Le guide touristique BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA du Petit Futé

Bienvenue aux Baléares !

Comment mettre des mots sur les îles Baléares qui sont, avant toute chose, une expérience sensorielle ? Pour les appréhender, il faut s'imprégner de l'atmosphère magique qui y règne, agissant comme un aimant sur ceux qui y posent un pied. Si certaines parties de ces îles ont été sacrifiées au tourisme de masse, heureusement, cela n'en représente qu'une infime portion et chacune d'elles dispose d'une éblouissante énergie. Majorque, qui accueille la capitale des Baléares, réserve bien des surprises par sa richesse culturelle et ses reliefs pittoresques. La formidable architecture de Palma nous emmène dans un voyage à travers les siècles, tandis que les extraordinaires criques ou les à-pics indomptés de la Tramuntana forcent l'humilité. Classée réserve de biosphère par l'Unesco, Minorque, plus traditionnelle, a su préserver son essence : elle fascine par la splendeur de ses plages, de ses parcs naturels et par sa multitude de sites préhistoriques dont la signification reste encore, dans l'ensemble, inexpliquée. Mystérieuse, elle est chargée de légendes et le vent qui y souffle changerait, dit-on, la personnalité de ses visiteurs... Ibiza, la paradoxale, est sans doute la plus intrigante des îles de par ses contrastes. Depuis sa découverte par les hippies dans les années 1960, les nuits blanches, la liberté sexuelle et les paradis artificiels en ont fait la réputation. Bien que cette réalité existe, elle a su attirer des profils bien différents : artistes, intellectuels, fêtards et sportifs. Cette île dispose d'un potentiel intarissable, des activités sportives aux découvertes gastronomiques, en passant par l'agrotourisme, en plein essor. L'étincelante Formentera a, tout comme Ibiza, été peuplée par les hippies qui y ont laissé une forte empreinte. D'un côté défilent les bateaux de plaisance, de l'autre les flamants roses et autres oiseaux migrateurs qui peuplent les anciennes salines. Ses criques d'une pureté incomparable et sa tranquillité en font l'un des derniers édens de la Méditerranée. Dans tout l'archipel, la nature résiste à la modernisation, offrant de spectaculaires panoramas. Bienvenue dans les îles, et bon vent !

L'équipe de rédaction

Les principales destinations BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA

Galerie photo BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA

Idées de séjour BALÉARES / IBIZA-MINORQUE-MAJORQUE-FORMENTERA

En une semaine, il vous sera impossible de faire le tour des Baléares. Pour un court séjour de découverte, mieux vaut poser vos bagages à Majorque. Sachez cependant que si vous séjournez dans la région de la Tramuntana (probablement la plus belle de Majorque), il ne sera pas aisé de vous déplacer dans le reste de l'île car vous serez obligé de passer par Palma pour récupérer les grands axes routiers. Pour vous faire une idée, sachez que le trajet Deià-Palma (18 km) dure une bonne demi-heure en voiture. L'idéal pour explorer Majorque est donc de séjourner dans sa capitale, Palma. Dans le reste des îles, vous n'aurez pas ce problème car les distances sont bien plus courtes. Pour faire le tour des Baléares, nous vous conseillons donc de prévoir un séjour de 2 à 3 semaines.

Séjours courtsHaut de page
A MajorqueHaut de page

Palma est le meilleur point de départ pour des excursions d'une journée d'un bout à l'autre de l'île. Voici quelques idées de visites et balades pour découvrir les principaux sites de l'île.

Jour 1. La ville de Palma. A privilégier, son vieux quartier et la cathédrale ainsi que la balade bordée d'orangers et de palmiers qui longe la mer (Passeig Marítim). Profitez de la vie nocturne de Palma, très animée, ainsi que des plages longeant la ville.

Jour 2. Le nord de Majorque. Se balader dans les jolis villages d'Alcúdia et Pollença, avant de rejoindre le magnifique cap de Formentor. Ne manquez pas son mirador et sa belle plage, où vous pourrez passer l'après-midi.

Jour 3. Se promener dans la Tramuntana. Les excursions pédestres y sont superbes. De nombreuses agences et tour-opérateurs proposent des balades accompagnées. L'office du tourisme de Palma vous indiquera également comment rejoindre un groupe de randonneurs ou trouver un guide. Le village de Deià est très pittoresque et de toute beauté. Des maisons colorées s'accrochent à la colline au beau milieu de pins et d'oliviers. La réputation de ce hameau de charme est bien méritée : de nombreux artistes ont élu ce village comme lieu d'inspiration. Victime de son succès, Deià est un peu envahi en juillet et en août. Pour prendre l'air, allez faire un petit tour sur la crique du village : le site est spectaculaire. Et surtout, ne manquez pas le superbe village de Valldemossa, sans doute un des plus jolis de la Serra de Tramuntana.

Jour 4. Faire une excursion de l'autre côté de l'île, sur la côte est. De nombreuses calanques se succèdent, offrant de somptueuses vues sur la mer et plusieurs plages de sable fin, dont beaucoup sont encore sauvages. C'est le cas des plages autour d'Artà (Cala Torta, Na Clara, Sa Font Celada, etc.) et de Manacor.

Jour 5. Tout au sud de l'île, Colònia de Sant Jordi est le point de traversée vers l'île de Cabrera (15 km). Ne manquez pas cette escapade qui vous offrira le spectacle d'une île de la Méditerranée protégée, calme et resplendissante. Incontournable aussi une baignade dans les eaux pures d'Es Trenc, la plage la plus spectaculaire de l'île.

Pour être séduit par le paysage à Ibiza, il suffit de longer les 210 km de côtes par les routes qui surplombent la mer. En effet, plages de sable blanc, soleil, maisons blanchies à la chaux, terrasses en pierres locales et mer turquoise font partie du décor. Il y a également de nombreux sites de plongée sous-marine sur l'ensemble de l'île pour les amateurs.

Jour 1. Découverte du centre-ville d'Ibiza. Promenade culturelle dans le quartier historique de Dalt Vila, shopping dans les rues de la Marina, remplie de petites boutiques, et flâneries dans les ruelles de Sa Penya, quartier gitan au charme pittoresque. En soirée, balade sur le port où les défilés de gogos font chauffer l'ambiance avant de rejoindre les méga discothèques d'Ibiza, dont l'incontournable Pacha, situé à une vingtaine de minutes à pied dans la zone d'Ibiza Nueva.

Jour 2. Direction le sud d'Ibiza pour visiter les vestiges du site phénicien de Sa Caleta, explorer les paysages de salines du Parc Naturel de Ses Salines et admirer le coucher de soleil face à l'îlot de Es Vedrà. Pour s'offrir une baignade, ambiance hippie sur la plage d'Es Cavallet ou glamour sur la plage de Ses Salines.

Jour 3. A l'intérieur de l'île, visite du village de Santa Gertrudis où l'on fera escale au Bar Costa pour se régaler de bocadillos au jambon du pays. Puis, direction le joli village de Sant Carles pour son marché hippie du samedi : Las Dalias. A partir de là, vous pourrez facilement rejoindre la sublime plage d'Aigües Blanques, célèbre pour ses eaux limpides.

Jour 4. Au nord de l'île, journée farniente dans les criques aux eaux turquoise de la zone de Portinatx, suivie d'une visite de la grotte de Can Marçà, ancien refuge des pirates. Longer l'ouest de l'île pour traverser les terres cultivées de Santa Agnès jusqu'à Sant Antoni, pour terminer votre séjour en beauté face au célèbre coucher de soleil du Café del Mar.

Séjour longHaut de page

Dans le cas d'une visite des Baléares en plusieurs semaines (deux, trois ou plus), il y a la possibilité de flâner, de profiter de l'atmosphère de détente et de fête, tout en prenant le temps de se balader et de visiter les régions excentrées.

Choisir de suivre les programmes de visite des îles d'Ibiza et de Majorque en y ajoutant les randonnées ou excursions de découverte ou sportives. Profiter, par exemple, de son temps pour louer un bateau pour une semaine et faire le tour des îles, ou bien pour faire de la plongée ou de la voile à Ibiza.

Quant à un séjour sur Majorque, il faut prendre le temps de visiter les superbes châteaux et palais seigneuriaux (très nombreux sur l'île, surtout à Palma) et les golfs alentour. Il faut également noter qu'à côté de Port d'Alcúdia, tout au nord de l'île, il y a la possibilité de visiter le parc naturel d'Albufera. On y observe plus de 230 espèces d'oiseaux et une flore très variée. A l'est, près de Porto Cristo, visiter les grottes nichées sur les collines ; la route est longue si l'on désire toutes les voir, mais le paysage est magnifique et les randonnées agréables.

L'île de Formentera, la plus petite, est un lieu où domine la présence de la mer. On y accéde uniquement depuis Ibiza et en bateau. Si petite et si calme, la flânerie sur des chemins hasardeux où les lézards languissent au soleil et où la mer est omniprésente est vivement recommandée. En se baladant, on rencontre des criques de sable fin ou de rochers rouges, des villages de maisons blanches et en pierre qui dominent le reste de l'île, des recoins préservés de toute pollution et des cabanes de pêcheurs. Idéale pour se promener à vélo ou à pied.

Il est difficile de donner un itinéraire précis sinon celui de l'intuition et du hasard, mais voici quelques suggestions sur l'essentiel à voir.

En 3 semaines il est tout à fait possible de survoler les quatre îles pour s'en faire une idée, ceci dit, pour approfondir il faudra revenir. En effet, pour un semblant de découverte, chacune d'elles mérite, au bas mot, une semaine sur place. Minorque est un bon point de départ, île plus calme, charmante et loin du tourisme de masse. Maó, la capitale, bâtie en haut d'une falaise est un des plus beaux ports méditerranéens. Il est très agréable de flâner dans cette ville aux maisons blanches, d'en sillonner les rues pavées et de s'y perdre. Là aussi, les amateurs de golf trouveront un parcours à côté de la ville. Dans les environs, des kilomètres de côtes sont longés par de superbes plages (Cala Tortuga, Cala Presili ou Capifort). Il est aussi intéressant d'entreprendre un circuit archéologique autour de Maó, pour y découvrir plus de 300 monuments mégalithiques. Au nord de l'île, Fornells est un petit village de pêcheurs somptueux et calme. Pour un peu de tranquillité et profiter des plages mais aussi des activités nautiques, il y a le club nautique de Fornells, qui offre des locations de voiliers et de planches à voile. Toujours au nord mais un peu plus à l'ouest, la Cala Pilar est un paradis de sable doré. La plage est sublime mais un peu difficile d'accès. Il ne faut pas oublier Ciutadella et ses environs en suivant les murailles médiévales, demeures, les palais, les ruelles étroites et la cathédrale. De même dans le sud, la Cala Mitjana est un réel plongeon dans le calme et la nature. L'eau y est transparente et ce n'est pas une route qui borde la plage, mais une pinède à perte de vue. Pour achever la visite de l'île, pourquoi ne pas se promener au hasard en parcourant des villages ou des lieux enchanteurs où règnent harmonie et culture minorquine. Départ pour Majorque et visite de la capitale, Palma de Majorque, la cathédrale, le Palau Reial de l'Almudaina, les bains arabes et balade à travers les ruelles de la ville. Direction Valdemossa, petit village fortement marqué par le passage de George Sand et Chopin, balade dans la ville Deià, puis détente à Sòller et coucher de soleil au phare du Port de Sòller. Se diriger vers le nord, Pollença, se promener dans le centre historique, passer par Formentor puis Alcúdia et longer la côte est de l'île et ses plages de sable fin. Balade dans le centre historique de la petite localité d'Andratx, puis passage à Sant Elm, le port d'Andratx et l'immanquable dernière création de Philippe Starck : le Port Adriano. Poursuivre avec quelques jours à Ibiza, en arrivant à Eivissa (nom catalan de la ville) même, commencer par la visite de Dalt Vila, classée au patrimoine mondial de l'Unesco, flâner dans les différents quartiers. Se diriger ensuite dans l'intérieur des terres à Sant Gertrudis, Sant Carles, visite du marché hippie et finir la journée sur l'une des jolies plages des alentours de Sant Eulària. Aller au nord de l'île voir la fameuse grotte de Can Marçà et profiter des nombreuses plages et criques de la zone, balade dans les différents villages de la municipalité de San Joan de Labritja puis redescendre vers Sant Antoni et profiter de l'un de ses spectaculaires couchers de soleil. Faire un tour dans la zone le Sant Josep, qui a su conserver ses traditions et son folklore. Explorer le sud de l'île et la paisible plage de Sa Caleta, éventuellement visiter le parc naturel de Ses Salines ou bien le faire à vélo à son arrivée à Formentera (le réserve naturelle s'étend jusque sur cette île). Finir son périple avec quelques jours de détente à Formentera, avec ses merveilleuses plages et criques, admirer la fabuleuse vue du phare de la Mola, et savourer la gastronomie locale en profitant de l'un des derniers havres de paix de la Méditerranée.

Séjours thématiquesHaut de page
Randonnée d'une semaine à MajorqueHaut de page

Grâce à ses paysages diversifiés, la première île des Baléares est idéale pour une randonnée. Entre zones montagneuses et vallées, chaque étape est la découverte d'une nouvelle facette de Majorque.

Jour 1. L'arrivée se fait à Palma, transfert à Port Sóller qui se trouve au centre de la région à explorer.

Jour 2. Départ pour Deià et la Cala de Deià d'où vous reviendrez (vers Sòller) à pied le long d'un sentier en balcon.

Jour 3. Transfert au lac de Cuber, puis descente du canyon Camí d'Es Barranc en pleine nature.

Jour 4. Départ pour Bunyola, le versant sud de la Serra de Tramuntana au beau milieu des chênes et des oliviers.

Jour 5. Depuis le mirador de Ses Barques, traversée du cirque de la vallée de Balitx puis balade sur le sentier côtier qui mène à la calanque de Tuent.

Jour 6. Balade dans la ville romantique de Valldemossa et randonnée panoramique dans ses alentours.

Jour 7. Visite des grottes naturelles d'Artà et le Cap Ferrutx au nord de l'île.

Séjour gastronomique et sportif (pour tout niveau) à IbizaHaut de page

L'île d'Ibiza regorge de possibilités pour ce qui est des activités sportives. Le plus judicieux, pour bien préparer son circuit, est de visiter le site de l'office de tourisme www.ibiza.travel/fr où l'on peut retrouver tous les itinéraires détaillés des routes de cyclotourisme, randonnée, kayak et plongée sous-marine. Chaque itinéraire a une fiche technique (PDF consultable en ligne), dans laquelle on retrouve toutes les informations utiles (transport, distance, durée, niveau de difficulté). Il est recommandé d'effectuer ce type de séjour entre mai et juin ou à partir de septembre (surtout pour la ville de Sant Antoni pour éviter la foule et en règle générale car les tarifs sont moins élevés), il est également intéressant de consulter le calendrier des festivités pour combiner son séjour avec un festival gastronomique par exemple (entre octobre et décembre).

Jour 1. Arrivée à Ibiza/Eivissa, balade dans la vieille ville Dalt Vila.

Jour 2. Randonnée (8 km aller, durée approximative : 4 heures) au départ de Platja d'en Bossa en passant par Puig des Molins (patrimoine mondial de l'humanité) jusqu'à Es Codolar, ou bien Es Cavallet et Ses Salines.

Jour 3. Départ pour Sant Eulària : route de cyclotourisme jusqu'à Sant Gertrudis, déjeuner sur place, visite de la ville puis retour à Sant Eulària. (durée approximative du trajet : 2 heures, différents itinéraires sont possibles selon le niveau de difficulté).

Jour 4. Direction Sant Joan. Randonnée au départ de la plage des Portixol à Portinax en passant par le phare de Moscater et Cala Sant Vicent. (durée approximative 3 heures).

Jour 5. Visite des villages de Sant Miquel, Sant Llorenç, et la plage de Sant Joan.

Jour 6. Direction Sant Antoni, sur la route, visite du centre écologique Sant Rafel (seulement le dimanche) et visite des bodegas de Santa Agnès.

Jour 7. Excursion en kayak au départ de Sant Antoni d'à peu près 1h30 ou excursion " coucher de soleil " au départ de San Josep (durée 3 heures). Circuit à vélo (durée approximative 2 heures) : départ Sant Antoni en passant par Cala Bassa et Platjes de Comte, ou bien plongée sous-marine.

Séjour historique aux BaléaresHaut de page

Même si vous n'êtes pas un rat de bibliothèque, cet itinéraire à travers les âges des Baléares ne doit pas vous effrayer. En effet, ce que nous vous proposons ici, c'est de parcourir les quatre îles principales en suivant un fil d'Ariane fait de légendes, de batailles, de piraterie et d'aventures. Vous ne mettrez pas un pied dans un musée, pas un oeil sur un grimoire. Ce chemin vous guidera de remparts en criques, de collines en étals de marchands en partant de l'Antiquité jusqu'à l'électrisante modernité de notre siècle.

Jour 1. La Préhistoire à Minorque. La plus nordique des îles des Baléares conserve les vestiges les plus anciens, ceux de la civilisation talayotique, soit 1 500 ans av. J.-C. Direction la pointe ouest de Minorque, vous y découvrirez la naveta des Tudons.

Jour 2. Les Romains à Majorque. Un saut de puce et vous voici à Majorque sur les traces des Romains qui se sont installés ici en 123 av. J.-C. A l'est de l'île, jetez un oeil aux restes du théâtre romain de Pollença. Ce site est situé à deux pas d'Alcúdia, ville cernée de remparts de l'époque maure.

Jour 3. Les Maures. Vous continuez votre route avec les Arabes pour découvrir la vieille ville de Palma. Un seul monument a survécu à leur occupation qui a pourtant duré plusieurs siècles, les Banys àrabs.

Jour 4. Les Espagnols à Majorque. La cathédrale, ou la Seu, a été bâtie sur une ancienne mosquée...

Elle symbolise non seulement la ville, mais aussi le passage de la domination maure à l'ère du christianisme.

Jour 5. Les fortifications d'Eivissa. Las des corsaires anglais et français, Charles Quint fit édifier des remparts autour d'Eivissa (le nom d'Ibiza en catalan) au XVIe siècle.

Jour 6. Formentera et ses cinq tours. Dans le même esprit mais pour se défendre des pirates venus d'Afrique du Nord cette fois, Formentera s'est équipée de tours de guet au XVIIIe siècle.

Jour 7. Les hippies. Sautez les siècles et revenez à Ibiza découvrir un vestige vivant du mouvement hippie qui s'est enivré de l'île dans les années 1960. Tous les mercredis à Es Canar se tient le plus vaste marché hippie des Baléares.

Ailleurs sur le web

Liens utiles Baléares

Toutes les bonnes adresses Baléares

Rejoignez la communauté Petit Futé en 1 clic
Suivez-nous sur
Participez
à la communauté