Quel budget pour les activités et les sorties aux Baléares ?

Les Baléares représentent l'endroit idéal pour la pratique de différents sports aquatiques tels que le kayak, la voile, le paddle surf, le kitesurf, sans oublier la plongée sous-marine. Chacune des îles abonde en sites encore peu exploités. Pour ceux qui souhaitent découvrir les Baléares sous un aspect différent, dans une ambiance plus calme, il est important de préciser que ces sports sont praticables aussi bien en été qu'en hiver, idéalement à partir de septembre-octobre, après la dernière vague de départs des touristes. Les incroyables conditions climatiques et les écrins naturels qu'offre l'archipel sont très favorables à la pratique du golf tout au long de l'année et font affluer des milliers d'amateurs de ce sport en provenance du monde entier. A considérer également, des sorties randonnées, notamment dans la sierra de le Tramuntana (Majorque), que ce soit à pied, à vélo ou même à cheval.

On peut trouver dans les Baléares des chaussures, du cuir, des perles, des produits de l’artisanat et de l’industrie locale à des prix relativement intéressants. Certaines marques bien connues en Espagne telles que Camper et Jaime Mascaró restent encore intéressantes à l’achat car leurs usines ou leurs sièges sociaux sont installés aux Baléares. Côté artisanat, l'offre est très diversifiée. Attention aux prix et à la qualité ! Les boutiques sont plus nombreuses à Majorque que partout ailleurs. Des petits marchés artisanaux et hippies sont installés dans les endroits les plus touristiques, souvent sur les places des villages. Côté gastronomie, les Baléares regorgent de délices : vins, huiles d'olive et poisson séché, le fromage de Mahón et le gin de Xoriguer de Minorque, les ensaïmadas et la sobrassada de Majorque, les hierbas d'Ibiza... Ibiza et Formentera sont également réputées pour leurs créations vestimentaires dérivées de la mode Adlib, hautement méditerranéenne, proposant ensembles et accessoire à la fois simples et élégants.

Une bière coûte entre 2 et 3 € dans les bars espagnols, tandis que le prix des cocktails, selon le lieu, varie de 6 à 15 €. En discothèque, dont le ticket d'entrée peut coûter de 20 à 60 €, les consommations sont plutôt de l'ordre de 10 € la bière et 12/15 € (voire plus) la cubata (mélange simple d'alcool et de jus type rhum-coca, gin-tonic, etc.). Les prix pour entrer dans la plupart des boîtes de nuit de l’île peuvent en refroidir plus d’un, il existe quelques stratégies permettant d’en trouver des moins chères voire même des gratuites ! Le port d’Ibiza regorge d’opportunités. Il suffit d’y aller pour se faire harceler par les vendeurs ambulants qui proposent des tarifs réduits. Certains bars en font leur publicité : ils offrent jusqu’à 50 % de réduction à la seule condition de prendre une consommation dans leur établissement. Les entrées gratuites sont évidemment intéressantes, mais elles ne sont valables que tôt dans la soirée et la boisson n’est pas comprise ! Vous les trouverez dans certains magasins affichant les pancartes de la soirée sur leur vitrine ; mais aussi sur certaines grandes plages (Platja d’en Bossa, Ses Salines…), où les discothèques font parader des groupes de gogos faisant la pub pour la soirée les poches remplies d’entrées à distribuer.

Quel budget pour manger aux Baléares ?

On peut manger très correctement pour pas cher dans les Baléares. Les produits locaux sont bons et les restaurants nombreux. En optant pour quelques tapas à partager ou un menu-midi on peut s'en sortir pour 10/15 €. Toutefois, les bonnes tables sont également nombreuses et l'addition peut grimper facilement. On trouve néanmoins en ville quelques tables servant un plat du jour autour de 10 €. Privilégier les produits et plats locaux : frit mallorquí (à base de viande ou de poisson, de poivrons et de pommes de terre frits dans l'huile d'olive) et la fameuse ensaimada (viennoiserie sucrée en forme de spirale, que l'on déguste à l'heure du petit déjeuner) à Majorque, la caldereta de llagosta (sorte de bouillabaisse mitonnée dans un petit chaudron à base de langouste) et le fromage Mahón à Minorque, la burrida de ratjada (raie bouillie au coulis d’amandes pilées), sofrit pagès (plat élaboré à partir d'agneau, poulet, de sobrassada et de pommes de terre) à Ibiza et Formentera.

Le prix des pauses gourmandes et des consommations alcoolisées est généralement moins élevé qu'en France (exception faite des discothèques et autres établissements du même acabit). Les pâtisseries des Baléares sont tout à fait recommandables (les délicieuses ensaïmadas en particulier), tout comme les liquores de hierbas, celle d'Ibiza étant la plus célèbre : les fameuses hierbas ibicencas.

Quel budget pour se loger aux Baléares ?

Pour ceux qui cherchent la tranquillité, de nombreux établissements d’agrotourisme (tourisme rural) ont ouvert leurs portes. Il s’agit en général d’anciennes fincas (maisons traditionnelles) reconverties en petits hôtels, habituellement de luxe. Bien souvent, ces maisons, situées dans l’arrière-pays, proposent 6 à 10 chambres et tout le confort d’un hôtel de 4 ou 5 étoiles. Le charme est au rendez-vous mais il faut y mettre le prix. Pour l'île de Majorque, l'agence Reis de Mallorca (www.reisdemallorca.com) répertorie des adresses de caractère disséminées aux quatre coins de l’île. Des propriétés typiquement majorquines à la situation privilégiée.

Camping. Le camping sauvage est interdit et les campings officiels sont peu nombreux. Inutile d’emmener votre caravane en raison du prix prohibitif du passage en bateau. En camping-car, les îles se font accueillantes à partir d’octobre et jusqu’en mai. En dehors de cette saison creuse, les Baléares sont beaucoup trop fréquentées pour que la guardia civil tolère les arrêts hors camping. Et quoi qu’il en soit, vous aurez bien du mal à circuler et à vous garer.

Budget voyage aux Baléares et le coût de la vie

Pour vous donner une idée approximative du budget qu’il vous faudra prévoir, comptez pour une chambre double de 50 à 80 € en catégorie « bien et pas cher », de 80 à 150 € en catégorie « confort ou charme » et à partir de 150 € pour la catégorie de luxe. D'une manière générale, il vous faudra mettre un certain prix pour profiter d'un séjour tranquille et loin des hordes de touristes, car se sont les grandes chaînes hôtelières qui pratiquent les prix les plus attractifs, malheureusement dans des stations bétonnées et sans charme (c'est le cas de Magaluf à Majorque et Sant Antoni à Ibiza, par exemple). Concernant les repas, comptez 12 € au minimum, environ 20 € dans un restaurant standard et à partir de 25 € dans un établissement plus chic.