Le toponyme a été attribué par des Canadiens français pour décrire ce sommet des Rocheuses de 4 197 mètres. Grand Teton National Park s'étend sur 125 500 hectares, dans les montagnes Rocheuses, au sud du célèbre parc de Yellowstone et au nord-ouest du Wyoming. Surgissant brusquement de la plaine couverte d'armoise de Jackson Hole et sans s'appuyer sur aucun contrefort, cette haute chaîne couronnée de neige s'étire sur plusieurs dizaines de kilomètres le long de la frontière sud-ouest du parc, semblable à une ligne de tipis sur des tons gris bleuté. Les pentes sont riches en cascades, éboulis et glaciers dont les profondes crevasses luisent d'un éclat opalin. Ses douze pics (tétons) abrupts, s'élevant à plus de 4 000 mètres, surplombent une vallée où coule la Snake River. Ce sanctuaire inviolable, où vivent en paix les animaux sauvages et de nombreuses espèces d'oiseaux, est parsemé de lacs à moraines et de lacs alpins, dont le plus grand, Jackson Lake, s'étend sur 10 300 hectares et compte 134 mètres de profondeur ! C'est un véritable paradis pour les photographes qui sauront profiter des différents points de vue sublimes, mais aussi pour les promeneurs, randonneurs et grimpeurs. La Teton Park Road, parallèle à la Highway-191, parcourt le parc du nord au sud. Plus de 300 kilomètres de sentiers serpentent entre montagne et rivière. Plusieurs voies d'accès invitent à l'escalade, mais chut !, regardez les castors qui s'affairent à leurs barrages !

Géologie

Les montagnes du Grand Teton contiennent parmi les roches les plus anciennes d'Amérique du Nord dont la principale est une roche métamorphique, vieille de plus de 2,7 milliards d'années (connue sous le nom de gneiss), résultat de sédiments de fonds marins mélangés à des débits volcaniques qui ont été profondément enfouis sous terre avant d'être expulsés par la collision de deux plaques tectoniques. La chaleur et la pression ont engendré alors la création d'une roche marquée par différentes formations minérales dissociées en couches, aux couleurs et textures différentes. Puis du magma fondu s'est faufilé dans les fissures du gneiss, il y a quelque 2,5 milliards d'années, et s'est cristallisé en se refroidissant pour donner du granite éruptif. C'est cette roche plus dure qui compose les plus hauts sommets de la chaîne. Enfin, la région s'est étendue du nord au sud, entraînant des fissures verticales dans la roche, et desquelles du magma basaltique a jailli formant des immenses digues sombres. Ces formations sont appelées les diabases et sont visibles notamment sur le versant est du MiddleTeton et sur le flanc sud-est du Grand Teton.

Histoire

D'après les archéologues, la première occupation humaine de la vallée remonterait à environ 11 000 ans. Pendant des milliers d'années, Jackson Hole a été utilisé comme un important carrefour pour le commerce, comme en témoignent certains itinéraires mis au jour. Ce sont des explorateurs français qui donnèrent le nom de " tétons " aux trois plus hauts sommets de cette chaîne. John Colter, qui en 1808 arriva dans le secteur à la recherche de peaux de castor, fut sans doute le premier homme blanc à pénétrer dans cette région autrefois inhospitalière où seuls les indiens Shoshone venaient, de temps à autre, chasser l'élan. Le terme " trou " (hole) a été inventé en 1820 par les trappeurs de fourrure pour décrire un plateau d'altitude entouré de montagnes. La vallée a été nommée Jackson par David E. Jackson, un trappeur célèbre pour avoir passé l'hiver le long de la rive du lac Jackson. Les négociants, les trappeurs et les éleveurs de bétail francophones précédèrent l'établissement, dans les années 1880, de fermiers qui comprirent rapidement que le pays était trop froid, trop peu fertile et trop élevé pour produire des récoltes satisfaisantes. Ces premiers colons permanents s'installèrent au nord de la ville de Jackson. Au cours de ces mêmes années, la région acquit une réputation nationale pour son gibier et ses poissons. Ce fut aussi le temps de la construction du chemin de fer.

Dans les premières années du XXe siècle, les résidents locaux commencèrent à craindre pour la faune (en particulier les élans) et pour les paysages de la vallée. En 1926, la région vit l'arrivée du milliardaire (et philanthrope !) John D. Rockefeller Junior qui, impressionné par la grandeur du paysage, acheta quelque 12 000 hectares de terre qu'il offrit ensuite au gouvernement américain afin d'en faire une réserve naturelle. C'est ainsi qu'en 1929 fut créé le Grand Teton National Park.

Climat

Le parc dont la hauteur varie entre 2 000 et 4 000 mètres d'altitude possède un climat de montagne qui enregistre de très fortes variations de température entre l'hiver et l'été. Les chutes de neige abondantes débutent dès le début de novembre. En hiver, les tempêtes sont courantes, les journées sont ensoleillées mais les nuits très froides avec une température moyenne maximale de -15 °C entre décembre et février. L'été, en revanche, compte de belles journées avec une température moyenne de 25 °C. Attention toutefois aux nuits qui restent fraîches et aux précipitations qui sont fréquentes à cette saison avec des orages régulièrement en fin d'après-midi. Le printemps et l'automne, enfin, alternent entre journées douces, nuits fraîches, pluie et neige.

Nature

Pour découvrir un parc resplendissant et multicolore, recouvert de prairies verdoyantes et tapissé de petites fleurs de montagne, rendez-vous en été. C'est toute la nature qui s'en donne à coeur joie, les oiseaux qui virevoltent dans les airs, les rongeurs qui gambadent dans les prés, les ruisseaux qui s'écoulent paisiblement et les cascades qui déversent toute leur puissance. L'hiver, en revanche, c'est un tout autre décor qui vous attend sur fond de nature endormie et ensevelie sous une épaisse couche de neige et de glace. Un spectacle plus dramatique mais tout autant photogénique.

Les lieux incontournables de GRAND TETON NATIONAL PARK

Photos de GRAND TETON NATIONAL PARK

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

ROCHEUSES AMÉRICAINES

Guide ROCHEUSES AMÉRICAINES

ROCHEUSES AMÉRICAINES 2018/2019

14.95 €
2018-03-28
408 pages
Ailleurs sur le web
Avis