A cheval sur le Piémont, la Lombardie et le Tessin, le lac Majeur séduit les voyageurs par la douceur de son climat, par l'exubérance de sa flore et par l'enchantement romantique de son petit archipel. Avec une superficie de 212 km2, il est le deuxième lac italien par extension après le lac de Garde. Ses côtes se développent sur environ 170 km et sa profondeur moyenne est de 175 m. La visite reste donc tout aussi agréable en voiture que par les transports en commun (bus et train) ainsi que par bateau, ce dernier permettant de saisir quelques points de vue d'exception sur les côtes. Région aux deux âmes, le lac Majeur se partage entre l'attrait indéniable de sa rive piémontaise occidentale et celui plus discret de sa côte lombarde à l'est.

Ses berges furent le berceau de la civilisation préhistorique de Golasecca. Habitée par les Romains et proie des invasions barbares, la région resta soumise à plusieurs familles seigneuriales jusqu'en 1439, au moment où elle devint le fief des Borromée, qui en restèrent propriétaires jusqu'en 1713. Sous l'emprise des Autrichiens, ce n'est qu'en 1743 que la rive occidentale rejoignit le royaume des Savoie. Elle suivra alors le sort de reste du Royaume d'Italie.

C'est vers la fin du XIXe siècle que le lac Majeur fut consacré en tant que lieu de villégiature internationale, entraînant la construction d'hôtels de grand luxe et de villas superbes. Le climat et la flore méditerranéens donnent aux multiples jardins un air proprement exotique. Jardins, villas et autres palais constituent d'ailleurs l'attrait essentiel des paisibles villages qui jalonnent les rives. Stresa en particulier offre une vue imprenable sur les îles Borromées, écrins de verdure abritant le somptueux palais Borromée. Il ne faut pas oublier les sports aquatiques, la montagne et ses randonnées, ainsi que les achats auxquels invitent les belles boutiques.

Enfin en un tour de bateau on rejoint la Suisse italienne : changement de décor mais pas de cadre. A Locarno, fondues au fromage, un peu d'art et de culture, de belles balades et le festival de cinéma au mois d'août sont au programme. Mais attention : en francs suisses cette fois !

Transports

Voiture : De Milan pour rejoindre la rive piémontaise en voiture autoroute A8-A26, sortie pour Castelletto Ticino (pour Arona) Stresa, Baveno et Gravellona Toce (pour Verbania Pallanza). Pour la rive lombarde, autoroute A8 direction Varese, sortie Azzate Buguggiate, poursuivre sur la SP1 jusqu'à Laveno.

Train. Arona, Stresa, Baveno et Verbania sont desservies par la ligne Milan-Domodossola, au départ de la gare centrale (www.trenitalia.it). Pour rejoindre Laveno et la rive orientale, train depuis la gare Cadorna, via les lignes des Ferrovie Nord Milano (www.trenord.it).

Bateau. Le bateau reste le moyen le plus simple et le plus pittoresque pour rejoindre les localités du lac. D'avril à septembre, liaisons régulières tous les jours pour toutes les principales localités et les îles Borromées. Ferry pour les véhicules entre Laveno et Verbania Intra, environ 8 € pour voiture avec passager (www.navlaghi.it).

Bus. Quelques lignes de bus relient entre elles les communes piémontaises (ligne Verbania-Stresa-Arona par www.comazzibus.com) ; cependant le train reste plus rapide et ses courses plus fréquentes. Le bus peut être une bonne solution pour rejoindre le lac d'Orta depuis Verbania (ligne Stresa - Gignese-Orta par www.safduemila.com). La navette Alibus relie l'aéroport de Milan Malpensa à Verbania-Stresa-Arona, uniquement sur réservation 24h à l'avance, tel. +39 0323 552 172, alibus@safduemila.com.

Les lieux incontournables du LAC MAJEUR

Organiser son voyage au LAC MAJEUR

Photos du LAC MAJEUR

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LACS ITALIENS

Guide LACS ITALIENS

LACS ITALIENS 2018/2019

12.95 €
2018-07-13
288 pages
Ailleurs sur le web
xiti
Avis