Les deux seuls et uniques volcans actifs de l'archipel hawaïen, le Kilauea et le Mauna Loa, se trouvent dans le parc national des Volcans d'Hawaï qui s'étend sur 133 200 hectares. De ces deux volcans est née l'île d'Hawai'i, il y a 400 000 ans. Le Mauna Loa n'est pas entré en éruption depuis 1984, mais il reste actif selon les volcanologues car il peut se réveiller à tout moment. La situation est tout autre pour le Kilauea qui est plus jeune et en éruption permanente aujourd'hui ; les spécialistes le considèrent même comme l'un des volcans les plus actifs du monde.

Au fil du temps, la lave s'est écoulée à partir de deux endroits différents du Kilauea... C'est d'abord le sommet du Kilauea qui a connu une éruption continuelle, du XIXe siècle à 1982. Pendant les vingt-six ans qui ont suivi, le sommet est resté relativement calme, mais, en 2008, le cratère Halemaumau (situé au sommet) a été le théâtre de deux éruptions successives (en mars et en avril) alors qu'il était calme depuis 1924. Ce cratère ne crache pas de lave mais il est doté d'un lac de lave, qu'on voit particulièrement bien depuis début 2017, période depuis laquelle l'activité du volcan est plus intense, et qui émet des gaz formant une fumée de couleur rouge orange qu'on distingue mieux à la tombée de la nuit.

Le flanc est du Kilauea s'est réveillé, quant à lui, le 3 janvier 1983, propulsant de la lave en fusion par le cône du PuuOo. Depuis, l'éruption est constante. Les coulées de lave, lentes, épaisses et à plus de 1 000 °C, dévalent la côte sud-est du parc et se déversent régulièrement dans l'océan, ce qui modifie constamment la géographie locale.Depuis 1983, pas moins de 201 hectares de nouvelle terre se sont formés sur l'île d'Hawai'i en raison du durcissement de la lave au contact de l'océan. Même si les éruptions du Kilauea ne sont pas dangereuses en elles-mêmes pour l'homme (elles ne sont pas de nature explosive et l'évacuation de la population peut se faire en toute tranquillité), les écoulements de lave qu'elles entraînent anéantissent tout sur leur passage... Sur la partie est du Kilauea, ils ont détruit plusieurs hameaux et recouvert 15 km de route et 120 km² de terre !

Cependant en 2011, l'écoulement de lave vers l'océan s'est soudainement arrêté et il a finalement repris 11 mois plus tard en 2012 pour le plus grand bonheur des touristes ! Depuis début 2017, avec l'augmentation de l'activité du volcan, l'écoulement de lave dans l'océan est particulièrement importante et dense. Ce spectacle naturel magnifique a ainsi été retransmis par les caméras du monde entier !

En mai 2018, une série de séismes a ouvert de nouvelles fissures sur les flancs du Kilauea entraînant des éruptions, des destructions d'habitations et de nombreuses évacuations.

Les lieux incontournables d'HAWAII VOLCANOES NATIONAL PARK

Photos d'HAWAII VOLCANOES NATIONAL PARK

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

15.95 €
2017-05-10
336 pages
Ailleurs sur le web
Avis