273 000 habitants. Dynamique, étudiante, alternative, créative, séduisante... Les adjectifs ne manquent guère pour qualifier cette ville fascinante et attachante. Peu d'agglomérations en Grande-Bretagne peuvent se targuer d'une telle renommée et d'un rayonnement semblable à population égale. C'est la cité balnéaire la plus sympathique du pays et le spot le plus populaire de toute la côte du Sud-Est. On s'y rend en une heure de train à peine depuis Londres et les victoriens ne s'y sont pas trompés lorsqu'ils ont commencé à y affluer au début du XIXe siècle. Georges IV y avait même fait construire une stupéfiante résidence en 1787, le Royal Pavilion, emblème local que l'on peut toujours visiter. La seconde icône du coin, c'est sans nul doute le Brighton Palace Pier, érigé sur l'immense plage de galets qui attire tant de personnes aux beaux jours. Son homologue du West Pier a brûlé en 2003 et trône toujours nu au milieu de l'eau, marquant le paysage de son squelette. Il prend tout son éclat à chaque coucher de soleil, qui est ici magnifique. Mais Brighton, ce n'est pas qu'un décor de carte postale, c'est aussi l'une des grandes destinations culinaires britanniques, un vivier de pubs traditionnels excellents et un haut lieu de la vie nocturne nationale. Venir ici est un passage obligé dans le sud de l'Angleterre, que ce soit sur une journée depuis la capitale, lors d'un road trip le long du littoral ou pour un plus long séjour.

Une chose est certaine, chacun y trouvera son compte, tant chaque quartier arbore un visage différent :

The Seafront : face aux vagues de l'hiver ou sous le soleil de l'été, le front de mer de Brighton est un endroit un peu à part et hors du temps. Ses hautes façades victoriennes et son pier (jetée) transportent dans le passé, mais ses hordes d'étudiants venus faire la fête en soirée et ses nombreux plagistes aux beaux jours en font un endroit très prisé.

The Lanes : c'est la partie la plus ancienne de la ville, entre Old Steine, West Street, North Street et King's Road. On y trouve un réseau de minuscules allées et venelles très populaires, notamment entre Ship Street et East Street. Les créateurs et les bijoutiers y sont aussi nombreux que les pubs et les bons restaurants.

North Laine : à la fois résidentielle et ultra-branchée, la zone de North Laine sera certainement le coup de coeur de nombreux visiteurs. Entre Queens Street, Trafalgar Street, Gloucester Place et Church Street, ses longues rues en quadrillage regorgent de petites boutiques alternatives, de friperies, de disquaires, de pubs et de cafés.

Kemptown : à l'est de Old Steine, le long de St James's Street et du front de mer, c'est le QG de la population LGBT de Brighton. Sa réputation de gay capital de Grande-Bretagne vient d'ici, tant ses adresses sont nombreuses.

London Road - The Level : au nord du centre-ville de Brighton, c'est dans ce quartier très étudiant que l'on trouve deux des plus grandes églises de la ville (St Peter's Church et St Bartholomew's Church), ainsi que le vaste parc de The Level. London Road est très populaire pour ses pubs, ses cafés et ses magasins à petits prix.

Hove : historiquement distincte de Brighton, Hove a fusionné avec sa voisine en 1997. Dans les faits, il n'y a désormais aucune différence entre les deux, qui sont en réalité la même ville. Hove s'étend à l'ouest du Churchill Square Shopping Centre et Western Road en est l'artère principale, pleine de cafés, de boutiques et de restaurants. Souvent délaissée par les visiteurs, on trouve pourtant ici une architecture victorienne stupéfiante qui n'a rien à envier à Londres. Les édifices sont bien plus élevés que dans les Lanes et les façades sont splendides, notamment du côté de Brunswick Square et Palmeira Square-Adelaide Crescent.

Les lieux incontournables de BRIGHTON

Organiser son voyage à BRIGHTON

Photos de BRIGHTON

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

SUD DE L'ANGLETERRE

Guide SUD DE L'ANGLETERRE

SUD DE L'ANGLETERRE 2018

13.95 €
2018-05-02
432 pages
Ailleurs sur le web
Avis