Cette destination possède des ressources patrimoniales inestimables. Tout d'abord, il y a les villes et leurs espaces sensationnels, avec les sports d'hiver et les sports d'été. Gérardmer, par exemple, propose 40 kilomètres de pistes au milieu des sapins, des virées en bateau, en voilier, ou encore des stages de plongée dans son magnifique lac entouré par les montagnes vosgiennes. Cette ville se démarque aussi par ses casinos et surtout par son célèbre festival international du Film fantastique. Lorsque l'hiver pointe le bout de son nez, La Bresse est l'une de ces stations de ski, située au coeur du parc naturel régional des Ballons des Vosges. Cette station propose 42 pistes de ski sur 220 hectares au milieu de lacs, crêtes montagneuses et forêts. Vous pourrez profiter de tous les types de pistes, en famille, en couple ou seul, avant de repartir très facilement vers d'autres plaisirs, comme une randonnée sur le circuit de la Pierre d'Appel ou encore sur le circuit de la Haute Pierre. Enfin, il y a le thermalisme, pour vous détendre, vous relaxer et vous reposer avec des stations thermales comme Contrexéville, VittelBains-les-Bains, ou encore Plombières-les-Bains.

Les lieux incontournables des Vosges

Quand partir dans les Vosges ?

Quand partir dans les Vosges ? Été comme hiver, vous pourrez profitez des Vosges ! L'hiver avec du ski de descente, de fond, de la luge, des randonnées en raquette, et l'été avec des randonnées pédestres, du VTT, du parapente. Ou bien tout simplement toute l'année en cure thermale pour une détende et un repos total. Sans oublier, fin janvier-début février, le festival du film fantastique de Gérardmer, cinq jours pour vous en mettre plein les yeux : de nombreux films internationaux diffusés dans quatre salles, et un festival artistique : bande dessinée, littérature, peinture, vidéo, courts métrages. 

Comment partir dans les Vosges ? Nos conseils & astuces

Photos des Vosges

Il n'y a actuellement pas de photos pour cette destination.

Découvrir les Vosges

Les immanquables

Pass Lorraine

Lorraine Tourisme propose une offre avantageuse pour vous permettre de découvrir la Lorraine à des tarifs plus qu'intéressants ! Gratuit et valable pour toute la famille, il est idéal pour profiter des nombreux points d'intérêt de la région. Pas moins de 170 offres spéciales et réductions sont accordées sur simple présentation de cette carte, qui concerne aussi bien les musées que les parcs, restaurants, châteaux, fermes-auberges et sites de mémoire.

En outre, les abonnés de la page Facebook/PassLorraine peuvent bénéficier de bons plans de dernière minute, notamment à travers des jeux-concours, des exclusivités, des entrées offertes ou des cadeaux.

Pour mieux découvrir ces offres, rendez-vous sur PassLorraine.com, où elles sont présentées et expliquées de façon simplifiée.

Pour obtenir le Pass Lorraine :

- Remplissez le formulaire.

- Rendez-vous dans l'un des offices de tourisme lorrains partenaires.

Contact :

Lorraine Tourisme

info@tourisme-lorraine.fr - www.tourisme-lorraine.fr - www.passlorraine.com

Meurthe-et-Moselle
La place Stanislas
L'abbaye des Prémontrés
Aux origines de l'abbaye...

Fondé par saint Norbert au XIIe siècle, l'ordre des prémontrés est un ordre de chanoines réguliers. Vers 1130, saint Norbert s'installe avec une communauté de chanoines à l'abbaye Sainte-Marie-aux-Bois, située à une dizaine de kilomètres de Pont-à-Mousson. La légende présente quant à elle une version plus romancée. On raconte que l'un des plus sages chanoines de la communauté fut soudainement frappé par une vision divine... Aussitôt, un pré lui fut montré. C'est ici, au coeur de la verdoyante vallée de la Moselle, dans la cité des comtes de Bar, qu'il lui fallait construire une abbaye. Alors, légende ou vérité ? Cette histoire a traversé le temps, au rythme des traditions orales. On sait néanmoins qu'abbés et chanoines contribuèrent ensemble à la fondation de l'abbaye de Sainte-Marie-Majeure, jouxtant à cette époque la prestigieuse université jésuite de Pont-à-Mousson.

Le phénix, emblème de l'abbaye

Le chauffoir se situe non loin du petit escalier rond. A elle seule, cette pièce de forme carrée vaut le détour ! Son sol, entièrement recouvert de dalles de marbre et de pierre, forme un trompe-l'oeil surprenant ! Maintenant, levez les yeux : vous découvrirez une voûte baroque en anse de panier. Enfin, la pièce abrite une majestueuse cheminée en pierre, ornée d'un phénix sculpté. Du fait de sa tumultueuse histoire, entre phases de destruction et de reconstruction, l'abbaye des prémontrés est souvent associée à l'animal mythique, pour sa capacité à renaître de ses cendres...

