Spectaculaire canyon célèbre pour sa couleur sombre inhabituelle et son faible écartement, le Parc national de Black Canyon of the Gunnison occupe une petite partie de la réserve totale de Gunnison, sur seulement une vingtaine de kilomètres, mais sur la portion où le canyon est le plus abrupt et le plus spectaculaire. Le reste de la réserve est occupé, en amont, par la zone protégée de Curecanti et, en aval, par la zone de conservation nationale de Gunnison Gorge. Le parc national regroupe, lui, deux rives, South Rim qui est accessible depuis Montrose, il s'agit de la partie la plus aménagée avec un Visitor Center et de nombreux points de vue, et North Rim, plus sauvage mais peut-être aussi la plus spectaculaire.

Géologie

Le Black Canyon of the Gunnison se différencie des canyons habituels par sa couleur sombre et son faible écartement qui laisse très peu de lumière pénétrer. En son point le plus étroit, le canyon est large de 12 mètres et ne reçoit qu'environ 30 minutes de soleil par jour. Cette faible luminosité donne des teintes noires à la roche qui lui vaut le nom de canyon noir. La profondeur du canyon s'explique par différents phénomènes géologiques bien que la rivière soit la première responsable de sa formation.

Histoire

Déjà connu des tribus amérindiennes sous le nom de "grandes roches, large eau", le canyon est découvert par les colons au XIXe siècle. Avec la victoire des Etats-Unis sur le Mexique, de nombreux trappeurs de fourrure et explorateurs, cherchant un passage vers la Californie, s'aventurent dans le coin. Le premier récit officiel sur le Black Canyon est attribué au capitaine John Williams Gunnison. C'est d'après lui que la rivière est rebaptisée, donnant plus tard son nom au canyon et donc au parc. En 1882, le premier train de voyageurs traverse le Black Canyon en faisant, à cette époque, le canyon le plus profond jamais enjambé par le train. Puis une nouvelle ligne est construite dans le sud permettant de rejoindre Salt Lake City. Le train achemine ainsi des mineurs et des voyageurs désireux de voir le canyon. Mais finalement un nouvel itinéraire, plus facile, est trouvé et la ligne est abandonnée en 1955. C'est ensuite la construction délicate d'un tunnel visant à dévier l'eau dans la vallée d'Uncompahgre, alors en pénurie, qui est la prochaine entreprise réalisée dans le canyon. Une construction délicate qui coûte la vie à plusieurs hommes... Finalement, le Black Canyon devient un monument national en 1933, puis un parc national en 1999.

Climat

Si les étés y sont chauds, le canyon est souvent enneigé durant les hivers. Le parc n'est pas entièrement accessible à cette période de l'année, prenez donc connaissance de l'ouverture des différentes routes avant de partir à sa rencontre.

Nature

Les différents chemins de randonnée vous amèneront à observer la grande variété de plantes, fleurs et autres arbres du parc, parmi lesquels le pin jaune, le peuplier faux-tremble, le cercocarpe à feuilles ondulées ou encore le genévrier de l'Utah. Vous pourrez également admirer la fleur emblématique et originaire du parc, la Black Canyon Gilia. Côté faune, le Black Canyon accueille de nombreux rongeurs, plusieurs espèces de cervidés et d'oiseaux dont des rapaces. Levez la tête, vous apercevrez peut-être un aigle tournoyer dans le ciel. Plus rares, l'antilope, l'ours noir, le lynx, le coyote et le puma sont aussi des habitués des lieux.

Les lieux incontournables de BLACK CANYON OF THE GUNNISON NATIONAL PARK

Photos de BLACK CANYON OF THE GUNNISON NATIONAL PARK

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ROCHEUSES AMÉRICAINES

Guide ROCHEUSES AMÉRICAINES

ROCHEUSES AMÉRICAINES 2018/2019

14.95 €
2018-03-28
408 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis