Le guide touristique Parcs nationaux américains du Petit Futé

Welcome to the U.S. National Parks !

L'Amérique est le dernier continent à avoir été découvert par le monde moderne. Certains territoires sont restés jusqu'au XIXe siècle vierges de toute civilisation urbaine. Si les Etats-Unis se sont lancés plus que tout autre pays dans la modernité en marche, ils se sont aussi construits sur de grands espaces vierges dont ils sont restés proches, tant il y a peu de temps qu'ils les maîtrisent.

Ce contraste marqué entre une nature reine et une colonisation-urbanisation à marche accélérée est au coeur de l'identité américaine. Et c'est au coeur de cette identité que réside une invention typiquement américaine : les parcs nationaux ! C'est justement pour préserver ces incroyables espaces qui façonnent l'Amérique que le pays s'est doté d'une structure impressionnante, le National Park Service. Cet organisme fédéral adminsitre 391 sites qui forment le National Park System, dont 58 National Parks et 101 National Monuments. Tous des sites naturels et/ou culturels d'une grande qualité. D'ailleurs, les Etats-Unis ont par cette organisation "inventé" le concept moderne de parcs nationaux. Ceux que vous y verrez sont donc les premiers nés d'un phénomène qui s'est ensuite étendu au monde entier.

Visiter le pays à travers ses sites naturels protégés, parfois des sites culturels ancrés dans sa nature, c'est découvrir l'étonnante richesse de tout un continent, qui connaît tous les contrastes géographiques et climatiques imaginables... Des mangroves de Floride aux glaces d'Alaska, en partant par les somptueuses montagnes Rocheuses, les grandes plaines du Midwest, les forêts tempérées du nord-est et les arides déserts d'Arizona, une unité règne cependant : la grandeur !

Aux Etats-Unis, si tout est surdimensionné, c'est que la nature l'est. Comme si tout y avait été créé avec gigantisme. Le Grand Canyon, les geysers du Yellowstone ou encore les grottes du Kentucky ou du Nouveau-Mexique, les hauts plateaux du Colorado : tant de paysages incomparablement grandioses...

Avec des infrastructures développées et adaptées au tourisme, une nature spectaculaire et une diversité à toute épreuve, les parcs nationaux des Etats-Unis incarnent bien des mythes que l'Amérique a su répandre dans le monde entier. Celui de la conquête de l'Ouest, des canyons, des ranchs, des cactus, des tropiques ou des montagnes, et celui de la liberté. Car on pourra y découvrir une nature reine en toute liberté et en toute sécurité.

L'équipe de rédaction

REMERCIEMENTS. Un grand merci à Céline pour tout. Merci à Al, Gomer et El Bille pour ce qu'ils ont pu me révéler de l'Amérique.

Galerie photo Parcs nationaux américains

Idées de séjour Parcs nationaux américains

Séjours courtsHaut de page

La distance séparant les parcs suggère sur un court séjour de regrouper les parcs d'une même région géographique. Il faut en outre compter au moins deux jours de séjour dans chaque parc. Ainsi, mieux vaudra vous concentrer, si vous venez pour une semaine, sur l'ouest, la partie américaine la plus spectaculaire en termes de paysages et la plus riche en parcs nationaux.

Dans l'ouest, vous pourrez visiter, à raison d'un à deux jours chacun, le Grand Canyon (Arizona) la Death Valley (Californie) le Yosemite (Californie). Vous aurez ainsi un aperçu de deux endroits magistraux et désertiques et d'un sublime parc de montagne. Alternativement, vous pouvez visiter Canyonlands, Bryce Canyon, Monument Valley ou Zion (Utah) et Rocky Mountain (Colorado).

Si votre point de chute est le nord des Etats-Unis, vous pourrez visiter le merveilleux parc du Yellowstone, dans les Rocheuses (Wyoming, Montana, Idaho), Grand Teton (Wyoming) toujours dans les Rocheuses, et Badlands (Sud Dakota) ou Theodore Roosevelt (Nord Dakota) pour un parc de la prairie et des badlands des Grandes Plaines.

Si vous vous concentrez sur l'est du pays, visitez la Mammoth Cave dans le Kentucky, une superbe grotte (un jour), le Congaree en Caroline du Sud, forêt inondée (deux jours), et le très agréable Great Smoky Mountain (trois jours) dans les Appalaches en Caroline du Nord et dans le Tennesse. Mais cela vaut la peine de sacrifier un ou deux de ces derniers pour avoir le temps d'aller en Floride et voir les merveilles subtropicales des mangroves des Everglades (deux jours) et tâter de l'océan dans le parc de Biscayne.

Séjours longsHaut de page
Séjour de deux semainesHaut de page

Sur deux semaines, deux choix s'offrent à vous :

Soit vous continuez à vous concentrer sur une zone géographique (l'ouest et le sud-ouest, le Midwest et le nord-ouest, l'est et le sud-est) et vous ajoutez deux ou trois parcs à votre calendrier ci-dessus. Ou encore mieux : vous n'ajoutez que peu de parcs, mais vous prenez le temps de faire des activités sur place, randonnée de deux jours, escalade, canyoning, bateau (selon les parcs).

Vous pouvez mélanger deux zones, si vous prenez l'avion pour les gros trajets. Ainsi vous pourriez combiner à la fois Arizona, Colorado et Californie avec Wyoming (Yellowstone) et Dakota (Badlands), voire la Floride (Everglades et Biscayne).

Séjour de trois ou quatre semainesHaut de page

Seul un séjour d'au moins trois semaines vous permettra d'appréhender tous les types d'écosystèmes qui font la richesse des Etats-Unis. Ainsi, il vous faudra ajouter l'Acadia National Park du Maine à votre programme, sonder le Rio Grande au Texas, visiter les pueblos du Nouveau-Mexique, ne pas rater les sequoias de la côte Ouest, les dunes du Colorado, et même les paysages ruraux de l'Ohio et les thermes de Hot Springs...

Cela dit, vous pouvez aussi rester dans la logique d'explorer mieux une région du pays, en visitant ainsi les parcs plus en détail, en ayant plus de temps sur place et en en perdant moins dans les déplacements inter-parcs.

Exemple de séjour de quatre semaines dans le sud-ouest du pays (Californie, Nevada, Utah, Colorado), qu'on peut imaginer avec une location de voiture. Thèmes géographiques : Sierra Nevada, canyons et déserts, Rocheuses.

Jour 1 : arrivée à San Francisco.

Jours 2 à 5 : visite du Yosemite National Park.

Jour 6 : déplacement vers le Kings Canyon.

Jours 7 à 9 : visite des Kings Canyon et Sequoia National Parks.

Jour 10 : déplacement vers la Death Valley.

Jours 11 et 12 : visite de la Death Valley.

Jour 13 : passage à Las Vegas.

Jours 14 et 15 : visite du Grand Canyon.

Jours 16 et 17 : déplacement puis visite du Zion National Park.

Jour 18 : visite du Bryce Canyon.

Jours 19 à 21 : déplacement et visite du Rainbow Bridge et du Navajo National Monument.

Jours 22 à 24 : visite des parcs Canyonlands et Arches.

Jour 25 : déplacement à Denver.

Jours 26 et 27 : visite du Rocky Mountain National Park.

Jour 28 : départ de Denver.

Un autre exemple en se concentrant sur le nord-ouest du pays (Rocheuses, côte Pacifique, Badlands et prairie) :

Jour 1 : arrivée à Seattle.

Jours 2 à 4 : visite de l'Olympic National Park.

Jours 5 à 7 : visite du Mount Rainier National Park.

Jour 8 : déplacement vers le Crater Lake.

Jours 9 et 10 : visite du Crater Lake National Park.

Jour 11 : déplacement vers Boise dans l'Idaho.

Jour 12 : visite du Craters of the Moon National Monument.

Jours 13 à 15 : visite du Grand Teton National Park.

Jours 16 à 19 : visite du Yellowstone National Park.

Jour 20 : déplacement vers la Devils Tower.

Jour 21 : visite du Devils Tower National Monument.

Jours 22 et 23 : visite du Mount Rushmore National Monument.

Jour 24 : visite de la Wind Cave.

Jours 25 et 26 : visite du Badlands National Park.

Jour 27 : déplacement vers Denver.

Jour 28 : départ de Denver.

Séjour d'un mois et plusHaut de page

Au cours d'un séjour de plus d'un mois, vous aurez peut-être même le loisir de vous rendre en Alaska, à Hawaï, au Samoa ou aux îles Vierges pour voir à quel point les Etats-Unis ont conquis tous les types d'espaces terrestres !

Séjours thématiquesHaut de page

Rien de plus facile que de se dessiner un fil conducteur pour visiter les parcs nationaux américains !

La faune sauvage ne manque vraiment pas, entre les ours bruns, les grizzlys, les élans, les loups ou les cerfs des parcs des Rocheuses (notamment le Yellowstone), les crocodiles des Everglades, les tortues du Dry Tortugas, les coyotes des canyons de l'Arizona, de l'Utah et du Colorado, les chauves-souris des grottes (Kentucky, Nouveau-Mexique), les bisons des parcs du Dakota, les castors de l'Acadia dans le Maine, les loups et orignaux de l'Isle Royale...

On peut aussi chercher les plus grands arbres du monde dans les parcs de la côte Ouest (redwoods, sequoias - Yosemite en Californie, Olympic dans le Washington avec sa forêt humide), les plus étranges avec les cactus du parc Saguaro (Nouveau-Mexique), les plus anciens (les pins du Great Basin). On peut observer d'étonnants écosystèmes dominés par le végétal dans le parc Congaree en Virginie, avec sa forêt inondée, ou dans les mangroves des Everglades en Floride...

Cultures précolombiennesHaut de page

On peut parcourir les parcs à la recherche des cultures précolombiennes. Dans ce cas, les National Monuments du Nouveau-Mexique et notamment le parc de Mesa Verde dans le Colorado sont des lieux à privilégier, avec les vestiges de la civilisation des Pueblos. Certains parcs sont cogérés avec des réserves amérindiennes, comme le Badlands dans le Dakota du Sud, où l'on peut voir le site des Ghost Dances. Dans l'Utah, le Monument Valley est le tribal park du peuple Navajo. Au Newspaper Rock State Historic Monument, également dans l'Utah, on pourra trouver des pétroglyphes d'au moins quatre civilisations successives...

On peut visiter, dans le Colorado, le Texas, l'Utah, l'Arizona, les parcs qui s'étendent sur des canyons ! La liste est longue d'exemples magnifiques de cette spécificité de l'Ouest américain : Grand Canyon, Canyonlands, Bryce Canyon, Black Canyon of the Gunnison... tous plus impressionnants les uns que les autres.

DésertsHaut de page

On peut se concentrer sur les déserts, ainsi la Death Valley (Californie), les Great Sand Dunes (Colorado), les Guadalupe Mountains (Texas), Joshua Tree (Californie), le Saguaro (Arizona), le White Sands (Nouveau Mexique), le Big Bend (Texas)...

Phénomènes volcaniquesHaut de page

Le sol américain est riche en volcans et en phénomènes volcaniques : ainsi le Crater Lake dans l'Oregon ; le Lassen Volcanic, avec son volcan et ses fumerolles (nord Californie) ; le Mount Rainer dans le Washington, volcan actif ; les espaces géothermiques du Yellowstone ; les coulées de lave du Sunset Crater dans l'Arizona ; et le clou, si l'on peut s'y rendre, les Hawaïï Volcanoes, encore en activité...

SpéléologieHaut de page

Des grottes parmi les plus impressionnantes en dimensions et en phénomènes particuliers sont érigées en parcs ou monuments nationaux aux Etats-Unis ; ainsi la Mammoth Cave dans le Kentucky, la Wind Cave dans le Dakota du Sud ou les Carlsbad Caverns au Nouveau-Mexique.

Activités sportivesHaut de page

Les parcs offrent également aux visiteurs une nature à explorer chacun à sa manière, on peut donc les choisir selon ses envies de loisir : randonnée (parc des Rocheuses, des Appalaches), pêche (Appalaches et Rocheuses, parcs marins de Floride, Accadia), escalade, rafting (Black Canyon of the Gunnison), plongée (Floride)... Il y en a pour tous les goûts de nature !

Ailleurs sur le web

Toutes les bonnes adresses Parcs nationaux américains

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté