Le visiteur qui descend pour la première fois sur les berges du lac de Côme (Lario est son deuxième nom en italien) ne peut éviter d'être saisi par le même émerveillement dont témoigna Stendhal encore jeune officier. Evocateur, romantique, riche autant de beautés naturelles que culturelles, ce coin de paradis bénéficie d'un climat mitigé au pied des Alpes. La route qui longe la berge occidentale (Strada Regina) suit le même tracé transalpin marqué par les Romains. Région florissante au Moyen Age, c'est au XVIIe et XVIIIe siècle qu'elle acquit sa réputation internationale de lieu de villégiature, avec la construction de somptueuses villas. Avec sa forme en " Y " renversé, le lac de Côme est le troisième lac d'Italie en surface, mais c'est aussi le plus profond. C'est un lac glaciaire, qui reçoit l'Adda au nord à la sortie de la vallée de la Valteline. Le fleuve ressort du lac à Lecco, à l'extrémité sud-est. Les montagnes boisées qui entourent le lac de toutes parts tombent à pic dans l'eau, ce qui ne laisse que peu de place pour les plages. La route et les petites bourgades se sont donc accrochées sur les berges de façon parfois acrobatique. L'activité locale essentielle n'est pas la baignade, déconseillée, mais plutôt la voile et le windsurf qui exploitent les vents impétueux du matin et du soir. Le ski nautique et les courses de hors-bord sont aussi très pratiqués. La branche occidentale du lac présente des berges sinueuses avec des golfes et des sortes de calanques abritant de belles villas, de pittoresques localités historiques et des bourgs un peu plus importants. Toutes ces localités ont en commun des venelles en pente rapide et des petits ports où il n'est pas rare de voir une lucia, barque typique surmontée d'un toit en bois tressé. La rive orientale est plus uniformément verticale ; ici s'élève la petite péninsule de Piona, où subsiste l'abbaye cistercienne de Santa Maria. Entre les deux branches du lac se trouve la presqu'île de Bellagio, d'accès quelque peu difficile à cause de la route très étroite qui longe la côte. Néanmoins il s'agit de l'une des localités les plus chics du lac et certainement incontournables, où vous aurez peut-être l'occasion de croiser quelques stars d'Hollywood.

 

Transports

Voiture. Autoroute A9 (Autostrada dei Laghi). Pour la ville de Côme, sortie "Como Centro" ou Monte Olimpino. Pour poursuivre le long de rive occidentale, sortie "Lago di Como" et longer la côte sur la SS340. Pour Lecco et les localités de la côte est, suivre la SS36 qui relie également Milan.

Train. Côme, Lecco et la rive est sont les seuls à être desservis par le train. Pour rejoindre la gare Como San Giovanni (au nord), ligne Milan-Côme-Chiasso au départ de la gare centrale à Milan (✆ 89 20 21 - www.trenitalia.it). Au départ de Milano Cadorna (✆ 800 500 005 - www.trenord.it), train toutes les 30 min qui dessert toutes les gares entre Côme et Milan, arrivée gare Como Lago (face au lac), la plus proche du centre-ville.

Bateau. Navigazione Lago di Como (✆ 800 551 801 / +39 031 57 92 11 - www.navigazionelaghi.it). Correspondances entre toutes les villes du lac, plus fréquentes en haute saison (avril-octobre). Possibilité de traverser le lac en véhicule et deux-roues entre Menaggio et Varenna, Bellagio et Cadenabbia.

Bus. Lignes de bus régulières pour rejoindre les localités des deux rives au départ de Côme, Piazza Matteotti. Quelques lignes : C10 dessert toutes les villes entre Côme et Colico ; C30 Côme-Bellagio ; C12 Menaggio-Lugano. Tickets entre 1,30 et 5,80 € selon la distance, en vente au kiosque Piazza Matteotti (✆ +39 031 247 311 - www.asfautolinee.it).

Les lieux incontournables du LAC DE CÔME

Organiser son voyage au LAC DE CÔME

Photos du LAC DE CÔME

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

LACS ITALIENS

Guide LACS ITALIENS

LACS ITALIENS 2018/2019

12.95 €
2018-07-13
288 pages
Ailleurs sur le web
Avis