Le guide touristique CHARENTE MARITIME du Petit Futé : Sports et loisirs

Sports et loisirs

Activités de plein airHaut de page
Randonnées pédestresHaut de page

Sur près de 50 km, le sentier du littoral guidera vos pas entre ces deux pôles nature, entre falaises et marais. Le point de départ de ce sentier riche en histoire et paysages est le Parc de l'estuaire. Ce pôle nature présente les aspects physiques et biologiques du plus grand estuaire d'Europe. L'espace muséographique et multimédia répondra à toutes vos questions sur la géologie, la végétation et les migrateurs de l'estuaire. Du site, vous pourrez réaliser la boucle de la pointe de Suzac  : une rencontre surprenante avec un paysage inattendu riche d'une flore et d'une faune exceptionnelles. Le dépaysement est total  : on domine l'estuaire depuis les falaises et l'on devine sur l'autre rive le Verdon. Puis, en descendant sur Meschers jusqu'à Saint-Seurin-d'Uzet, les rencontres sont diversifiées  : à travers les marais vous découvrirez les fameuses grottes de Matata, l'église romane de Talmont et le site archéologique du Fâ. Entre le petit port de Saint-Seurin-d'Uzet et celui de Mortagne, en empruntant le GR360 sur environ 10 km, vous cheminez sur les falaises qui se succèdent et vous dévoilent de fabuleux panoramas sur l'estuaire. En contrebas, l'ermitage monolithe de Mortagne se trouve au coeur des polders, véritable paradis des oiseaux. Entre Mortagne et Port Maubert, vous apprécierez des points de vue saisissants du haut des coteaux calcaires qui culminent à 50 m. Des cours d'eau entaillent les falaises pour alimenter les marais. Sur votre route, plusieurs haltes sont incontournables  : la tour de Beaumont, le château de Beaulon et ses " Fontaines Bleues ", les roselières de Port Maubert...

De Saint-Dizant-du-Gua à Saint-Sorlin-de-Conac, sur 14 km, le sentier plonge au coeur des marais, aire de repos de milliers d'oiseaux sur les zones humides, les prairies et les vasières. Après avoir dépassé le moulin Saint-Thomas, vous prendrez la direction du Pôle Nature de Vitrezay. Ce site pittoresque s'articule autour d'un vaste plan d'eau d'une vingtaine d'hectares, havre de paix pour les oiseaux d'eau, les migrateurs et les amoureux de la nature. Dédié à la découverte et à la pratique de la pêche sportive et traditionnelle, c'est un lieu privilégié pour mieux connaître le marais et ses traditions.

Randonnées à cheval et à dos d’âneHaut de page
Balades à cheval ou à dos d'âne

La Haute Saintonge, dans le sud du département, offre de nombreux sentiers accessibles à cheval. Vous y trouverez des circuits à la carte en fonction de vos attentes, pour un week-end, un séjour itinérant ou une étape. Les cartes des itinéraires équestres vous permettront d'établir, à votre goût, le circuit de votre choix et vous guider dans votre randonnée. Un comité départemental actif le comité départemental d'équitation édite un calendrier annuel des activités hippiques organisées par les différents clubs du département. Cette structure s'emploie aussi à créer de nouvelles pistes pour les cavaliers randonneurs.

Balades à vélo, cyclotourisme et VTTHaut de page
Cyclotouristes - Ile de Ré
Cyclotouristes - Ile de Ré

Facile à garer, non polluant, rapide et excellent pour la forme... le vélo est idéal pour sillonner les routes et chemins de Charente-Mairitme. Le département se prête à merveille à sa pratique avec un relief peu accidenté et de nombreuses pistes cyclables. Délaissez les grands axes, la Charente-Maritime dispose de 470 km de pistes cyclables exclusivement dédiées aux vélos et de voies vertes. La Rochelle fait figure de proue, avec une offre de location - les fameux vélos jaunes - et de nombreuses pistes cyclables qui permettent de se déplacer dans toute la ville. Les cyclistes auront la joie d'emprunter le sentier des douaniers longeant le littoral d'Angoulins jusqu'à Esnandes. Le canal de Marans propose également un cadre exceptionnel pour ceux qui veulent rouler en empruntant des chemins aménagés. De la Rochelle à l'île de Ré il n'y a qu'un pas... ou plutôt une roue ! La perle de l'Atlantique est le paradis des cyclistes avec ses nombreux paysages : marais salants, ports colorés, patrimoine historique. Enfourcher son vélo, c'est avant tout flâner sur près de 100 km et rejoindre les villages à travers des sentiers viticoles. L'île Madame et surtout l'île d'Aix sont d'autres théâtres naturels propices à la pratique de la petite reine. Certains préféreront les rives de la Charente, elles aussi aménagées notamment entre Echillais et Port-des-Barques. Afin de vous aider à déterminer vos circuits, une série de topo-guides et de cartes cyclables sont à votre disposition dans les offices de tourisme et dans la plupart des librairies.

La Vélodyssée

La Vélodyssée® est la plus longue véloroute aménagée de France qui s'étend sur plus de 1 200 km et traverse 10 départements. Les amateurs de vélos profiteront d'un itinéraire rêvé, de la Bretagne au Pays Basque en passant par l'estuaire de la Loire et l'Aquitaine océane. Le parcours est sécurisé, balisé dans les deux sens pour une plus grande liberté.
La Charente-Maritime est traversée par l'un des 14 tronçons reliant La Rochelle à Royan. Au total plus de 123 km divisé en 5 étapes. Du vieux port à Chatelaillon, les cyclistes profiteront d'une balade iodée avant de rejoindre Rochefort et son patrimoine remarquable. La troisième étape délaisse les jardins au bord de la Charente et emprunte une ancienne voie ferrée devenue voie verte pour arriver à Marennes. Le premier bassin ostréicole constitue une jolie halte entre marais salants et estuaire de la Seudre. S'insinuant à travers la forêt de la Coubre, la piste rejoint Royan, cité balnéaire par excellence.
A noter, le voyage à vélo est synonyme de liberté et doit rester moment de plaisir à deux ou en famille. Mais attention, une sortie réussie doit être préparée. Pensez à respecter quelques règles : préparez sérieusement votre parcours, emportez des vêtements de pluie, emportez à boire et prévoyez une trousse à pharmacie.

Parcours dans les arbresHaut de page
Chasse, pêche et natureHaut de page
Pêche au carrelet.
Pêche au carrelet.

Les richesses du marais. Conquis par l'homme, les marais constituent un vaste territoire de pêche où s'entrecroise une multitude de canaux qui semblent s'étendre à l'infini pour finalement se perdre dans les estuaires des fleuves. Dans ce cadre apaisant parsemé de roseaux et d'iris jaunes, petits et grands goûteront aux joies de la capture des carassins, brèmes, gardons et écrevisses de Louisiane. Présent en abondance, ce curieux et délicieux crustacé se pêche aisément à l'aide d'une simple ligne ou d'une balance. Beaucoup plus discrètes, les anguilles, filles mystérieuses de la mer des Sargasses, vous feront vivre des soirées de pêche à la vermée mémorables.

Pêche en mer. Depuis les plages bordées de forêts de pins ou des côtes rocheuses, la pêche en mer suscite de vives passions. Dans le vent tonifiant aux embruns iodés et au bruit des vagues venant mourir sur le sable, le pêcheur guette le bar franc ou moucheté. Soudain, face à lui, une nuée d'oiseaux plonge brutalement dans l'écume. Le signal est clair, les bars sont en chasse  ! Un duel à l'issue incertaine s'engage. La canne plie sous les coups de tête rageurs et les rushs puissants vers les brisants. Après un ultime sursaut, la belle prise, épuisée, se livre à son heureux vainqueur. Non loin de là, le maigre préfère la pointe sud de l'île d'Oléron et les conches pittoresques de Meschers-sur-Gironde. Le record d'Europe y a été établi en 1992 avec un spécimen de 41 kg pris au surf casting au clair de lune.

Fleuves et rivières. A quelques kilomètres du littoral, l'arrière-pays dissimule des rivières calmes, profondes et surtout... généreuses. Sinuant entre grandes prairies et cultures, la Charente, la Sèvre niortaise et la Boutonne regorgent de poissons et sont le théâtre de nombreux concours. Les pêcheurs au coup seront probablement surpris par les bancs de mulets, remontés de l'Océan tout proche, qui se nourrissent près des berges dans les nénuphars. Fréquentées par les migrateurs, ces grandes voies d'eau permettent notamment aux pêcheurs locaux, lors de la remontée en mai et juin, de capturer la fantasque alose, à la cuillère ou à la mouche pour les plus avertis.

La carte de pêche et la réglementation. Pour pratiquer en mer, la carte de pêche n'est pas obligatoire, cependant une réglementation existe. Celle-ci concerne notamment les tailles minimales de captures (poissons) et de récoltes (coquillages et crustacés). Pour pratiquer en eau douce, l'achat d'une carte de pêche individuelle est obligatoire. Plusieurs formules de cartes sont accessibles. Elle est en vente, sur Internet. La carte ordinaire est vendue aux alentours des 70 € par an pour les majeurs et 32 € pour une carte découverte femme Il existe également une carte pour les enfants et une carte " vacances ", laquelle est valable 15 jours consécutifs de juin à septembre. Toutes ces cartes vous donnent accès à l'ensemble des cours d'eau du département et sont disponibles chez les détaillants d'articles de pêche ou sur Internet.

Sports nautiquesHaut de page
Ailleurs sur le web

Liens utiles Charente-Maritime

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté