La Sicile c'est d'abord l'Etna, le plus haut volcan d'Europe, que l'on voit fumer et cracher depuis l'avion, le bateau ou le train. Depuis les toits en terrasse de la voluptueuse Catane aussi. La Sicile c'est surtout les Siciliens dont on apprécie l'hospitalité et cette manière spontanée qu'ils ont de vous accompagner pour vous montrer le chemin, de partager une recette et de palabrer avec vous même si votre maitrise de l'italien laisse à désirer. Et c'est aussi le bonheur de faire son marché de fruits, légumes, fromages, olives et charcuterie, et de passer à table, dans la rue près du marché aux poissons ou dans un grand restaurant. Ce n'est pas un secret, il se règle beaucoup de choses autour d'une table en Sicile ! Et puis il y a les perles et les merveilles, la vallées des Temples plus beaux que l'Acropole, la cathédrale et la ville de Palerme, la presqu'île de Syracuse, Toarmina la belle et très touristique, les vestiges archéologiques et les villages perchés. Prenez le temps tout de même de piquer une tête dans la grande bleue et de voguer jusqu'aux îles de l'île, les éoliennes bénies du dieu des vents. Mais ne plaisantez pas au sujet de la mafia sicilienne, vous ne saurez jamais si votre interlocuteur en est ou pas. Faites comme les locaux suivez une procession religieuse dans les rues de Palerme et louez une petite maison sur une plage du sud pour passer un week-end entre amis à trinquer et déguster avant d'enfiler une tenue élégante pour aller écouter un opéra sous les étoiles. Et n'oubliez pas votre guide touristique à consulter à de nombreuses occasions.

Les lieux incontournables de la Sicile

Quand partir en Sicile ?

La Sicile se visite aisément toute l'année, mais la haute saison se concentre en été, août étant le mois où les établissements affichent le taux de remplissage le plus élevé de l'année.  Essayez d'éviter le mois d'août où d'ailleurs règne la canicule (le sirocco souffle et le thermomètre grimpe jusqu'à 40°C) ! C'est le mois du tourisme balnéaire dans les grands complexes touristiques. On vous conseille de vous rendre en Sicile entre mai et septembre. Les périodes les plus agréables pour visiter la Sicile sont d'avril à juin (12/27°C) selon le moi et la région) et de septembre à octobre (21/27°C). En hiver (10/15°C), pas le moindre touriste japonais, américain ou français. En dehors du climat et de l'affluence touristique, les festivités locales peuvent vous orienter dans vos choix de dates de séjour. Les fêtes religieuses sont typiquement représentatives des traditions siciliennes, notamment la semaine sainte avec ses processions de grand effet dans toute la Sicile. A ne pas rater : les Misteri di Trapani, le vendredi saint. Les fêtes des saints patrons sont également l'occasion de processions et de feux d'artifice : Santa Rosalia à Palerme (14 juillet) et Sant'Agata à Catane (du 3 au 6 février, près d'un million de spectateurs) ne sont que deux exemples. Celles-ci sont incontournables, mais en Sicile chaque village a son saint patron et sa fête. N'oublions pas non plus les festivals culturels d'été. Attention, les vols low cost sont plus rares en hiver.

Comment partir en Sicile ? Nos conseils & astuces

La Sicile et les îles éoliennes sont au catalogue de nombreux voyagistes avec au programme Palerme, Catane, les îles, Taormina, Syracuse et la vallée des Temples. Ce n'est pas la formule la plus économique mais c'est certainement la plus efficace pour voir un maximum de sites en un minimum de temps !

Découvrez notre sélections d'agences de voyages pour cette destination

Cette destination européenne est tout à fait adaptée à un départ en solo, même si vous ne parlez pas italien. Vous pourrez facilement organiser sur place votre séjour au fur et à mesure de votre itinéraire et de vos envies. Louer une voiture, réserver un hôtel, choisir un B&B, trouver un restaurant toutes catégories confondues, visiter les sites intéressants, tout peut s'improviser au dernier moment.

L'île est desservie par des vols low cost pour Palerme ou Catane. Des ferrys relient la Calabre à Messine. Il existe des liaisons directes entre les ports de Sicile et ceux d'Italie. De Catane et Syracuse, on peut se rendre à Malte ou en Tunisie. Des ferrys relient Messine aux îles Éoliennes. Des bus confortables et climatisés sillonnent l'île et les grandes villes ont leur réseau urbain. Le train n'est pas cher et relie, notamment, Messine-Palerme et Messine-Syracuse et par de beaux paysages Catane à Messine, sans oublier la ligne circulaire de l'Etna partant de Catane.

Photos de la Sicile

Découvrir la Sicile

Les plus de la Sicile

Temple d'Héraclès.
Temple d'Héraclès.
Une île pour mille et un voyages

Vingt fois plus petite que la France, la Sicile offre de nombreuses clés pour un voyage de rêve : la vie contemporaine et festive des grandes villes, la séduction de villages de pêcheurs aux traditions préservées, un patrimoine architectural d'une rare richesse et d'une grande diversité hérité des Grecs, des Romains, des Normands, des Arabes ou des Espagnols, sans oublier l'omniprésence de la mer et du vent, le soleil brûlant les terres arides, des forêts luxuriantes et, en toile de fond, les volcans en dormance relative... Que vous soyez féru d'histoire, adepte du farniente, sportif aventureux, social ou en quête de solitude mystique, adepte de vieilles pierres ou de vie rurale à l'ancienne, voire de processions religieuses, la Sicile a les cartes en main.

Des volcans parmi les plus actifs du monde

On peut aussi voyager en Sicile pour découvrir le phénomène fascinant du volcanisme. Certains termes génériques viennent de Sicile, notamment " de Vulcano " et " de Stromboli " (dans les îles Eoliennes). Les éruptions stromboliennes consistent en une éruption sonore et explosive comme une gerbe de feu ! Partir en fin d'après-midi voir le cratère du Stromboli en éruption by night est une aventure unique. Le retour se fera dans la nuit noire et très tard : vous découvrirez pourquoi... Il faut de bonnes chaussures de marche et un peu d'entraînement pour gravir les 600 m de dénivelé. Les éruptions de type vulcanien comme... Vulcano (une autre des îles Eoliennes) sont un magma très visqueux et donc sous pression qui provoque des émanations de gaz (soufre) et de jets de pierre. Ce sont des volcans dangereux. Enfin, l'Etna, l'un des volcans les plus actifs au monde, surveillé en permanence par des sondes qui observent les mouvements sismiques. Le sommet comporte cinq grands cratères qui crachent du soufre, des gaz et des pierres. La lave s'écoule sur les flancs du volcan, car le sommet est trop haut (3 500 m) pour être atteint. Un 4x4 vous conduit jusqu'à 2 800 m, vous n'aurez plus que 400 m de dénivelé à monter jusqu'aux cratères. Mais déjà de Catane même vous pouvez observer régulièrement de spectaculaires éruptions.

Sicile, mosaïque méditerranéenne

Mosaïque par excellence, elle fut pétrie pendant des siècles par les cultures, les forces naturelles, les peuples et les climats les plus divers. Elle est aujourd'hui, en Europe, l'un des derniers îlots préservés du vieux continent, non seulement par ses monuments mais surtout par son mode de vie profondément authentique.

En même temps, son passé et son caractère insulaire la rendent si différente et lointaine de la péninsule : on y respire déjà un parfum d'Afrique, d'Orient des Mille et Une Nuits. Mais, dans la plupart des lieux, elle est bien l'Europe !

Un sens inné de l'accueil

La réputation de gentillesse, d'hospitalité et de convivialité des Siciliens n'est pas usurpée. Fiers de leur île, ils ont à coeur de vous la faire découvrir sous son meilleur aspect. Demandez votre chemin et il n'est pas rare que l'on vous accompagne jusqu'à votre destination. Attentionnés et directs, les Siciliens feront tout pour que votre séjour soit une réussite et pour que vous vous sentiez " comme à la maison ". Bien entendu comme partout, il y a des gens moins ouverts et sympathiques que d'autres ! Et osez quelques mots en italien, tout le monde appréciera.

Sacs à dos ou hôtels de luxe

La Sicile est aussi bien une destination pour les backpackers que pour ceux qui voyagent avec un budget de nabab. On y trouve en effet les solutions les plus économiques du pays, pour les étudiants désargentés en " quête initiatique ", avec de nombreux campings et autres logements chez l'habitant bon marché, ainsi que des panineria à chaque coin de rue.

A l'inverse, il est possible de séjourner dans les hôtels les plus luxueux d'Italie et de profiter des meilleures tables d'Europe.

Une autre notion du temps

En Sicile on sait prendre le temps et on le prend. Le temps de vivre, de palabrer, de faire la sieste, de faire la fête. Moyennant quoi, même en ville, on court moins que sur le continent. Moins de stress, plus de sourire, plus de temps pour vous accueillir, vous informer, partager un moment avec vous... Bonne nouvelle : c'est contagieux !

Reportages & actualités de la Sicile

Ailleurs sur le web
Avis