Plage d'Albena.

Cette région est un endroit tout indiqué pour contempler la faune aviaire du côté de la Va Pontica. Plusieurs centaines d'espèces vivent in situ et des dizaines d'autres y passent lors de leur migration. Strandja, la petite montagne qui est aussi un parc naturel, abrite des coutumes ancestrales et une nature sauvage, intacte encore aujourd'hui.

Plage d'Albena.
Plage d'Albena.
Plage d'Albena.
Plage d'Albena.
Sur la plage de Varna.
Sur la plage de Varna.
Ancien monastère de Varna.
Ancien monastère de Varna.
PARC NATUREL DE STRANDJAHaut de page

C'est le plus grand territoire protégé en Bulgarie, et l'azalée pontique est son symbole. Le nénuphar jaune qu'il abrite est d'une importance mondiale. Le parc comprend les rivières Veleka, Rezvaya, des monuments et des espèces naturelles protégées. La route migratoire des oiseaux de la mer Noire, Via Pontica, passe au-dessus du parc. Des loups et des lynx habitent les lieux.

Sur le territoire du parc se trouvent cinq réserves (mais les visites sont interdites), dont la réserve d'Uzunbudjak qui contient des forêts de chênes centenaires inscrites au registre des Réserves de biosphère de l'UNESCO.

Le parc abrite également des réserves architecturales et archéologiques, des ruines de forteresse, deux tombeaux thraces près de Mishkova Niva et Propada, dans les environs de Malko Tarnovo, et de nombreuses églises ou chapelles.

www.visitstrandja.com

KALIAKRAHaut de page

Entrée 3 BGL en été. Entre Bulgarevo et Rusalka, la zone fait partie de la réserve naturelle de Kaliakra, qui protège 240 espèces animales et végétales sur 690 ha de mer et de côtes. Le cap Kaliakra marque la rupture de la côte et offre une superbe vue sur une importante partie du littoral du pays. Ce lieu stratégique a été convoité depuis l'Antiquité, les ruines de fortifications romaines datant du IVe siècle. De cet endroit, on voit le mieux les dauphins au large, surtout à l'aube. Un petit musée niché dans une grotte (ouvert en été tous les jours de 10h à 19h) expose l'histoire du cap.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis