Maisons à colombages, cigognes et kouglof : bienvenue dans l'est de la France ! On aurait tort de réduire le Grand Est à ces quelques clichés relevant de son riche patrimoine. Du Bas-Rhin au Haut-Rhin en passant par les Vosges, c'est une région à découvrir, surtout en hiver lorsque se dressent les grands marchés de Noël qui animent villes et villages. Ce sont ces derniers que nous avons choisi de vous présenter ici, en souhaitant vous faire découvrir toute la beauté de ces bourgs méconnus qui méritent pourtant le détour. Voici donc notre sélection des plus beaux villages de l'est de la France. 

©

Rodemack, Carcassonne de Lorraine

Il semblerait que Rodemack existe depuis au moins l'époque romaine, mais ce sont bien ses remparts médiévaux qui ont fait sa renommée, lui valant souvent le surnom de petite Carcassonne de Lorraine ! Au mois de juin, lorsque la fête médiévale bat son plein, on fait un véritable bond dans le temps en compagnie de fauconniers, bouffons et autres chevaliers. Classé parmi les plus beaux villages de France, Rodemack est une étape de choix en Moselle

©

Eguisheim, au cœur du vignoble alsacien

Fondée au VIIIe siècle, Eguisheim doit sa réputation à ses grands crus. C'est aussi une charmante cité fortifiée, une véritable carte postale de l'Alsace avec de belles maisons à colombages. Élu village préféré des Français en 2013, Eguisheim est construit autour d'un château et offre un cadre enchanteur aux nombreux visiteurs qui viennent la découvrir chaque année. Au printemps, la ville se pare de mille couleurs grâce aux fleurs qui décorent les balcons. La perle du Haut-Rhin ! 

©

Riquewihr, la perle du vignoble

À Riquewihr, vous en prendrez plein la vue. Cette bourgade médiévale du Haut-Rhin abrite un patrimoine riche en trésors. Au fil des rues pavées, on découvre sa Tour des voleurs, mais aussi son sentier viticole des grands crus que l'on parcourt aisément à pied et qui offre une belle vue sur les vignobles et la vieille ville. L'architecture se mêle à merveille avec les cultures, formant un panorama somptueux et représentatif du Grand Est. 

©

Domrémy la Pucelle, histoire et patrimoine

Comme son nom l'indique, Domrémy la Pucelle est la terre natale de Jeanne d'Arc. C'est dans ce village vosgien qu'elle naquit en 1412, et encore aujourd'hui de nombreux vestiges sont conservés en son honneur. Parmi eux, sa maison natale et l'église Saint-Rémy où elle fut baptisée. On trouve aussi un centre d'interprétation johannique et, fin juin début juillet, une création visuelle et sonore rend hommage à l'enfant du pays ! À découvrir. 

©

Hunawihr, une étape bucolique

Dans le Haut-Rhin, Hunawhir est connue des touristes pour sa splendide église fortifiée qui figure parmi les monuments clefs de la région. Situé au beau milieu d'une zone viticole, Hunawihr est un écrin de nature authentique où il est possible de visiter le NaturOparC, un espace dédié aux animaux de la région comme les loutres ou les fameuses cigognes. Le jardin exotique émerveille, quant à lui, ses visiteurs avec ses papillons. 

©

Ribeauvillé, de toute beauté

Au fil des ruelles de Ribeauvillé, on comprend pourquoi ce village figure parmi les plus beaux d'Alsace ! Idéalement situé sur la Route des Vins, son centre-ville est entouré de vignes et on y déguste parmi les meilleurs crus de la région. La maison des Ménétriers avec sa façade décorée datant de 1683 vaut le détour, tout comme la Tour des bouchers ou l'ancienne Halle aux Blés. Chaque premier dimanche de septembre, le village est en fête pour la fête des Ménétriers.

©

Kaysersberg, haute en couleur

Ce qui frappe, tout d'abord, à Kaysersberg, ce sont ses multiples maisons à colombages aux couleurs vives et sa floraison au printemps. Et puis, on s'aventure dans le château médiéval qui offre une vue panoramique et on est conquis ! C'est bien pour cela que les Français ont fait de Kaysersberg leur « village préféré » en 2017 ! Le charme est bel et bien là ! À voir aussi : son église Sainte-Croix et son beau portail roman.

©

Neuf-Brisach, village historique

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, Neuf-Brisach abrite une grande richesse historique. Bâti au tout début du XVIIIe siècle, il s'agit d'un village-forteresse. Complètement détruit durant la Seconde Guerre mondiale, seuls ses remparts dont la construction furent supervisés par Sébastien Le Prestre de Vauban, un grand spécialiste en poliorcétique (technique de siège des villes), résistèrent. Aujourd'hui, ils se visitent à pied sur plus de 2,4 km. 

 

 

©

Saint-Quirin, trésor vosgien

Au cœur du massif vosgien, Saint-Quirin est un charmant village qui remonte à l'époque gallo-romaine (en témoignent les vestiges du site archéologique de la Croix Guillaume). Selon la légende, on trouverait à Saint-Quirin une source miraculeuse qui guérirait les problèmes de peau, de nombreux pèlerins s'y rendent tout au long de l'année. L'église priorale témoigne, quant à elle, de l'importance du pouvoir religieux au XIIe siècle. 

©

Mittelbergheim, escale vigneronne

On vous prévient dès votre arrivée : à Mittelbergheim, le vin est roi depuis le Ve siècle ! On découvre donc ce riche passé viticole au fil des ruelles et des maisons de vignerons qui peuplent le village. Mais il n'y a pas que le vin à Mittelbergheim, puisqu'on y verra aussi un moulin à huile du XVIIIe siècle juste à côté d'un hôtel de ville de la même époque. Classé parmi les « plus beaux villages de France », Mittelbergheim est à voir dans le Bas-Rhin.  

©