Le guide : VACANCES AVEC OU SANS SON ANIMAL : Moyens de transport

Moyens de transport

Mal des transports

Quel que soit le moyen de transport employé, votre chien ou votre chat peut être sujet au mal des transports. Celui-ci ne se manifeste pas forcément de la même façon que chez l'humain : l'animal peut certes avoir " mal au coeur " et vomir, mais la plupart du temps, le mal des transports chez les animaux est essentiellement la manifestation de leur stress. Celui-ci peut entraîner aboiements, miaulements, gémissements, salivation importante, marquage urinaire - voire pire, vomissements, destruction de l'environnement (voiture ou cage de transport)... - Pour éviter ces désagréments, la meilleure prévention est de préparer psychologiquement votre animal. Celui-ci doit être habitué progressivement à voyager dès son plus jeune âge. Commencer à l'habituer à sa cage de transport, puis à un petit tour en voiture... Cela devrait suffire à faire de lui un voyageur adulte serein. Si votre compagnon reste malgré tout stressé, des produits chimiques peuvent l'aider à surmonter l'épreuve. Ainsi Feliway® et D.A.P.® sont des synthèses de phéromones féline et canine qui, une fois pulvérisés dans la cage de transport ou la voiture, apaisent l'animal. Les laboratoires Demavic® commercialisent quant à eux un gel oral baptisé " mal des transports " 100 % naturel à appliquer pour éviter le stress chez le chien ou le chat. Zylkène® est également une solution 100 % naturelle pour faire cesser le stress de votre animal. Il se présente sous forme de gélules contenant une poudre appétente à verser sur l'alimentation. Grâce à sa composition naturelle, son utilisation est sans risque et ne provoque aucune somnolence. Beaphar® propose aussi une gamme de produits calmants idéals en cas d'événements stressants et de problèmes comportementaux liés ou non au mal des transports pour les chiens et les chats : spray, collier, comprimés, pipettes, etc. à base d'extrait naturel de valériane. Pour plus d'information et pour localiser un magasin où trouver ces produits, rendez-vous sur le site Internet : www.beaphar.fr). Vous pouvez aussi consulter le site www.chien-malade-en-voiture.fr édité par ZOETIS®, vous y trouverez conseils et solutions pour voyager en toute sérénité avec votre animal.

Les voyages en voiture sont les plus faciles à organiser : vous êtes chez vous ! Ceci, à condition que votre animal soit habitué à cet habitacle. Il est important de faire voyager votre animal dans votre voiture alors même qu'il est encore chiot ou chaton. Il convient de commencer par de petites étapes pour dédramatiser le sujet et le trajet. Ainsi vous éviterez de devenir ce propriétaire qui n'arrive à faire entrer son chien dans une voiture qu'au prix d'un combat acharné, ou alors ce propriétaire de chat qui doit supporter des miaulements déchirants durant tout le trajet ! Mais même avec un animal rompu à l'exercice, il faudra prévoir des étapes courtes lui permettront de se dégourdir les pattes et de faire ses besoins. Vous emporterez une gamelle de voyage pour lui permettre de boire. Il est, bien entendu, vital d'être très prudent lors des arrêts, surtout sur les parkings au bord des routes et des autoroutes. N'ouvrez jamais brusquement la porte et assurez-vous que votre compagnon est bien attaché avant de le laisser sortir. Le Code de la route ne précise rien quant au transport des animaux de compagnie, mais pour leur sécurité et la vôtre, il est recommandé d'utiliser un panier de transport, attaché à la ceinture de sécurité, ou attachés à l'arrière. Vous pouvez vous procurer en animalerie une ceinture de sécurité pour votre compagnon. Composée d'un harnais et d'une attache qui se fixe dans la boucle de sécurité, celle-ci évite que l'animal ne soit projeté en avant lors d'un freinage violent. Pour les grands chiens, il existe des grilles de protection qui permettent voyager à l'arrière ou dans un break sans risques. Enfin, ne laissez jamais votre animal de compagnie dans un véhicule au soleil (même hors période estivale), l'élévation brutale de la température s'avérant fatale en provoquant une mort par déshydratation et arrêt cardiaque.

Les voyages en train sont également possibles. Si votre animal pèse moins de six kilos, il peut voyager pour un forfait de 7 €, installé dans un panier ou un sac de transport n'excédant pas 45/30/25 cm, du moins si les autres voyageurs ne s'y opposent pas à sa présence (on peut toujours changer de wagon). Les animaux sont acceptés dans les TGV, les Intercités et les TER de la SNCF. Attention toutefois : pas plus de deux chiens ou animal en cage par passager. Votre chien de plus de 6 kilos peut voyager en IDTGV (en espace idZap). Dans les TGV Thalys (vers la Belgique et les Pays-Bas), votre animal peut être dans un sac de dimensions supérieures : 55x30x30 cm, mais ne doit pas dépasser cinq kilos. Sans contenant, même pour un petit chien, vous devrez payer 35 % du tarif d'un billet. Les voyages en TGV Lyria (vers la Suisse), TGV Artesia (vers l'Italie) et Elipsos (vers l'Espagne) sont soumis aux mêmes conditions, contenant, limite de poids et billets obligatoires au tarif animal domestique en vigueur dans le pays. Mais dans tous les cas les chiens guides d'aveugles et les chiens d'assistance pour handicapés voyagent gratuitement auprès de leur maître. Les animaux sont interdits dans l'Eurostar, à l'exception des chiens d'assistance. Dans tous les cas, au-dessus de 6 kilos, le chien voyage tenu en laisse et muni d'une muselière. Sur le réseau français, vous devez acquitter pour lui d'un billet de seconde classe à demi-tarif (même si vous-même voyagez en première classe) sauf dans l'IDTGV, dans lequel vous payez un supplément forfaitaire de 35 €. Les chats sont également soumis à un tarif de transport en-dessous de 6 kilos : 7 € le trajet que l'on peut règler sur internet ou dans les agences SNCF. Toutes précisions sur le lien : http://aide.voyages-sncf.com/toute-laide-train/je-prepare-mon-voyage/les-services/transport-de-votre-animal-de-compagnie

En Belgique, les animaux de petite taille (pouvant tenir dans un panier de transport) voyagent gratuitement sur tout le réseau ferré. Les chiens de grande taille doivent présenter un billet de seconde à demi-tarif. En voiture-lit, les animaux sont admis uniquement si vous avez réservé un compartiment entier (http://www.belgianrail.be/fr/gares/voyager-avec-animal.aspx). Dans les trains anglais, les animaux voyagent gratuitement, quelle que soit leur taille. En Espagne, les petits chiens sont admis gratuitement dans les trains de banlieue. Les chiens paient 25% du tarif pour les autres trains (http://www.renfe.com/FR/viajeros/info/animales.html). Sur le réseau ferré italien les petits animaux en cage de transport voyagent gratuitement. (http://www.trainitalien.fr/fr/Informations-utiles/animaux)

Bien entendu, en France comme à l'étranger, il est important que votre chien soit très bien éduqué pour voyager en train. La promiscuité et la présence d'autres animaux peuvent poser problème. Il lui faudra que chacun se comporte convenablement.

Sur Voyages-sncf.com ou 36 35, réservez le billet animal en même temps que le vôtre.

Les chiens d'aide, notamment les chiens pour les personnes aveugles sont non seulement autorisés, mais en outre, ils peuvent voyager gratuitement (c'est vrai également pour les transports urbains en commun).

Les voyages en avion nécessitent une bonne préparation. Lors de l'achat de votre billet, vous devez préciser à votre compagnie aérienne ou à votre agence de voyage que vous voyagerez avec votre animal. Certaines compagnies limitent le nombre d'animaux admis sur un vol. En principe, les petits chiens et chats peuvent rester en cabine avec vous, à condition que ceux-ci voyagent dans un sac ou un panier de transport. Sur Air France, les animaux sont admis jusqu'à 6 kg, cage de transport comprise (n'oubliez pas qu'à elle seule elle frise souvent les 2 kilos !). Mettez donc votre compagnon au régime avant les vacances !

Au-dessus de 6 kg et jusqu'à 75 kg, votre animal voyagera en soute, dans une caisse homologuée (au-delà de ce poids, les chiens ne sont pas autorisés). Toutes les cages de transport ne sont pas autorisées. Sur les vols Air France, seules les caisses " coque ", en plastique rigide ou fibre de verre et homologuées IATA (International Air Transport Association), sont acceptées en soute. N'ayez crainte, la soute est un endroit ventilé, pressurisé et chauffé. La cage de votre animal y sera maintenue de manière à rester stable. Les chiens guides et les chiens d'assistance sont admis en cabine.

Le transport des animaux n'est pas inclus dans la franchise bagages. Vous devrez donc acquitter une somme forfaitaire en fonction de votre destination. Par exemple, pour Air France :

vols en France métropolitaine : en cabine 20 €, en soute 40 € ;

vols en Europe et de/vers Pointe-à-Pitre, Fort-de-France, Cayenne ou Saint-Denis de la Réunion : 55 € ;

vols en Europe, ou entre Europe et Afrique du Nord ou Israël : 75 € en soute, 55 € en cabine ;

autres vols : 200 € ;

attention : les chiens de 1re et 2e catégorie sont interdits au transport (en cabine, comme en soute ou par fret) sur Air France.

Les compagnies de ferries acceptent généralement les animaux à bord. Selon la réglementation européenne, chaque personne est limitée à 5 animaux par traversée (chien, chat, furets et autres animaux compris). N'oubliez pas de vérifier si les papiers et vaccins de votre animal sont à jour, les autorités étant drastiques sur ce point. Aucune photocopie n'est acceptée, seuls les documents originaux comptent. Les chiens-guides ou d'assistance sont par contre autorisés à circuler à bord avec leurs maîtres.

Sur Brittany Ferries, l'animal reste à bord du véhicule, dans le garage du navire, sauf traversée vers l'Irlande et l'Espagne par le Pont-Aven, traversée Portsmouth Santander par le Cap Finistère, et sur le navire Bretagne, où les chiens sont placés en chenil individuel. Dans certains cas, vous pourrez effectuer une visite, à heure fixe, organisée en compagnie d'un membre de l'équipage. Les tarifs sont de 36 € pour un aller en Grande-Bretagne, 24 € le retour et 43 € pour un aller en Espagne en partant du Royaume-Uni, 55 € pour un aller en Irlande et 44 € pour un retour. Selon le lieu de départ, votre animal domestique voyagera non pas en chenil mais en restant dans votre véhicule. Attention, sur le navire Cap Finistère, seuls les chiens sont acceptés. Sur les navires Baie de Seine et Etretat, l'animal doit voyager dans la cabine. Il faut donc bien se renseigner avant le départ.

Les petits animaux en cage de transport sont acceptés gratuitement à bord de tous les bateaux de Corsica Ferries. Pour les grands chiens (en laisse et muselés) la traversée doit être réservée et est payante : à partir de 19 €. Le chien reste avec son maître, car le garage n'est pas ventilé. Accès au restaurant avec son chien interdit. Quant aux chats, s'il n'est pas besoin de signaler leur présence, ils doivent en revanche rester dans un sac de transport toujours auprès de vous durant toute la traversée, le laisser dans votre véhicule étant interdit car le garage du bateau n'est pas ventilé.

Sur la Corsica Linea (ancienne SNCM), les petits animaux dans une cage peuvent voyager avec leur maître. Les plus grands seront placés en chenil climatisé (à partir de 17 €). Quant aux chiens de 1re catégorie, ils sont interdits à bord des navires de la compagnie. Ceux de 2e catégorie doivent porter une muselière. Il est strictement interdit de laisser tout animal de compagnie dans votre véhicule. Les chats et autres petits animaux doivent rester près de leurs maîtres dans un sac de transport adapté tout au long du voyage.

Les animaux de petite taille (moins de 6 kg) dans un panier de transport peuvent voyager gratuitement dans le métro, les bus, les trams (Paris, Lille, Lyon, Marseille...), le RER en Île-de-France et le funiculaire de Montmartre. Les chiens de catégorie I et II ou susceptibles de mordre doivent obligatoirement circuler tenus en laisse et portant une muselière, tout cela par des personnes majeures. Les chiens-guides et chiens-guides en formation sont autorisés à condition que leur propriétaire puisse présenter la carte d'identification de l'animal ainsi que la carte d'éducateur le cas échéant. Depuis janvier 2016, les chiens tenus en laisse et muselés peuvent voyager dans le métro parisien et le RER, mais ils doivent être munis d'un ticket à tarif réduit.

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté
Avis