Guide d'Italie : L'Italie en 20 mots-clés

<p>Un défilé à Milan.</p>

Un défilé à Milan.

Agriturismo

L'Italie a consacré énormément d'efforts ces dernières années à aider les agriculteurs dans une nouvelle activité : l'hôtellerie de ferme. Celle-ci permet de mettre en valeur et de préserver le patrimoine bâti et naturel, tout en diversifiant les activités et en favorisant des rencontres chaleureuses. Le pays recèle des fermes-auberges très agréables, calmes et possédant des vues sur des sites somptueux. Ces agritourismes ne doivent pas être confondus avec les country houses qui, elles, n'ont plus d'activité agricole.

Aperitivo

Tradition née au XVIIe siècle, le fameux aperitivo milanais, sorte de cocktail-buffet dînatoire (happy-hour à l'italienne) demeure un passe-temps apprécié par beaucoup d'Italiens... et de touristes ! Servi en fin d'après-midi et ce jusqu'au dîner, l'aperitivo consiste à boire différents apéritifs - un verre de prosecco (vin blanc légèrement pétillant), de Campari ou encore le célèbre spritz (à l'Apérol) né dans les grandes villes de Vénétie - accompagnés d'une large palette de hors-d'oeuvre typiques (le tout pour un prix modeste !). C'est un rendez-vous convivial à prolonger jusque tard dans la soirée !


Azzurri
L'équipe d'Italie de football a beaucoup fait parler d'elle avant la Coupe du Monde. " Les Azzurri ", en référence à la couleur bleue de leur maillot, ont échoué à se qualifier pour la Coupe du Monde 2018 à la suite de son élimination face à la Suède. Le site sofoot.com écrivait en 2017 : " De notre vivant, on ne pensait jamais vivre ça. Une Coupe du Monde sans l'Italie. Cela reviendrait à imaginer un restaurant sans menu, une voiture sans roues, une table sans pieds. Impossible. Impensable. Inimaginable ". Ce fut un choc pour le football international et pour l'Italie, un véritable drame lorsqu'elle perdit contre la Suède, empêchant l'équipe nationale italienne de se qualifier pour la Coupe du Monde 2018. Aujourd'hui le drame est passé, mais comment les Italiens l'ont-ils vécu ? Engagez la conversation sur ce sujet qui les passionne !

Caffè

Véritable institution, le café est en Italie, un art de vivre. Vous en trouverez de toutes les sortes  : ristretto (très serré), lungho (long, donc moins fort), freddo (froid) pour l'été, ou coretto (corrigé) c'est-à-dire parfumé de grappa ! Pour obtenir un café qui ressemblerait à ce que l'on trouve chez nous, il faudra demander un caffè all'americana ! Il faut savoir aussi que les Italiens le dégustent debout, au bar et rarement assis. On le déguste dès le matin au petit déjeuner avec, en guise d'accompagnement, un cornetto (croissant) délicatement parfumé à la fleur d'oranger. Dans les régions du Sud, et surtout en Sicile, la granità di caffè con panna est très répandue ! Il s'agit de glace pilée au café surmontée de chantilly... Un délice ! A consommer à toute heure, du matin au soir.

Calcio

Nom du championnat d'Italie de football, sport national et élément essentiel de la culture italienne. Le guico de calcio (jeu du coup de pied) est l'ancêtre du football qui apparaît pour la première fois en 1569 en Italie, alors qu'un jeu de balle similaire existe déjà sous le nom de "  soule  " en France ou foteh ball en Angleterre depuis le XIIe siècle.

 

Cappuccino e cornetto
Le petit-déjeuner à l'italienne, c'est un cappuccino accompagné d'un cornetto. Pour vivre votre matinée comme un vrai local, commencez par choisir un bar du quartier, commandez votre cappuccino avec votre croissant, choisissez votre croissant (nature ou à la crème), installez-vous à une table ou au bar. Rappelez-vous que c'est le seul moment de la journée où vous serez autorisé à demander un cappuccino sans que l'on se moque de vous. Passé midi, ça sera trop tard, à moins que vous soyez prêt à être étiqueté " touriste ".

 

Ferragosto
Ferragosto, c'est la version italienne de notre 15 août. Comme en France, ce jour-là est une fête religieuse qui correspond à l'Assomption de Marie. Il marque aussi de façon officieuse le début des vacances et est une occasion pour les Italiens de déserter les villes pour partir à la mer. N'essayez pas d'appeler les bureaux ou les entreprises au mois d'août, votre appel sonnera dans le vide. Les traditions de Ferragosto marquent aussi le moment des célébrations et des festivals.

Gelati (glaces)

Une composante capitale des chaudes journées d'été. Chaque ville, et presque chaque quartier dans les grandes agglomérations, possède une gelateria favorite, celle où les gens passent et se retrouvent pour déguster en bavardant un cornetto (le cornet) ou une coppetta (le petit pot). Vous choisissez votre taille et vous adaptez le nombre de parfums à la dimension. Dans la plupart des gelaterias, il faut d'abord passer à la caisse et payer avant d'aller chercher le fruit de son désir en présentant le ticket.

Mode

Depuis les années 1980, l'Italie est l'un des pôles d'attraction mondiaux pour la mode, au même titre que la France ou l'Angleterre. De la création haute couture au prêt-à-porter, la ville de Milan figure sans aucun doute comme capitale italienne de l'art vestimentaire, et les marques les plus prestigieuses de la haute couture nationale et internationale y sont représentées. La mode engendre aussi une activité industrielle colossale qui pour la cité lombarde pèse 20 milliards d'euros par an. En Italie, la "  tenue  " est importante, la priorité étant l'élégance. Ainsi, la plupart des habitants soignent leur look. Dans les milieux professionnels le costume sombre, la chemise bleue claire et la cravate assortie sont obligatoires. La chemise à manches courtes est interdite. Pour une tenue décontractée mieux vaut une chemise blanche portée avec un jean de marque et des mocassins dernière mode. En soirée, un "  total black  " sexy est préféré. Dernière chose  : n'oubliez pas vos lunettes de soleil, de préférence de marque Gucci !

Mozzarella

Célébrissime fromage italien, la mozzarella est utilisée dans nombre de spécialités. Naples et sa région en produisent une variété très réputée  : la mozzarella di bufala, faite avec du lait de bufflonne.

 

Negroni

Tout commence avec l'Americano, dont le Negroni est en réalité une variation. Les deux possèdent une base commune, il s'agit du Campari, d'où leur couleur rouge vif. Vous aurez sûrement entendu parler de Campari, une entreprise italienne fondée à Milan en 1860 qui produit " un amaro ", littéralement un " amer " de couleur rouge, parfumé avec de l'écorce d'orange et diverses herbes aromatiques. Les Campari demeurent une institution en Italie, une tombe de la famille se trouve au Cimitero Monumentale (Cimetière Monumental) de Milan, devenu une attraction touristique à part entière. " Inventé en 1919 par le Comte Negroni, qui demanda d'ajouter un trait de gin plutôt que de l'eau gazeuse dans son Americano en l'honneur de son dernier voyage à Londres, le cocktail a finalement été nommé d'après le Comte, qui l'adorait ", nous explique Campari sur son site. Il est très à la mode actuellement !

Pane et coperto

Dans la plupart des restaurants, il pane e il coperto (le pain et le couvert) sont facturés. Ne soyez donc pas étonné de payer le simple fait d'être assis. Cette pratique est valable même si vous ne prenez qu'une pizza. Pour autant rassurez-vous, le tarif excède rarement 2 €.

Pasta

La pasta, en Italie, est une affaire sérieuse. Ici les pâtes se cuisinent et se consomment dans les règles de l'art : le sel s'ajoute à l'eau juste avant qu'elle n'arrive à ébullition, les pâtes se cuisent al dente, et font partie du primo piatto, le premier plat : on en consomme une petite quantité, avant de passer à la viande ou au poisson. Question choix, vous découvrirez, dans les supermarchés italiens, de rayons entiers de pâtes, et ferez connaissance avec des types de pâtes jusque-là inconnues, comme les trenette, les garganelli, ou encore les conchiglie. C'est simple, chaque région a sa sorte de pâtes !

Policiers et carabinieri

On ne peut qu'être admiratif devant l'élégance des policiers italiens, qui arborent des tenues estivales à faire pâlir un amiral  : pantalon blanc, chemise blanche, le tout admirablement coupé, et casquette bleu marine. On ne sait si les lunettes de soleil, non uniformes, sont offertes par l'administration. Les carabinieri (gendarmes) ne sont pas en reste, magnifiques avec leurs bottes de cuir noir et leurs pantalons à bandes rouges. La classe à l'italienne dans toute sa splendeur !

Religion

L'Italie est un pays très pratiquant et Rome figure depuis des siècles comme le centre du monde catholique. Cela paraît normal, car le Vatican est le siège de la chrétienté et le pape est une icône mondiale de sainteté. Dans le pays, il n'y a pas que les personnes âgées qui respectent les principes religieux, bon nombre de jeunes ont pour habitude de se rendre régulièrement à la messe dominicale et de faire un signe de croix en passant aux abords d'une église ou d'une cathédrale. Plus au Sud, en Sicile notamment, le geste se renouvelle dès lors que l'on passe à proximité d'un cimetière ! La tradition religieuse se pare alors d'une pointe de superstition !

Sexy

Lorsqu'on se balade en Italie l'été, en ville comme au bord de la mer, les garçons et les filles aiment mettre en valeur leur physique, et, même si ce n'est pas le Brésil, il flotte dans l'air comme un évident parfum de séduction. Ainsi, les touristes restent parfois éberlués devant ce déferlement de bei ragazzi et de belle ragazze.

Sieste

Dans le Sud, et particulièrement en été, l'heure de la sieste est sacrée, et si les commerces peuvent couramment rester ouverts jusqu'à 13h ou 13h30, il n'est pas question d'ouvrir l'oeil et la porte avant 16h. Il y a donc des rituels qui s'imposent ! Et plus on descend vers le Sud, plus la pratique se répand... Alors, paresseux les Italiens ? Disons qu'il s'agit davantage d'une manière de vivre : la dolce vita, la vraie ! Mais une fois le repos terminé, place à l'animation ! Dès lors, la vie reprend peu à peu dans les rues, sur les places, sur les terrasses... et se prolonge jusqu'à tard le soir.

Tabac

Nous avons la carotte, à l'histoire singulière, en enseigne des débits de tabac. L'Italie possède également une curiosité en ce domaine  : vous noterez que l'enseigne officielle comporte toujours la mention "  sale e tabacchi  " puisqu'à l'origine, on vendait toujours dans les mêmes établissements le sel et le tabac.

Vésuve

Un des derniers volcans encore en activité en Europe. Le Vésuve, dominant la baie de Naples, sommeille depuis plus de soixante ans. Sa dernière éruption remonte à 1944.

Vespa

Qui dit Italie, dit scooter... dit Vespa. Dans les rues italiennes, ils sont partout ! Evidemment le mythe revient au film Vacances romaines en 1953 dans lequel Audrey Hepburn et Gregory Peck se promenaient dans la capitale sur leur Vespa. De même que Piaggio, leader incontesté des ventes de scooters et de motocyclettes, reprend le proverbe "  Chi va piano, va sano, va lontano...  ", en changeant un mot : "  Chi va Piaggio, va sano... ", de façon à détourner le slogan culte ! En Italie, et tout particulièrement à Rome, la Vespa reflète l'art de vivre à l'italienne, symbole de "  l'italian way of life  ", le retour aux années 1960, la modernité teintée de nostalgie qui ressurgit même dans un tube "  Dammi una Vespa e ti porto in vacanza  " ; "  Donne-moi une Vespa et je t'emmène en vacances ".

De couleur rouge, de préférence ! Allora, andiamo ?

Faire – Ne pas faire

Faire

Les Italiens sont des gens très ouverts. Même si parfois ils risquent de se montrer quelque peu méfiants ou moqueurs envers les Français (possible qu'ils vous rappellent leur victoire à la Coupe du monde par orgueil national !), vous n'aurez aucune difficulté à obtenir des informations et des indications routières (en Italie du Nord souvent en français), et même parfois à vous faire accompagner jusqu'à votre destination. Chaleureux et tactiles, ne soyez guère étonné de recevoir de leur part des gestes amicaux et fraternels !

Prendre l'aperitivo en début de soirée. C'est une vraie institution : cadres, ouvriers et étudiants confondus, tout le monde se retrouve à partir de 19h pour un apéro-happy hour, avec une boisson et de copieux buffets apéritifs. Presque tous les bars en proposent. C'est la meilleure façon de s'immerger à 100 % dans l'ambiance italienne.

De manière générale, il est préférable de visiter les villes italiennes à pied plutôt qu'en voiture, car la circulation et le stationnement y sont souvent difficiles. Sans compter que la circulation est parfois interdite ou limitée dans les centres historiques (à Rome par exemple). Reste la solution, pour ceux qui n'aiment pas marcher, de louer un scooter pour déambuler dans les étroites ruelles italiennes.

En parlant de style, les Italiens sont très pointilleux sur l'apparence et le look et sortent souvent très apprêtés. Portez au moins une chemise pour faire couleur locale et si vous voulez fréquenter la jeunesse citadine (style touriste à bannir !).

Ne pas faire

Critiquer les jeunes adultes de 30 ans vivant encore chez leurs parents. Malgré les stéréotypes autour de ce sujet, ce genre de situation n'est pas dû uniquement à un phénomène social, mais surtout à un problème économique de fond. S'il est vrai que les jeunes Italiens sont très attachés à leur mamma et au confort du foyer familial, les salaires moyens sont souvent trop bas pour permettre aux jeunes d'être indépendants rapidement. Loin d'arranger les choses, la crise économique accentue encore ce phénomène et la précarité des jeunes actifs.

Plaisanter sur leur amour du football, car c'est vraiment une affaire de coeur pour les Italiens !

Croire que la dolce vita à l'italienne est synonyme de farniente. A l'image de la sieste (très largement répandue dans le pays), il s'agit avant tout d'un art de vivre allant de l'amour de la nature à la bonne chère, du football au respect de la famille, de la religion à l'honneur. Bref, une certaine qualité de vie empreinte de douceur, mais qui n'a rien à voir avec le repos en continu... Au contraire, les Italiens vivent davantage dans le présent que nous, et apprécient chaque moment, chaque seconde... sans s'encombrer du passé ou se soucier du futur.

Adresses Futées d'Italie

Où ?
Quoi ?
Ailleurs sur le web
Avis