Moine ou chanoine ?

Les chanoines de l'ordre des prémontrés, contrairement aux moines de Cîteaux ou de Cluny, ne vivent pas cloîtrés hors du monde. Leur mission, loin d'être vouée uniquement aux études, au travail et aux temps de prière, est d'être au contact du monde. A la fois missionnaires et enseignants, ils ont pour mission d'évangéliser, par la prédication, les habitants de la région.

La basilique de Saint-Nicolas-de-Port
La colline de Sion
La cité des paysages
Le Château des Lumières de Lunéville
Meuse
La basilique d'Avioth
Le centre mondial de la Paix
Le château de Thillombois
Moselle
Aquarium d'Amnéville
La cathédrale Saint-Étienne de Metz
Le musée La Mine du carreau Wendel
Sarreguemines

Des façades colorées des bords de Sarre aux demeures bourgeoises à l'architecture remarquable, Sarreguemines regorge de trésors insoupçonnés. En flânant, vous découvrez le centre historique et son passé prestigieux, immanquablement lié à l'industrie faïencière de la ville. Au départ simple artisanat, la faïence de Sarreguemines acquiert rapidement une solide réputation de par sa qualité et sa beauté.

es maîtres faïenciers diversifient et améliorent encore leur production qui s'exporte au-delà des frontières et c'est toute une ville qui prend son essor. Malgré la fin de l'activité faïencière, il règne dans cette ville une quiétude rare et simple. L'ancienne cité de la faïence s'inscrit dans un cadre verdoyant propice à la détente et à la pratique d'activités sportives. Les monuments et les lieux à visiter sont les témoins d'une histoire intense qui couvre une large période allant du Moyen Age au début du XXe siècle.

Vosges
Hohneck.
Hohneck.
Les Dîners Insolites du Patrimoine

Un Dîner Insolite du Patrimoine, c'est un dîner gastronomique au coeur d'un patrimoine exceptionnellement ouvert au public : musées, châteaux, scènes de théâtre, manufactures, fermes, parc animalier etc. Le tout premier dîner fut organisé en 2010 au Château des Brasseurs de Xertigny. Aujourd'hui, les lieux insolites recouvrent un large territoire et les formules ont évolué : le pique-nique, la dégustation, le dîner, l'étoilé, l'exceptionnel et le brunch insolite sont autant de possibilités de goûter au savoir-faire d'un chef étoilé et de découvrir notre patrimoine. Pour tout renseignement, rendez-vous sur le site : www.dinersinsolites.com

Mirecourt

Capitale de la région du Xaintois au coeur de la Plaine des Vosges, et ancienne résidence des ducs de Lorraine, Mirecourt doit surtout sa renommée à la lutherie qui s'y développa au XVIIe siècle pour devenir l'une des villes les plus riches de Lorraine et un centre très prisé à l'époque. En 1673, on comptait déjà quatre familles de façonneurs d'instruments qui exportaient leur production. C'était le temps du compagnonnage et de la charte de corporation accordée par le duc de Lorraine en 1732. La tradition ne s'est pas totalement perdue au fil des années puisqu'en 1970, l'école nationale de lutherie a ouvert ses portes à Mirecourt, comme le témoin de techniques et de valeurs à transmettre à travers les âges. Toute personne ayant au minimum le niveau du baccalauréat peut postuler à l'entrée en année de mise à niveau (MAN) de l'école nationale de lutherie (formation initiale seulement). Cette année de MAN est obligatoire et permet d'accéder par la suite aux deux années de formation DMA Lutherie. Une expérience musicale est dans tous les cas indispensable. L'école nationale de lutherie ouvre ses portes, chaque année au mois de mars.

Par ailleurs, depuis quelques années, on peut admirer à Mirecourt de belles expositions temporaires autour du métier de luthier, et plus largement sur l'exploitation, la richesse et le prestige de l'instrument. Une autre originalité de Mirecourt, en évoquant la lutherie, c'est d'ailleurs la présence du plus grand violoncelle du monde, mesurant 7,50 m de haut, qui est situé cours Stanislas, dans l'annexe du musée de la Lutherie. Mais Mirecourt, c'est aussi le travail d'une dentelle depuis le XVIe siècle, perpétué encore aujourd'hui à travers la Maison de la Dentelle, inaugurée en 1996, qui accueille une exposition permanente.

Épinal

La capitale des Vosges est d'une grande renommée et vaut le détour pour de multiples raisons.

