Le guide thématique Petit Futé Guide de la plongée : LA PLONGÉE DES ENFANTS

LA PLONGÉE DES ENFANTS

Par Jean Charpentier

C'est vers les années 1980 que les enfants ont fait leur apparition dans les clubs de plongée. Le matériel n'était pas franchement adapté, les combinaisons, mal taillées, laissaient entrer l'eau, le masque était trop grand et peu étanche. Peu à peu, ce petit monde s'est organisé sous l'influence de l'ARPE. (Association de réflexion pour la plongée des enfants). Des méthodes pédagogiques adaptées aux enfants ont vu le jour, avec une forte composante ludique, à partir de l'idée que la plongée devait être vécue par les enfants avec plaisir. Puis les autres acteurs du monde de la plongée se sont impliqués à leur tour dans ce domaine.

Les règlesHaut de page

Il n'existe pas d'âge légal minimal pour commencer la plongée : des activités de sensibilisation adaptées sont possibles à tout âge. La F.F.E.S.S.M. ainsi que la F.S.G.T. ont défini un cadre pour la plongée des enfants entre 8 et 14 ans.

Des zones de profondeur et des durées d'immersion ont été définies pour les enfants. Jusqu'à 10 ans, il est recommandé de ne pas dépasser la zone des 5 m de profondeur. La zone des 10 m convient jusqu'à 14 ans. Les organismes officiels ont créé des niveaux de brevets spécifiques aux enfants. Ils peuvent contribuer à motiver l'enfant dans sa progression. Mais ils ne sont jamais indispensables : les meilleures récompenses sont les belles plongées qu'il peut effectuer en fonction de son niveau effectif.

Précautions à prendreHaut de page

Avant d'inscrire un enfant à une activité de plongée, il faut faire passer une visite médicale de non-contre-indication. Cette consultation doit être adaptée aux enfants. Aux critères généraux d'aptitude qui concernent les plongeurs de tous âges, s'ajoutent des critères spécifiques : une analyse du développement morphologique et psychologique, un examen attentif de la sphère ORL avec une audiotympanométrie, et un contrôle cardiaque. Il est conseillé de consulter le dentiste pour détecter et éventuellement soigner tout problème de carie.

L’adaptation du matérielHaut de page

L'enfant n'est pas un adulte en réduction : il faut mettre à sa disposition du matériel adapté à sa morphologie et à ses capacités physiques. Il est beaucoup plus sensible au froid que l'adulte : il doit porter un vêtement isothermique ajusté dès que la température de l'eau est inférieure à 25 °C. Il ne doit pas rester trop longtemps dans l'eau. Et il faut prévoir le réchauffement après la plongée ou l'entraînement. Tout le matériel doit être soigneusement essayé avant usage. En particulier, le vêtement isothermique doit être parfaitement ajusté : il ne protège du froid qu'à cette condition. Il faut avoir le choix entre plusieurs masques et retenir celui qui convient le mieux au visage de l'enfant. Le club de plongée doit fournir une bouteille bien adaptée à la taille de l'enfant : il en existe de toutes les capacités. Enfin, l'utilisation d'un gilet stabilisateur est indispensable : là encore, il en existe de toutes les tailles.

L’enseignement de la plongéeHaut de page

L'apprentissage doit se construire autour de quelques notions de base : l'équilibre, la respiration, la propulsion. Il doit comporter des exercices et des jeux progressifs qui s'appuient sur ces notions. Le moniteur joue un rôle essentiel : il doit nouer avec les enfants une relation qui permet un apprentissage efficace, mais il doit aussi se faire respecter.

La sensibilisation au milieu naturel fait partie de l'enseignement de base qu'il faut donner aux jeunes plongeurs. Le moniteur doit favoriser le plaisir de la découverte et pouvoir répondre simplement aux nombreuses questions de l'enfant, en fonction de son âge.

Les petits trucs pour apprécier sa plongée

Ne pas s'exposer au soleil.

Ne pas rester équipé en plein soleil trop longtemps.

Ne pas boire de boissons pétillantes avant de plonger.

Ne pas consommer de légumineuses ou de choux avant de plonger.

Manger un peu de sucre avant de descendre et boire une boisson chaude et sucrée en remontant.

Boire beaucoup d'eau.

S'occuper pour éviter le mal de mer.

Profiter du temps entre chaque plongée pour se reposer.

Ne restez pas sous une échelle en haut de laquelle se trouve un plongeur équipé.

Avant de monter à l'échelle, regardez bien comment elle est fixée à la coque, et ne mettez pas vos mains entre la coque et l'échelle si cette dernière est mobile. Vous pourriez vous faire écraser les doigts !

De manière générale, sur un bateau, repérez bien les petits clous qui dépassent pour ne pas vous blesser.

Par grosse mer, ne vous baladez pas dans le bateau avec une tasse de boisson brûlante à la main.

Gardez une certaine distance avec les autres plongeurs quand vous vous équipez et déséquipez. Une ceinture de plombs sur les pieds peut faire très mal !

Evitez de toucher le sol avec vos palmes. Le sable ou la vase une fois remués nuisent à la visibilité. En plus, vous pourriez abîmer ce qui se trouve au sol.

Mettre un peu de dentifrice au fond de son masque pour éviter la buée.

Vérifiez que votre matériel photo peut descendre à la profondeur voulue !

Pensez à prendre un coupe-vent sur le bateau.

Séchez-vous bien les oreilles en remontant de chaque plongée : l'otite du plongeur peut vous gâcher un séjour.

Pensez à emmener des lingettes ou un vaporisateur d'eau douce : en croisière, cela peut être bien utile quand l'eau est rationnée.

InscriptionHaut de page

Pour trouver un club de plongée qui accueille des enfants, on peut, selon le cas, s'adresser à la piscine locale ou s'adresser à l'office de tourisme de la station balnéaire. Le club ou l'école de plongée doit proposer des activités dédiées aux enfants, séparées des activités pour adultes et bien spécifier la tranche d'âge à laquelle il s'adresse. Il doit disposer de matériel adapté de plusieurs tailles. Les moniteurs doivent être formés et avoir l'habitude de s'occuper d'enfants. Pour un club de bord de mer, l'école doit connaître des sites de plongée convenant aux enfants. Des sites accessibles depuis le rivage sont des bonnes solutions. Si la plongée se fait à partir d'un bateau, le bateau doit être exclusivement réservé aux enfants.

La plongée en familleHaut de page

De nombreuses agences proposent des séjours " clé en main " pour les familles. Cependant pour mieux répondre à votre budget, aux intérêts de chaque membre mieux vaut le préparer en famille. Si vos enfants sont des Jacques Mayol en herbe, les frais risquent de s'alourdir, de même pour les repas le budget ne sera pas le même que lorsque vous partez seul ou en couple. Sur ce point les formules " tout compris " dans des hôtels ou la location d'un appartement avec cuisine sont des options à envisager pour réduire les dépenses.

La préparation doit se faire ensemble, afin de répondre aux attentes de chacun, couple et enfants se concertent afin de trouver la destination, les plongées, le type d'hébergement et l'organisation sur place. En raison d'un calendrier scolaire précis le voyage se fait généralement pendant les vacances des bambins, période souvent plus chargée sur les vols, et plus onéreuse aussi sur les spots. Les conditions sanitaires du pays, le décalage horaire sont également des paramètres à prendre en compte lorsque vous voyagez avec vos petits, ces derniers sont en effet plus vulnérables. En vous y prenant à l'avance, vous 'éviter le stress d'un départ imminent et les oublis.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté