Le guide : HANDITOURISME : Sports et loisirs adaptés

Sports et loisirs adaptés

Comme pour toute pratique sportive, l'avis du médecin est indispensable ! Nous ne traitons ici que des sports de loisirs, ceux que l'on pratique pendant ses vacances et de préférence en plein air. Les sports d'équipe comme le basket, le foot ou le rugby-fauteuil, les sports individuels comme l'athlétisme, le tennis ou l'escrime ne sont donc pas abordés dans ces pages mais vous pouvez vous renseigner auprès de la Fédération Française Handisport (FFH) ou de la Fédération Française du Sport Adapté (FFSA) qui regroupe les sportifs en situation de handicap mental, troubles psychiques et de l'adaptation.

De nombreuses associations et mairies ont ces dernières années fait d'importants efforts pour développer les pratiques sportives et les loisirs adaptés aux personnes handicapées : on trouve par exemple de nombreuses des structures labellisées " handisport " ou " handiloisirs ".

Nous avons par ailleurs repéré dans cette édition et dans chaque région les sites labellisés " handiplages " ainsi que les circuits de randonnées adaptés, les pontons accessibles, les écoles de montagne ou celles de voile : à vous d'en faire l'usage qui vous convient.

Parcs à thème et accessibilité

Les parcs à thème sont référencés par département de façon détaillée au fil de ce guide. Il est important de souligner qu'un réel effort est consenti en direction des visiteurs en situation de handicap : Disneyland Paris, le Parc Astérix, Le Puy-du-Fou, le Futuroscope, Vulcania ainsi que certains aquariums ou parcs animaliers sont en effet aujourd'hui partiellement accessibles avec des tarifs adaptés et souvent un accueil personnalisé.

À la montagneHaut de page
Les Écrins, la Vanoise, le Mercantour, les Cévennes et les Pyrénées : les Parcs nationaux de France (PNF) ou la nature accessible à tous

Protéger la nature n'a de sens que si c'est pour la faire partager avec tous les publics : c'est le sens de l'action menée par les Parcs Nationaux de France (PNF) dont l'objectif est de faciliter l'accès sur leurs territoires aux personnes en situation de handicap mais aussi aux familles et aux seniors. C'est autour de cette ambition commune que les PNF et les GMF ont signé en 2008 une convention de mécénat environnemental avec pour objectif d'aider les Parcs à la réalisation de projets ayant pour vocation de faciliter l'accès à la nature pour tous les publics. Une politique d'aménagement qui passe par des lieux d'accueil et de séjour, des sentiers, la création d'outils pédagogiques et la mise à disposition de matériels adaptés.

Une brochure Les Parcs nationaux accessibles à tous est disponible dans les points d'accueil des PNF ou sur la page du site Internet : www.parcsnationaux.fr/Decouvrir-Visiter-Partager/L-accueil-des-personnes-en-situation-de-handicap. Les personnes déficientes visuelles peuvent la télécharger sous forme de fichiers audio.

ActivitésHaut de page
L'escalade et la haute montagne.Haut de page

Sourds et malvoyants, personnes en situation de handicap mental ou psychique stabilisées peuvent accéder aux sommets avec des moniteurs spécialisés à condition d'avoir une bonne condition physique et d'être vigilants face aux risques de la montagne.

Le FTT ou Fauteuil Tout Terrain.Haut de page

Équivalent du VTT sur 4 roues, le FTT se pratique aussi bien en loisir qu'en compétition, et procure des sensations extrêmes. Mais il ne peut s'improviser sans sécurisation ni préparation. Les modèles sont adaptés au type de pratique (loisir, randonnée sportive ou compétition) mais aussi au type de handicap. Informations sur http://ftt.free.fr

La Joëlette.Haut de page

La montagne peut devenir un terrain de jeu et de découvertes. Créée par Joël Claudel, la Joëlette n'a jamais cessé de s'améliorer. Dotée d'une seule roue centrale et poussée-tirée par deux accompagnateurs, la Joëlette passe quasiment partout et sa conception garantit à la personne transportée une sécurité absolue. Un engin génial !

Le parapente.Haut de page

Grâce à des fauteuils issus de la technique FTT, des personnes handicapées - même lourdement - peuvent désormais voler seules ou avec l'assistance d'un pilote. Le fauteuil permet un décollage qui s'effectue en roulant. Une fois la voile levée, le pilote, le fauteuil et le passager prennent leur envol. Plusieurs modèles sont proposés par différents fabricants.

Ski alpin.Haut de page

C'est l'un des sports attirant le plus de personnes handicapées car il offre des sensations uniques et les matériels disponibles sont à la fois variés et efficaces. Vous trouverez dans les pages consacrées aux régions de ce guide la liste des stations et des écoles de ski ouvertes et accessibles aux personnes à mobilité réduite : la plupart d'entre elles possèdent du matériel et offrent les services de moniteurs formés à l'encadrement et à la formation de skieurs handicapés. Certaines sortent du lot comme La Plagne et l'Association Antenne Handicap ou encore l'école de ski lancée par Marc Gostoli.

Luge nordique.Haut de page

Destinée à la pratique assise du ski de fond, elle est adaptée aux personnes handicapées des membres inférieurs. Avec cet ensemble coque, châssis et skis propulsé grâce à deux bâtons tenus en main, un accompagnateur s'avère souvent indispensable.

Traîneau à ski.Haut de page

Voici un loisir que rien ne distingue du traîneau utilisé par les valides : il suffit d'adapter le châssis du traîneau au maintien de personnes handicapées. En route pour des sensations dignes des romans de Jack London !

Trouver le matérielHaut de page
Matériel de ski assis : quel type d'équipement ?

Avant toute chose, rappelez-vous que tout matériel de ski assis utilisé en station doit avoir été homologué.

Le biski est adapté aux personnes handicapées des membres inférieurs ayant aussi une atteinte des membres supérieurs. Matériel proche de la luge composé d'un siège monté sur un châssis relié à deux skis écartés, il se dirige en actionnant deux manettes avec les mains. Pratique limitée aux pistes vertes et bleues.

Le biski FMS est un matériel d'apprentissage du ski assis qui s'utilise également pour de nombreux handicaps avec un moniteur compensant les fonctions manquantes.

Le dualski chausse deux skis grâce à son châssis totalement articulé. Sa qualité de glisse permet des sensations proches de celles du skieur valide.

Le fauteuil-ski permet aux personnes handicapées sans aucune autonomie de profiter des sensations uniques de la glisse avec l'aide d'un pilote accompagnateur diplômé. Un siège est monté sur châssis articulé fixé sur deux skis. Le pilote se positionne derrière le passager.

L'uniski est utilisé en priorité par des personnes handicapées des membres inférieurs. Il est composé d'un ensemble coque + châssis + amortisseur monté sur un seul ski et s'utilise avec une paire de stabilos. De plus en plus répandu, l'uniski offre des sensations très variées sur les pistes.

Le vertiski est issu du fauteuil verticalisateur : il permet de skier debout.

À la merHaut de page
ActivitésHaut de page
Baignade.Haut de page

Les fauteuils de bain et de plage disponibles sur le marché permettent l'accès aux lieux de baignade et la mise à l'eau de la personne handicapée moteur permettant aux familles de partager les plaisirs balnéaires au bord de mer ou d'un lac. Certaines plages bénéficiant du Label Handiplage en sont équipées. Parmi les critères Handiplage figurent les fauteuils de mise à l'eau (hippocampe et tiralo), la présence humaine (handiplagistes et MNS), l'accessibilité (places de stationnement réservées, zones de roulement aménagées, WC et douches accessibles) sans oublier les moyens d'avertissement (audioplage).

Blokart.Haut de page

Proche du char à voile, l'engin est léger, maniable et facile à utiliser. Ludique et convivial, il se pratique à tout âge et sur tous les terrains exposés au vent.

Char à voile.Haut de page

Pour pratiquer, il faut posséder une bonne autonomie des membres supérieurs car les commandes manuelles demandent une solide prise en main. Le char à voile biplace permet aux personnes plus lourdement handicapées de profiter des sensations de glisse sur les longues plages offertes aux vents. La Fédération Française de Char à Voile travaille main dans la main avec la Fédération Française Handisport : cette collaboration étroite permet d'adapter les matériels et de former les moniteurs dans les meilleures conditions. Les matériels utilisés sont des monotypes Mini 4 et Mini 5 avec des kits d'adaptation amovibles ainsi que des chars biplaces. Pour connaître l'adresse du Club le plus proche de chez vous ou de votre lieu de vacances, consulter le site www.ffcv.org

Plongée.Haut de page

Paraplégiques, amputés des membres inférieurs ou d'un membre supérieur, personnes atteintes de la polio ayant l'usage de leurs membres supérieurs ou de leurs membres inférieurs et tétraplégiques (en site protégé avec moniteurs spécialisés) peuvent, selon la décision de la commission médicale handisport, pratiquer la plongée. Une fois la demande validée, il reste que le handicap n'est pas soluble dans l'eau et que (au-delà de l'apprentissage nécessaire à toute nouvelle activité) les contraintes subsistent. C'est pourquoi, il est indispensable d'avoir un encadrement de moniteurs compétents spécialement formés et soutenus si besoin par une équipe médicale. Néanmoins, l'handiplongée est particulièrement adaptée à ceux qui se déplacent avec difficulté sur la terre ferme, l'eau offrant de meilleures conditions de mouvement et la sensation d'une grande autonomie. Une bonne autonomie est appréciable dès le pont du bateau quand il s'agit de préparer l'équipement, de procéder à l'habillage et lors du déshabillage et du rangement du matériel. Les gilets stabilisateurs avec Direct System et manomètre immergeable constituent une véritable révolution pour le plongeur handicapé car ils donnent une autonomie relative. Un double détendeur mono a été rendu obligatoire dans le cadre des directives du Ministère des Sports. Les plongées, courtes et peu profondes, se font toujours sans palier. La plongée se pratique potentiellement dans n'importe quel club de plongée mais par manque de matériel, de formation et d'encadrement, la plupart préfèrent s'en abstenir. Nous donnons les coordonnées de quelques clubs ouverts aux handicapés au fil des pages de ce guide. A consulter aussi http://handiplongee.free.fr

En mer ou en lac, la voile se pratique sur des bateaux adaptés ne risquant pas de se retourner, accompagné ou en parfaite autonomie.

Dans les airsHaut de page
ActivitésHaut de page
Avions et ULM.Haut de page

Parce que le pilotage d'avion et d'ULM n'est pas incompatible avec le handicap, des accords transversaux entre les différentes fédérations de sports aériens (vol libre, ULM, parachutisme, vol à voile et aviation traditionnelle...) et la Fédération Française Handisport ont permis la mise en place d'une cellule de coordination. Les conditions d'accès à un cockpit pour une leçon de vol sont les suivantes : être capable de monter et de descendre du poste de pilotage sans aide extérieure et passer une visite médicale vous donnant l'autorisation de tenter le brevet de pilote. Il suffit ensuite de contacter la base aérienne la plus proche de votre domicile ou de votre lieu de vacances pour prendre rendez-vous. A noter que l'obtention de ce certificat médical peut s'avérer un parcours du combattant. Un conseil : s'obstiner !

Sites InternetHaut de page

Fédération Française Aéronautique : www.ff-aero.fr

Aéro-Club de France : www.aeroclub.com

Fédération Française D'ULM : www.ffplum.com

Fédération Française de Vol à Voile (planeur) : www.ffvv.org

Fédération Française de Vol Libre (parapente) : www.ffvl.fr

Fédération Française de Parachutisme : www.ffp.asso.fr

Fédération Française d'Aéromodélisme : www.ffam.asso.fr

Aviation sans frontières : www.asf-fr.org

Autres sportsHaut de page
Sports mécaniquesHaut de page

Quads et Karts.

Quelques sociétés proposent des quads et des karts adaptés pour les personnes handicapées avec selle spéciale et transmission automatique. Il est préférable de connaître au préalable le maniement de ces engins et surtout d'avoir le permis en règle. Le kart se pratique sur circuit conventionné mais le quad permet toutes les libertés dans les chemins de campagne et les sous-bois.

Vélo et handbikeHaut de page

Handbike.

Du loisir pratiqué entre amis ou en famille à la compétition où les meilleurs atteignent 40 km/h de moyenne avec des pointes à 70 km/h en descente, la pratique du handbike est synonyme de liberté retrouvée. Vélo à main, il est propulsé comme sa cousine la bicyclette grâce à un pédalier, une chaîne et un dérailleur similaires. Seul le cadre diffère.

Paracyclisme : www.handbike.fr

Cyclisme handisport : www.handisport.org

Sport handi nature : www.sporthandinature.fr

EquitationHaut de page

Les effets thérapeutiques de la pratique ou de la fréquentation du cheval sur les personnes déficientes mentales sont avérés. De nombreux centres équestres sont ouverts à cette pratique - poney ou cheval. Vous trouverez les adresses de certains d'entre eux dans ce guide. N'oubliez pas que l'équitation est également ouverte aux personnes handicapées motrices et que la pratique de l'attelage peut être une excellente manière d'aborder le sujet. Des systèmes d'aide mécanique existent (monte-personnes) et les selles ont déjà fait l'objet d'adaptation. Des estrades accessibles en fauteuil mettant le cavalier à hauteur de la selle ont été aussi mises en place dans les centres équestres adaptés.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis