GRANDE BRETAGNE - guide touristique du Petit Futé

Welcome to Great Britain !

Fascinante Grande-Bretagne, cette île si proche, à seulement une trentaine de kilomètres des côtes françaises, si éloignée de nos coutumes, et qui n'en finit jamais de nous surprendre. Sitôt débarqué de l'avion ou à peine sorti du tunnel, on est plongé dans un monde parallèle où tout semble inversé. On roule à gauche, les kilomètres se sont transformés en miles et, déjà, il nous faut retarder notre montre d'une heure. Ses différences, la Grande-Bretagne les cultive jalousement, fière de ses traditions, de sa monnaie et par-dessus tout de sa monarchie. Si l'Angleterre est la plus grande région de Grande-Bretagne et abrite un très grand nombre de sites classés au patrimoine de l'UNESCO, l'Ecosse et le Pays de Galles ne sont pas en reste. Les paysages sont d'une extrême diversité. Du sud du Kent, le jardin de l'Angleterre, au nord des îles Orcardes, balayées par des vents glacials en Ecosse, des Cornouailles au Peak District, du mont Snowdon, la plus haute montagne du Pays de Galles, aux landes du Yorkshire, vous parcourrez des sites merveilleux, bucoliques souvent. La Grande-Bretagne est semée de petits villages figés dans le temps, de châteaux et de manoirs impressionnants, d'édifices religieux, de lieux de mémoire ou de légendes comme la forêt de Sherwood, de monuments historiques comme Stonehenge. La Grande-Bretagne, qui a bien failli se désunir le 18 septembre 2014 lors du référendum sur l'indépendance proposé à l'Ecosse, est une région dynamique, en pleine renaissance économique. Elle abrite plusieurs villes vibrantes comme Bristol, Brighton, Birmingham, Manchester, Liverpool, Glasgow, Edimbourg, avec une vie culturelle intense, une gastronomie en plein renouveau, une vie nocturne animée... Summum de cette agitation  : Londres, mégapole cosmopolite de 12 millions d'âmes, qui lors des deux dernières années a ravi la première place à Paris comme ville la plus visitée au monde. Capitale du shopping, des comédies musicales, du football, de l'excentricité, Londres vaut à elle seule le déplacement. Mais le grand avantage de la Grande-Bretagne, vous vous en rendrez vite compte, réside dans ses contrastes. Les distances sont relativement courtes et les moyens de transport très bons. Après quelques jours dans la capitale britannique, partez découvrir la campagne anglaise, allez randonner sur les côtes du pays de Galles ou dans les Highlands en Ecosse. Il y a, paraît-il, un petit quelque chose pour chacun en Grande-Bretagne. A vous de trouver le vôtre !


L'équipe de rédaction

GRANDE BRETAGNE : les adresses futées

GRANDE BRETAGNE : Idées de séjour

Le nord de l’Angleterre en une semaine

Jour 1  : Manchester. C'est la "  capitale du Nord  " et la ville anglaise la plus dynamique après Londres. Commencez par vous rendre dans le Northern Quarter, pour une flânerie dans les boutiques, les petites galeries... Puis mangez un morceau dans l'un des nombreux tea-rooms ou coffee-shops du quartier. Visitez ses galeries d'art qui abritent des expos temporaires de photo ou de design. Ensuite, prenez le tram à Piccadilly Square, juste à côté, direction G-Mex pour descendre au MoSI, ancienne gare de chemin de fer transformée en un passionnant musée sur la ville. En période estivale, rejoignez ensuite les rives du canal et offrez-vous une bière à la terrasse de bars qui la jouxtent. En soirée, optez pour un restaurant du Northern Quarter et un bar pour un dernier verre, avant de prendre un taxi direction Rusholme, dans le quartier indien, pour un bon curry.

Jour 2  : Liverpool. Dirigez-vous vers Liverpool, à une trentaine de minutes de Manchester, et allez directement sur Albert Dock où l'on trouve de quoi se restaurer avant de visiter les trois incontournables musées  : Beatles Museum, Maritime Museum et Tate. Passez ensuite la soirée dans les bars animés du Cavern Quarter où l'on boit et l'on danse, sur les traces des Beatles.

Jour 3  : York. Mettre le cap sur York où vous commencez par visiter la Minster (cathédrale), avant de rejoindre le quartier de Stonegate et ses adorables ruelles où se concentrent commerces, restaurants et bars de nuit.

Jour 4 : Allez prendre votre petit déjeuner du côté des Shambles, dans les bars autour du marché qui se tient jusqu'en fin de matinée avant de visiter le Yorkshire Museum et les jardins. Ensuite cap sur le Coppergate, quartier où se concentrent la plupart des autres musées historiques  : York Castle Museum, Fairfax House et Yorvik Centre. Si le temps manque pour une visite des trois, nous conseillons les deux premiers.

Jour 5 : Lake District, Coniston. De York, cap sur Lake District et le village d'Ambleside. Déjeunez au Lucy's on a Plate, puis direction le village de Coniston pour une visite du musée et de Brantwood, la maison de John Ruskin à laquelle on accède en traversant le lac, lors d'une délicieuse croisière. En soirée, goûtez à l'ambiance locale d'Ambleside en buvant un verre au bar à vin Lucy 4, ou bien au Zefirelli's où des concerts gratuits, d'excellente qualité, ont lieu tous les samedis soir.

Jour 6  : Grasmere. Commencez par faire un tour à l'Ambleside Museum avant de rejoindre Grasmere, pour visiter Dove Cottage où vécut le poète Wordsworth, puis le musée consacré aux Lake Poets. Rejoignez ensuite le centre du village et jetez un coup d'oeil sur la charmante Oswald Church où se trouve une plaque à la mémoire du poète, enterré avec sa famille dans le cimetière verdoyant qui la jouxte. Juste à côté, ne manquez pas de passer par la boutique de Sarah Nelson, célébrité locale, pour goûter son gingerbread. Ensuite, rejoignez les rives du lac de Grasmere, où vous ferez une halte au salon de thé-embarcadère, pour un petit tour en barque, ou marchez tranquillement le long des rives. De retour à Ambleside, allez boire un verre ou dînez au Druncken Duck Inn, un pub incroyable, au milieu de la nature, qui brasse sa propre bière et surplombe le lac de Windermere.

Jour 7 : Bowness on Windermere. Passez la matinée à Bowness on Windermere pour y visiter The World of Beatrix Potter, charmant musée consacré à son univers enfantin. Cette maison sur les hauteurs du lac de Windermere, conçue par M.H. Baillie Scott, est l'un des exemples les plus raffinés du mouvement Arts and Crafts, courant britannique de design et d'architecture. Retour à Manchester.

Le sud de l’Angleterre en une semaine

Jours 1 et 2. Londres  : consacrez votre première journée au côté royal et politique. Les principaux monuments étant dans un même périmètre, vous visiterez à pied  : Houses of Parliament (Big Ben), l'abbaye de Westminster, Trafalgar Square (visite en pointillé de la National Gallery, histoire de voir les principaux tableaux) et l'incontournable Buckingham Palace. Le soir, rendez-vous à Picadilly Circus - illuminé de tous ses feux - et profitez des rues animées de Soho pour vous trouver un restaurant et bien sûr un pub  !

Le lendemain, c'est la ville d'origine qui occupera vos pensées, la City (là où les Romains il y a 2 000 ans se sont installés) et les monuments majeurs au rang desquels vous ne pouvez pas manquer Tower Bridge et la cathédrale Saint-Paul. Si vous avez le temps, faites un tour au musée de Londres pour mieux cerner l'histoire de la ville ou, si votre porte-monnaie vous démange, gagnez Oxford Street pour faire quelques emplettes dans la ville (officielle) du shopping.

Jour 3. Oxford  : ville d'étudiants, de chercheurs et de loufoques "  so british  ", Oxford est la plus ancienne ville universitaire de Grande-Bretagne. Si les collèges quadrillent toute la ville, attardez-vous seulement dans les plus beaux  : Christ Church, The Queen's College, Meron et Magadlen. Ne pas manquer non plus l'un des monuments phares de la ville  : le Ashmolean Museum, qui recèle une impressionnante collection archéologique. Survolez également 800 ans d'histoire, en parcourant The Oxford Story Museum, musée de cire où bruits, images et odeurs se mélangent dans une mise en scène ludique.

Jour 4. Winchester  : ancienne capitale du Wessex, Winchester mérite qu'on s'y arrête. Son centre historique qui gravite autour de la cathédrale étant relativement petit, vous pouvez y circuler à pied. En priorité, jetez un oeil (voire même deux) à la cathédrale vieille de 900 ans qui abrite la tombe de la célèbre romancière Jane Austen. Continuez vers Winchester College, la plus ancienne école d'Angleterre, avant de regagner le centre par High Street, une rue bordée de bâtiments splendides  : Grand Hall, Buttercross et le Victorian Guilghall. En fin de journée, pourquoi ne savoureriez-vous pas une bière au Royal Oak, le pub le plus ancien de la ville, situé lui aussi sur High Street.

Jour 5. Salisbury et Stonehenge  : Salisbury, ville médiévale aux nombreuses ruelles, voies piétonnes et colombages, est connue pour sa cathédrale gothique "  early English  " à la vue imprenable. Même si ce monument est une pure merveille, sa visite ne doit pas vous dispenser d'explorer le reste de la ville. Vous y verrez notamment des trésors architecturaux comme The Guildhall construit en 1795 ou l'église Saint-Edmund (XIIIe siècle).

Poursuivez votre route jusqu'à Stonehenge, un site préhistorique tout simplement fascinant. Cet ensemble de mégalithes, entouré d'un fossé, semble établir une connexion avec les astres et ce depuis 5 000 ans. L'énigme de ce lieu n'est toujours pas élucidée et l'origine de ses pierres bleues gigantesques - elles ont été ramenées du pays de Galles - brouille de plus belle les pistes. Ici, le mystère plane  ; fermez les yeux et vous entendrez la voix des druides.

Jour 6. Brighton  : c'est à Brighton que les premiers Anglais se sont baignés, aussi quoi de plus naturel que cette ville soit devenue la première station balnéaire du pays. Pontons (piers), promenade bordée de bâtiments géorgiens, espaces verdoyants, Brighton est élégante à l'image de son pavillon royal construit sous George IV dans un style purement oriental.

Jour 7 : Retour vers Dover ou Londres.

L’Angleterre en deux à trois semaines

Jours 1 à 7  : Vous pourrez reproduire l'itinéraire du sud en une semaine. Nous vous conseillons cependant de vous rendre à Oxford plus tard, lorsque vous vous dirigerez vers le nord. Passez également un peu plus de temps à Londres pour apprécier toute la diversité de la capitale britannique. Dirigez-vous ensuite vers l'ouest.

Jour 8. Bath  : déambuler dans les rues de cette charmante petite ville et admirer les chefs-d'oeuvre d'architecture de style Régence. Tenter un spa.

Jour 9. Wells  : une très belle ville médiévale qui se trouve en outre dans l'une des plus belles régions rurales de Grande-Bretagne, le Somerset.

Jour 10  : Faire un crochet par le Devon, paradis des amoureux de la nature. Egalement quelques stations balnéaires agréables pour une journée de détente plage et "  fish and chips  ".

Jour 11  : Se diriger ensuite vers Oxford à travers les Costwolds.

Jour 12  : Stratford-upon-Avon, le village natal de Shakespeare et ses théâtres.

Jours 13 et 14 : Manchester ou Liverpool  : les deux rivales du Nord.

Jours 15 et 16 : Lake District et le mur d'Hadrien. Un paradis pour les randonneurs, avec des paysages magnifiques et variés, où les étendues vertes et les montagnes entourent les lacs et les petits villages.

Jour 17  : York. Magnifique cité médiévale extrêmement bien conservée.

Jour 18  : Cambridge et ses collèges historiques. Retour sur Londres.

Si vous disposez d'un peu plus de temps, faites un crochet par le pays de Galles, l'Ecosse ou encore les Cornouailles. Ou prenez le temps de vous attarder dans un endroit qui vous a séduit  ! C'est le meilleur moyen d'apprécier la campagne anglaise et ses habitants.

Le pays de Galles en deux semaines

Jours 1, 2 et 3. Cardiff et ses environs. Prendre une journée pour flâner dans la capitale, découvrir le château, le musée et Cardiff Bay. Le lendemain, rendez-vous au château de Caerphilly, facilement accessible depuis Cardiff. Il a traversé les grandes étapes de l'histoire galloise  : la conquête par les Romains, les foudres de Llywelyn le Grand, la guerre civile... L'après-midi, se rendre au château Coch, fruit d'une fantaisie d'un riche seigneur. A la fin des années 1870, il convertit ce château en ruine en une excentrique demeure. Le troisième jour, découvrir l'histoire des Celtes et leur façon de vivre, de façon très ludique, à St Fagans. Pour l'histoire plus récente du pays de Galles, le musée Big Pit à Blaenafon vous fera voir les dures conditions de travail dans les mines, dans lesquelles vous aurez la possibilité de descendre en petite carriole.

Jour 4. Hay on Wye. Capitale mondiale du livre d'occasion, Hay est surréaliste. Les jardins du château abritent des étagères de livres que l'on peut acheter à toute heure du jour et de la nuit. Le village, très pittoresque, est aussi une bonne base pour partir en randonnées.

Jour 5. Brecon. Capitale du parc naturel des Brecon Beacons, c'est aussi un excellent point de départ pour une randonnée. On peut choisir de visiter la magnifique cathédrale, de se promener le long des canaux ou de jeter un oeil au musée de l'Armée et y découvrir les événements tragiques de la bataille des Gallois contre les Zoulous pendant la guerre des Boers.

Jour 6. Swansea. Héritière d'un riche passé industriel mais également de la poésie du très célèbre poète Dylan Thomas, Swansea ne laisse jamais indifférent. Son allure de grand port décrépit en voie de restructuration a un charme fou pour certains, un aspect plutôt lugubre pour d'autres. Mais tous s'accorderont sur l'intérêt du Centre d'égyptologie et du nouveau musée maritime.

Jour 7. Péninsule de Gower. Classée par les autorités Zone de beauté naturelle à préserver, Gower recèle de petites plages et de grandes baies, toutes imprégnées de légendes.

Cette presqu'île a longtemps attiré des faussaires qui allumaient de grands feux pour faire croire aux navires qu'ils pouvaient amerrir en toute sécurité. Alors ils échouaient sur les falaises et se faisaient dépouiller de leurs trésors.

Jour 8. Saint David's, Solva et le chemin côtier. Construite avec des pierres légèrement bleutées, la cathédrale de Saint David's est sans doute la plus imposante du pays de Galles. Le petit village avec ses galeries d'art et ses bons restaurants attire beaucoup de visiteurs. Dans les environs, le village de Solva, plus calme, abrite les oeuvres d'artistes locaux. Si le coeur vous en dit, de Saint David's, profitez d'une randonnée le long du chemin côtier du Pembrokeshire.

Jour 9. Pentre Ifan Castel Henllys, Newport, Newquay. Une journée pour remonter dans le temps  : la chambre funéraire de Pentre Ifan fut construite il y a plus de 4 000 ans. A Castel Henllys, des archéologues ont reconstitué un habitat de l'âge de fer, sur les fondations d'un village qui a vraiment existé. Newport est un joli petit village, près de la plage. Depuis Newquay, vous embarquerez sur des petits bateaux à la recherche de dauphins.

Jour 10. Aberystwyth et la réserve naturelle de Ynys-las. La ville universitaire d'Aberystwyth occupera facilement toute une journée  : promenade sur le front de mer victorien, sortie en mer, visite de l'Observatoire, sans oublier la Bibliothèque nationale dans laquelle est conservé le plus ancien manuscrit gallois. Pour ceux qui préfèrent la nature aux villes, une marche dans la réserve naturelle d'Ynys-las est incontournable.

Jour 11. Centre pour les technologies alternatives, Celtica, et Machynlleth. A Corris, très proche de Machynlleth, ce centre est l'une des principales sources d'information en Europe pour le développement d'éco-énergies et pour la préservation de l'environnement en général. A Celtica, un spectacle de son et lumière retrace tout au long de la journée la façon de vivre et de penser des Celtes. La ville de Machynlleth est elle-même une halte agréable.

Jour 12. Barmouth et Portmeirion. A Barmouth, le nouveau musée, contenant les restes d'une épave, illustre l'importance des mers et de la piraterie dans l'histoire galloise  ! Vous remonterez l'estuaire afin de profiter de vues imprenables. Se diriger ensuite vers Portmeirion, ce village "  italianisant  " est surréaliste.

Jour 13. Beddgelert et Mount Snowdon. Beddgelert reste le village le plus pittoresque de Snowdonia, avec sa petite rivière et ses maisons en ardoise. Le nom vient probablement de la tombe du chien Gelert, compagnon du célèbre Llywelyn le Grand. De Beddgelert partent plusieurs chemins conduisant au sommet du mont Snowdon (1 085 m), le plus élevé du pays de Galles.

Jour 14. Caernarfon. Centre du royaume d'Edouard Ier, premier prince normand à réussir l'invasion du pays de Galles. Le château de Caernarfon se veut être l'illustration de la perfection architecturale et militaire de ce grand guerrier.

L’Écosse en trois semaines

Jours 1, 2 et 3. Edimbourg  : capitale de l'Ecosse, elle possède un environnement hors-norme. Construite sur des collines volcaniques, la richesse de son patrimoine architectural et son activité culturelle étonnent. En outre, Edimbourg a deux visages  : Old Town (vieille ville) et New Town (nouvelle ville), deux villes en une.

Consacrez votre première journée à Old Town, en empruntant à pied le Royal Mile, au départ du château en direction du palais royal. Perché sur son rocher, le château de la couronne écossaise est plus ancien que la ville elle-même (fondée en 850).

Il abrite, entre autres, la division écossaise de l'armée britannique. En direction de Holyrood, la résidence royale, vous croiserez bon nombre d'édifices, héritages des XVIe et XVIIe siècles, comme Galdstone's Land ou la maison de John Knox. En sillonnant les rues perpendiculaires, vous vous enfoncerez dans l'Edimbourg d'antan.

Au nord de New Town se trouvent les B&B les plus sympathiques de la ville, un hébergement idéal pour découvrir les autochtones.

Profitez de votre deuxième journée pour visiter la nouvelle ville et ses rues élégantes  : Charlotte Square et son musée, le National Trust of Scotland, Princes Street et ses jardins.

Edimbourg s'enorgueillit de ses nombreux musées, aussi n'hésitez pas à y consacrer une demi-journée. En priorité, rendez-vous au Royal Museum of Scotland. Elle regorge également de magasins  : Waverley Market, Victoria Street, à vous de voir  !

Les alentours de la capitale valent le détour, plusieurs excursions comme le village de Dalmeny, à 10 km, célèbre pour son église, ou North Berwick et Tantallon Castle s'offrent à vous.

Jour 4 et 5. Tweed Valley. C'est à Berwick-upon-Tweed que la Tweed, troisième fleuve d'Ecosse, se jette dans la mer. Sa vallée, frontière entre l'Angleterre et l'Ecosse, est jalonnée de monuments divers et fascinants.

Forts construits sous les Romains, demeures monastiques, avec en toile de fond les montagnes, rappellent à chaque instant les conquêtes passées. A ne pas manquer  : Kelso et Floors Castle, St Boswells et son Drysburgh Abbey et Melrose et Abbotsford House (demeure de Walter Scott).

