Guide du Morbihan : Patrimoine et traditions

Drapeau breton
Drapeau breton
Patrimoine culturel
Littérature
Yann Ber Kalloc'h

Yann Ber Kalloc'h (Groix 1888 - Urvillers 1917) était un écrivain breton, de langue bretonne et plus particulièrement du vannetais. En français, son nom est Jean-Pierre Hyacinthe Calloch. Publié en 1925, son recueil posthume est un recueil de poèmes relativement mystiques le désignant comme l'un des auteurs majeurs de la Bretagne. Parmi les plus célèbres, on peut citer l'autobiographique et émouvant Me 'zo ganet e kreiz ar mor (Je suis né au milieu de la mer). Dans ce poème, il évoque les dures conditions du marin pêcheur (métier de son père) et le courage de sa mère. Yann Ber Kalloc'h a collaboré avec différents journaux régionalistes dont le Pays breton. Il est également à l'initiative d'une grande pétition en faveur du breton (en 1919). C'est pour la France qu'il est "tombé" en 1917. Son nom figure au Panthéon aux côtés des 546 écrivains morts au champ d'honneur.

Patrimoine architectural

Terre de légendes et terre d'histoire, le Morbihan fut un des hauts lieux de l'histoire du puissant Duché de Bretagne. La forteresse de Largoet, les remparts d'Hennebont ou encore les Tours de Broerec'h, également à Hennebont, témoignent d'une redoutable puissance militaire. Mais la richesse du Duché de Bretagne s'inscrivit également dans les villes aux constructions sobres et cossues à l'instar de Vannes ou d'Auray où s'est développée une intéressante architecture bourgeoise. Dans les campagnes, les maisons de granit blanchi à la chaux voisinent avec celles érigées en schiste et torchis. A Poul Fétan, on peut découvrir plusieurs demeures préservées racontant la vie quotidienne au XIXe siècle dans les campagnes vannetaises. Mais plus que des murs, ce sont les activités humaines que l'on peut retrouver dans les écomusées de Groix et d'Inzinzac-Lochrist. Des écomusées qui retracent l'histoire de la pêche au thon (écomusée de Croix) et celle, plus sédentaire, des industries métallurgiques (écomusée d'Inzinzac-Lochrist).

Châteaux
Le château des Rohan à Pontivy.
Le château des Rohan à Pontivy.

Chargées d'histoire, ces grandioses demeures vous transporteront à l'époque des conquêtes féodales ainsi qu'au temps des duchés de Bretagne. Vous serez certainement émerveillés par le château de Suscinio en Presqu'île de Rhuys, le château de Josselin avec sa roseraie et ses magnifiques jardins à l'Anglaise, celui de Comper dans la mythique forêt de Brocéliande ou encore l'impénétrable château des Rohan à Pontivy. Mais c'est une liste non exhaustive car le Morbihan possède pas moins de mille châteaux, manoirs et autres monuments témoignant des grandes heures historiques du département.

Architecture religieuse
<p>La cathédrale Saint-Pierre.</p>

La cathédrale Saint-Pierre.

Ancienne terre de pèlerinage, le Morbihan est ponctué d'abbayes, croix de campagnes, fontaines dédiées, basiliques, calvaires, chapelles, églises... Pour n'en citer que certaines, la chapelle Saint-Gildas de Bieuzy-les-Eaux soulève miraculeusement la montagne et la chapelle Saint-Fiacre au Faouët a un surprenant jubé. Si vous souhaitez retrouver votre paix d'esprit, l'abbaye la Joie-Notre-Dame à Campeneac ou encore celle de Sainte-Anne de Kergonan à Plouharnel vous proposeront des retraites spirituelles, une large gamme de manuscrits, d'ornements liturgiques...

Traditions et modes de vie
Langue

Lorsqu'on envisage de traîter de tradition et de mode de vie en Bretagne, la langue se trouve être l'un des phénomènes les plus marquants du promontoire européen. Vieille langue celtique et étrangement moderne... Patrick Le Lay, patron de TF1 de 1988 à 2008, a surpris ces messieurs du CSA en défendant la cause de sa filiale, TV Breizh en langue bretonne... Nonobstant la situation peu enviable où se trouve aujourd'hui le Brezhoneg, la langue bretonne... En breton, elle résiste et survit malgré des interdictions non dites. On vit ici au début du siècle passé, le XXe, des actes peu en harmonie avec la vocation humaniste de la République française. On vit alors fleurir sur les murs de certains lieux publics des écriteaux, bonhommes, engageant les naturels à éviter de cracher par terre et de parler breton  ! L'instruction publique n'était pas plus tolérante avec elle  : à l'école, malheur au petit Breton surpris à converser dans sa langue maternelle, il devait porter au cou un symbole d'infamie pendant toute la journée... Plusieurs fois donné pour mort, le Breton, contre vents et marées, tient bon le cap. Difficilement mais sûrement. A tel point qu'aujourd'hui, plus de deux mille enfants sont scolarisés en breton, soit par l'Education nationale en classes bilingues, soit par Diwan, école privée associative et laïque qui pratique la méthode par immersion (par ailleurs la seule façon raisonnable d'apprendre une langue  !).

Le dialecte vannetais. Malgré son originalité le vannetais n'est pas la septième langue celtique  ! Cependant, au cours des siècles, le vannetais s'est doté de particularités grammaticales intéressantes. De plus, il a conservé à peu près intacte des aspects de cette langue savante que l'on utilisait dans les chancelleries au XVIIe siècle. Sans doute que le vannetais d'aujourd'hui est un pont vers les formes anciennes de la langue bretonne, mais aussi vers le cornique et le gallois d'outre-Manche...

Petit vocabulaire breton

Aber, Aven  : estuaire.

Amann  : beurre.

Aod  : côte.

Arvor  : littoral.

Brav  : beau, à noter qu'un v en final se prononce o.

Ker  : hameau, ville ou village.

Kenavo  : au revoir.

Tad  : père.

Demat  : bonjour.

Devezh Mat  : bonne journée.

Mont a ra  ? : ça va  ?

Ti  : maison.

Trugarez : merci - Trugarez exprime une politesse plus marquée que Mersi Bras, très courant mais plus direct.

Du  : noir.

Gwen  : blanc.

Avel zo  : il y a du vent.

Brav eo an amzer  : il fait beau.

N'eo ket brav an amzer  : non il ne fait pas beau.

Ou ya, brav eo  : oui il fait beau.

Itron  : madame.

Aotrou  : monsieur.

Ya  : oui.

Nann  : non - Oui comme non ne s'emploient jamais seul.

Artisanat

La Bretagne est un pays où l'on profite bien et pour ce faire, on mange bien et on boit bien... Alors il n'est guère étonnant de voir les créations artisanales de ce pays être en relation avec la table. Pour preuve, les grès bleus de Rochefort-en-Terre ! La tradition de ces grès remonterait au XVIe siècle mais aux confins du XIXe siècle, la pratique s'étiola et fini par disparaître presque que pour de bon... C'était sans compter sur Michel Chantepie qui a créé il y a une vingtaine d'années, une gamme de pièces à usage alimentaire. C'est ainsi qu'il a remis le grès et le bleu à la mode. C'est chaud et profond. " C'est mystérieux ", ajoute son créateur...

Musique – Danses
Sonneurs de biniou.
Sonneurs de biniou.

Avis aux amateurs de musique et de danse bretonne, le Morbihan est la terre par excellence des fêtes traditionnelles bretonnes ! C'est une véritable effervescence de festoù-noz (" fêtes de la nuit ", en breton) qui a lieu ici. Toutes les générations s'y rassemblent autour de la musique et de la danse. Le nombre grandissant de bagadoù, musiciens, chanteurs et autres sonneurs témoignent de l'intérêt considérable de la culture bretonne... Parmi les bagadoù et les cercles, on peut notamment citer la Kevrenn alré (groupe de musique et de danse traditionnelles bretonnes créé en 1951 par des cheminots de la gare de triage d'Auray). Ce " groupe " a été reconnu comme étant l'un des plus prestigieux ensembles d'inspiration bretonne (huit fois champion national des bagadoù, dix fois champion national de danse). Il y a aussi le Bagad Melinerion, bagad originaire de la ville de Vannes. Pour la petite anecdote, ce bagad s'est vu attribuer la victoire dans l'émission la France à un incroyable talent. Il a ainsi apporté une formidable contribution à la diffusion et la promotion de la musique bretonne en France et à l'étranger !

La danse bretonne est une danse traditionnelle et régionale de Bretagne. Elle reste un symbole important de la culture bretonne. En breton, elle se dit " dañs " et se prononce comme le mot français. Véritable moyen de communication, de relation et de convivialité entre toutes les personnes, la danse est considérée comme un sport. Les deux principales variétés de danse bretonne sont la Gavotte et L'An Dro (ou En Dro) qui seraient les danses les plus anciennes de Bretagne. Mais il existe aussi la danse Fisel, l'Hanter-dro, les Laridés et Ridés, la danse Plinn. La danse bretonne se faisait au son de la musique. Une musique créée à partir de plusieurs instruments tels que le biniou-koz (cornemuse bretonne), la bombarde, la clarinette, la flûte traversière mais aussi l'harmonica. On notera également l'importance du chant qui est typique du folklore breton.

Sports et jeux traditionnels

À l'époque, les jeux traditionnels bretons permettaient de défier la paroisse ou le village voisin en des joutes collectives ou individuelles. Si le début du XXe siècle a vu leur quasi-disparition, la Fédération des Amis des Luttes et Sports athlétiques bretons (FALSAB) sonne leur retour en 1930.

La lutte bretonne " Ar Gouren ". Cette lutte de deux hommes en corps à corps est arrivée sur le continent avec les immigrants qui venaient de l'île de Bretagne. Aujourd'hui, elle est encore pratiquée en Cornwall, la Cornouaille britannique, et bien entendu, en Bretagne. Contrairement à la lutte greco-romaine, la lutte bretonne se pratique toujours debout. Elle a pour but de déséquilibrer l'adversaire et de le faire tomber en vol plané, les deux épaules devant toucher le sol.

La boule bretonne. Très populaire dans le Morbihan, elle occupe une place de choix dans les jeux traditionnels bretons. Avec ou sans plomb, elle se pratique sur des terrains aussi variés que ses règles de jeux. Les joueurs se spécialisent alors : placeurs, poseurs, tireurs. Si les règles ont tendance à s'uniformiser pour faciliter la tenue des concours, des différences persistent tout de même.

Préparez votre voyage !

transports
  • Vol pas cher
  • Louer une voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
hebergement
  • Réservez un hôtel
  • Votre logement AirBnB
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyagez sur mesure
  • Réserver une croisière
Sur place
  • Réservez une table
  • Trouvez une activité

Organiser son voyage dans le Morbihan

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Traversée Maritime
  • Parkings Aéroport/Gare
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réserver une croisière
Services / Sur place
  • Réserver une table
  • Activités & visites

Adresses Futées du Morbihan

Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne !

Un séjour exceptionnel pour 2 personnes en Champagne avec l'Office de Tourisme du Grand Reims .