Aujourd'hui encore, Vérone est une des villes italiennes les plus visitées avec 2,89 millions de visiteurs en 2016. Située stratégiquement entre Milan et Venise, et sur la route de l'Europe centrale, via le col du Brenner, elle s'étend sur les rives de l'Adige, au pied des monts Lessini.

Histoire. Ses origines remontent à la préhistoire. En 89 av. J.-C., Vérone était une ville romaine. Le chef barbare Odoacre en fit une forteresse militaire au Ve siècle, avant d'être vaincu par Théodoric en 489. Rattachée à l'Empire germanique en 952, elle devint une ville libre en 1107. Elle atteignit son apogée politique et artistique au XIVe siècle, sous la tutelle des Gibelins et des Scaligeri dont la longue domination, commencée en 1263, perdura pendant 127 ans. Cette famille de condottieri (chefs militaires), dont la particularité était de porter des noms originaux comme Mastino (chien de garde) et Cangrande (grand chien), sut transformer sa cour en un haut lieu de la culture, accueillant notamment Dante Alighieri de 1301 à 1304 (le poète dédia le dernier livre de sa Divine Comédie, " Le Paradis ", à Cangrande Ier). Annexée par les Visconti de Milan en 1387, Vérone fut intégrée à la république de Venise de 1405 à 1797, date à laquelle la ville fut occupée par les armées françaises dirigées par Napoléon. Cédée à l'Autriche par Bonaparte, elle fut rattachée au royaume d'Italie en 1866. Ses monuments romains du Ier siècle av. J.-C. sont remarquables : l'Arena (l'un des plus importants temples de l'opéra lyrique à ciel ouvert en Italie), le théâtre romain, un arc et deux portes d'époque. La ville compte aussi des monuments du Moyen Age : ses fameuses églises romanes et ses édifices gothiques. De belles places comme Piazza dei Signori, Piazza delle Erbe, la plus pittoresque, et Piazza Brà, large comme le Liston, la promenade qui côtoie les arènes, catalysent la sociabilité urbaine de Vérone.

La ville aujourd'hui. Grâce à sa position commerciale importante, entre le nord et le sud de l'Italie et entre l'est et l'ouest de l'Europe, son économie est dynamique et les revenus par habitant sont parmi les plus élevés d'Italie. Mais Vérone est également la ville romantique par excellence, où des millions d'amoureux se rendent tous les ans pour admirer le balcon de la maison de Juliette, lieu symbolique dont les murs sont couverts de déclarations d'amour. Pour les coeurs libres, amateurs d'architecture et de peinture, la ville offre des occasions intéressantes de visite : la basilique romane San Zeno Maggiore avec sa célèbre porte de bronze, décorée de scènes de la vie de Zénon, premier évêque de Vérone, et son triptyque de Mantegna ; l'église gothique Sant'Anastasia, la plus grande de la ville ; le Castelvecchio, imposante construction crénelée, tout en brique, aujourd'hui Musée municipal.

Les lieux incontournables de VERONE

Organiser son voyage à VERONE

Photos de VERONE

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

9.90 €
2019-03-13
408 pages
Ailleurs sur le web
Avis