Située à 580 mètres d'altitude, au confluent entre la Doire et le torrent Buthier, Aoste, capitale historique, économique et culturelle de la vallée homonyme, s'étend dans une vaste cuvette naturelle sous la protection du mont Emilius (3 559 m). Sa position géographique n'est pas le fruit du hasard : la cité est située à l'emplacement exact du carrefour entre les voies qui montaient, d'un côté à l'Alpis Graja (Petit-Saint-Bernard), et de l'autre au Summus Poenninus (Grand-Saint-Bernard). Pendant longtemps, elle a été la clé incontournable du commerce à travers les Alpes. La ville a été fondée en 25 av. J.-C. par les Romains, sur une préexistante installation celte, et porte le nom du premier grand empereur, Auguste. Ce dernier voulut implanter une colonie dans le territoire des redoutables Salasses qu'il venait de vaincre et de soumettre ; il choisit le nom d'Augusta Praetoria. De l'époque romaine, Aoste conserve encore l'essentiel de sa structure urbanistique : le centre-ville, avec ses rues orthogonales, reprend presque parfaitement le plan de l'ancien castrum d'il y a 2 000 ans, avec le decumanus maximus et le cardo maximus (les axes principaux de la cité, orientés est-ouest et nord-sud) qui se rencontrent dans l'actuelle place Chanoux. La ville possède tellement de ruines anciennes qu'elle a été souvent surnommée la " Rome des Alpes ". Mais l'histoire d'Aoste ne se limite pas à cette époque. Précocement évangélisée (comme le démontre la basilique paléochrétienne Saint-Laurent), la cité a subi les invasions de plusieurs peuples barbares (Goths, Burgondes, Lombards, Francs) avant de tomber sous la domination du Royaume de Bourgogne puis du Comté de Savoie dès sa fondation. L'héritage médiéval de la ville est tout autant riche : au Xe siècle, sous l'impulsion de l'évêque Anselme (à ne pas confondre avec saint Anselme, évêque de Cantorbéry lui aussi aostois mais né au cours du XIe siècle), furent édifiées la cathédrale Notre-Dame, qui contient un cycle de fresques dans le sous-toit, ainsi que la remarquable collégiale Saint-Ours. Après des longs siècles de déclin, consécutifs au déplacement de l'axe commercial principal du Duché de Savoie vers le mont Cenis, et ensuite à l'incorporation de la ville dans le tout nouveau Royaume d'Italie au XIXe siècle, Aoste a retrouvé depuis 1948 son rôle de capitale régionale, renforcé par le statut d'autonomie dont jouit le territoire. Aujourd'hui, Aoste est une petite ville de 35 000 habitants, originaires de toutes les régions d'Italie, très vivante et commerçante. Les rues De Tillier, Saint-Anselme, Porte prétorienne et la place Émile Chanoux sont bondées de monde jusque tard dans la soirée. L'accès direct à la station de ski de Pila, au moyen d'une télécabine partant non loin de la vieille ville, en fait également un lieu de villégiature dans la période hivernale.

Les lieux incontournables d'AOSTE

Organiser son voyage à AOSTE

Transports
  • Vol pas cher
  • Location voiture
  • Réservez un train
Hébergements
  • Trouver un hôtel
  • Location Airbnb
  • Location de vacances
Séjours
  • Voyage sur mesure
  • Réservez une croisière
  • Week-ends en France
Services / Sur place
  • Réservez une table
  • Activités & visites
  • Expériences & Boxs

Photos d'AOSTE

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

15.95 €
2019-02-27
960 pages
Avis
Jeu concours

Les jeux concours du moment

Remportez un week-end de prestige pour 2 personnes au Château de la Dauphine !

Une escapade romantique en Gironde, au Château de la Dauphine .