Jours 6, 7 et 8. Glasgow . Ville écossaise par excellence, vaut le détour en raison de ses monuments mais surtout de ses Glaswegiens. C'est dans le centre-ville, situé sur la rive nord de la Clyde, que vous ferez la connaissance de ses habitants. Sauchiehall Street, centre névralgique de la ville, regorge de pubs, restaurants et boutiques. Allez y prendre la température, vous comprendrez bien vite qu'ici l'accueil n'a rien à voir avec le climat, il est chaleureux  !

A l'est, la vieille ville vous occupera au moins une journée. Gravitent autour de la cathédrale gothique de Glasgow, le musée de St Mungo, les ravissantes demeures et les entrepôts de Merchant City (XVIIIe siècle) ou bien encore la Tenement House, reconstitution de l'appartement d'une famille du début du siècle.

Pour terminer votre séjour, faites un tour à la Burrell Collection, située dans le Pollok Country Park, à 5 km au sud de la ville. Léguée par William Burrell en 1944, cette collection d'art réunit aussi bien des objets antiques que des tableaux de Renoir. Profitez-en pour jeter un oeil à la Pollok House, manoir du XVIIIe siècle arborant de grands tableaux espagnols.

Jours 9 et 10. Les Trossachs  : paysage célébrissime d'Ecosse fait de montagnes et de pentes boisées cernées par des lochs, ils sont la terre du clan McGregor et de son chef Rob Roy. De Callander, centre estival, rejoignez le loch Venachar et un autre loch de renom, le loch Katrine, sur lequel une balade en bateau s'impose.

Jours 11 et 12. La péninsule de Fife  : après avoir visité la ville de Stirling et son château du XVe siècle, aventurez-vous dans la péninsule de Fife en longeant le littoral parsemé de petites bourgades typiques jusqu'à St Andrews, capitale du royaume de Fife. Ville à part de l'Ecosse, St Andrews est célèbre pour sa cathédrale du XIIe siècle et son université mais surtout pour son importante culture du golf, d'ailleurs vous y verrez le British Golf Museum.

Jours 13 et 14. La région de Perth  : sur la route de Perth, arrêtez-vous dans l'ancienne capitale ecclésiastique d'Ecosse Dunkeld afin d'y admirer sa cathédrale. Puis rejoignez Scone Palace, maison du comte de Mansefield. Ce palais possède une incroyable collection d'oeuvres d'art  : porcelaine, broderies exécutées par Marie Stuart, ivoires anciens... Si le temps le permet, visitez Glamis Castle, le fief de la Reine mère.

Jours 16 et 17. Les châteaux des Grampians  : dans l'arrière-pays d'Aberdeen, les châteaux des XVIe et XVIIe siècles font partie du paysage comme autant de témoins du style baronnial écossais à ne pas manquer  ! Crathes Castle à Banchory est l'un des plus beaux exemples de cette créativité architecturale au même titre que Dunottar Castle, situé sur un promontoire bordé de falaises. L'Ecosse et ses châteaux... comme on se l'imagine.

Jour 18. La route du whisky  : dans la région de Speyside, l'une des plus pittoresques d'Ecosse, le whisky est roi. Pour preuve, le Glenfiddich à Doffotown, le Strathisla à Keith... Goûtez aux produits de ces distilleries mais avec modération !

Jours 19, 20 et 21. Les Highlands  : en route vers l'ouest, Inverness, la capitale des Highlands, vous attend. Célèbre pour son Loch Ness, cette ville est un point de départ idéal pour de nombreuses excursions dont le château d'Urquhart ou le Fort William. Gagnez le sud par Glen Coe, endroit grandiose tristement célèbre pour avoir été le théâtre du massacre du clan McDonalds en 1692 par les troupes anglaises. Retour vers Glasgow ou Edimbourg.

Que ramener de son voyage  ?

Voici quelques suggestions de souvenirs typiquement "  british  " qui trouveront sûrement une place dans vos bagages  :

D'Angleterre  : porcelaines de Wedgwood, la faïence, maillots de Premier League, les teddy bears, le thé et tout ce qui s'y rapporte, le Burberry, vêtement de pluie totalement imperméable, ainsi que tout ce qui est en laine (plaids, tartans, jupes, etc.), de nombreux produits de qualité.

En Ecosse, on travaille le bois, le verre, la pierre, la laine et de nombreux bijoutiers sont spécialisés dans les objets en argent. Vous pourrez aussi trouver du saumon sauvage fumé à emporter et, bien sûr, le whisky écossais.

Le pays de Galles n'est pas exactement le paradis du shopping, mais vous y trouverez de bons produits locaux. D'abord, tout ce qui est à base de laine. Ensuite, c'est l'occasion d'acheter des bijoux celtes, des bagues et des colliers entrelacés en or gallois.

Séjours thématiques
Les archipels des Orcades et des Shetland

Situées entre la mer du Nord, celle de Norvège et l'océan Atlantique, les archipels Orcades et Shetland méritent une attention particulière pour les amoureux des grands espaces et de la nature la plus sauvage qui soit. Le séjour qui vous est présenté ici vous propose de découvrir les différentes facettes de ces îles balayées par la pluie et sculptées par le seul maître des lieux, Eole. Vous l'aurez compris, ici le tourisme balnéaire n'a pas sa place. Eté comme hiver, on y vient davantage pour les éléments, les paysages et les habitants que pour se pavaner en terrasse ou sortir en discothèque.

En arrivant à Stromness sur l'île de Mainland, la principale île des Orcades, commencez par louer une voiture. Si le temps n'est pas clément, vous serez toujours à l'abri  ; sinon, un VTT fera l'affaire pour les courtes distances. Si vous arrivez par bateau, profitez de la vue pour admirer le port fondé en 1035.

Ensuite, direction le nord pour découvrir les Stones of Stenness, Maes Howe et le cromlech du Ring of Brodgar (36 énormes pierres dressées), et poussez un peu plus votre chemin jusqu'au village néolithique de Skara Brae. D'autres sites méritent le détour  : Brough of Birsay, Earl's Palace ou encore Broch of Gurness, et vous voilà à Kirkwall.

Passer la nuit sur place. La ville attire les visiteurs pour son artisanat, ses magasins, la cathédrale St Magnus, la distillerie de Highland Park et le musée des Orcades (Orkney Museum). D'ici, vous pouvez prendre le ferry pour vous rendre sur l'île de Shapinsay et admirer le château de Balfour. En revenant sur vos pas, dirigez-vous vers St Mary's. Vous passerez une journée à découvrir l'Italian Chapel ou Lamb Holm.

En continuant vers le sud, il faut voir la Tombe des aigles à South Ronaldsay. Ensuite, cap vers le nord  : prendre le ferry de Houton à Lyness (sur l'île de Hoy), et visiter le Scapa Flow Interpretation Centre et Dwarfie Stane.

Possibilité ensuite de retourner à Stromness et d'embarquer vers l'archipel des Shetlands par ferry.

A votre arrivée à Lerwick, se balader au bord des falaises, visiter le musée sur l'histoire de l'archipel, Fort Charlotte, les magasins, etc. Ensuite, direction nord sur les îles de Yell et d'Unst  : là se trouvent le phare le plus septentrional des Shetland, donc de Grande-Bretagne, ainsi que la Hermaness National Nature Reserve.

Plus au sud, les falaises sauvages d'Esha Ness, puis, à l'ouest de la grande île, les falaises de Westerwick, le village néolithique de Stanydale et celui de Walls.

Enfin, un dernier passage vers le sud vous réservera encore des surprises  : le Shetland Textile Working Museum à Weisdale, et les villes de Tingwall et Scalloway. Sur l'île inhabitée de Moussa a été érigée, il y a plus de 2 000 ans, une tour (un broch) de 15 m de diamètre et de 13 m de haut. Encore plus au sud, le loch of Spiggie, grand lac entouré de pâturages, l'ensemble faisant partie d'une réserve naturelle de 115 hectares.

Pour quitter les Shetland, rendez-vous à l'aéroport de Sumburgh, à la pointe méridionale de Mindland, ou à Lerwick si vous prenez le bateau.

Le pays de Galles d’Edouard 1er

Suivre les traces d'Edouard Ier en découvrant quelques-uns des châteaux qu'il a fait construire à la fin du XIIIe siècle au pays de Galles, en plus de ceux qui se trouveront sur votre route.

En arrivant par Cardiff, vous allez pouvoir entrer de plain-pied dans l'univers gallois. Cette ville, c'est d'abord le rugby et le Millenium Stadium, mais aussi et surtout la fierté de posséder une identité forte et sans complexe face au reste de la Grande-Bretagne. En plus du National Museum of Wales, trois châteaux vous y attendent. Le Cardiff Castle, tout d'abord, et ses deux mille ans d'histoire, mais aussi, plus au nord, les châteaux de Caerphilly (deuxième forteresse la plus grande d'Europe) et Castell Coch. Ensuite, dirigez-vous vers la Wye Valley pour visiter trois châteaux forts dans le nord de Monmouth  : Skenfrith, Grosmont et White Castle. Ces trois bâtisses ont été construites aux XIe et XIIIe siècles. Non loin de là, à quelques kilomètres au sud de Welshpool, le Powis Castle, devenu depuis une résidence d'agrément, mais qui n'a rien perdu de sa superbe.

Traversez maintenant le parc naturel de Snowdonia, la région la plus haute du pays de Galles dont le mont Snowdon culmine à 1 085 m, et prenez la route de Caernarfon, où s'élève un superbe château construit sous les ordres d'Edouard Ier et rénové au XIXe siècle.

Sur l'île d'Anglesey, le château de Beaumaris est le dernier château à avoir été construit par Edward Ier. Fief de ce même roi, le village devenu ville de Conway (ou Conwy) se situe sur la côte nord. Les huit tours et les remparts du château ont été construits entre 1283 et 1287, et ce Conwy Castle attire de très nombreux visiteurs qui viennent se perdre dans les méandres de l'histoire médiévale du pays. Si vous souhaitez seulement profiter de la vue qu'offraient d'anciens châteaux, aujourd'hui en ruine, rendez-vous à Denbigh ou Llangollen (Castle Dinas).

Voir plus d'idées de séjours

Royaume-Uni : Les villes remarquables

ÎLE DE SKYE
LIVERPOOL
STONEHENGE

GRANDE BRETAGNE : Les principales destinations

GRANDE BRETAGNE : Galerie photo

Royaume-Uni : Actualité et reportage

Les incontournables de l'Ecosse

L'Ecosse est de ces destinations mystérieuses, emplies de légendes aussi prégnantes que celle du Loch Ness! On a tous en tête ses châteaux que l'on imagine hantés et ses landes sauvages, désertiques, énigmatiques... Mais l'Ecosse ne résume pas à ses mythes, pour saisir la beauté complexe du pays il faut saluer le patrimoine historique d'Edimbourg...

Qantas inaugure des vols directs Londres-Perth

Ça y est, c'est désormais possible de rallier l'Australie depuis l'Europe via un vol direct. Opérér depuis fin mars par la compagnie nationale australienne, le vol direct dure 17h20, et s'effectue en Boeing 787-9. Capable de transporter 236 passagers, ce vol est un peu particulier du fait de sa durée, nécessaire à parcourir les quelque 15 000...

Andreas Gursky à la Hayward Gallery

La Hayward Gallery présente jusqu'au 22 avril la première grande rétrospective britannique du travail du photographe allemand Andreas Gursky. Connu pour ses photos à grande échelle, souvent spectaculaires, qui représentent des sites emblématiques et des scènes de l'économie mondiale et de la vie contemporaine, il est largement considéré...
Ailleurs sur le web
Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté

Toutes les bonnes adresses Royaume-Uni