Le fait qu'Epinal soit la capitale de l'Image en est l'une des principales. C'est en 1796 que Jean-Charles Pellerin crée l'Imagerie telle que nous la découvrons aujourd'hui. L'Image est gravée dans une planche de bois et l'impression est réalisée au moyen d'une presse à bras, du nom d'un certain Gutenberg. C'est au tour du coloriste de faire merveille. A l'aide de pochoirs, les différentes couleurs nécessaires à la finition de l'ouvrage sont appliquées avec des brosses rondes. Au fil des années, l'Imagerie d'Epinal a su diversifier et moderniser sa production. Au départ, elle aborda principalement les thèmes religieux et historiques. Puis, elle se diversifia  : fables de La Fontaine, devinettes, petites histoires et jeux d'enfants. C'est en 1860 que la lithographie voit le jour, offrant de plus larges possibilités. De grands noms du dessin font la réputation de l'Imagerie, à l'aube de la Belle Epoque. L'imagerie reste aujourd'hui dynamique grâce notamment à l'arrivée de nouveaux illustrateurs aux sources d'inspiration très différentes, tels Clair Arthur, dessinateur pour enfants et caricaturiste, Antonio Gacia, plus contemporain, ou encore Isabelle Lung et ses personnages de contes. L'Imagerie d'Epinal a su ainsi se tourner vers l'avenir et séduire aujourd'hui encore petits et grands à travers un univers et des représentations toujours soignées.

Au niveau patrimonial, Epinal est classée au rang des Villes d'art et d'histoire et compte plusieurs sites inscrits à l'Inventaire supplémentaire des Monuments historiques. C'est la cas par exemple de la place des Vosges, ancien centre économique et politique qui a conservé ses jolies arcades, témoins d'une époque marchande. La place est entourée de très belles maisons, fruits d'époques et d'influences architecturales diverses, qui font aussi la richesse du site. Classée monument historique depuis 1846, la basilique Saint-Maurice est également un lieu incontournable, abritant un mobilier de grande richesse. Jouant sur le contraste culturel, Epinal a acquis il y a quelques années plusieurs oeuvres modernes qui s'admirent et se découvrent aujourd'hui aux quatre coins de la ville.

Gérardmer

Plus connu sous le nom de Perles des Vosges qu'Abel Hugo, frère de Victor, lui attribua, Gérardmer bénéficie d'un cadre en tout point remarquable. Encaissée dans une vallée, au bord d'un lac de barrage morainique entouré de montagnes aux versants couverts de sapins et de prairies, et à quelques kilomètres des Hautes-Chaumes, la petite cité possède les atouts nécessaires pour séduire les visiteurs du 1er janvier au 31 décembre. Cette petite ville, qui doit aussi sa renommée aux jonquilles, fut longtemps un marché au fromage (le munster géromé bien sûr). Avant d'acquérir une renommée dans les domaines du granit, du bois mais surtout du textile avec la toile de lin blanchie sur pré. A noter qu'elle fut également pionnière en matière de tourisme puisque c'est ici (et oui  !) que naquit en 1875, sur l'initiative d'un groupe d'entreprenants pionniers, le premier syndicat d'initiative de France, baptisé comité des Promenades. Normal donc que, sous certains angles, cette bourgade ait gardé un petit air de station montagnarde suisse avec des demeures très proches des chalets en bois. Une grande richesse qui s'apprécie en toute saison. Gérardmer s'ouvre aussi aux cinéphiles le temps d'un festival international annuel, et à la renommée incontestée aujourd'hui. Fantastic'Arts, consacré aux films fantastiques, accueille chaque année plus de 30 000 spectateurs pour ce seul rendez-vous.

Nos bons plans séjours

  • Tunis : Hôtel Paradis 4*

    La Tunisie, destination appréciée des Français, se démarque par son paysage ensoleillé et accueillant ponctué de plages de sable, de plantations d'ora...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 349 TTC/pers.
    J'en profite
  • Louxor : Croisière Sur le Nil all inclusive avec excursions 4*

    Excursionnistes curieux, égyptologues en herbe et amateurs de farniente, cette agréable croisière conviviale a été conçue pour vous !
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : All Inclusive
    Dès 499 TTC/pers.
    J'en profite
  • Marrakech : Circuit Villes Impériales

    Vous apprécierez la diversité et la richesse du Maroc avec ses villes impériales : Marrakech la perle du sud, Rabat la capital du royaume, les rempart...
    • Durée : 8 jours, 7 nuits
    • Pension : Pension Complète
    Dès 699 TTC/pers.
    J'en profite

Reportages & actualités des Vosges

Ailleurs sur le web
Avis